Une demi-journée à Marseille (2/2)

par Thaddée  -  6 Juillet 2018, 09:48  -  #Photo et Vidéo

A Marseille on fait sécher son linge à la vue du public

Je poursuis mon exploration de Marseille un peu au hasard, parce que je cherche le chemin pour me rendre au Vallon des Auffes, et ce n'est pas tout près, surtout sous le soleil implacable. Je me laisse guider par une incroyable architecture que j'aperçois de loin. Plus je m'en approche et plus fort me saisit le ravissement de voir un monument aussi heureusement tarabiscoté. Quelle merveille ! - édifiée sur une immense esplanade toute blanche, sans une once d'ombre, qui porte le nom d'esplanade Jean-Paul II.

Cathédrale de la Major
La Cathédrale Sainte Marie Majeure est appelée La Major par les Marseillais

La Cathédrale Sainte Marie Majeure est appelée La Major par les Marseillais

La Major est la seule cathédrale à avoir été édifiée en France au cours du 19ème siècle. Aucune cathédrale n’avait été construite dans le pays depuis deux siècles ! Ses dimensions sont comparables à celle de la basilique Saint-Pierre de Rome car elle se devait d’être digne de l’importance de la deuxième ville et premier port de l’Hexagone.
La Cathédrale de la Major a vu le jour au 19ème siècle. Les travaux ont commencé en 1852 pour ne se terminer qu’en 1893.

Source : made in marseille

Une demi-journée à Marseille (2/2)

Pour édifier la Cathédrale de la Major, des matériaux d’autres pays méditerranéens ont été acheminés. Parmi eux de la pierre verte de Florence, du marbre blanc de Carrare, de l’onyx d’Italie et de Tunisie ou encore des mosaïques de Venise.

Source : made in marseille

D’inspiration byzantine, elle mêle aussi des éléments romans et gothiques

D’inspiration byzantine, elle mêle aussi des éléments romans et gothiques

Une demi-journée à Marseille (2/2)

La Major est composée d’un très grand portique encadré de deux tours, d’une imposante nef et d’un ensemble de sanctuaires.

Une demi-journée à Marseille (2/2)

la Major forme un ensemble architectural extraordinaire qui n’a pas eu d’équivalent dans tout le 19ème siècle. Et ce qui me frappe, c'est justement l'amoncellement quasi chaotique des éléments qui en fait un hallucinant jeu de construction.

Algérie Ferries
Au loin, se profile un gigantesque ferry ...

Au loin, se profile un gigantesque ferry ...

Une demi-journée à Marseille (2/2)

Algérie Ferries est une compagnie de ferry algérienne qui opère des traversées entre le continent européen et l'Algérie.

Cette vue a quelque chose de stupéfiant

Cette vue a quelque chose de stupéfiant

Ce ferry a l'air d'être perché en hauteur !

Ce ferry a l'air d'être perché en hauteur !

A partir d'ici, un problème de taille se pose : comment visiter le reste de la ville ? - C'est si grand, il fait si chaud. Heureusement que j'ai pris des pansements avec moi, j'en ai besoin pour mes pauvres pieds. C'est là que m'aborde une charmante jeune fille qui me tend un dépliant touristique en m'expliquant de quoi il s'agit.

Une demi-journée à Marseille (2/2)

Elle me parle de Colorbus, une ligne de bus qui propose un circuit complet tout autour de Marseille. Bien sûr il y a le petit train, mais il ne fait que monter à Notre-Dame-de-la-Garde. Bien sûr il y a le bateau, mais la croisière ne couvrira pas toutes les merveilles de la ville. Colorbus c'est la solution pour quelqu'un comme moi qui n'a pas de voiture. Pour 19€ j'achète un ticket valable la journée entière et je m'arrête où je veux pour reprendre le bus quand je veux. La fréquence des passages est d'une demi-heure. 

Une demi-journée à Marseille (2/2)

Circuit complet au départ du 1) Vieux Port / Mairie, 2) La Criée / Place aux Huiles, 3) Pharo / St Nicolas, 4) Plage des Catalans, 5) Vallon des Auffes, 6) Oriol / Corniche, 7) Notre-Dame-de-la-Garde, 8) Abbaye Saint-Victor, 9) Cours d'Estienne d'Orves, 10) Vieux Port / Canebière, 11) Capitainerie, 12) La Major / Le Panier, 13) Joliette / Terrasses du Port, 14) Mucem / St Jean.

Me voici à bord du bus aux arrêts multiples !

Le miroir ombrière de Norman Foster
Le bus passe à côté d'un truc hallucinant qui bouleverse la perception de la réalité

Le bus passe à côté d'un truc hallucinant qui bouleverse la perception de la réalité

Ce miroir horizontal mesure plus de 1.000 m2 (46 m de long par 22 m de large)

Ce miroir horizontal mesure plus de 1.000 m2 (46 m de long par 22 m de large)

Une demi-journée à Marseille (2/2)

Marseille, qui est la capitale européenne de la culture, a dépensé 45 millions d’euros (hors taxes) pour cette création qui a demandé 9 mois de construction. Mais le résultat est complètement bluffant vous ne trouvez pas ?

Vieux Port - Place aux Huiles
Le bus longe le Vieux Port, que j'ai déjà arpenté tout à l'heure

Le bus longe le Vieux Port, que j'ai déjà arpenté tout à l'heure

Une demi-journée à Marseille (2/2)

Il est un peu plus de 10:30 ainsi que l'indique mon appareil photo que j'ai enfin réussi à régler à la veille de mon départ.

Ma place, tout en haut du bus, me donne un peu d'air quand il roule

Ma place, tout en haut du bus, me donne un peu d'air quand il roule

Nous voilà Place aux Huiles

Nous voilà Place aux Huiles

Plage des Catalans
La Plage des Catalans se trouve à 15 minutes du Vieux Port

La Plage des Catalans se trouve à 15 minutes du Vieux Port

Son accessibilité en fait une plage fort bruyante et surpeuplée !

Son accessibilité en fait une plage fort bruyante et surpeuplée !

Le Vallon des Auffes

Avant même de partir c'est précisément là que je voulais aller, quel qu'en soit le prix, pour voir de mes yeux ce dont m'avait parlé Phiphi qui comparait le Vallon des Auffes de Marseille à la Pointe Courte de Sète. Aussi, quand le bus fait halte à l'étape n°5, j'en descends précipitamment pour aller à la recontre du site dont j'ai tant rêvé.

Sur la Corniche Kennedy se dresse le Monument aux morts de l'armée d'Orient

Sur la Corniche Kennedy se dresse le Monument aux morts de l'armée d'Orient

La vue de la Corniche est pittoresque

La vue de la Corniche est pittoresque

Comme de petits cubes qui s'imbriquent les uns dans les autres

Comme de petits cubes qui s'imbriquent les uns dans les autres

J'aime quand la mer a deux couleurs

J'aime quand la mer a deux couleurs

Une demi-journée à Marseille (2/2)

Avant que je parte, un fond d'écran de Windows vantait les vertus de la mer tropicale et j'ai dit : "La mer c'est toujours la mer ; c'est la même partout". J'avais tort. La mer n'est pas la même où qu'on soit. Par endroits c'est une vision surréaliste qui mérite qu'on s'arrête et qu'on médite ...

Des marches d'escalier sont creusées dans les escarpements de pierre

Des marches d'escalier sont creusées dans les escarpements de pierre

Quelques touches de couleur dans un environnement foncièrement minéral

Quelques touches de couleur dans un environnement foncièrement minéral

Et voici le petit port, admirable

Et voici le petit port, admirable

Quelle pureté, quel dépouillement

Quelle pureté, quel dépouillement

Farniente sous les toits de toile

Farniente sous les toits de toile

Les couleurs de l'été viennent égayer la rudesse de la côte rocheuse

Les couleurs de l'été viennent égayer la rudesse de la côte rocheuse

Je reprends le bus et je poursuis mon périple. Des écouteurs me transmettent les commentaires des guides et c'est fort clair et bien expliqué.

Un écouteur dans l'oreille pour bien comprendre ce qu'on voit

Un écouteur dans l'oreille pour bien comprendre ce qu'on voit

Notre-Dame-de-la-Garde

Sur le trajet, Corniche Président John Fitzgerald Kennedy, nous croisons les villas les plus luxueuses, agrémentées de grands palmiers, qui donnent toutes sur la mer Méditerranée. L'une des plus belles se trouve être un centre de thalassothérapie.

Château Berger : Centre de thalasso, massages, remise en forme ... (getty images)

Château Berger : Centre de thalasso, massages, remise en forme ... (getty images)

Je descends du bus à l'étape n° 7. Au terme d'une grimpette interminable par les escaliers aveuglants de blancheur j'arrive au pied du monument le plus connu de Marseille, sans doute, j'ai nommé Notre-Dame-de-la-Garde.

Notre-Dame de-la-Garde, la Bonne Mère !

Notre-Dame de-la-Garde, la Bonne Mère !

Quand on se tourne vers la mer, la vue est à couper le souffle (en plus, quelle chaleur)

Quand on se tourne vers la mer, la vue est à couper le souffle (en plus, quelle chaleur)

Une demi-journée à Marseille (2/2)

Au sommet d'un clocher carré de 41 mètres de haut surmonté lui-même d'une sorte de tour de 12,5 mètres qui lui sert de piédestal, se dresse une statue monumentale de 11,2 mètres de la Vierge à l'Enfant réalisée en cuivre doré à la feuille.

Le Christ et Sainte Véronique

Le Christ et Sainte Véronique

Véronique est un personnage de l'époque néo-testamentaire, dont l'histoire se répand entre les VIIe et VIIIe siècles. Dans sa version la plus connue, il s'agit d'une femme pieuse de Jérusalem qui, poussée par la compassion lorsque Jésus-Christ porte sa croix au Golgotha, lui donne son voile pour qu'il essuie son front. Jésus accepte et, après s'en être servi, le lui rend avec l'image de son visage qui s'y est miraculeusement imprimée.

Dernière photo avant que la date et l'heure de mon APN ne se dérèglent à nouveau

Dernière photo avant que la date et l'heure de mon APN ne se dérèglent à nouveau

Au fond, les îles du Frioul

Au fond, les îles du Frioul

Une demi-journée à Marseille (2/2)

Les îles du Frioul (en provençal Frieu) constituent un archipel situé à environ 2,7 km au large du quartier d'Endoume, à Marseille. Il est composé de quatre îles, l'ensemble atteignant 200 hectares.

L'expression de ce Christ terrassé par son destin est déchirante

L'expression de ce Christ terrassé par son destin est déchirante

Je descends du bus à proximité de La Canebière, il est quelque chose comme midi trente, le soleil cogne fort. Mendicité tous les cinq mètres, un homme pieds nus, sans orteils ...

Une demi-journée à Marseille (2/2)

J'ai tant manqué d'ombre tout au long de ma promenade que ma dernière photo sera celle de cette belle avenue bien ombragée. Après quoi, contrairement à ce qui était programmé, je rejoins la gare en vitesse et prends le premier train qui part à Lyon parce que je n'en peux plus de marcher au soleil et j'ai déjà vu pas mal de choses, donc pas de shopping, pas de croisière en bateau, pas de limonade en terrasse. 
Manque de chance : mon ter met presque quatre heures pour relier Marseille à Lyon. Je n'ai plus d'eau sur moi, le robinet ne coule pas dans les toilettes du train, il fait au moins 37/38° dans mon compartiment dont on ne peut ouvrir la fenêtre. J'ai l'impression d'avoir un chaudron bouillant sur la tête.
Par bonheur un jeune contrôleur passe, qui nous distribue gratuitement de petites bouteilles d'eau. Je bois la mienne presque d'un coup tant je meurs de soif. Et j'ai eu beau m'asperger fréquemment de spray solaire les bras, le visage et les pieds, j'ai attrapé de méchants coups de soleil qui me fatiguent énormément.
A 17:30 je retrouve mes zanimo avec bonheur et ne regrette pas une seconde d'avoir écourté mon séjour. C'était pour la bonne cause ! Avec Ouigo je n'aurais pas été de retour avant 22:30/23h.
Merci d'avoir bien voulu me suivre tout au long de cette promenade à travers Marseille et d'avoir évoqué vos plus chers souvenirs liés à cette grande ville fougueuse et solaire !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
N
Je relis avec une immense émotion ton article , ta découverte de Marseille.
Les photos sont magnifiques ..

cela fait de baux souvenirs

douces pensées positives
Répondre
Z
J'ai continué avec beaucoup de plaisir ma découverte de Marseille en ta compagnie , bien confortablement assise alors que toi tu devais être morte de fatigue en arrivant chez toi.
Je t'embrasse ainsi que tes petiots.
Répondre
T
Oh, tu n'as pas honte ;-) Moi qui ai tant souffert pour rapporté ces photos ;-) !!! Mais de beaux souvenirs, une grande découverte que Marseille, je ne regrette pas ces heures au grand soleil. Mes petiots qui vont bien (les canaris sont incroyables, ils soulèvent des charges énormes à la force du bec) et moi on vous embrasse, toi et les petites fées à moustaches ♥♥♥.
J
Chère Thaddée,
Un délice de te suivre dans ta découverte de Marseille, une ville où je suis allé bien des fois. La dernière, c'était pour l'exposition Jack London dans les mers du sud à la Vieille Charité, un endroit que j'adore. Sur la terrasse du MUCEM il y a des chaises-longues et tu peux contempler la mer pendant des heures à travers cette dentelle qui recouvre le monument. Quant à la chaleur, elle s'apprivoise et les marseillais savent bien que c'est folie de courir tout le jour sous le soleil, mais en une demi-journée, tu n'avais guère le choix. Attention si tu choisis d'y retourner en hiver, les jours de mistral ce peut être pire que traverser l'Alaska en traineau ! Ville des extrêmes ! Je suis heureux de ta réflexion sur la diversité des mers. Celles de Jack London, quand on les a dans le cœur on ne peut plus jamais les oublier… Bravo pour tes photos, tu as progressé de très belle façon. Je te souhaite une bonne soirée..
Répondre
T
Merci pour tes compliments sur mes photos Jean-François, ça me touche beaucoup, et ce que tu dis de Marseille ajoute au charme certain de cette ville étrange où se mêlent sans vergogne l'émotion du passé et l'audace du moderne. J'ignorais qu'il y avait une terrasse sur le MUCEM, sinon je me serais empressée d'aller y boire ma limonade pour contempler la mer à travers ses dentelles ! Jack London, je l'ai beaucoup lu dans ma jeunesse, il me bouleversait. Et merci pour l'avertissement, moi qui comptais y retourner en hiver j'avais de grandes chance de finir en congère ! Du coup je me demande quel est le meilleur moment de l'année pour y aller ... Belle journée à toi mon cher Jean-François, je t'embrasse, à bientôt !
N
Tu aurais pu, au moins, t'acheter une bouteille d'eau car avec le temps qu'il fait tu aurai pu avoir un grave malaise. je me suis régalée de te suivre, ma chère Thaddée. Très sympa l'idée du car. Les coins que tu nous as montrés sont magnifiques. Gros bisous, ma douce, et bel été. Au mois d'août je "monte" vers la Charente-Maritime. J'ai trouvé une chambre d'hôtes pas onéreuse du tout. Je serai pas loin de Royan et j'y reste 5 jours complets. A bientôt ♥♥♥
Répondre
T
Ah mais j'avais une bouteille d'eau avec moi, j'en ai toujours quand je pars en voyage. C'est dans le train que je n'avais plus à boire, et heureusement que le jeune contrôleur nous a distribué de l'eau sans quoi je crois que j'aurais tourné de l’œil ! Colorbus a été un super moyen de visiter Marseille avec un peu d'air, je recommande aux touristes. On peut circuler jusqu'à 17 heures et quelque avec un seul ticket. Royan ... ça me dit quelque chose, je crois que je connais, je vais aller voir sur Google. Les chambres d'hôtes semblent être la formule idéale pour être bien logé, pour pas trop cher. D'ores et déjà je te souhaite de douces vacances reposantes et plein de jolies promenades d'où tu rapporteras, j'en suis sûre, plein de belles photos à nous montrer ! Gros-gros bisou Nell !
K
Journée épuisante pour toi !! On est content de rentrer chez soi c'est sûr ... avec des souvenirs pleins la tête.
Tes photos sont belles.
Bizzz
Répondre
T
Oui plein de beaux souvenirs, je suis contente d'avoir découvert cette ville où je projetais d'aller depuis plusieurs années sans me résoudre à franchir le pas (on se demande pourquoi). Maintenant c'est fait, quelques bons coups de soleil en prime :-) !
P
Quelle journée ! Plutôt épuisante apparemment ! Tu as quand même vu de belles choses. Mais peut-être que l'été n'est pas la meilleure saison pour visiter Marseille.
Bonne fin de soirée et ronrons de Poupette à Félix
Répondre
T
C'est ce que je me suis dit :-) la prochaine fois je partirai en hiver. Belle journée à Poupette et sa maîtresse de notre part à Félix et moi, bisous !
G
coucou ; heureusement que tu as pu prendre ce bus ; tes photos sont vraiment belles ; bisous
Répondre
T
Ah oui ce bus m'a sauvé la vie ! Pour un peu je serais restée à bord jusqu'au soir !
C
coucou , ces cathédrales sont superbes ; la cathédrale de Boulogne /mer a aussi été construite au 19 ème siècle ; la première pierre a été posée en 1827 ; Victoria Lynn a fait plusieurs articles ; sur cette cathédrale ; je ne connais pas Marseille je la découvre très belle ; bisous
Répondre
T
Coucou, la Major de Marseille m'a vraiment époustouflée, toute seule sur sa grande esplanade, une merveille ! Je ne connais pas celle de Boulogne sur Mer, je viens d'aller voir des photos sur Google. Je te souhaite une bonne soirée, bisou !
M
Je vois que tu es revenue bien fatiguées mais avec de superbes photos...la vue du haut de la Bonne Mère comme on l'appelle à Marseille est toujours magnifique et quand tu me parles de bateaux tu me rappelles les 31 décembre à minuit où toutes les sirènes retentissaient en même temps : ceux restés à bord souhaitaient ainsi la bonne année, à ceux qui étaient à terre...C'était très émouvant ! Bisous et merci pour ces images ensoleillées
Répondre
T
Coucou Manou, elle est belle cette histoire de vœux entre navires, ce devait être en effet très prenant. Quel grand moment ! Déjà que j'aime les bateaux, alors s'ils se mettaient à trompeter tous en même temps ... La vue de là-haut est imprenable en effet, mais le panorama se mérite, d'abord il faut monter, et c'est de l'exercice ! Très bel après-midi à toi, bisou et à bientôt !
J
Allez, comme Nounou encore des souvenirs (bon le Ferry, je ne connaissais pas, imposant !)
La montée à notre dame de la garde était un "classique", je m'en souviens très bien
Jolies vues que tu as prises
Dommage en effet pour la visite écourtée
Mais bon ... bien sympa ces 2 articles
Ils m'ont fait plaisir
Bonne journée, çà l'ombre avec les petits !
Répondre
T
Terrible, jamais voyagé en train dans ces conditions, j'ai pris le billet à la hâte, je n'avais pas vu que c'était un ter. Heureusement qu'on nous a distribué de l'eau. Une voyageuse paniquait, forçait les fenêtres, elle ne pouvait plus respirer. Et la SNCF reconduit la grève ...
J
Euh, pour les aventures et problèmes dans les TER si tu veux j'ai des sujets pour un roman complet ... voire plusieurs volumes
T
Ah le ferry comme j'ai aimé, j'adore en effet ces bateaux gigantesques, ces immeubles sur mer, et la fumée qui s'en dégage est couleur de suie ... Notre Dame, incontournable, je m'en serais voulu de ne pas faire étape auprès de la Bonne Mère, à qui les Marseillais vouent un amour incroyable ! Eh oui j'ai dû interrompre ma promenade, je ne me sentais pas le courage d'affronter la chaleur plus longtemps, mais j'ai eu mon compte dans le train ! Je pense que j'y retournerai au printemps ou en automne pour bien marcher et découvrir d'autres choses. C'est une ville si grande, il y a tant à voir ! Je pense que l'article de Nounou nous apportera plein d'émotion ... Bonne journée Jean-Marc et caresses à la petite marmaille qui doit faire la siestoune par ces chaleurs !
N
je découvre ce gigantesque mur -miroir et cet autobus . Une belle réalisation qui permet de découvrir Marseille .
Je suis née juste au pied de "la Vierge" . Imagine sous le cagnard , Ma Grand -Mére qui "montait" tous les dimanches à Notre Dame pour écouter la Grand-messe ...... Imagine la dame agée tenant à la main sa petite fille peinant sur ces escaliers pour être fidéle à son voeu fait quand son fils est parti à la guerre...... mais pour la petite fille c'était toujurs ravissement de découvrir tous les dimanches l'intérieur de la basilique et surtout la crypte ..Voilà que les larmes me viennent aux yeux avec tous les souvenirs que tes photos, ton trajet me reviennent . Dommage , que tu aies du interrompre ta balade, mais je connais trop Marseille pour ne pas en connaitre ce qu'on si justement nous appelons le Cagnard ! Pleins d'autres belles choses à découvrir encore ....comme pour moi dans tout ce qui est récent .Oh tu me donnesenvie de faire un petit article ... quand j'aurais terminé les confitures....... Bises , Caresses à Félix
Répondre
N
Non non pas de miroir vertical, c'est moi qui avait mal lu ton article .
Oui , oui . c'était le 15 mars 2014 , et depuis le Mucem nous avons du aller à pied , sous le soleil , au resto, complétement de l'autre coté du vieux port et ça cognait !Il faut simplement prévoir la chaleur : chapeau, bouteille d'eau .........mais tu as beaucoup de très belles choses à y découvrir .....comme le palais longchamp
T
Ah je ne connais pas le miroir vertical, une raison de plus de retourner à Marseille, de préférence quand il fera moins chaud :-) ... mais tu dis qu'en mars vous aviez déjà besoin d'ombre ? Il faut donc y aller en plein hiver pour se promener sans mourir de chaud ?
N
En lisant l'article je n'avais pas compris où il était . Je le pensais vertical .
Il est quai des belges et date du 6 mars 2013. Je l'ai vu en 2014 . en fait bien qu'au mois de mars , nous avons surtout apprécié l'ombre qu'il nous faisait , car nous étions en groupe (pour la découverte du MUCEM) et attendions le reste du groupe......
T
Ah tu l'as vu ? Je pensais qu'il était plus récent que ça. C'est une idée vraiment géniale, l'espace en est tout retourné :-)
N
Ah oui, vu le miroir ombriéres ..... il date de 2014 et sert de plafond pour les marchandes de poisson.........effectivement je l'ai vu......
T
Je suis tellement heureuse que mon article ait ravivé chez toi de si tendres souvenirs, et comme j'imagine la peine que devait avoir ta grand-mère, et que tu devais avoir, à gravir ces marches interminables montant vers Notre Dame. Tu sais, je suis entre dans la crypte, une atmosphère incroyable, dans le halo doré des cierges qui brûlaient et qu'allumaient des pèlerins venus du monde entier. trop sombre toutefois pour que je prenne une photo. Le miroir m'a littéralement stupéfiée car avant d'apprendre, de la bouche de nos guides, qu'il s'agissait d'un miroir, je voyais le paysage comme coupé en deux, et je ne comprenais pas ! J'ai vraiment beaucoup aimé ce trajet en bus qui m'a permis d'admirer des coins que je n'aurais pas eu le loisir de découvrir si j'avais dû poursuivre à pied sous le soleil ... et j'attends avec impatience ton article, car Marseille vu et vécu de l'intérieur ajoute à l'émotion de la lecture. A bientôt donc, on se retrouve à Marseille :-) Plein de caresses au Phiphi d'été et belle journée à toi !