La Bonne Maison au 18 mars 2017 (2/4)

Publié le 20 Mars 2017

Promenons-nous ... au Jardin de La Bonne Maison. Nous sommes le samedi 18 mars, le matin. Il fait gris. Odile Masquelier m'accompagne, commentant la visite, me contant l'histoire de la moindre touffe ensevelie dans l'herbe, arrosant une plante, un arbre. Elle est tout à son bonheur de parler de ce qu'elle aime et de me le montrer tout en s'en occupant.

Je ne sais où braquer mon appareil photo tant tout est beau
Je ne sais où braquer mon appareil photo tant tout est beau
Je ne sais où braquer mon appareil photo tant tout est beau

Je ne sais où braquer mon appareil photo tant tout est beau

Des narcisses, encore, et ce n'est que le début ...
Des narcisses, encore, et ce n'est que le début ...
Des narcisses, encore, et ce n'est que le début ...

Des narcisses, encore, et ce n'est que le début ...

Rien de particulier, juste un panaché de couleurs et d'entrelacs

Rien de particulier, juste un panaché de couleurs et d'entrelacs

Petites tulipes de Chine. Avec les narcisses, les tulipes sont les fleurs préférées d'Odile Masquelier.

Petites tulipes de Chine. Avec les narcisses, les tulipes sont les fleurs préférées d'Odile Masquelier.

La Bonne Maison au 18 mars 2017 (2/4)
La Bonne Maison au 18 mars 2017 (2/4)
La Bonne Maison au 18 mars 2017 (2/4)

Sous mes yeux, Odile Masquelier a versé l'eau d'un arrosoir dans la vasque où se baignent les oiseaux. Quand les oiseaux se baignent ils gigotent pas mal et font déborder l'eau qui arrose les fleurs en dessous. En plus, ça nettoie la vasque.

Le Kolkwitzia se distingue par une belle écorce blanche qui s’exfolie

Le Kolkwitzia se distingue par une belle écorce blanche qui s’exfolie

La Bonne Maison au 18 mars 2017 (2/4)
La Bonne Maison au 18 mars 2017 (2/4)
La Bonne Maison au 18 mars 2017 (2/4)

Et voici la merveille des merveilles : l'allée des narcisses. Ils sont tous différents les uns des autres. Il y en a des jaunes, des blancs, des jaunes et blancs, des coeurs orange, des coeurs saumon, des petits fripés ... En tout, il existe une soixantaine d'espèces. Secret de jardinier : on peut enlever les fleurs fanées, sans problème, mais surtout ne pas couper les feuilles avant qu'elles soient complètement fanées, sinon les narcisses ne reviendront pas.

Les petites trompettes s'en donnent à cœur joie dans tout le jardin mais surtout dans LEUR allée
Les petites trompettes s'en donnent à cœur joie dans tout le jardin mais surtout dans LEUR allée
Les petites trompettes s'en donnent à cœur joie dans tout le jardin mais surtout dans LEUR allée

Les petites trompettes s'en donnent à cœur joie dans tout le jardin mais surtout dans LEUR allée

L'allée des narcisses, vue de l'autre extrémité

L'allée des narcisses, vue de l'autre extrémité

A ce stade du reportage vous avez vu la moitié des photos que j'ai prises. Il en reste autant à découvrir, avec toujours à la clé quelques petites anecdotes contées par la maîtresse des lieux. C'est un enchantement de partir en sa compagnie à la rencontre de ce jardin tumultueux, qui dégorge d'histoires d'arbres, de plantes, de fleurs, de croisements d'espèces, de canards et de crapauds siffleurs, depuis 50 ans. Il semble que le moindre brin d'herbe, ici, ait connu son heure de bravoure. On ne survit pas à la sécheresse, aux chenilles, aux maladies, sans un coup de pouce de la jardinière. La suite au prochain numéro.

Rédigé par Thaddée

Publié dans #Lugdunum à tous les temps

Repost 0
Commenter cet article

Laret 21/03/2017 09:24

La merveilleuse promenade continue. Un plaisir des yeux pour nous....Bises et bonne journée, Jean-Pierre

Thaddée 22/03/2017 19:03

Merci Jean-Pierre, c'est si gentil ! Passe une belle soirée !

maîtresse Poupette 20/03/2017 22:18

L'allée des narcisses est une merveille ! Mais c'est vrai que tout est beau dans ce jardin ! Bonne soirée

Thaddée 22/03/2017 19:03

Ah, l'allée des narcisses, quelle bonne surprise ! Bonne soirée Maîtresse de Poupette, et à la jolie Poupette aussi !

Nell 20/03/2017 20:50

Le plaisir est là, dans l'exubérance et le fleurissement de ce si beau jardin. Un paradis sur Terre, non? Gros bisous, ma douce Thaddée et prends soin de toi. Belle soirée

Thaddée 22/03/2017 19:02

Merci, ma chère Nell, pour tes gentils commentaires, c'est vrai que c'est un jardin exubérant, libre, et qui fait exulter ceux qui s'y promènent. Un paradis, oui, qui me fait beaucoup de bien chaque fois que j'y vais. Belle soirée à toi !

PASSIONS SCULPTURE 20/03/2017 20:11

Comment peut-on visiter ce jardin ?
Je partage au maximum.

Thaddée 22/03/2017 19:00

Coucou Mary, perso j'y vais à pied parce qu'il n'est pas loin de chez moi. Sinon : Bus C19, arrêt Léon Favre, puis descendre le chemin Léon Favre jusqu'en bas, tourner à gauche dans le chemin de Fontanières, sonner la cloche au 101. Bonne soirée à toi Mary !

Zoé 20/03/2017 19:22

C'est vraiment un "jardin extraordinaire" et je sais le temps et l'amour que cela représente . Comme je regrette d'habiter si loin de ce lieu magique . Tes photos sont une merveille!
Bises Thaddée .

Thaddée 22/03/2017 18:58

Merci Zoé :-) ! 50 ans de recherches et de travail, ce n'est pas rien. Et la créatrice de ce jardin n'a aucune formation, elle a tout appris pendant ses voyages à l'étranger, et sur le terrain ! N'est-ce pas extraordinaire .