L'enlèvement

par Thaddée  -  11 Novembre 2016, 07:34  -  #Poésie Toutan, #Récits Petits mystères au quotidien

Et la ville est à moi

Comme au voleur le sac

D'une très vieille fille

 

Est-ce un rêve futile

Que de m'imaginer

Naufragé sur une île

 

A contempler tes yeux

Qui forcément sont bleus

Comme le ciel et l'eau.

 

© Thaddée, 11 novembre 2016, Poésie Toutan

Source : http://lusile17.centerblog.net/

 

Comme dans le poème précédent, les trois premiers vers ont été écrits ... dans mon sommeil, au bord du matin. J'en ai poursuivi l'écriture à l'instant, en faisant un tour dans la rue.

Parallèlement j'ai rêvé cette nuit que j'avais une petite fille de 8 ans. Autant il est possible pour un homme d'apprendre un jour sa paternité, autant il est impossible, n'est-ce pas, qu'une femme découvre tardivement sa propre maternité.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

lemenuisiart 15/11/2016 19:06

C'est bien joli, je l'avais pas vu celui là

maîtrese Poupette 12/11/2016 00:01

Très beau poème.
Bon week-end et caresses à Félix

kimcat 11/11/2016 18:46

Un rêve étrange qui ne pouvait que marquer ton esprit... et bien t'inspirer pour la suite de ton poème...
Bisous Thaddée
Béa kimcat

Eric 11/11/2016 18:04

Oui, en effet, c'est assez difficile de découvrir sa maternité dix ans après... A propos de rêves il m'est souvent arrivé de rêver qu'un jeune homme venait sonner à ma porte disant qu'il était mon fils! :D Bisous chère Thaddée, couvre-toi bien s'il fait aussi froid chez toi qu'ici dans le nord!

Zoé 11/11/2016 17:42

Ton inspiration nocturne donne de bien beaux poèmes !
Peu-être que ton 2ème rêve, accouchera d'une belle création.
Bises Thaddée