Nous sommes Charlie, et nous n'avons pas peur

Publié le 7 Janvier 2015

Google Image
Google Image

_▲_ En mémoire des victimes de l'attentat au journal Charlie Hebdo

Nous sommes Charlie, et nous n'avons pas peur

_►_ 7 janvier 2015 : 12 morts, 65 millions de Français blessés.

_►_ Plus de 100 000 personnes rassemblées en France au soir de l'attentat contre Charlie Hebdo. Émotion dans le monde entier.

_►_ 8 janvier, décrété journée de deuil national.

Nous sommes Charlie, et nous n'avons pas peur

Rédigé par Thaddée

Publié dans #Planète tétraèdre ne tourne pas rond

Repost 0
Commenter cet article

An'Maï 08/01/2015 12:18

Je suis Charlie moi aussi ! Mais je suis également tous ceux qu'on assassine dans le monde au nom du pouvoir, au nom de l'argent, au nom de la race, au nom du fanatisme religieux; la barbarie n'a pas qu'un seul visage, hélas ! Bisous mon amie et des caresses à Félix

Thaddée 08/01/2015 22:11

Bien des atrocités sont commises dans tous les coins de la Terre, tu as raison, il ne faut pas l'oublier. A bientôt mon An'Maï.

Nounou 08/01/2015 11:03

tuer la liberté d'expression est le pire des crimes pour la liberté

Thaddée 08/01/2015 22:10

Tu as raison de le souligner, ce ne sont pas les premiers oppresseurs, ils ne seront pas les derniers. Le tout est de lutter, de ne pas se laisser faire, et ces rassemblements spontanés sont de très bon augure, ça redonne l'espoir.

Thaddée 08/01/2015 22:09

Et ce sont eux, qui n'ont plus de cerveau, qui voudraient nous empêcher de nous exprimer.

Nounou 08/01/2015 11:05

J'ajoute à mon com : qui que soit celui qui empéche cette expression .
Un temps ce fut l'église .....n'oublions pas les cathares , les protestants ..
ce fut la révolution de 93 ......

.

Dame mauve 08/01/2015 10:28

Quelle calamité ces islamistes terroristes!

Thaddée 08/01/2015 22:08

Des cafards. Plus on les extermine, plus ils se reproduisent. Le combat sera long.

flipperine 08/01/2015 00:30

il n'y a pas de mots pour dire ce que l'on ressent, la peur s'installe partout

Thaddée 08/01/2015 22:07

Je n'ai effectivement pas les mots, je suis un peu en état de stupeur depuis que j'ai appris la nouvelle. Un grand sentiment d'impuissance et de désolation.

midolu 07/01/2015 23:01

Demain matin, au réveil, je voudrais que ça n'ait été qu'un mauvais, très mauvais rêve.
Effroyable réalité !
Résistons.

Thaddée 08/01/2015 22:06

Oh oui résistons, Midolu, comme nous pouvons. Hélas c'est la terrible réalité. Bonne soirée quand même, à très bientôt, je t'embrasse.