Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Thaddée

"Ce qui parle le mieux de nous, ce n'est pas ce que nous disons, c'est ce que nous faisons. Je fais des livres qui parlent de moi sans le dire." TS | Actualité OB Kiwi et plates-formes de blogs, Déco blogs, Balades à Sète, Chroniques lyonnaises et fidésiennes, Escapades, Histoires de chats et d'oiseaux, Littérature, Photographie, Société, Poupées, Tricot, La vie ... Communauté : "Victor & Victoria", esprit shabby chic, romantique et cosy.

Sur les quais de Saône un dimanche matin

Publié le 6 Juillet 2014 par Thaddée in Lugdunum à tous les temps

Sur les quais de Saône un dimanche matin

C'est l'été, on en profite ! De très bonne heure ce matin, au moment où la lumière est la plus vivante et la plus expressive, j'ai enfourché mon vroum-vroum direction les quais de Saône. Comme chaque fois que je la retrouve, la beauté spectaculaire de Lyon me stupéfie. Si vous en avez l'occasion, venez voir cette ville. Prenez le temps de la visiter, de flâner dans son vieux centre aux ruelles pavées. Surtout, promenez-vous le long des quais, face à Saint-Jean, vous ne l'oublierez jamais, et cela fera peut-être partie de vos plus beaux souvenirs.

Sur les quais de Saône un dimanche matin

J'ai plaisir à répéter que la lumière, à Lyon, est la même qu'à Prague. Je ne connais pas Prague, sauf par ouïe-dire, mais je veux bien le croire. Cette lumière, à elle toute seule, est une palette de couleurs. Et d'une transparence telle qu'on a la sensation de s'y baigner. Limpidité de l'air, du moins visuellement, qui conjure la pollution des grandes métropoles. Non, tout n'est pas perdu. Ce n'était pas mieux avant. Il suffit de regarder pour avoir la preuve qu'il y a quelque chose d'immortel dans ma belle Lugdunum, ma ville d'adoption.

Sur les quais de Saône un dimanche matin

Je n'ai pas trafiqué les couleurs, ni le contraste, ni rien du tout. Vous avez sous les yeux ce que j'ai vu de mes yeux vu très tôt ce matin. Moi-même je n'en reviens pas. Je reçois un coup au cœur chaque fois que je contemple cette clarté prenante qui vous gicle au visage comme un souffle de liberté. J'habite la région lyonnaise depuis trente-cinq ans. J'ai même habité le coeur même de Lyon pendant plusieurs années. Lorsque je reviens ici, je considère avec un immense soulagement, une infinie reconnaissance, que rien n'a changé.

Sur les quais de Saône un dimanche matin

Et cette sensation d'espace, à nulle autre pareille, qui vous donne à respirer le simple miracle de vivre. On est gagné par l'ivresse de l'oiseau en vol. Il semblerait qu'on puisse, comme lui, s'élancer des passerelles et raser la surface de l'eau du bout des ailes. Il semble, ici, que plus rien d'autre n'existe en termes de tracasseries quotidiennes et de déceptions. Il me semble même qu'il ne me laissera jamais partir, mon amour de ville, mon bien-aimé Lyon. Quand j'ai le bonheur de le revoir, je me prends à jouer du violon ...

Sur les quais de Saône un dimanche matin

Lumière orageuse et terriblement physique pour le plaisir toujours renouvelé d'habiter l'une des plus belles villes du monde. Je me souviens du jour où mon père et moi nous sommes arrivés là. Il m'expliquait le chemin que je devais prendre pour me rendre de la fac au foyer. J'avais vingt ans. Je venais à Lyon poursuivre mes études. Et c'est à cet instant précis que je me suis laisser submerger par la splendeur de la vue qui prenait toute la place sous mes yeux stupéfaits. Mon père, lui, ça faisait bien longtemps qu'il était amoureux de Lyon, et j'aime à penser qu'un de ses plus grands bonheurs sur cette terre fut l'occasion, pour ma famille et moi, de nous y installer.

Sur les quais de Saône un dimanche matin

Par moments, je me sens infidèle. Je voudrais partir. Recommencer une nouvelle vie ailleurs. Je rêve d'autres horizons. Mais quand je descends à Lyon, je n'ai plus aucun doute sur l'endroit où je veux être. Parce que c'est ici chez moi. Et peut-être y resterai-je pour toujours. Je satisferai ma soif d'ailleurs en m'offrant de petits virons de droite et de gauche, du Nord au Sud. Mais, toujours, me semble-t-il, j'entendrai l'appel de ma bonne vieille Lugdunum qui me suppliera de rentrer à la maison.

Sur les quais de Saône un dimanche matin

Je vous souhaite à toutes, à tous, un beau dimanche. Jour de prière pour les uns, de promenade et de repos pour les autres, de solitude aussi pour les personnes invalides, souffrantes, âgées, dimanche est un jour que l'on qualifie volontiers de jour mort. Alors profitons-en tant que nous pouvons. Il y en a tant qui voudraient bien sortir et qui ne peuvent plus. Et quand la vie se referme comme un livre, qu'il est déjà trop tard pour faire toutes les choses qu'on aurait pu faire avant, c'est bien triste d'avoir des regrets. Faire tant qu'on peut ! - C'est la clé du bonheur. La vie, c'est une fabrique à souvenirs ..

Commenter cet article
D
Et le Marché de la Création le dimanche matin, j'aime bien y aller de temps en temps.<br /> C'est aussi ma ville d'adoption depuis + de 30 ans, je suis arrivée en 1973 à l'âge de 19 ans.
Répondre
T
Et moi dans les années 1980 je crois, j'avais dans les vingt ans :-)
F
Bonjour Thaddée. Je ne connais pas Lyon mais à travers tes mots et tes photos tu me donnes envie de la découvrir. Le meilleur ami de mon fils y vit et aimerait bien que son pote le rejoigne... affaire à suivre.<br /> Je t'embrasse
Répondre
T
Coucou Fanfan, si ton fils décide de rejoindre son pote à Lyon, il ne te restera plus qu'à demander à ton fils de t'héberger pour visiter tranquillement la ville et profiter d'un bon petit dîner dans un bouchon ! Passe une belle journée. Chez nous il n'arrête pas de pleuvoir de puis hier, ça rafraîchit, ça fait du bien !
E
Tu parles tellement bien de ta ville!! <br /> Cela me fait penser que depuis la fête des lumières je n'y suis pas retournée , je vais palier à cela très vite , certainement y faire une petite virée fin septembre début octobre.<br /> Bises <br /> Ely
Répondre
T
Oh c'est le meilleur moment, Ely, pas trop chaud, moins de touristes ! Je te souhaite un bon début de semaine, à bientôt !
L
Les couleurs sont splendides , une très belle balade comme j'aime<br /> A bientôt
Répondre
T
Ah oui c'était une belle lumière ce matin, une lumière orageuse, très présente, idéale pour les photos. Bonne soirée Christian.
C
Ah oui, en effet, la lumière est magnifique ! L'éclairage matinal met en valeur les belles façades de la ville se reflétant dans la Saône.<br /> Une belle promenade, c'est évident !
Répondre
T
Le matin la lumière est belle. En ce moment elle est blanche, éblouissante, elle ne vaut rien pour les photos. En plus il fait un vent à décorner les bœufs, j'ai bien fait d'y aller ce matin :-) ! Bel après-midi Chatdesîles, câlin aux félinous.
J
tu as raison...la lumière est incomparable! Est ce la présence de la confluence qui donne tant de charme??<br /> Bonne journée à profiter de ce que notre environnement nous offre. C'est en fait cela le bonheur!<br /> Bises
Répondre
T
Alors : le &quot;bll ur&quot;, c'est le bonheur :-)
T
Je ne sais pas si c'est la confluence ... la Confluence étant désormais un quartier neuf, horriblement moderne si je puis dire. Les vieilles Halles ont été démolies. Ce n'est plus ce que c'était. Heureusement le centre de Lyon n'est pas touché par cette modernisation à tout prix, que je crains comme la peste. Il y a quelque chose d'intemporel sur ces quais de Saône. Tu as bien raison d'écrire que le bIl ur c'est de profiter de notre environnement. Il y a tant de choses à voir ! Nul besoin de traverser le monde pour aller se faire piquer par des moustiques tigres contaminés ;-)
P
Quelle ode à cette ville que j'aime tant et qui je l'espère m'accueillera un jour. <br /> Très belles photos !!! Lorsque nous arrivions sur Lyon nous avions un petit air d'Italie surtout sur les bords de Saône.<br /> Les bords du Rhône ont été très bien aménagés et permettent d'agréables balades au bord de l'eau.<br /> à bientôt
Répondre
T
Bonjour Mary, je pensais que tu étais désormais installée à Lyon ... mais ça ne saurait tarder :-) Ah les quais de Saône, dépaysement total, ce qu'on est bien ! Il était très tôt, Saint-Jean était tranquille, les ruelles encore endormies, le bonheur. Je connais moins les quais du Rhône mais oui, j'ai entendu dire qu'ils étaient bien réaménagés pour les piétons et les vélos. Beau dimanche, où que tu sois, je sais que tu voyages beaucoup !