Sète, une flore locale préservée

Publié le par Thaddée

Plantes grasses géantes de la CornichePlantes grasses géantes de la Corniche

Plantes grasses géantes de la Corniche

Troisième et dernier volet de ma petite virée à Sète. Il traitera des espèces rares et préservées qui recouvrent les rochers de la Corniche. Plantes grasses et cactées bien sûr, comme en témoignent les deux photos ci-dessus _▲_ mais aussi une végétation moins connue, d'une incroyable résistance, qui réussit à coloniser un sol aride dans des conditions climatiques extrêmes.

Sète, une flore locale préservée
Pelouses de petites plantes coriaces et fourrés d'arbustes buissonnants

Ces rochers dévalant vers la mer et recouverts d'une végétation rare constituent un site de nature remarquable. Marqués par la présence de sel et d'azote, les sols portent une végétation originale : pelouses de petites plantes coriaces et fourrés d'arbustes buissonnants. La Corniche de Sète fait partie du réseau écologique européen NATURA 2000 qui vise à conserver un ensemble de sites remarquables pour leur flore et leur faune.

La gestion de ce site, assurée par Thau Agglo, poursuit 2 objectifs :

1. - Limiter l'impact de la fréquentation du public en organisant un réseau de chemin d'accès aux plages.

2. - Éliminer les plantes d'origine exotique dites invasives qui prennent la place des espèces précieuses du site. Les Griffes de sorcière (Carpobrotus) _▼_ sont des plantes d'Afrique du Sud qu'il convient d'éliminer.

Zone entièrement recouverte de Carpobrotus sur l'île de Bagaud (Parc National de Port-Cros).

Zone entièrement recouverte de Carpobrotus sur l'île de Bagaud (Parc National de Port-Cros).

En France, deux espèces de Carpobrotus : Carpobrotus edulis à fleurs jaunes et Carpobratus acinaciformis à fleurs roses, sont cultivées pour orner les jardins. Dotées d’un grand pouvoir de multiplication elles envahissent aujourd’hui le littoral et mettent en péril la flore et la faune locales !

Ficoïde à cristaux, raisin de mer et petit saladelles

La Corniche de Sète est un des rares sites français à abriter la Ficoïde à cristaux (mesembryabthemum crystallinum).

Le raisin de mer (Coccoloba uvifera) est une plante de dune qui, curieusement, pousse ici sur des rochers abrupts.

Les petites saladelles (Limonium vulgare) caractérisent les sites exposés au sel.

Sète, une flore locale préservéeSète, une flore locale préservée

Des conditions de vie difficiles ! - La végétation de ces paysages doit s'adapter à la forte érosion des pentes caillouteuses, aux vents, à la sécheresse et aux embruns. Chaque plante, selon ses exigences, y trouve cependant son lieu de vie.

http://www.tourisme-sete.com/

http://www.tourisme-sete.com/

Voici venue l'heure de nous séparer de Sète et de retrouver la région lyonnaise. En espérant vous avoir fait passer de bons moments en compagnie de l'île bleue, à très bientôt.

Publié dans Photo et Vidéo

Commenter cet article

Chatdesîles 20/03/2016 12:44

Ce reportage est comme un bon bol d'air ! Merci Thaddée !

clodoweg 19/03/2016 16:38

L'article est très intéressant.
J'aime beaucoup les petites plantes.
La vie colonise les terrains les plus ingrats.

Moun 19/03/2016 06:42

Ta petite balade iodée est très complète... Quand tu iras t'y installer, tu pourras faire guide tant tu sais raconter cette ville..
Bon week-end
Bises

lemenuisiart 18/03/2016 19:09

Pour moi c'est un excellent souvenir que Sete .
Un bel article

Phiphi 16/03/2016 13:43

Vrai que les griffes des sorcières sont plus qu'envahissante .
J'en ai dans le jardin et je dois lui faire des coupes et des arrachages drastiques
Mais que c'est beau quand elles sont en fleurs ..........
Une belle escapade que tu as fait