Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Papier de Verre, le blog de Kiki, Félix et Thaddée ↫

Liberté d'expression, à quel prix ?

18 Janvier 2015, 13:04pm

Publié par Thaddée

 Image en Une de The Independent du 8 janvier 2015. (Crédits : Dave Brown)

Samedi 17 janvier 2015, 21:00 - Un journal qui fait des morts doit-il continuer d'exister ? - 12 morts au journal Charlie Hebdo ; 10 morts dans les manifestations anti-Charlie de nombreux pays musulmans. Charlie Hebdo peut-il encore se permettre de publier des caricatures du prophète Mahomet, sachant que ces caricatures, ressenties comme une insulte, blessent les musulmans et les mettent en colère ?

Sans liberté d'expression, pas de démocratie. Mais une démocratie à quel prix ? - Au prix du sang, de la peur, de la haine ?

On peut toujours faire autrement. Il y a d'autres sujets que les sujets religieux. On ne peut pas se moquer de tout impunément. C'est de l'inconscience, ou de la méchanceté.

Dimanche 11 janvier j'ai défilé à Lyon aux côtés de 300 000 manifestants chrétiens, musulmans, juifs, athées. J'étais Charlie, et je suis toujours Charlie, car je ne conçois pas qu'on puisse assassiner des gens désarmés. S'ils passent les bornes en publiant des caricatures dérangeantes, on leur intente un procès, mais on ne les tue pas. J'ai défilé en mémoire des victimes : contre le terrorisme, pour la liberté et la paix.

Liberté d'expression, oui. Dans l'humour et la bonne humeur, oui bien sûr. Pour faire rire, mille fois oui. Les caricatures de Mahomet étant bien loin de faire rire tout le monde, étant plus près de déclencher les hostilités, il est sans doute temps de ne plus s'attaquer au prophète Mahomet et à la religion des musulmans, pour que nous puissions vivre ensemble, en France et ailleurs, chrétiens, musulmans, juifs, athées.

Si je me moque sur ce blog du handicap de telle personne, ou de l’illettrisme de telle autre, je m'attirerai des critiques. Elles seront méritées.

Si je me moque des croyants, si je me moque des athées, je me ferai des ennemis, et je l'aurai mérité.

Charlie Hebdo se moque du prophète Mahomet, il se fait des ennemis, il y a des morts, il est temps d'arrêter.

Une manifestation anti-Charlie au Mali. Paris condamne la violence de ces manifestations.

Une manifestation anti-Charlie au Mali. Paris condamne la violence de ces manifestations.

J'ai l'impression d'avoir retourné ma veste, de ne plus savoir où j'en suis, et de me noyer dans les contradictions. Je pense que tirer Charlie Hebdo à 7 millions d'exemplaires, étant donné les circonstances (manifestations anti-Charlie dans les pays musulmans) c'est de la provocation. Il y a seulement quelque jours, je vous encourageais sur ce blog à soutenir Charlie Hebdo pour lui permettre de survivre. Et je compte bien pouvoir l'acheter moi-même, aux fins de mieux comprendre en quoi ce numéro peut échauffer les esprits. Je pleure les morts de Charlie, mais je conteste la caricature de Mahomet à la Une du journal des survivants, au vu des réactions qu'elle déclenche dans les pays musulmans.

Nous sommes tous bouleversés par les événements récents : angoisse (de nombreuses personnes prennent des anxiolytiques depuis des attentats) ; hystérie (de ceux qui se sont arraché les exemplaires de Charlie Hebdo dans les kiosques) ; intérêt (de ceux qui n'ont acheté le journal des survivants que pour le revendre sur le Net à des prix exorbitants) ; radicalisation de certains traditionalistes qui tiennent des propos abominables. Les circonstances présentes mettent à jour les failles de chacun.

Encore ébranlés par les attentats perpétrés en France, nous avons peur maintenant de ce qui risque d'arriver. Certains d'entre nous refusent d'en parler, ce que je peux comprendre. Si je m'exprime sur ce blog, c'est pour affiner ma propre réflexion, essayer d'y voir plus clair, et dans l'espoir de trouver l'apaisement. Comme beaucoup de monde, je n'arrive à penser à rien d'autre.

 Dessin d'une classe de CP-CE1 du 10ème arrondissement de Paris. Le corps enseignant a un rôle important à jouer.

Dessin d'une classe de CP-CE1 du 10ème arrondissement de Paris. Le corps enseignant a un rôle important à jouer.

Dimanche 18 janvier 2015, 10:55 - D'un autre côté ... Il me semble bien que Charlie Hebdo s'est moqué de toutes les religions. Pour autant, bouddhistes et chrétiens n'ont pas réagi avec autant de violence aux caricatures de Charlie Hebdo. Alors. Faut-il céder à la pression ? Faut-il céder à le violence ?

Je persiste à croire qu'il faudrait calmer le jeu, le temps que les esprits échauffés se calment eux aussi. Je persiste à croire que nos dessinateurs, nos journalistes, nos écrivains, devraient être moins caustiques à l'encontre des religions. Cela remettrait-il en question notre liberté d'expression ? La liberté d'expression consiste-elle à se moquer ouvertement de Dieu ? La liberté d'expression doit-elle encourager l'être humain à la haine, à la violence ? au racisme, à la discrimination ? A-t-on le droit de rire de tout ? Est-ce que les religions, quelles qu'elles soient, prêtent à rire ?

Autant de questions qui troublent et perturbent mon raisonnement.

Je vous l'ai déjà dit : j'ai chez moi un hors-série : Charlie Hebdo saute sur les sectes. Ça, c'était un travail de fond. Ce numéro dénonçait les manigances des gourous et le conditionnement systématique des fidèles. Il mettait en lumière le réel danger de tels engrenages. C'était vraiment du bon boulot.

... Et pour l'heure je n'ai rien d'autre à ajouter. Je reviens de faire mes courses. Il y avait trois fois moins de monde que d'ordinaire au supermarché. Passez un bon dimanche. Amitiés.

Liberté d'expression, à quel prix ?

Commenter cet article

Chatdesîles 25/01/2015 14:19

C'est vrai qu'il y a comme une déchirure, une coupure du temps .... depuis ces attentats.

Je suis d'accord avec Nounou.
La phrase "Tout est pardonné" sur la couverture du numéro des survivants : comment faut-il la lire, autrement que telle qu'elle est proposée ?

Il me semble qu'il y a eu des "images dessinées" de Dieu aussi : Cf la Bible selon le Chat de Geluck et plus ancien cf. aussi la série de Jean Effel sur la création du monde

flipperine 20/01/2015 13:28

les gens craignent de sortir et il ne faut pas se moquer de la religion des autres

Nounou 18/01/2015 13:34

Bonjour Thaddée

Je ne sais plus à quelle émission à la télé , toutes les pages 1 de Charlie Hebdo ont été analysées .
1 seule sur 1 an avait caricaturté le Pophéte .

Celle de cette semaine ne le caricature pas, car si je sais le lire , le prophéte dit Tout est pardnné et pleure sur ce qui est arrivé .

Il n'est nullement interdit de représenter le prophéte . C'est un interdit dévoyé qui n'est pas dans le Coran .
Le prophéte n'et pas Dieu .N'est-il pas dit : "Allah est grand et Mahomet est son prophéte "

Bon dimanche, caresses à Félix