Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Thaddée

"Ce qui parle le mieux de nous, ce n'est pas ce que nous disons, c'est ce que nous faisons. Je fais des livres qui parlent de moi sans le dire." TS | Actualité OB Kiwi et plates-formes de blogs, Déco blogs, Balades à Sète, Chroniques lyonnaises et fidésiennes, Escapades, Histoires de chats et d'oiseaux, Littérature, Photographie, Société, Poupées, Tricot, La vie ... Communauté : "Victor & Victoria", esprit shabby chic, romantique et cosy.

La visite

Publié le 12 Avril 2017 par Thaddée in Mini-nouvelles

La visite

Ce matin je suis allée porter des fleurs sur la tombe de papa et maman. Une jolie composition florale, d'un rose soutenu, qui fera merveille sur la dalle de marbre gris.
Deux heures aller-retour. J'en ai les jambes glacées. Sitôt que j'ai garé mon scooter à son emplacement, je pense à consulter l'heure sur mon portable.
J'ai un message de maman.
Pendant quelques secondes, mon esprit tourne à vide. Un message de maman. Ce n'est pas possible.
J'ai du mal à réfléchir. Puis j'élabore un début de raisonnement qui tient la route : c'est ma sœur qui a récupéré le portable de maman ; c'est donc elle qui m'a envoyé un SMS. SMS que je n'ai toujours pas lu.
Mes mains tremblent en ouvrant le texto. Mes yeux se posent dessus. Les mots n'ont encore aucun sens. C'est comme si je ne comprenais plus ma propre langue.

Au bout d'un moment j'arrive à le déchiffrer : "Ta visite nous a fait très plaisir ma chérie. Tes fleurs sont magnifiques Je t'embrasse bien fort. Ta petite maman qui t'aime."
Ma visite. Ma visite au cimetière leur a fait très plaisir ? A quoi joue ma sœur ? Est-elle devenue folle ? Est-ce une mauvaise blague ? Ou bien c'est moi qui perds la tête ? C'est sûrement moi qui perds la tête.
Je relis le texto, deux fois, cinq fois, dix fois. Ta visite nous a fait très plaisir ma chérie. Ta petite maman qui t'aime. Ta petite maman qui t'aime.
J'étouffe un gémissement. Que faire. Incendier ma sœur au téléphone ? Il faut que je l'appelle. Il faut que je sache. Il me faut comprendre à quoi rime cette comédie.

Je rédige à tâtons un SMS nerveux que j'envoie sur le portable de ma sœur, pas sur le portable de maman. "C'est toi qui viens de m'envoyer un message ? "
J'y pense tout à coup. Elle doit être au boulot. C'est sur son portable professionnel que je dois envoyer le message. Je réitère, au bord de la crise de nerfs. "C'est toi qui viens de m'envoyer un message ? "
J'attends. Quelques minutes passent. J'attends. Sans réponse de sa part j'écris un second texto : "C'est bien toi qui as le portable de maman ? "
J'attends. Quelques minutes passent. Quant mon téléphone m'avise de la réception d'un texto sur lequel je me rue follement. "Non. Bisou."
Quoi, non bisou. Non je ne viens pas de t'envoyer un message, ou non ce n'est pas moi qui ai le portable de maman ?
Je vais devenir dingue. Que faire mon Dieu que faire. Est-ce que je dois lui raconter ce qui m'arrive ? Je n'y crois pas moi-même. Comment pourrais-je en convaincre quelqu'un d'autre !?
Alors je tente le tout pour le tout. Je réponds à maman. Je lui écris : "Quelle belle matinée nous avons eue ma maman. A bientôt, je t'aime."
Mon cœur bat la chamade. J'envoie.
J'attends.

Le téléphone m'avise de la réception d'un texto. Il émane de ma sœur : "Non j'ai perdu le portable de maman, pourquoi ? "
Le téléphone m'avise de la réception d'un texto. Il émane de maman : "A refaire." 
Je ferme les yeux. Bien sûr, à refaire. Bien sûr je reviendrai vous porter des fleurs à toi et papa. Parce que vous êtes toujours là où je suis venue vous voir pendant 40 ans. Je ne veux pas oublier le trajet qui me conduit à vous. Je reviendrai vous voir aussi souvent que je peux, vous embrasser, vous parler de toutes ces choses que je ne veux pas, que je ne peux pas garder pour moi toute seule. Et quand j'aurai besoin d'un conseil je viendrai vous demander votre avis. Je reviendrai toute ma vie.
J'ouvre les yeux, le portable à la main. Le temps est superbe, il y a des fleurs roses partout. Avec le pouce j'efface lentement le SMS que j'avais commencé d'écrire : "Bien rentrée ma maman ..."

© Thaddée

Commenter cet article
D
Je parcours ton blog, je tombe sur ce très beau récit, j'ai perdu mon Papa en Octobre, il me manque, je te comprends.<br /> danièle
Répondre
T
Oh que c'est douloureux ... Maman était mon dernier parent, nous ses enfants, on se retrouve orphelin ...
M
Je découvre tes talents d'écriture...c'est superbe, tes mots me touchent beaucoup. Moi aussi je voudrais bien recevoir un texto de mes parents. ils me manquent toujours autant et je pense à eux tous les jours et à ce que je leur dois.
Répondre
T
Bonsoir Manou, j'ai perdu ma maman le 27 décembre dernier, elle me manque ... Merci de ton gentil commentaire, à bientôt.
J
Le lecteur n'y verra peut-être qu'une émouvante et talentueuse "fiction", mais, toi, tu sais bien que ta maman te parle toujours et continuera à le faire, alors, le sms, pour toi seulement, il était bien réel ...<br /> Amitiés<br /> Jean-François
Répondre
T
Combien de fois, par jour, ai-je envie de lui téléphoner pour lui raconter ci ou ça ... et puis je me rappelle. Ca ne dure même pas une fraction de seconde. Merci pour ta lecture et ton commentaire, amitiés aussi.
K
Je suis toute chamboulée à la lecture de la suite de ta visite au cimetière où sont tes parents...<br /> Je suis en train de lire "Le nouveau dictionnaire de l'impossible" de Didier Van Cauwelaert. Je te le conseille !!<br /> Je t'embrasse Thaddée<br /> Béa kimcat
Répondre
T
Le nouveau dictionnaire de l'impossible ..voilà qui me fait rêver. Je t'embrasse Kimcat..
L
Emouvant.....Bises et bonne journée, Jean-Pierre
Répondre
T
Merci Jean-Pierre. Ma maman me manque tellement, j'aurais tant de chose à lui raconter.
Z
Nos absents tournent autour de nous et sont toujours là . Invisibles mais présents . <br /> Bises Thaddée
Répondre
T
Je la sens de plus en plus souvent autour de moi, dans l'air que je respire. Si seulement nous pouvions parler ...
N
Tu viens de me mettre un frisson dans le dos, ma chère Thaddée. Ils sont vivants pour nous, encore et encore. les miens ont disparus à 1 an d'intervalle et je ne passe pas un jour sans penser à eux, pas un jour où je leur parle, surtout quand je vais me coucher. J'ai une de leurs photos près de mon lit. je t'embrasse, ma douce et te souhaite une très belle soirée
Répondre
T
Ma man est beaucoup avec moi ces derniers temps, je la sens très souvent, mais elle me manque tellement.
J
Très étrange sensation, et surtout une magnifique déclaration.<br /> J'aime cet article
Répondre
T
Ce SMS pour dire que je suis bien rentrée, il me manque. Nos coups de fil me manquent. Lui raconter les petites choses de ma vie me manque ...