Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Papier de Verre, le blog de Kiki, Félix et Thaddée ↫

Ce qui parle le mieux de nous, ce n'est pas ce que nous disons, c'est ce que nous faisons. Je fais des livres qui parlent de moi sans le dire. - TS | Actualité OB Kiwi et plates-formes de blogs, Déco blogs, Balades à Sète, Chroniques lyonnaises et fidésiennes, Histoires de chat, Littérature, Photographie, Société ... Communauté : "Victor & Victoria", esprit shabby chic, romantique et cosy. Blog classé dans la catégorie Lifestyle.

Pause artistique à La Part-Dieu

Publié le 2 Avril 2015 par Thaddée in Lugdunum à tous les temps

Pause artistique à La Part-Dieu

Elle interpelle en sortant de la gare : la photographie XXL installée fin janvier sur toute la hauteur de l'immeuble B10, est une invitation à la la contemplation signée Philippe Ramette. En résonance avec les transformations à venir sur le quartier, l'artiste, dont le travail est exposé dans le monde entier, signe là un autoportrait inédit, pris depuis le toit du bâtiment qui doit disparaître à la fin de l'été. Six heures ont été nécessaires à l'installation de l'oeuvre de 1100m2 : un défi technique, avec l'accompagnement de l'entreprise locale Serge Ferrari.

Grand Lyon magazine, avril 2015

Pause artistique à La Part-Dieu

#PartDieuSelfie : les Grands Lyonnais sont invités à prendre la pause devant l'oeuvre de Ramette et à poster leurs selfies sur Twitter et Instagram avec le hashtag #PartDieuSelfie.

Pause artistique à La Part-Dieu

Personnellement je trouverais plus intéressant d'assister au démontage de cette oeuvre, ce doit être très impressionnant de voir bouger une photographie de cette taille. Et personnellement, même s'il est dit que :

Le quartier Part-Dieu est l'objet d'un vaste projet de réaménagement urbain. Dans 15 ans, il sera devenu une référence en matière d'innovation urbaine, de performance économique et de qualité de vie.

Grand Lyon magazine, avril 2015

... je n'apprécie guère le quartier de La Part-Dieu, qui m'apparaît profondément déshumanisé par les barres, les tours et les cubes de béton vitré. Témoin la tour Incity qui prend de la hauteur tout près du Crayon (tour de Crédit Lyonnais). On n'en finit plus de plonger les rues dans l'ombre des façades gigantesques. Et les espaces publics ne seront jamais assez verts pour donner une âme à ce quartier moderne et bruyant.

Pause artistique à La Part-Dieu
Commenter cet article

flipperine 07/04/2015 23:23

ici à Marseille maintenant les hauteurs des immeubles qui se construisent sont réglementées pour ne pas détruire le payasage

Gérard Méry 02/04/2015 22:32

Je suis allé une seule fois dans ce quartier de grandes tours et de béton, une grande photo peut elle améliorer l’environnement ..les habitants du quartier peuvent le dire. A bientôt thaddée

clodoweg 02/04/2015 17:09

Les architectes font ce qu'ils peuvent pour humaniser leur urbanisme mais c'est le concept qui est défaillant.
Trop grand, trop vide.
Les espaces verts n'y feront rien, il faudrait des lieux de convivialité, des cafés, des restaurants, des endroits où se rencontrent les gens.
Mais on dirait qu'il n'y pensent jamais.