Une journée à Nîmes (1/4)

par Thaddée  -  16 Juillet 2017, 09:10  -  #Photo et Vidéo

Nîmes, ville romaine

Une journée à Nîmes (1/4)

Depuis le temps que je me promettais d'y aller ! car j'ai tout loisir d'admirer ses toits aux tuiles grège et rose pâle quand mon train y fait halte avant de poursuivre son chemin vers Sète. Ma dernière visite de Nîmes remontait aux années 90 et franchement, je n'en gardais aucun souvenir. Il fallait donc que j'y retourne ! Chose faite ce samedi 15 juillet 2017 par beau temps ... mais quel vent ! Je vous rassure tout de suite : mes petits, Félix et Kiki, allaient bien à mon retour après 12 heures d'absence.

Le vieil Olivier de la Paix

Le vieil Olivier de la Paix

Nîmes est une ville époustouflante, j'en ai pris plein les yeux. Paisible aussi, reposante, avec d'interminables espaces aménagés pour les promeneurs, agrémentés de bassins pour y tremper leurs pieds ainsi que leurs toutous. Les gens sont ouverts et gentils, et ils entretiennent une relation drôle et touchante avec leurs animaux. Tout de suite en sortant de la gare je tombe sur un homme âgé qui se promène tranquillement avec son chat, qu'il ne tient pas en laisse ! et le chat vient me dire bonjour tout comme un chien ! Le pauvre monsieur n'a pu m'adresser que quelques mots entrecoupés de quintes de toux, dur dur le vent pour son allergie ! Plus tard, en retournant à la gare, j'avise un jeune homme qui porte sur sun épaule gauche un perroquet gris du Gabon qui se rattrape en pinçant son col avec le bec et en battant des ailes !

Alphonse Daudet est né le 13 mai 1840 à Nîmes dans le département du Gard

Alphonse Daudet est né le 13 mai 1840 à Nîmes dans le département du Gard

Des statues absolument partout, même dans la gare, les plus belles étant aux Jardins de La Fontaine, un site grandiose avec bassins d'eau verte et belvédères blancs, mais je vous le présenterai plus tard en détail je vous le promets, photos à l'appui bien sûr.

Une journée à Nîmes (1/4)
Une journée à Nîmes (1/4)
Une journée à Nîmes (1/4)
Une journée à Nîmes (1/4)

La fontaine Pradier est une fontaine monumentale en marbre inaugurée sur l'esplanade de Nîmes, le 1er juin 1851. Ses créateurs sont l'architecte Charles Questel et le sculpteur James Pradier. Il s'agit d'une fontaine monumentale en marbre blanc. Son élément principal, une jeune femme debout, représente de façon allégorique la ville de Nîmes. Celle-ci porte comme couronne les monuments romains emblématiques de la ville : les arènes et la colonnade de la Maison Carrée.
La statue principale est entourée de quatre statues assises, dont les vasques recueillent l'eau. Ces quatre personnages, deux hommes et deux femmes, représentent quatre cours d'eau majeurs de la région nîmoise : la Fontaine de Nîmes, source mère de la colonie romaine, le Gardon, la Fontaine d'Eure et le Rhône. Chacune de ces représentations est identifiée par son nom latin, gravé sur sa base : Nemausa, Vardo, Ura et Rhodano.

Wikipédia | Fontaine Pradier (Nîmes)

Une journée à Nîmes (1/4)
Une journée à Nîmes (1/4)

Voici un exemple, parmi tant d'autres ! des espaces aménagés pour les promeneurs. A Lyon nous n'en avons pas autant. A Nîmes je n'ai eu aucun problème avec les voitures, qu'à Lyon, et Sainte-Foy en prime, il faut raser les murs pour ne pas se faire écraser. C'est là que je m'aperçois que Lyon et Sainte-Foy ont bien changé ces dernières années, et s'étouffent inexorablement dans les gaz d'échappement, ce qui me fait réfléchir tous les jours à mon prochain avenir à Lyon, la ville que j'ai tant aimée. 

Une journée à Nîmes (1/4)

Quelle dame charmante, tout sourire quand elle s'est aperçue que je la prenais en photo ! Merci madame pour votre gentillesse, tandis que le vent vous arrachait votre coiffe blanche pour la rouler au sol et qu'un monsieur tout aussi adorable que vous se précipitait pour la ramasser et vous la remettre. Une illustration bien sympathique des rencontres que j'ai pu faire en cherchant les Arènes : une troupe de danseurs folkloriques qui se produisaient samedi soir sur la place du marché, à 21 heures ... sauf qu'à 21 heures je n'étais déjà plus là !

Vous aurez peut-être reconnu la Préfecture derrière sa collection de drapeaux français ?

Vous aurez peut-être reconnu la Préfecture derrière sa collection de drapeaux français ?

Une journée à Nîmes (1/4)
Une journée à Nîmes (1/4)
Une journée à Nîmes (1/4)
Une journée à Nîmes (1/4)

Les Arènes, dans toute leur splendeur ... même si je leur ai préféré d'autres monuments historiques encore plus anciens. Arènes que j'ai décidé en mon âme et conscience de ne pas visiter pour plusieurs raisons : et d'une, l'entrée est à 10 euros, ce qui n'est pas donné, alors que je peux visiter gratuitement les amphithéâtres romains de Lyon ; et de deux, elles sont prises d'assaut par les touristes, ce qui m'aurait gâché le plaisir de chercher, le long des gradins, l'émotion des journées antiques ... ; et de trois, j'ai du mal à trouver admirable et sympathique ce site à bien des égards ensanglanté par les confrontations de gladiateurs et d'animaux, et à notre époque encore, où sont mis à mort des taureaux élevés pour mourir dans l'arène. L'occasion pour moi d'affirmer haut et fort ma position vis-à-vis des corridas : c'est non.

Panero, 6e toro et dernier pour José Garrido, a été gracié - BRUNO CAMPELS

Panero, 6e toro et dernier pour José Garrido, a été gracié - BRUNO CAMPELS

Feria de Nîmes : polémique autour du toro gracié lors de la dernière corrida
Añero de Vegahermoza, le 6e toro pour José Garrido, a été gracié ce lundi 5 juin lors de la dernière corrida. Et cet indulto n'a pas vraiment fait l'unanimité. C'est le moins que l'on puisse dire. Lorsque le président de la corrida et adjoint à la tauromachie, Frédéric Pastor, a sorti le mouchoir orange, le public était partagé. Entre sifflets et applaudissements, Pañero de Vergahermoza (cousin des Jandilla) ne savait pas trop où donner de la tête.

midi libre

Un aperçu de splendeurs romaines que l'on peut admirer à Nîmes, ne boudons pas notre plaisir !

Un aperçu de splendeurs romaines que l'on peut admirer à Nîmes, ne boudons pas notre plaisir !

Une journée à Nîmes (1/4)
Une journée à Nîmes (1/4)

Dégagement de la salle cruciforme, 1864. Coulisses souterraines destinées à faire apparaître décors, gladiateurs et animaux sur la piste, lors des spectacles antiques.

La tentation, quand même, de regarder à l'intérieur ... C'est par ici qu'entrent les visiteurs.
La tentation, quand même, de regarder à l'intérieur ... C'est par ici qu'entrent les visiteurs.
La tentation, quand même, de regarder à l'intérieur ... C'est par ici qu'entrent les visiteurs.

La tentation, quand même, de regarder à l'intérieur ... C'est par ici qu'entrent les visiteurs.

Une journée à Nîmes (1/4)

Les Arènes, en ce samedi 15 juillet, sont cernées de barrières de sécurité en prévision d'un spectacle dont je préfère ne pas savoir ce que c'est. Il faut dire aussi que des concerts de préparent un peu partout, ce qui fait de Nîmes une ville festive et réjouissante, un vrai bonheur pour les touristes, j'aurai très certainement l'occasion d'en reparler par la suite.

Une journée à Nîmes (1/4)
Une journée à Nîmes (1/4)

Nimeño II , c'est le nom qui apparaît sur la plaque accompagnant la statue du plus célèbre matador français sur la place des arènes de Nîmes ! De son vrai nom, Christian Montcouquiol, un Allemand de naissance, il a conquis les aficionados de la tauromachie française tout comme espagnole ! Lors d'une corrida en 1989, il fut blessé gravement et devient momentanément tétraplégique. À force de volonté, il retrouve l'usage de ses deux jambes et d'un bras. Mais cela ne lui suffit pas. Il se suicide le 25 novembre 1991... à 37 ans !

Jacques Lanciault

Tel est pris qui croyait prendre !

Tel est pris qui croyait prendre !

Une journée à Nîmes (1/4)

Il est temps de faire une pause, ne croyez-vous pas ? - Parce qu'il reste beaucoup à voir, au moins autant si ce n'est plus. Pour vous dire, j'ai pris 201 photos, ce qui représente mon record absolu en ce jour ! Oh je ne vous les montrerai pas toutes. Pour certaines je les ai prises en double, voire en triple, par mesure de sécurité. Et puis il y en qui ne sont pas réussies, ou qui ne valent pas le coup d'être vues tout simplement. Ceci étant, j'en ai quelques unes à vous montrer qui, je pense, valent le détour et qui vous plairont ... A bientôt, donc, et passez toutes et tous un beau dimanche !

JACQUELINE 20/07/2017 20:07

Un petit coté romain....sauf pour la corrida ! grrrrr
je poursuis ma visite
bises

Thaddée 21/07/2017 14:47

Il n'y a pas de corrida à Rome ?

kimcat 17/07/2017 15:47

Merci pour ce reportage sur Nîmes. J'ai visité il y a une bonne dizaine d'années.
Tu as fait de jolies rencontres (animaux avec leurs humains de compagnie)
Et non à la corrida.
Je t'embrasse Thaddée.
Caresses à ton Kiki et ton Félix

Thaddée 17/07/2017 16:46

De jolies rencontres en effet, les gens sont très gentils à Nîmes, et ils sont surprenants avec leurs animaux ! Pour une ville où sévit la terrible corrida j'ai trouvé charmants ces tableaux d'humains-animaux en complète symbiose. Bel après-midi Kimcat, ouf il refait chaud chez moi, petites coucous d'amitié de Félix et Kiki à Délice et Lisa, bisou à toi !

manou 17/07/2017 07:46

Un grand merci pour cette sympathique visite de Nîmes, une ville que je connais tu t'en doutes mais où je ne vais pas si souvent que ça finalement et que j'ai toujours l'impression de voir pour la première fois.
Je déteste la corrida et elle ne fait pas du tout partie des traditions du sud comme certains voudraient le faire croire. Je n'ai jamais assisté à un concert dans les arènes et ça doit être super ! Bisous et merci pour la balade j'attends la suite de tes photos avec grand plaisir

Thaddée 17/07/2017 10:41

Comme moi ! Je l'avais visitée il y a très longtemps, et aucun souvenir ! Du coup je l'ai complètement découverte et je dois dire que j'ai passé une super journée, allant de trouvaille en trouvaille avec surprise et délectation ! La corrida, niet, vraiment je ne supporte pas l'idée de voir ces pauvres taureaux se battre jusqu'à la mort, c'est trop cruel, et dire que ceux qui élèvent ces taureaux viennent les voir se battre et mourir dans l'arène avec orgueil et fierté ! j'ai du mal à comprendre ... Comment pourrais-je ainsi sacrifier des animaux que j'ai vu grandir, que j'ai élevés ? Très belle journée à toi Manou, bisou et à bientôt !

Mimi 16/07/2017 23:11

Une balade que je connais bien, habitant Montpellier. Mais j'avoue qu'en cette saison je n'y mets pas les pieds, il y fait trop chaud ! Assister à un concert dans les arènes de Nîmes est quelque chose de fantastique. Quant à la visite de celles-ci, j'ai été bien déçue par le guide italien qui parlait très mal français et ne se tournait pas vers nous alors qu'un fort vent était présent et faisait envoler les paroles !!! Incroyable anecdote, n'est ce pas ? Je n'ai jamais tentée une autre visite depuis ce jour ! À part ce mauvais tour, j'aime beaucoup le centre historique de Nîmes...

Thaddée 17/07/2017 10:38

Je n'ai pas eu trop chaud (quoique ;-) justement parce que soufflait un grand vent de fou ! Vent fou qui avalait les explications de ton guide italien, wouah, ce devait être assez décevant ! J'espère que tu continuera la visite avec moi :-) ! Un gros bisou Mimi, belle journée et à bientôt !

Nell 16/07/2017 20:14

Je n'ai pas encore pu visiter le centre de Nimes, je n'y suis juste passer pour aller ensuite sur Carpentras. Elle me paraît superbe avec tes séduisantes photos, ma chère Thaddée. Bon, moi non plus je ne suis mais alors pas du tout fan de corrida. je déteste même de faire souffrir de cette manière des animaux. J'attends la suite. Je t'embrasse et te souhaite une belle soirée

Thaddée 17/07/2017 10:35

Et moi, depuis le temps que je passais en train, apercevant cette jolie ville ... Quelle belle journée ! La corrida : il y a très longtemps, j'ai assisté à une corrida, à Saintes-Marie-de-la-Mer, car on nous avait dit que le taureau ne serait pas mis à mort. Le lendemain j'ai appris que le taureau était parti à l'abattoir parce qu'un taureau qui a vécu l'enfer de l'arène est traumatisé "et ne sert plus à rien". J'en étais malade. Belle journée Nell, à très bientôt, gros bisou !