Automne 2018 à La Bonne Maison

par Thaddée  -  6 Octobre 2018, 08:48  -  #Lugdunum à tous les temps

Rue Léon Favre, sur le chemin de La Bonne Maison

Rue Léon Favre, sur le chemin de La Bonne Maison

L'autre jour, je regarde pleuvoir les feuilles d'un gros arbre et je me dis : "Il est temps de retourner à La Bonne Maison". Sitôt dit sitôt fait. En ce samedi matin il fait justement un temps idéal. Il fait doux, le ciel est d'un bleu tendre. Le temps rêvé pour prendre quelques clichés avant l'arrivée de l'hiver. Le jardin fermera bientôt ses portes au public mais si je le souhaite je pourrai continuer d'y aller puisque j'ai un abonnement. Quoique en hiver, vous en conviendrez, il n'y ait pas grand-chose à voir même si sa propriétaire, Odile Masquelier, a réussi le pari de faire en sorte qu'il y ait des fleurs en toute saison. En veux-tu en voilà : visage d'un jardin féerique au 6 octobre d'une année difficile, frappée par la canicule et la sécheresse.

Trois petits nouveaux qui ont déjà bien vécu

Trois petits nouveaux qui ont déjà bien vécu

Avant de faire le plein de photos je m'entretiens avec Odile Masquelier. Le petit reportage de france2 ayant très bien marché, un présentateur de télé très connu lui a proposé de remettre le couvert trois jours d'affilée ! Le reportage sera axé sur l'histoire du Jardin de La Bonne Maison. Mais il faut que le jardin soit un tantinet animé ... Imaginez la fébrilité de sa propriétaire qui m'a demandé de venir mercredi après-midi. Quant à Pastelle, elle ira jeudi matin.

Le mixed border éclate de santé

Le mixed border éclate de santé

De plus près

De plus près

Dans le brouillard de l'arrosage automatique

Dans le brouillard de l'arrosage automatique

Automne 2018 à La Bonne Maison

400m2  (je crois bien me rappeler) de bon oxygène flottent autour du cèdre multi-centenaire au pied duquel s'étale un pimpant tapis de cyclamens. 

Automne 2018 à La Bonne Maison

Plus tard, assise dans un transat, je ferai le vide en respirant le bon air pur que prodigue l'arbre vénérable. C'est en général ce que je viens chercher ici, et que je trouve chaque fois : un sentiment d'abandon ... je veux dire : la sérénité.

Je t'aime : un peu, beaucoup, passionnément ...

Je t'aime : un peu, beaucoup, passionnément ...

C'est nouveau et je ne sais pas à quoi ça sert. Peut-être est-ce purement décoratif.

C'est nouveau et je ne sais pas à quoi ça sert. Peut-être est-ce purement décoratif.

Je vous conterais bien fleurette ...

Je vous conterais bien fleurette ...

Vase, vase, que nous dissimules-tu ...

Vase, vase, que nous dissimules-tu ...

Haute couture

Haute couture

L'unique, prise en travers parce qu'elle n'entrait pas dans le cadre

L'unique, prise en travers parce qu'elle n'entrait pas dans le cadre

Automne 2018 à La Bonne Maison
Automne 2018 à La Bonne Maison
Automne 2018 à La Bonne Maison
Automne 2018 à La Bonne Maison
Automne 2018 à La Bonne Maison
Automne 2018 à La Bonne Maison
Automne 2018 à La Bonne Maison
Automne 2018 à La Bonne Maison
Automne 2018 à La Bonne Maison

Odile Masquelier dit que le jardin a beaucoup dégénéré en quinze ans. Quand elle regarde les photos qui remontent à quelques années, ce n'est pas comparable à ce qu'on voit aujourd'hui. Personnellement je ne connais La Bonne Maison que depuis trois ans mais chaque fois que j'y vais, c'est à dire fort souvent, j'y trouve quelque chose d'exceptionnel. Les roses ne sont plus ce qu'elles étaient ? - C'est la faute au climat qui se dégrade. Mais à force de peine et d'efforts d'autres fleurs ont supplanté les roses merveilleuses, et le jardin d'Odile Masquelier reste un jardin féerique où il est bon d'entrer en contemplation.

Un ciel d'octobre donne souvent l'impression d'être peint à la main

Un ciel d'octobre donne souvent l'impression d'être peint à la main

L'automne est quand même là, ça se sent, ça se voit

L'automne est quand même là, ça se sent, ça se voit

Automne 2018 à La Bonne Maison

Ce gros bouquet coupé par le jardinier sent divinement bon. Dans un vase il tiendra jusqu'à trois semaines en exhalant sont parfum délicat.

J'aime aussi la sensation d'espace et de liberté, mais d'intimité, que donne ce grand jardin
J'aime aussi la sensation d'espace et de liberté, mais d'intimité, que donne ce grand jardin
J'aime aussi la sensation d'espace et de liberté, mais d'intimité, que donne ce grand jardin
J'aime aussi la sensation d'espace et de liberté, mais d'intimité, que donne ce grand jardin
J'aime aussi la sensation d'espace et de liberté, mais d'intimité, que donne ce grand jardin
J'aime aussi la sensation d'espace et de liberté, mais d'intimité, que donne ce grand jardin

J'aime aussi la sensation d'espace et de liberté, mais d'intimité, que donne ce grand jardin

Automne 2018 à La Bonne Maison

Le vieux puits : à force de creuser, d'enlever l'argile qui bouchait le fond, le vieux puits recommence à donner de l'eau. Il faut 4 kg de pression pour pouvoir arroser. Ce matin, le vieux puits a donné de quoi arroser pendant plus de trois heures, pour le plus grand soulagement d'Odile Masquelier qui fait des pieds et des mains pour lutter contre la sécheresse.

Les lionceaux, gardiens du site

Les lionceaux, gardiens du site

Il y a de ces beautés qui vous coupent le souffle

Il y a de ces beautés qui vous coupent le souffle

La fontaine à la bouche moussue

La fontaine à la bouche moussue

La terrasse d'Odile Masquelier

La terrasse d'Odile Masquelier

Et on salue les premiers ors de l'automne

Et on salue les premiers ors de l'automne

"Mon arbre" toujours vert, c'est dire si je l'ai bien choisi

"Mon arbre" toujours vert, c'est dire si je l'ai bien choisi

La Bonne Maison, un jardin qui s'inscrit dans la durée

La Bonne Maison, un jardin qui s'inscrit dans la durée

Automne 2018 à La Bonne Maison

Et la petite chouette vous dit à mercredi prochain pour la suite, ou plutôt pour la préparation du reportage de trois jours qui doit retracer l'histoire de La Bonne Maison. A bientôt donc, et bon week-end !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
M
Même en cette saison, il y a encore de belles fleurs dans ce jardin.
Répondre
K
Merci pour cette belle promenade.
Pour le plaisir des yeux.
Gros bisous
Répondre
Z
C'est toujours aussi beau quelque soit la saison !
Oui, les jardins ont beaucoup souffert cet été et je pense que nous abordons des temps où cela sera de plus en plus ainsi. C'est vrai qu'un jardin se dégénère et demande des soins de rajeunissement . C'est une charge bien lourde à entretenir .
Bises Thaddée et caresses à Félix.
Répondre
N
Comme tu as raison d'y revenir et de nous le montrer. Ici tout à griller cette année et je ne sais si je vais pouvoir sauver mes vivaces. Il y a encore de jolis parterres là-bas. C'est chouette aussi de pour voir rencontrer Pastelle. Gros bisous, Thaddée et beau dimanche.
Répondre
T
Coucou Nell, en fait Odile Masquelier arrose beaucoup-beaucoup pour obtenir ce résultat, sinon tout serait désespérément sec. Le puits est redevenu source de vie pour ces plantes soumises à la canicule et la sécheresse. Un puits, c'est un trésor pour les jardins. On se croirait presque alignés sur les gens du désert pour qui le puits est vital. Pastelle, on ne va pas pouvoir se voir la semaine prochaine, on n'est pas dans le même groupe de visiteurs, mais c'est quand même chouette de se dire qu'elle fréquente le même endroit que moi :-). Gros bisou, bon après-midi !
E
Voyons voyons... jouons à la devinette. Le vase avec les billes d'argile cuit, cela pourrait servir à rentrer en hiver et mettre des huiles essentielles? Chez moi je fais cela avec une coupe remplie de galets. Ou est-ce pour laisser pousser des plantes du désert? Et les lions, est-ce pour insérer dans de la maçonnerie? Bisous chère Thaddée!
Répondre
T
Houla, c'est que tu prends ça très au sérieux mon cher Eric ! Si j'ai l'occasion d'y retourner mercredi je poserai la question pour les vases remplis de billes d'argile cuit. Les têtes de lion je pense qu'ils resteront comme ça, Odile Masquelier récupère beaucoup de vieux objets qu'elle dispose dans son jardin et qu'on découvre au gré de la balade. Il y a souvent quelque chose de nouveau c'est pourquoi je ne m'en lasse pas. La déco de pierre tient une grande place à La Bonne Maison. Bon dimanche à toi, bisous aussi !
P
Magnifique comme toujours ...beaucoup de charme et de sérenité .
le jardin dégénére ? sans doute il manque d'engrais' , faudrait travailler la terre autour des rosiers, rajouter du terreau etc.....
C'est vrai qu'un jardin demande beaucoup de soins , de travail, j'en sais quelque chose et le mien est tout petit , minuscule par rapport à celui de la bonne maison ....

Douce journée , caresses à félix
Répondre
T
Tu as raison, c'est une charge énorme, actuellement il n'y a plus qu'un seul jardinier, et Odile Masquelier toujours en train d'arracher des herbes, d'arroser, etc ... Le sol s'appauvrit sans doute au fil des années, en raison du manque de pluie. Odile Masquelier a beau rajouter de nouvelles fleurs, le jardin vieillit ... comme nous :-) Bon dimanche à la petite famille, caresse à Phiphi, ronron de Félix qui balance entre les croquettes et la pâtée, je ne sais plus à quel saint me vouer, faut-il commander des boîtes ? ...
P
Très joli, ton reportage ! Dommage qu'on n'y soit pas en même temps. :)
Répondre
T
Eh oui dommage c'est pour ça que je t'ai appelée, je voulais savoir si on pourrait se voir mercredi. Quoi qu'il en soit j'attends la confirmation par mail d'Odile Masquelier. Je trouve un peu dommage que ce reportage de trois jours ait lieu en ce moment où il n'y a pas grand-chose dans le jardin, ils auraient dû attendre le joli mois de mai !
L
Que la nature est belle, magnifique les photos et puis pour une fois Ichat regarde en plus.
Répondre
P
Je suis tout à fait d'accord avec toi, je n'ai pas bien compris cette date. Il n'est quand même pas au meilleur de sa forme en ce moment...
T
Ah bon ;-) Et tu aimes, Ichat ? Bon dimanche à tous les deux, ici pluie, à bientôt !
J
Toujours une belle atmosphère dans ce jardin, je comprends que tu aimes y flâner et découvrir toujours quelques nouveautés.
Pas contre toujours aucun avis de publication de ton article, Ob ne marche pas, comme d'habitude
je ne sais pas si je vais publier du coup, ils m'agacent sérieusement
Répondre
J
ça y est il vient d'arriver (l'avis de publication)
T
Moi non plus, aucun avis de parution de mon article dans les temps, j'avoue que ça me décourage comme toi. Mais je sais que tu vas publier ;-) Non ? Bon dimanche Jean-Marc, ici il pleut, j'ai un vide-grenier aujourd'hui mais sous la pluie ...
L
coucou c'est un superbe endroit ; bisous
Répondre
T
Oui, et encore il paraît que ce n'est plus ce que c'était ...
M
Tu as bien fait d'y retourner car cela te change les idées et puis du coup cela te donne envie de partager avec nous, et à nous l'occasion de venir admirer ce joli jardin qui sait si bien changer de tenue au fil des saisons. Bisous ma chère Thaddée j'espère que tu vas bien
Répondre
T
Coucou Manou, je vais bien mais beaucoup-beaucoup de travail, voilà pourquoi je me fais rare. Je te souhaite un bon dimanche, bisou !