Israël

Publié le 2 Juin 2016

Une rose un couteau / Chevauchant les frontières / Une fleur au fusil / Mon couteau dans le sac
Une rose un fusil / Enfoncés dans la terre / Un jeune militaire / Qui s'appelait Ofir
Je n'ai rien à t'offrir / Que mes trous de mémoire / Et l'espoir défraîchi / D'un avenir meilleur
Une lame une fleur / Ont écrit notre histoire / Une rose cueillie / Pour un homme qui pleure.
© Thaddée, 31 mai 2016, Poésie Toutan
Paysage du territoire d’Israël
Paysage du territoire d’Israël

Post-Scriptum - J'ai rencontré Ofir à la fin de l'année 1986 au kibboutz d'Ein Gedi, entre la mer Morte et le désert de Judée. Lâcher son fusil ne serait-ce qu'une seconde pouvait lui valoir la peine de mort. A l'aéroport de Tel Aviv je me suis fait fouiller et longuement interroger. On m'a pris l'épaulette qu'il m'avait donnée en gage d'amitié. On m'a laissé mon couteau. L'année suivante, Israéliens et Palestiniens entraient en guerre.

Rédigé par Thaddée

Publié dans #Poésie Toutan

Repost 0
Commenter cet article

Coralie 04/06/2016 05:50

C'est beau, j'aime le lien avec les fleurs !

JACQUELINE 03/06/2016 22:23

Quand on pense à la brièveté de lavie on a du mal à comprendre l'archarnement des hommes à se hair età s'entretuer
Ton poème est déchirant
Bises

Laret 03/06/2016 08:56

Mots touchants qui décrivent une triste réalité...Mais l'amitié n'a pas de frontière! Bonne journée, Jean-Pierre

Thaddée 03/06/2016 09:04

Je me suis demandé bien souvent s'il avait pu survivre aux affrontements sanglants qui opposent Israéliens et Palestiniens. Mon souvenir de lui reste intact. Bonne journée Jean-Pierre de Belgique, à bientôt.

lemenuisiart 02/06/2016 19:19

C'est très beau

Thaddée 02/06/2016 19:23

Merci Christian, bonne soirée à toi, à bientôt.

kimcat 02/06/2016 18:03

C'est un très beau et touchant poème Thaddée
Bises et bonne soirée
Béa kimcat

Thaddée 02/06/2016 18:09

Merci Kimcat, belle soirée à toi aussi, bisou et à bientôt !