Septembre 76

par Thaddée  -  2 Février 2017, 12:33  -  #Une vie comme les autres

Alors que je triais des papiers pour ranger et faire de la place j'ai retrouvé de vieux poèmes de jeunesse, sans titre pour la plupart, que j'avais complètement oubliés. Je ne savais même pas que j'écrivais de la poésie depuis si longtemps. A l'époque je ne m'appelais pas encore Thaddée. J'allais encore au collège, au lycée, en faculté. Ces précieux écrits je vous les confie pour ne pas les perdre, pour ne plus les oublier. A celles et ceux qui passent par hasard sur ce blog, ne me prenez pas ce que j'ai écrit, c'est ce que j'ai fait de mieux dans ma vie, c'est ma seule richesse, et mon identité. Merci.  

Tout ne doit-il pas mourir un jour ?
C'est la loi pour ce qui voit le jour.
A l'heure où tu nais déjà tu meurs un peu,
Laisse-toi mourir et ne dis pas adieu.
Dis-toi qu'à ton image se meurt le soleil,
Toute chose qui vit ne peut vivre toujours :
Ainsi meurt le jour pour que l'ombre s'éveille,
Que l'étoile enfin puisse vivre à son tour ;
Regarde un feu qui danse devenir cendres
Et l'eau sur cette terre monter au ciel,
Un arc se briser à force de se tendre
Et la flèche qui n'atteindra pas le ciel ;
Regarde la mer se débattre en furie,
Les couleurs de sa rage mourront aussi,
Et le ciel infini qui se lit dans les eaux
Par un matin moins beau se voir devenir gris,
Quand le temps vient pour l'été de mourir ici ;
Vois la fumée sur l'eau, c'est la mort d'un bateau,
Et la haine en ton cœur c'est la mort de ton Dieu.
Tu vois bien que tout meurt et que rien ne survit,
L'éternité est un mot chanté dans la vie ...
Quand on meurt on l'oublie, elle meurt elle aussi.

Moi, Septembre 76, j'avais 17 ans

Il y en a beaucoup d'autres. Ce n'est pas de la grande littérature, je me débrouillais déjà mieux dans l'écriture romanesque. Mon premier poème parlait d'une rose, je n'en ai pas gardé trace. Mes premiers romans constituaient une série de livres consacrés à un chien vagabond, Riton, qui démêlait des affaires criminelles. Je dois avoir chez moi ces tout premiers manuscrits.

kimcat 03/02/2017 15:50

Merci Thaddée de partager tes écrits avec nous.
Il est très beau ce poème.
Bisous

maîtresse Poupette 02/02/2017 20:22

Tu as bien de conserver tes poèmes de jeunesse. Moi, je les ai perdus...
Bonne soirée et caresse à Félix

Jean-Marc 02/02/2017 19:51

Et en fait c'est un très bel instant de vie. Merci de nous livrer ces mots.

Nell 02/02/2017 16:47

J'ai aussi gardé mes premiers écrits que je gardais dans un grand cahier. Ils sont précieux!!! Je t'embrasse, ma douce Thaddée