La Femme coquelicot, Noëlle Châtelet

par Thaddée  -  13 Décembre 2018, 13:56  -  #Lecture Au coin du feu

Quand on quitte Marthe, on se dit que l'avenir est glorieux pour celles qui auront le courage d'être de vieilles dames.

Josyane Savigneau, Le Monde

Couv. : Paul Delvaux, l'Eté, 1963

La boîte à livres continue de délivrer de petites merveilles. Au programme aujourd'hui, La Femme coquelicot de Noëlle Châtelet, assurément écrit en état de grâce. Si trop de personnes âgées, de nos jours, ont le sentiment d'être à charge et ne servir à rien, si trop de familles les tiennent pour des "encombrants", certaines, eh bien, s'offrent une deuxième jeunesse. Un roman qui nous dit qu'il n'y a pas d'âge pour aimer, qu'il n'est jamais trop tard pour tomber amoureux, et même connaître la passion dans tout ce qu'elle a de flamboyant.

Tout commence par l'envie d'un petit café. Dans son appartement beige propre à vous filer le bourdon, Marthe âgée de soixante-dix ans se lève un matin avec le désir irrésistible de boire un petit café. Un premier écart de conduite qui va l'entraîner à la rencontre de Félix, l'homme aux écharpes multicolores, dessinateur, de dix ans son aîné. L'amour s'en mêle. De porto en opéra, l'histoire d'une vraie rencontre amoureuse se fait jour, au grand dam des enfants de Marthe qui s'inquiètent de ses absences, de ses sorties le soir, de ses "indisponibilités", elle qui jusque là semblait vissée au téléphone dans l'attente de l'appel de ses petits-enfants. 

Cinquante années tombent d'un coup. Cinquante années d'un mur de sable gris, car la femme inconnue est vêtue d'un corsage coquelicot, vaporeux, largement échancré sur la gorge, et ce corsage est étrangement semblable à celui que Marthe avait porté tout l'été précédant ses fiançailles avec Edmond, avant qu'il soit banni impitoyablement de sa garde-robe d'adolescente.

La Femme coquelicot, P.76

Il y a une vie après un mariage pas très réussi, l'éducation de deux enfants, l'inéluctable vieillissement de la chair. Il y a même une beauté saisissante dans les rapports intimes entre deux personnes âgées, qui sont comme aux premiers jours du premier amour, qui sont comme on est à quinze ans. Il est temps d'acheter un carnet de rendez-vous en maroquin rouge accompagné de son petit stylo doré ; temps de retapisser la chambre en rouge avec des fleurs ; temps de présenter l'heureux élu de son cœur à sa famille à la fois inquiète et impatiente de faire enfin la connaissance de celui par la faute de qui la mère et la grand-mère a tellement changé qu'elle est redevenue l'adolescente en corsage coquelicot.

Elle prend son bain de regards comme d'autres leur bain de soleil.
Elle chauffe son corps, elle chauffe son âme à la brûlure des yeux, les yeux tisons de Félix.

La Femme coquelicot, P.106

Un roman tout en délicatesse qui nous réconcilie avec l'idée pas très rassérénante du troisième âge, dont on dit qu'il est si triste, si douloureux, tant il est privé de rêves et de plaisir. Une rencontre dont on se dit après avoir refermé le bouquin : "Tiens, pourquoi pas moi ? ". Un livre qui se lit en une heure et qui tout simplement donne un espoir, et même un avenir, aux âmes esseulées.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
J
Mais oui que la vie est belle meme quand on devient "âgé"...Et le talent de l'écrivain en sublime surement tout le bonheur! En tous cas ton compte rendu met l'eau à la bouche!!!!
Bonne journée Thaddée! Bises romaines sous la pluie!
Répondre
T
Merci Jacqueline :-) Ce livre est un vrai cadeau, il nous offre en cadeau l'espoir d'une vieillesse heureuse, riche en rencontres et découvertes. Je suis ressortie de cette lecture avec du soleil dans la tête. Belle journée à toi et bisou de Lugdunum !
M
Un livre qui fait du bien donc...l'amour n'a pas d'âge j'en suis bien persuadée. Merci pour cette idée de lecture. Je connais cet auteur (c''est la soeur de Lionel Jospin). Elle a reçu plusieurs prix littéraire si je ne me trompe pas. mais je ne l'ai jamais lu. bisous
Répondre
T
Un livre qui fait beaucoup de bien, qui met du soleil dans la tête, l'avenir est soudain moins sombre :-) J'ignorais qu'elle était la sœur de Lionel Jospin ! Et oui, elle a reçu plusieurs prix littéraires, la plupart de ses romans tournent autour du thème du corps. Belle journée à toi, bisou !
V
elle me plait cette histoire! c'est vrai qu'on trouve des trésors dans les boites à livres. gros bisous. cathy
Répondre
T
La boîte à livres c'est merveilleux, on emprunte sans compter, si ça plaît on lit jusqu'au bout, si ça ne plaît pas on le remet dans la boîte. C'est vraiment une super idée pour les gens qui n'ont pas les moyens de s'acheter des bouquins ... qui coûtent cher ! Belle journée à toi Cathy, bisous !
K
Je l'ai lu et je l'ai savouré !!
C'est un très beau roman.
Bisous ma chère Thaddée
Répondre
T
Ah toi aussi tu l'as lu, il donne une pêche ce livre ! Belle journée ma chère Kimcat, de gros bisous pour toi.
J
Je découvre bien tentant.
Idée intéressante.
Je vois aux comm' précédents que c'est une trilogie.
Bonne soirée
Répondre
T
Oh merci c'est gentil d'y penser. Nous partons dans une demi-heure environ. La boîte de transport est prête, y'a plus qu'à. Je vous tiens au courant.
J
Merci j'espère que cela ira pour Félix
T
Du coup j'aimerais bien lire les deux autres. Je vais surveiller la boîte à livres de très près ;-) Belle journée Jean-Marc, caresse aux lilliputiens !
L
Cela doit-être bien
Répondre
T
Ca donne de l'espoir pour la vieillesse. Bonne journée Christian !
N
Oh! que oui elle a doublement raison car dans la tête on a toujours ses vingt ans. Il me faudra me le procurer celui-là. Très agréable soirée et gros bisous. Caresses à qui tu sais.
Répondre
T
C'est un livre tellement positif, plein d'espoir et de joie, plein d'entrain, plein de foi, qu'on y croit ! Belle journée ma chère Nell, promène-toi bien, gros bisous.
N
Oh oui . J'ai lu la trilogie , il y a une bonne quinzaine d'années si ce n'est plus .
J'ai beaucoup aimé .Il me faut les retrouver ….
j'aime beaucoup Nicole Chatelet !
Répondre
T
Il va falloir que je me les trouve, merci Nounou de Phiphi !
N
avec la femme en bleu et la petite fille aux tournesols , les 3 livres font un ensemble .
T
C'est je crois le premier livre que je lis d'elle. En allant voir sa bibliographie j'ai envie de lire d'autres choses qu'elle a écrites. Bonne soirée la petite famille !
D
Il n'y a pas d'âge pour rêver, il faut profiter de tous les bons moments et les bonnes surprises. Merci pour ta lecture, le livre doit être réjouissant.
bonne journée, bises
Répondre
T
Mais trop de personnes âgées renoncent à la vie, elles souffrent dans leur corps, elles souffrent de solitude, ce n'est pas facile. Bisou Danièle, bonne fin d'après-midi.