Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Papier de Verre, le blog de Kiki, Félix et Thaddée ↫

Ce qui parle le mieux de nous, ce n'est pas ce que nous disons, c'est ce que nous faisons. Je fais des livres qui parlent de moi sans le dire. - TS | Actualité OB Kiwi et plates-formes de blogs, Déco blogs, Balades à Sète, Chroniques lyonnaises et fidésiennes, Histoires de chat, Littérature, Photographie, Société ... Communauté : "Victor & Victoria", esprit shabby chic, romantique et cosy. Blog classé dans la catégorie Lifestyle.

Vivre une autre vie

Publié le 17 Janvier 2017 par Thaddée in Récits Petits mystères au quotidien

Je voudrais revenir sur le rêve que j'ai transcrit il y a quelques jours ▲, dans lequel je voyais maman endormie sur sa tombe, alors qu'en réalité, paix à son âme, elle est dedans. J'ignorais jusqu'à ce jour l'existence de statues couchées sur la dalle. J'en ai trouvé quelques unes que je vous montre, et qui pourront illustrer le rêve que j'ai fait dans la nuit du 13 au 14 janvier de cette année. Ces statues allongées à même la pierre, dans les cimetières, représentent très précisément la vision que j'ai eue de maman reposant paisiblement sous le ciel. Photo provenant du site ▼

Enrico Butti 1847-1932, Sculpture Tombale de la Famille Casati ”La Morente” 1890

Enrico Butti 1847-1932, Sculpture Tombale de la Famille Casati ”La Morente” 1890

pepperloves1.tumblr.com (à gauche) | mysterius.centerblog.net (à droite)pepperloves1.tumblr.com (à gauche) | mysterius.centerblog.net (à droite)

pepperloves1.tumblr.com (à gauche) | mysterius.centerblog.net (à droite)

Passent, sur le chemin derrière nous, des tombes ambulantes à ciel ouvert, sur lesquelles sont allongés des morts éveillés qui commentent la balade et le paysage. On se croirait à une fête de fin d'année scolaire.

Ma famille, Thaddée

Source : mysterius.centerblog.net sur centerblog

Source : mysterius.centerblog.net sur centerblog

Dans mon rêve je voyais les morts s'animer, partir en promenade et plaisanter. D'autres ont imaginé qu'ils se plongeaient dans la lecture comme si leurs habitudes, et les petits plaisirs de la vie, ne les avaient pas complètement désertés.

Sous les coupoles de l'abbaye de Fontevraud, le gisant polychrome d'Aliénor d'Aquitaine (1122 – 1204) tient dans ses mains un livre de pierre

Sous les coupoles de l'abbaye de Fontevraud, le gisant polychrome d'Aliénor d'Aquitaine (1122 – 1204) tient dans ses mains un livre de pierre

Adieu gisants raides aux traits creusés, gisants figés dans la mort éternelle. Ici la vie continue, on dort, on se promène, on lit des livres ... et même qu'on se met à rire comme maman dans mon rêve. Après tout, que savons-nous vraiment de l'au-delà ?

Commenter cet article

Jean-Marc 23/01/2017 04:46

Une pensée amicale en espérant que tu peux un peu te reposer.

MireilleD 18/01/2017 04:49

Un rêve qui a dû te secouer un peu Thaddée ... pas facile la perte de nos être chers parfois ils sont dans nos rêves et cela nous apporte un peu de réconfort aussi. Bises

JACQUELINE 17/01/2017 23:15

C'est dans notre souvenir quotidien qu'ils vivent!
Bises

lemenuisiart 17/01/2017 21:05

Un article sur un détail, et tout est bien et une pensé à tous ceux qui sont partie trop tôt

Zoé 17/01/2017 19:15

Ces gisants sont surprenants mais très beaux ! Tout un monde de l'au-delà, si près et si lointain.
Bonne soirée au chaud avec tes 4 pattes. Bises