Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Thaddée

"Ce qui parle le mieux de nous, ce n'est pas ce que nous disons, c'est ce que nous faisons. Je fais des livres qui parlent de moi sans le dire." TS | Actualité OB Kiwi et plates-formes de blogs, Déco blogs, Balades à Sète, Chroniques lyonnaises et fidésiennes, Escapades, Histoires de chats et d'oiseaux, Littérature, Photographie, Société, Poupées, Tricot, La vie ... Communauté : "Victor & Victoria", esprit shabby chic, romantique et cosy.

Futurissime

Publié le 20 Septembre 2016 par Thaddée in Récits Petits mystères au quotidien

Futurissime

Rêve que j'ai fait dans la nuit du lundi 19 au mardi 20 septembre 2016

Aujourd'hui, il y a au moins trois espèces humaines sur la Terre. La première est malade. Un trop-plein de salive les oblige à baver et cracher à longueur de temps dans la cuvette qu'ils ont toujours avec eux. Ils ne sont pas contagieux, et sont gentils.

Je fais partie de la deuxième espèce, indéterminée, menée par un garçon manqué qui ne manque jamais de soupirer et de protester à l'idée de s'entendre vanter les vertus du "Dieu unique et visible".

La troisième espèce est représentée par deux individus qui sont le mal incarné. Ils ont commis des meurtres. Un jour, notre chef décide de libérer l'orage. Alors, commencent d'évoluer dans le ciel envahi par les ténèbres des oursins gigantesques. Ils sont comme autant de têtes chercheuses, patientes, entêtées, douées d'accélérations fulgurantes. Ils ont repéré nos deux assassins. Lesquels disparaissent aussi sec. En ôtant leur bracelet, ils sont devenus invisibles.

Nous habitons tous ensemble un immense appartement. Il est vieux, mais convenable. Le seul souci, c'est que le pommeau de douche industriel, dans une des salles de bains, envoie régulièrement de gros jets d'eau qui remplissent le bac et le font déborder, si bien que nous marchons dans la flotte et qu'il nous faut appeler les pompiers.

Les WC ne sont pas très nets. A vrai dire, c'est une infection. Difficile d'en trouver un qui soit propre. Nous y poussons dans son fauteuil roulant l'ami handicapé qui ne parle que de se suicider. Ici, tout le monde se connaît.

Notre appartement se situe à deux pas d'un parc incroyable où se succèdent les architectures les plus impressionnantes. Quand j'y emmène maman, saisie de stupeur, l'une d'elles, rouge brique, se met à tourner lentement sur elle-même, puis de plus ne plus vite. J'ai pris des photos. Je n'aurais pas aimé venir pour rien.

© Thaddée, 20 septembre 2016, Petits mystères au quotidien, Rêves

Thèmes récurrents : grand appartement vétuste, manque d'intimité, sanitaires insalubres, l'eau qui monte.

Commenter cet article
E
Brrr! Apocalyptique! Bisous chère Thaddée
Répondre
Z
t'en fais de drôles de rêves dis donc! moi, je ne me souviens pas souvent des miens .<br /> Bises Thadhée
Répondre
L
L'art de bien raconter, et puis très belle illustration
Répondre
K
Quel rêve insolite ! Il est bien raconté en tout cas<br /> Bisous du mardi Thaddée<br /> Béa kimcat
Répondre
M
En tout cas, c'est riche et il y a de la matière ! <br /> Thaddée, je pense que cela pourrait servir de base pour un scénario de science-fiction. Une série TV en perspective ... À soumettre ! ;-)<br /> Bonne journée à toi et à tous les visiteurs.<br /> Bises.
Répondre
J
Bien surréaliste ! Comment fais tu pour te souvenir de tes rêves ? Il ne me reste parfois miraculeusement que des bribes. Une interprétation ?<br /> Bonne journée parmi les espèces "animales" ...
Répondre
T
Embrasse Bubu et Slow et tous les autres pour moi. Profite bien de ton séjour !
J
Tiens c'est vrai je devrais noter au matin déjà que c'est confus et "sans logique" comme tu dis. Intéressant ces thèmes qui reviennent toujours.<br /> Je suis toujours dans le 66 jusqu'à la fin de la semaine mais la petite famille m'accompagne toujours (et des fois c'est une aventure !)<br /> Bonne journée
T
Non non pas d'interprétation, juste le rendu de ce dont je me souviens. C'est quelquefois assez précis. Il m'arrive de ressentir mes rêves pendant deux ou trois jours. Je n'essaie pas de faire en sorte qu'ils soient logiques et cohérents, car ils ne se sont pas. Il y a toujours les mêmes choses qui reviennent, comme les histoires d'appartement par exemple. Ce genre de rêve m’imprègne profondément au réveil et je me hâte de le transcrire aussitôt que possible pour ne pas oublier. Je pense que certains éléments ne sont pas remis dans l'ordre, mais je ne cherche pas de ligne directrice ni de construction particulière. C'est un rêve, c'est absurde ! Mais certainement plein d'enseignements ... Bonne journée Jean-Marc, tu es rentré, tu as retrouvé tes petits ?