Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Papier de Verre, le blog de Kiki, Félix et Thaddée ↫

Papier de Verre, le blog de Kiki, Félix et Thaddée ↫

Ce qui parle le mieux de nous, ce n'est pas ce que nous disons, c'est ce que nous faisons. Je fais des livres qui parlent de moi sans le dire. - TS | Actualité OB Kiwi et plates-formes de blogs, Déco blogs, Balades à Sète, Chroniques lyonnaises et fidésiennes, Histoires de chat, Littérature, Photographie, Société ... Communauté : "Victor & Victoria", esprit shabby chic, romantique et cosy. Blog classé dans la catégorie Lifestyle.

Rose et Lilou, monstres ordinaires (2)

Rose et Lilou vivent en couple dans un studio de vingt-cinq mètres carrés. On est à la mi-novembre. Elle est enceinte de trois semaines tout au plus. Les textes sont sujets à modification.

Thaddée

Au pied de l'arbre

- Ma Rose, c'est l'heure.

"J'arrive ! " lui cria-t-elle à cinq mètres de là. Elle passa un dernier coup d'éponge humide sur les bords de l'évier car elle aimait par dessus tout que sa cuisine soit nickel. Après quoi elle sortit de leurs boîtes respectives une glace vanille-chocolat pour lui et une chocolat-pistache pour elle. On était à la mi-novembre et leur crainte à tous les deux était que leur grande surface de prédilection ne se fournisse plus en cornets de glace. A l'épicerie du coin les boîtes traînaient depuis si longtemps que la gaufrette avait la consistance du carton mâché.

Il était vingt heures vingt-neuf, elle se laissa tomber dans son fauteuil de jardin garni d'oreillers déplumés et lui mit sa glace dans la main. Le générique de leur feuilleton préféré succédait au résumé de l'épisode de la veille. Les premières images qui défilaient à l'écran le captivaient si fort qu'il en oublia de la remercier. Il buvait littéralement ... la suite des événements.

- On en a rien à foutre de cette histoire de bonnes femmes qui se crêpent le chignon dit-il sans cacher son mécontentement.

- Lilou ta glace est en train de fondre.

Il déchira l'emballage et commença de sucer la crème fondante. Ceci compensait cela, et lui permit d'attendre sagement le retour de son personnage fétiche : le fantôme.

La vérité sur la mort de Cyril Rochat

La vérité sur la mort de Cyril Rochat

- C'est vraiment le top cette histoire de fantôme approuva-t-il en malaxant le chocolat entre sa langue et son palais.

Le jeune homme aux longs cheveux blonds faisait un tabac dans leur studio, tous les soirs à partir de 20:30. Il ne prononçait pas un mot, mais son regard grave et profond parlait pour lui. Pour plaire à son Lilou Rose avait même effectué quelques recherches rapides sur le Net. On disait de lui qu'il était mutique, fin et élancé, avec un visage d'ange. Rien qu'ils ne sachent déjà.

Les flash back dénonçaient un caractère impétueux pas forcément facile. Il était encore très séduisant quand il braillait.

***

- Tu crois que c'est vrai ? demanda-t-il soudain en arrêtant de pourlécher sa glace.

Que les fantômes existent, développa-t-elle en son for intérieur. Ce à quoi elle répondit que oui, peut-être, ils existaient, après tout on n'avait pas de preuve irréfutable qu'ils n'existaient pas, et de son point de vue à elle l'air invisible qui les entourait était bien trop vide pour être honnête, il devait s'y planquer des centaines et des milliers d'esprits plus ou moins sympa.

- Non, dit-il. Qu'ils peuvent témoigner du mal qu'on leur a fait de leur vivant.

- Qu'est-ce que ça peut faire franchement.

- Je sais pas. J'aurais voulu savoir.

Il avait l'air préoccupé tout à coup. L'air suspect du remords vivant qui plonge dans les tréfonds de sa mémoire.

- Quoi, fit-elle abruptement.

- Non, rien.

Rien. Ma Rose, elle en fulminait. Avec la gueule de fossoyeur du dimanche qu'il venait de prendre, rien, vraiment ?

- Je te le dirai quand les deux bonnes femmes recommenceront à se bouffer le nez dit-il pour l'apaiser.

***

Elle rongea son frein en se crêpant le chignon. Lorsque l'infirmière et son interne de fille reprirent leur piètre numéro de prise de bec, il avoua qu'il se pouvait peut-être bien, mais c'était pas sûr, qu'il ait enterré quelqu'un au pied d'un arbre du temps de sa folle jeunesse.

Pour le coup elle faillit s'étouffer avec un morceau de gaufrette. Qui, où, quel arbre, pourquoi, comment l'avait-il trucidé ?

Il ne s'en souvenait pas. C'était si flou. Ca devait être plutôt un rêve. La réminiscence d'une vie antérieure.

- Tu as tué quelqu'un dans une vie antérieure ?

- Je sais pas trop répéta Lilou, la mine penaude.

En même temps qu'elle s'émerveillait. Pour la première fois depuis les sept ans qu'ils vivaient à la colle elle éprouva dans sa chair une vague d'admiration pour son mystérieux compagnon. Pour la peine elle retourna leur sortir deux autres glaces du congélateur. En revenant elle lui annonça tout de go qu'elle avait la ferme intention de garder l'enfant qu'elle portait. C'était le moins qu'elle puisse faire après de telles révélations.

- Tu fais ce que tu veux ma choute. C'est ton ventre, c'est toi qui décides.

Dommage, toutefois, songea-t-elle, que l'enfant ne fût pas le rejeton naturel de cet homme éblouissant.

© Thaddée, vendredi 18 novembre 2016

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

JACQUELINE 20/11/2016 12:07

Tu as su rendre parfaitement la médiocrité des personnages. Quelle plumeMadame! Bravo
Bises

Zoé 19/11/2016 17:12

Ah! J'adore! Des vrais tarés!
Bravo Thaddée , j'attends la suite avec impatience.
Bises

Nell 19/11/2016 15:01

Une histoire de fantôme ou de vie antérieur qui est loin de me déplaire. J'adore l'intrigue. Belle écriture. Gros bisous, Thaddée et superbe week-end

kimcat 19/11/2016 15:01

C'est bien rythmé ! Ton histoire (avec des fantômes) me plaît. Une bonne tête ce Cyril !
Quel couple ce Lilou et cette Rose. On se demande à quoi va ressembler l'enfant à venir...
Biz

Jean-Marc 19/11/2016 12:28

Toujours dans le même esprit, tu les charges bien ces deux zigotos.
J'aime bien, c'est rapide, c'est incisif et ça me va
Bonne journée, caresses à l'ami bicolore