Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Thaddée

"Ce qui parle le mieux de nous, ce n'est pas ce que nous disons, c'est ce que nous faisons. Je fais des livres qui parlent de moi sans le dire." TS | Actualité OB Kiwi et plates-formes de blogs, Déco blogs, Balades à Sète, Chroniques lyonnaises et fidésiennes, Escapades, Histoires de chats et d'oiseaux, Littérature, Photographie, Société, Poupées, Tricot, La vie ... Communauté : "Victor & Victoria", esprit shabby chic, romantique et cosy.

Le petit sapin qui en voulait trop

Publié le 3 Janvier 2015 par Thaddée in Photo et Vidéo, Lecture Au coin du feu

Les premiers jours du mois de janvier sont pour moi tous semblables. L'air est plus sec et plus blanc, c'est comme une terre vierge qui se déroule sous les pas, toute fraîche, attendant qu'on y construise quelque chose. Pour un peu le passé n'existe plus. Ce mois de décembre, riche et chatoyant de ses velours pourpres, s'est dissimulé dans un coin de ma mémoire, il est devenu brusquement ancien et inaccessible. Et j'en cherche les vestiges, le cœur un peu triste, le long de la rue toujours décorée, mais silencieuse et tranquille.

Le petit cheval n'a pas été adopté pendant les Fêtes. L'année prochaine, peut-être ?

Le petit cheval n'a pas été adopté pendant les Fêtes. L'année prochaine, peut-être ?

La ville se repose et nous aussi. Oh je n'ai pas fait la fête à tout casser, mais la grippe m'a porté un sacré coup, et j'ai l'impression d'émerger d'un sommeil qui aura duré sept jours. J'appréhendais un peu ce matin de tomber sur des reliques de mon fabuleux jour de Noël, oh les sapins jetés aux ordures, ça me fait toujours mal de penser qu'ils sont tout secs. A ce propos j'ai lu Le Sapin, un conte d'Andersen. C'est l'histoire d'un petit sapin dans la forêt. Il est particulièrement beau, et pourrait être heureux de sa condition libre et de voir les petits animaux le côtoyer au quotidien mais le petit sapin a de plus grandes ambitions. Il voudrait vivre une aventure ! Il a entendu parler de sapins plus grands que lui qui ont connu les fastes d'une soirée royale dans quelque demeure bourgeoise, et se prend à rêver de connaître le même destin. Quand un jour, son vœu se voit réalisé ... On le coupe, on l'emporte, on le dépose dans un salon grandiose, on le couronne d'une étoile en argent. Mais après ? - se demande-t-il tout le temps. Et après ... on le jette dans un coin noir, on l'oublie, puis on s'en débarrasse dans un coin du jardin alors que refleurit le printemps.

Le petit sapin qui en voulait trop

Il en est ainsi des hommes insatisfaits de leur condition, qui rêvent d'accéder à de plus hautes sphères sans avoir pris conscience qu'autour d'eux, la vie était belle, tout simplement. Ce pourrait être le message de cette nouvelle année : regardons autour de nous ce que nous avons, ne regrettons pas ce qui nous manque. Abstenons-nous de faire de ces rêves fous qui nous rendent malheureux. Contentons-nous de peu, c'est le mieux que nous puissions faire : le bonheur n'est pas ailleurs qu'à porté de notre main.

A vous toutes et tous un beau week-end, et commencez bien l'année.

Le petit sapin qui en voulait trop
Commenter cet article
D
Très amusant. Plein de gros bisous pour cette nouvelle année.
Répondre
T
Avec un peu de retard, bonne année à toi aussi Violette.
C
J'aime votre billet du jour !<br /> Les lendemains de fête ne sont pas toujours roses. <br /> Je me souviens bien de ce conte d'Andersen. Enfant, j'étais fascinée par ce petit arbre plein d'ambition ... à qui on n'a rien dit des lendemains de la fête ... et que l'on a laissé partir pour un rêve ... pour finir dans la rue ... <br /> Nul doute que des contes comme celui ci, ne laissent pas indifférent les enfants (trop) sensibles.<br /> Bonne fin de semaine Thaddée !
Répondre
T
Le lendemain de Noël n'a pas été tout rose pour le petit sapin qui rêvait de gloire. Je crois que si j'avais lu ce conte dans mon enfance, j'aurais pleuré.
F
il faut savoir se contenter de ce que l'on a sans envier son voisin le tout est d'être heureux et de pouvoir partager l'amour qui nous habite
Répondre
T
C'est la meilleure façon de se sentir bien, profiter de ce qu'on a sans toujours chercher plus loin.
N
Ah........ je n'aime toujours pas les contes d'Andersen......<br /> Petite, cela me mettait dans de tels états , comme les conte de Daudet d'ailleurs .<br /> Mais les contes d'Andersen , l'un des rares cadeaux que j'avais eu, cela dépassait pour moi le stade des larmes .......<br /> <br /> Bonne et douce année, meilleure santé
Répondre
T
C'est vrai que c'est affreusement triste :-( Belle soirée Nounou et Phiphi et Grand Chat aussi :-)