Fête de la musique : le flop

Publié le par Thaddée

Fête de la musique : le flop

On pouvait imaginer que les 17 villages gaulois du nom de Sainte-Foy, ce soir, feraient la fête. Je ne sais pas ce qu'il en est des 16 autres mais à Sainte-Foy chez moi ce soir, il ne se passait rien. Comme je n'entendais pas de musique par la fenêtre ouverte, contrairement aux autres années, j'ai décidé d'aller y voir de plus près. Consternation : pas d'orchestre devant ma porte d'allée. Mis à part le fait que les trois cafés du centre sont encore ouverts, alors qu'ils sont toujours fermés dès 19 heures, rien de rien ne laisse entrevoir que c'est la fête de la musique. Au bout de la rue, quelques instruments silencieux abandonnés par terre.

La fête de la musique à Sainte-Foy Village le 21 juin 2014

La fête de la musique à Sainte-Foy Village le 21 juin 2014

Ça sent la crise

On la sent venir et sévir depuis des mois, la crise. Elle s'illustre au quotidien dans les grandes surfaces, par l'absence flagrante des articles premier prix. Ruptures de stock. Des rayons vides. Mais je ne pensais pas qu'ils toucheraient à la fête de la musique quoique, à la réflexion, je n'aie vu aucune annonce officielle d'un quelconque événement festif placardée sur les vitrines du Village. Pour en avoir le cœur net j'ai regardé le programme des festivités sur Internet et j'ai découvert que tout se concentrait à La Gravière, un des quartiers les plus mal famés de Sainte-Foy que la Mairie s'évertue à faire revivre après des travaux qui ont duré trop longtemps et ont porté préjudice aux commerces riverains. Pourtant, je n'ai pas douté une seule seconde qu'un ou deux orchestres allaient se produire comme à leur habitude sur les places du centre. Il m'a fallu voir de mes yeux la rue tristement apathique pour me faire à l'idée que cette année, ceinture, et dodo : pas d'orchestre, pas de musique, pas de fête.

Alors vous allez me dire, et vous aurez raison : "Ben t'avais qu'à aller à Lyon". Certes. J'aurais pu. Par les transports en commun si bondés que c'en est irrespirable. Et tout ça pour aller piétiner dans des rues complètement bouchées par la foule, comme le 8 décembre.

La conclusion, la voilà : c'est trop ou pas assez. Trop à Lyon, pas assez à Sainte-Foy.

On comprendra mieux qu'en ce moment je n'ai qu'une idée en tête : tout plaquer pour tout recommencer ailleurs. Dans une ville où deux fois plus de surface habitable me reviendrait en moyenne cent euros en moins que ce que je paie actuellement tous les mois. En rentrant chez moi tout à l'heure je me suis dit que j'avais envie de vivre, et que je passais depuis trop longtemps à côté de la vie. Mais de ce côté-là aussi ça coince : depuis des jours je voudrais prendre un train pour sortir d'ici, et il n'y a pas de train. Je me demande, s'il y avait eu la fête, si j'aurais eu le coeur à danser. Le seul concert, ce soir, c'était les oiseaux du ciel qui le donnaient.

Commenter cet article

lemenuisiart 22/06/2014 19:24

Moi je préfère le voir devant la tv , et puis j'enregistre la fin , pour moi la nuit c'est pour dormir
A bientôt

Thaddée 22/06/2014 21:07

Ah oui c'est une bonne idée à la télé, ce n'est pas fatiguant et on entend tout ce qu'on veut. là j'attends le 14 juillet, ce sera sans doute beaucoup mieux. Belle soirée Christian, à bientôt.