Noblesse et décadence

par Thaddée  -  14 Janvier 2015, 17:00  -  #Planète tétraèdre ne tourne pas rond

Ensemble pour la Liberté et la Paix
Merci à Stéphane Mahé, photojournaliste pour l'agence Reuters, pour cette photo qui a fait le tour du monde

Merci à Stéphane Mahé, photojournaliste pour l'agence Reuters, pour cette photo qui a fait le tour du monde

Merci aux TCL d'avoir offert la gratuité des Transports en Commun Lyonnais de 12:00 à 18:00 le dimanche 11 janvier 2015, date historique de notre marche républicaine pour la Liberté et la Paix. Merci aux policiers, gendarmes et pompiers d'avoir assuré notre sécurité. Merci aux manifestants d'avoir embrassé les policiers. Merci aux policiers victimes des attentats, pour leur sens du devoir et leur courage devant la mort. Merci à François Hollande d'avoir été à la hauteur de la tragédie qui a secoué notre pays. Merci, à toutes les nations, de s'être rassemblées et 'd'avoir défilé dans le froid, dans le vent, sous la pluie, sous la neige, pour défendre les valeurs fondamentales de notre civilisation. Merci à l'Assemblée Nationale d'avoir observé une minute de silence en hommage aux 17 victimes des attentats du 7 au 9 janvier 2015. Merci d'avoir chanté La Marseillaise. Merci à mes amis blogueurs d'avoir manifesté sur leur blog leur émotion et leur soutien au mouvement national. Merci pour leurs commentaires chaleureux. Enfin, merci à Charlie Hebdo de s'être relevé, en pleurs, en sang, pour nous offrir le journal des survivants, paru aujourd'hui mercredi 14 janvier 2015, et tiré à 5 millions d'exemplaires.

Noblesse et décadence
Du grand n'importe quoi

Ce matin, nous étions plusieurs à vouloir acheter Charlie Hebdo, le journal des survivants, mais à 08:20 du matin il n'y en avait déjà plus. Impossible aussi d'en réserver un exemplaire, nous sommes bien trop nombreux à le réclamer. Mais Charlie Hebdo sera disponible à partir de demain et tous les jours de cette semaine dans les kiosques et les bureaux de presse. Une cliente, en nous voyant déçus de repartir sans notre Charlie Hebdo, s'est mise à rire et a décrété d'un air suffisant : "C'est vraiment du grand n'importe quoi".

On peut dire ça aussi, Madame, que c'est vraiment du grand n'importe quoi. Vous préférez peut-être tricoter des chaussettes après ce qui s'est passé. Est-ce que c'est n'importe quoi, de vouloir acheter Charlie Hebdo dans le même esprit de solidarité qui nous a fait marcher ce dimanche 11 janvier 2015 ? Est-ce que c'est n'importe quoi, de vouloir apprendre à connaître Charlie Hebdo afin de comprendre qui ils sont, et pourquoi certains d'entre eux sont morts ?

Le grand n'importe quoi, je vous l'accorde Madame, c'est de voir certaines personnes se battre comme des chiffonniers pour s'arracher les précieux exemplaires de Charlie Hebdo, le journal des survivants. Je condamne l'hystérie collective qui fait honte à la France trois jours après son admirable mobilisation.

Le grand n'importe quoi, c'est quand des établissements scolaires français refusent d'observer une minute de silence en hommage aux victimes des attentats. C'est quand une gamine de 14 ans déclare à la télé : Après tout, ils l'ont cherché. Ils envoyaient des piques quand même".

Alors quoi, les terroristes ont eu raison d'assassiner 12 personnes au journal Charlie Hebdo ? Les racistes ont eu raison d'attaquer les mosquées et d'assassiner 4 otages juifs ? La violence doit-elle être la réponse à tout ? Ce n'est pas ça, le grand n'importe quoi, "Madame je ne marche pas dans les rangs, je ne suis pas un mouton".

C'est ce que j'ai lu sur un blog : que tous ceux qui ont marché ce dimanche 11 janvier 2015 pour la noble cause de la liberté d'expression étaient des moutons. Mais tu peux aussi bien rester dans ton coin, tout seul, à compter les moutons. Nous pourrions tous rester dans notre coin, tout seuls, à compter les morts. Seulement voilà : nous ne voulons pas subir, nous ne voulons pas nous taire, nous voulons vivre libres et continuer de vivre debout.

Je sais bien, que tout le monde n'a pas défilé pour les bonnes raisons. Certains sont venus pour faire la fête en oubliant que nous étions là pour rendre hommage à des personnes décédées. Certains ont fait des contre-manifestations pour se faire remarquer. D'autres ont montré des dessins obscènes en croyant que c'était de l'humour. Et certains pensent que la France a enfanté le terrorisme, parce que nous traitons mal les musulmans que nous n'acceptons pas "chez nous". Et d'autre encore engagent la responsabilité de tous les musulmans de France dans l'attentat perpétré le mercredi 7 janvier 2015 contre le journal Charlie Hebdo : parce qu'ils sont mal éduqués, et qu'ils ne font pas l'effort de s'intégrer et de se sentir Français.

On peut toujours jeter la pierre sur les uns, sur les autres, et chercher des responsabilités autour de soi. Mais on devrait plutôt se remercier les uns les autres, pour avoir retrouvé l'unité perdue, pour avoir affirmé notre inaliénable humanité, et les droits et les devoirs qui vont avec.

Noblesse et décadence
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
A
Bonjour, bonjour,

Tout à fait d'accord avec toi et avec ce que dit Ely
Je n'ai pas encore pu acheter un exemplaire mais je patiente
Belle et douce journée à toi. bisous doux
Et puis aussi des ronrons et des léchouilles à Félix de la part de Mistic.
Répondre
F
et tous les rassemblements se sont passés dans le calme, la dignité, nous avons chacun nos idées, nos croyances et des terroristes viennent s'intégrer dans nos vies et certains classent les musulmans tous dans le même sac ce n'est pas cela qu'il faut voir il faut savoir s'accepter les uns et les autres, se respecter, se lever et devenir des ouvriers de paix et des bâtisseurs d'amour et empêcher ces hommes que je classerai comme une secte venir nous massacrer
Répondre
F
Mon marchand de journaux n'est pas ouvert quand je me rend au domicile de ma petite fille et il est fermé qu'en j'en repars.. ma belle-fille n'a pas trouvé Charlie Hebdo à Paris.. alors je patiente mais entre-temps j'ai fait un don car il faut que ce journal continue et perdure.
Il y a toujours en toutes circonstances des individus qui se conduisent mal .. comme toi j'ai été choquée par ces personnes prêtes à se battre pour avoir un exemplaire de ce journal.. quant aux autres qu'ils gardent leurs certitudes... silence !!!
Je t'embrasse Thaddée
Répondre
L
Oui du grand n'importe quoi, c'est fou des gens qui se lève tôt pour acheter mais qui ne veulent pas se lever trop tôt pour travailler
A bientôt
Répondre
E
Merci Thaddée de si bien exprimer et écrire ce que nous pensons "presque" tous .
Ici aussi, à Bayonne des personnes se sont battus pour avoir le journal ,c'est pitoyable mais cela reste une minorité. Je suis abonné à Charlie Hebdo, je le recevrai dans quelques jours et je l'attend avec impatience.
Je te souhaite une belle fin d'après-midi.
Je t'embrasse
Ely
Répondre
T
C'est une bonne idée de s'abonner, je vais peut-être le faire, comme ça pas d'attente ni de risque de le manquer. Comme tu le dis, c'est pitoyable de se battre comme ça. Pitoyable aussi d'acheter Charlie Hebdo pour le revendre un prix exorbitant sur le net. Il y a vraiment de vils profiteurs. Belle fin de journée à toi Ely, je t'embrasse aussi :-)