L'énigme des arêtes de poisson

Publié le par Thaddée

L'énigme des arêtes de poisson

Les arêtes de poisson : on appelle ainsi le réseau de tunnels souterrains qui court sous la colline de la Croix-Rousse à Lyon, et dont on ne sait pas encore ni quand ni pourquoi il a été creusé. Vide, sans vestiges, il suscite bien des interrogations et vient de faire l'objet d'un ouvrage intitulé "L'énigme des arêtes de poisson", écrit par Walid Nazim. Je ne l'ai pas lu, je ne l'ai pas entre les mains, mais j'ai pensé qu'il pouvait représenter un intéressant complément d'enquête à mes anciens articles consacrés à l'antique Lugdunum mystérieux et secret.

Quel est ce mystérieux labyrinthe qui prend naissance sous l'église Saint Bernard, et qui s'étend sur des kilomètres dans les profondeurs de la Croix-Rousse ? Sans aucun doute le plus grand mystère de Lyon, peut-être plus encore. Car il semblerait que, dans l'ombre, une puissance occulte oeuvre depuis toujours à maintenir le silence autour des arêtes de Poisson ; aucune trace de construction ou d'utilisation, des milliers d'ossements humains qui disparaissent sans être analysés, un rapport archéologique biaisé...Une enquête unique et passionnante qui vous fera pénétrer les sombres secrets de mille ans d'histoire.

Amazon

L'énigme des arêtes de poisson

Longueur connue : 1,4km. Plusieurs hypothèses sur l'utilité de ce réseau souterrain existent. Selon la première, les arêtes permettaient l’accès à la citadelle royale du XVIe siècle, aujourd'hui disparue. La seconde fait de ce réseau un entrepôt du trésor des Templiers. D'autres font remonter la construction de ce réseau à l'époque gallo-romaine. Reste que certaines des arêtes ont peut-être servi de catacombes, des ossements ayant été découverts en 1959, présence attestée dans les archives municipales.

La "colonne vertébrale" supérieure - Grégory Kerouac — Travail personnel

La "colonne vertébrale" supérieure - Grégory Kerouac — Travail personnel

Alors, qu'en est-il ? Peut-être un début de réponse dans l'ouvrage du chercheur Walid Nazim. Mais si cet obscur dédale de galeries a su préserver son impénétrable secret depuis mille ou deux mille ans, n'en sera-t-il pas de même encore pendant les deux mille prochaines années ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jean-Marc 18/07/2017 11:27

Eh bien voilà qui complète ma "découverte".
Bien étrange en effet

Thaddée 18/07/2017 12:09

Mais c'est vrai ! Bon appétit aussi Jean-Marc !

Jean-Marc 18/07/2017 12:04

ça ira, en plus c'est l'heure de la gamelle. Bon appétit

Thaddée 18/07/2017 11:58

Tu ne t'es pas fait mal au moins ? Hihi !

Jean-Marc 18/07/2017 11:38

Normal je suis tombé sur un os (une arête)

Thaddée 18/07/2017 11:38

Très étrange, et je regrette de ne pas pouvoir visiter. Peut-être aux Journées du Patrimoine, tien, je n'y ai jamais pensé. En tout cas merci d'avoir réactualisé cet article tombé dans les catacombes ... heu, dans les oubliettes ;-)