"Les morts ne sont plus des personnes"

Publié le 16 Novembre 2015

Attentats de Paris, vendredi 13 novembre 2015 : 129 morts, plus de 250 blessés dont une centaine dans un état critique

"Les morts ne sont plus des personnes"

Je me souviens de cette phrase prononcée par l'inspecteur Wallander (NRJ12, vendredi soir) : "Les morts ne sont plus des personnes ; ce sont des cadavres, des corps sans vie". Cette phrase me hante au point qu'hier soir je n'en dormais plus. Les morts ne sont plus des personnes. Et je me représentais ce jeune homme aux yeux vides qui saignait de la bouche, des oreilles et du ventre, cette jeune femme déchiquetée couchée par terre, je me répétais inlassablement : ils ne sont plus des personnes. Une espèce de stupeur me pétrifiait devant cette évidence : ils ne sont plus personne. Voilà ce que ces machines à tuer ont fait de leur vie, et de leur corps. Il n'a pas suffi de les tuer ; il fallait encore les défigurer, les mutiler, les détruire physiquement, les rendre méconnaissables aux yeux mêmes de leurs proches. Je vous le demande : comment est-ce qu'on pourrait comprendre ? Comment est-ce qu'on pourrait pardonner ?

Rédigé par Thaddée

Publié dans #Planète tétraèdre ne tourne pas rond, #Photo et Vidéo

Repost 0
Commenter cet article