Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Thaddée

"Ce qui parle le mieux de nous, ce n'est pas ce que nous disons, c'est ce que nous faisons. Je fais des livres qui parlent de moi sans le dire." TS | Actualité OB Kiwi et plates-formes de blogs, Déco blogs, Balades à Sète, Chroniques lyonnaises et fidésiennes, Escapades, Histoires de chats et d'oiseaux, Littérature, Photographie, Société, Poupées, Tricot, La vie ... Communauté : "Victor & Victoria", esprit shabby chic, romantique et cosy.

Éternelle Palmyre

Publié le 18 Novembre 2015 par Thaddée in Photo et Vidéo, Planète tétraèdre ne tourne pas rond

Éternelle Palmyre

Cette fenêtre _▲_ a tout d'un tableau
que le temps passant aurait composé patiemment,
jour après jour,
pendant des dizaines d'années.
Mais quand c'est l'homme qui détruit _▼_ ?

Après l'explosion du grand temple Bêl, il ne reste que la porte d'entrée et des blocs de pierre taillée en mille morceaux. Image diffusée par le site du magazine "Dabiq", outil de propagande en ligne de l'Etat islamique. DABIQ/ISIS

Après l'explosion du grand temple Bêl, il ne reste que la porte d'entrée et des blocs de pierre taillée en mille morceaux. Image diffusée par le site du magazine "Dabiq", outil de propagande en ligne de l'Etat islamique. DABIQ/ISIS

Pourra-t-on reconstruire ?

Que faire lorsque les sites sont déjà des ruines ? "Les vestiges archéologiques sont un legs de la mémoire de nos pères. Et c'est bien pour cela que les iconoclastes s'acharnent à les détruire : ils fondent un "ordre nouveau" et tuent symboliquement les ancêtres", analyse Anne Moignet-Gaultier. Ces sites possèdent aussi une charge esthétique, source d'émotion : tous ceux qui les ont visités vous parlent de la lumière sur les pierres. C'est pourquoi les restitutions en 3D, malgré leur perfection technique, ne remplaceront jamais la réalité du monument. En revanche, "la littérature, la poésie ont un rôle à jouer, conclut l’architecte, pour que nous puissions conserver un regard intérieur sur ces merveilleux sites, même détruits."

S.L. Le Pèlerin

Commenter cet article