Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Papier de Verre, le blog de Kiki, Félix et Thaddée ↫

Papier de Verre, le blog de Kiki, Félix et Thaddée ↫

Ce qui parle le mieux de nous, ce n'est pas ce que nous disons, c'est ce que nous faisons. Je fais des livres qui parlent de moi sans le dire. - TS | Actualité OB Kiwi et plates-formes de blogs, Déco blogs, Balades à Sète, Chroniques lyonnaises et fidésiennes, Histoires de chat, Littérature, Photographie, Société ... Communauté : "Victor & Victoria", esprit shabby chic, romantique et cosy. Blog classé dans la catégorie Lifestyle.

Cimetière de Loyasse, refuge pour oiseaux

Un oiseau est perché sur la croix d'une tombe du cimetière de Loyasse, à Lyon, le 21 mars 2017 (AFP/JEFF PACHOUD)

Un oiseau est perché sur la croix d'une tombe du cimetière de Loyasse, à Lyon, le 21 mars 2017 (AFP/JEFF PACHOUD)

Animaux : au cimetière de Loyasse, la ville de Lyon a laissé la nature reprendre ses droits en menant une politique "zéro pesticide"

Au cimetière de Loyasse, la ville de Lyon a laissé la nature reprendre ses droits en menant une politique "zéro pesticide", en dépit des réticences culturelles. Un pari qui va lui permettre d'être labellisé refuge pour oiseaux, une première.
Aujourd'hui, cet écrin de patrimoine funéraire d'un autre âge reprend son visage d'avant-guerre.
On trouve désormais à Loyasse une soixantaine d'espèces, dont 31 d'oiseaux. "Là, vous avez le roitelet triple-bandeau, le deuxième oiseau le plus petit d'Europe ; ici, la pie bavarde et vous entendez, là ? C'est la mésange charbonnière", énumère Fabien Dubois, chargé d'étude biodiversité à la LPO Rhône.
"J'ai été surpris aussi de voir en ville des lampyres (vers luisants), la chouette hulotte, de belles colonies de martinets noirs - ils nichent dans les contre-forts - et autant de hérissons", ajoute-t-il.
Pour convaincre, "il faut insister sur les services gratuits rendus par la nature", estime Fabien Dubois : les mésanges mangent les chenilles processionnaires, les hérissons se régalent des limaces et les insectes viennent polliniser les potagers alentour.
En signant une convention pour trois ans avec la ville de Lyon, la Ligue espère aller encore plus loin. En plantant par exemple d'autres essences (cerisiers, frênes, sorbiers) car le cyprès, arbre star des cimetières, n'est pas propice à la nidification et acidifie les sols.
Ou en introduisant de la variété dans les haies - pourquoi pas mettre des framboisiers. Après tout, rappelle Jean-Pierre Cornu, les gens venaient bien faucher le foin pour les lapins, à Loyasse, dans les années 30. Alors pourquoi pas y cueillir des fruits ?

le parisien

Un oiseau vole au-dessus des tombes du cimetière de Loyasse, à Lyon, le 21 mars 2017

Un oiseau vole au-dessus des tombes du cimetière de Loyasse, à Lyon, le 21 mars 2017

Il se trouve que depuis quelques jours j'avais envie de retourner au cimetière de Loyasse, un cimetière presque aussi vieux que Le Père Lachaise à Paris (que j'ai visité il y a très-très longtemps). L'article que j'ai lu hier soir, évoquant le retour concerté du cimetière de Loyasse à l'enherbement naturel, favorisant ainsi l'épanouissement de la vie animale, a conforté mon choix de vite aller voir ce qu'il en était.

Cimetière de Loyasse, refuge pour oiseaux

Cette formidable initiative de Lyon 5ème est une véritable bénédiction pour moi qui déplore la destruction de la fontaine pétrifiante et la possible disparition du Jardin de La Bonne Maison à La Mulatière, et l'encanaillement de Sainte-Foy-lès-Lyon. A ce point que si je dois changer d'adresse, il est bien possible que je me cherche un appartement sur le 5ème arrondissement ...

Cimetière de Loyasse, refuge pour oiseaux

Ici ▲ ou là ▼

Cimetière de Loyasse, refuge pour oiseaux

... 5ème arrondissement que j'ai toujours aimé pour son caractère authentique et préservé, et ses vestiges historiques. En effet le cimetière se situe près des amphithéâtre romains, un peu plus bas que la basilique de Fourvière et un peu au-dessus du quartier de Saint-Just dont je vous montrais les photos dans un précédent article.

Cimetière de Loyasse, refuge pour oiseaux

Le beau temps se prête à merveille à la promenade et ma première rencontre, eh bien c'est ce gros minet. Car, qui dit oiseau dit gros minet.

Cimetière de Loyasse, refuge pour oiseaux
Cimetière de Loyasse, refuge pour oiseaux
Cimetière de Loyasse, refuge pour oiseaux
Cimetière de Loyasse, refuge pour oiseaux
Cimetière de Loyasse, refuge pour oiseaux
Cimetière de Loyasse, refuge pour oiseaux

Mes premiers pas me mettent du baume au coeur et soulagent un peu ma tristesse d'avoir perdu maman (trois mois demain), ma crainte irraisonnée d'avoir encore affaire aux vandales de Sainte-Foy. Ce n'est plus un cimetière ici, c'est un jardin, c'est un village, il y a des châteaux, vous les verrez plus loin.

Le Fort de Loyasse avec, en chemin, l'intérieur d'une petite chapelle
Le Fort de Loyasse avec, en chemin, l'intérieur d'une petite chapelle
Le Fort de Loyasse avec, en chemin, l'intérieur d'une petite chapelle

Le Fort de Loyasse avec, en chemin, l'intérieur d'une petite chapelle

Cimetière de Loyasse, refuge pour oiseaux
Cimetière de Loyasse, refuge pour oiseaux
Cimetière de Loyasse, refuge pour oiseaux
Cimetière de Loyasse, refuge pour oiseaux
Cimetière de Loyasse, refuge pour oiseaux
Cimetière de Loyasse, refuge pour oiseaux
Cimetière de Loyasse, refuge pour oiseaux
Cimetière de Loyasse, refuge pour oiseaux

Je dois jouer serré. En effet une dame qui ne s'est pas présentée me prévient froidement qu'il est interdit de prendre des photos dans le cimetière parce que c'est une propriété privée. Une propriété privée, un cimetière ? - Allons donc. J'ai toujours pris des photos dans les cimetières et je ne vais pas m'arrêter aujourd'hui. Toutefois ... je viens de me renseigner sur le Net. Il y est écrit que d'après le Code Pénal et l'article 456-8 il est strictement interdit de prendre une ou plusieurs photos de tombes, cela étant considéré comme une violation de propriété privée. Mais à mon avis il s'agit plus sûrement d'une mesure "de moralité", destinée à ne pas troubler le repos des défunts. Personnellement je ne fais pas de voyeurisme, et je respecte complètement tout ce que je photographie, je ne pense donc pas aller à l'encontre du repos bien légitime des défunts et de la tranquillité d'esprit de leurs familles. Du reste, si je croise quelqu'un, je m'arrête automatiquement de prendre des photos, non pas de peur qu'on me prenne en faute, mais parce que je ne veux pas choquer l'éventuel visiteur d'une tombe, ni perturber son recueillement.

Troisième photo ci-dessus ▲ : exemple de Pietà, sculpture de Charles Dufraine
Troisième photo ci-dessus ▲ : exemple de Pietà, sculpture de Charles Dufraine
Troisième photo ci-dessus ▲ : exemple de Pietà, sculpture de Charles Dufraine

Troisième photo ci-dessus ▲ : exemple de Pietà, sculpture de Charles Dufraine

Première et deuxième photos : caveau pyramidal Ricard
Première et deuxième photos : caveau pyramidal Ricard
Première et deuxième photos : caveau pyramidal Ricard

Première et deuxième photos : caveau pyramidal Ricard

Outre le fait qu'étant placé sur les hauteurs de Lyon, à la limite de la commune de Sainte-Foy-les-Lyon, le cimetière de Loyasse permet d'avoir une très belle vue sur le centre de la ville, il offre surtout une panoplie de styles impressionnante.
Les tombes qui y sont édifiées ont suivi les modes architecturales de leur époque et les particularités de ceux qui y reposent. On y rencontre quelques tombes des premiers temps en forme de sarcophages, de simples tombeaux avec gisants, des effigies et des bustes d'artistes locaux, des monuments de style Art déco, néo-classiques ou néo-gothiques dont certains sont magnifiques et toujours en excellent état.
Nombreux sont les effigies et les bustes représentant des artistes locaux, peintres, architectes, et des personnalités, des maires de Lyon comme Antoine Gailleton ou Édouard Herriot, dont les portraits ornent leurs tombes respectives près de l'entrée du cimetière.
On y découvre aussi au hasard des allées, des monuments en forme de pyramides ▲, celui de Nizier Anthelme Philippe dit « Maître Philippe », un mystique chrétien dont la tombe est constamment et abondamment fleurie et le grand if qui l'abrite porte de nombreux petits papiers pliés comme autant d'ex-votos, celui de la famille Guimet avec son dôme de plaques colorées ou celui de la famille Pléney qui domine tous les autres avec sa pyramide de plusieurs mètres de haut qui se termine par une magnifique sculpture représentant un pleureur dont le chagrin s'écoule dans un vase.

Wikipédia | Cimetière de Loyasse

Cette photo, c'est ma fierté : regardez l'ombre épaisse de la croix toute mince !

Cette photo, c'est ma fierté : regardez l'ombre épaisse de la croix toute mince !

Cimetière de Loyasse, refuge pour oiseaux
Cimetière de Loyasse, refuge pour oiseaux

La plupart des tombes sont très anciennes ; pour certaines elles datent du début du 19ème siècle. La première personne notable à être inhumée dans le cimetière, en 1809, est Philibert Jambon, mécanicien et inventeur de prothèses, dont le monument funéraire est le plus ancien subsistant.

Cimetière de Loyasse, refuge pour oiseaux
Cimetière de Loyasse, refuge pour oiseaux
Cimetière de Loyasse, refuge pour oiseaux
Cimetière de Loyasse, refuge pour oiseaux

Deuxième photo : monument de la famille Pléney qui domine tous les autres avec sa pyramide de plusieurs mètres de haut qui se termine par une magnifique sculpture représentant un pleureur dont le chagrin s'écoule dans un vase. Et on laisse pousser l'herbe, et la nature reprend ses droits. Les pâquerettes et les pissenlits colonisent les talus. Les allées bruissent du chant des tout petits oiseaux. Ils étaient trop petits pour que mon objectif puisse les saisir, aussi, croyez-moi sur parole : le cimetière de Loyasse est plein d'oiseaux !

Je vois là des petits châteaux, et vous ?

Je vois là des petits châteaux, et vous ?

Le ciel est si bleu qu'on se croirait presque dans le Sud
Le ciel est si bleu qu'on se croirait presque dans le Sud

Le ciel est si bleu qu'on se croirait presque dans le Sud

Un monument isolé, niché dans la verdure

Un monument isolé, niché dans la verdure

Cimetière de Loyasse, refuge pour oiseaux
Cimetière de Loyasse, refuge pour oiseaux
Cimetière de Loyasse, refuge pour oiseaux
Cimetière de Loyasse, refuge pour oiseaux

Aujourd'hui dimanche 26 mars 2017, il y avait une cérémonie au cimetière de Loyasse. De la musique (La Marseillaise), des militaires gradés couverts de médailles et bien sûr, à l'extérieur des murs, le tournoiement incessant des voitures se cherchant une place de parking. J'ai regardé sur le Net à quoi correspondait cette frénésie matinale.

Restaurée depuis mai 2016, la tombe d’Édouard Herriot (5 juillet 1872 – 26 mars 1957) - Photo Nadine Micholin

Restaurée depuis mai 2016, la tombe d’Édouard Herriot (5 juillet 1872 – 26 mars 1957) - Photo Nadine Micholin

Il s'agissait en fait de la cérémonie du 60ème anniversaire de la disparition de l'ancien maire de Lyon, Edouard Herriot, sorte de bouquet final de 10 mois de restauration de sa tombe, monument de 30m2 façonné par le sculpteur Georges Salendre.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

An'Maï 28/03/2017 20:56

Bonsoir Thaddée et tout d'abord merci pour ta visite et tes commentaires !
j'ai toujours pensé que même si ça paraît contradictoire, les cimetières sont des lieux chargés de vie ! Chaque tombe, chaque monument funéraire, raconte une ou plusieurs vie !
J'adhère à tous les commentaires, en particulier celui de Laret qui correspond très exactement avec ce que je pense de ce cimetière atypique ! Tes photos sont très belles et lui rendent bien hommage
belle fin de semaine et très gros bisous ! Caresses à Félix et gratouilles à Kiki !

maîtresse Poupette 27/03/2017 20:26

Il est magnifique ce cimetière ! Ce serait bien si tu trouvais un appartement dans ce quartier. Alors, lequel vas-tu choisir ??

kimcat 27/03/2017 19:21

C'est bien pour les animaux du cimetière de Loyasse. Quelle charmante promenade ! Et tu ne fais rien de mal à prendre des photos (je ne savais pas qu'il était interdit de prendre des tombes en photos).
Tes photos sont si belles... C'est vrai qu'on dirait presque un parc, un grand jardin...
Bisous et bonne soirée Thaddée
Béa kimcat

Laret 27/03/2017 08:54

Belle initiative de la ville..Je n'ai jamais vu un cimetière aussi.....vivant et beau ! Bises et bon lundi, Jean-Pierre

clodoweg 26/03/2017 23:55

Le reportage est splendide.
J'aime beaucoup la sculpture funéraire et ici elle semble d'une incroyable variété.
J'aimerais être un oiseau dans ce cimetière..