Retour à Sète, 19 janvier 2019 - La Pointe Courte

par Thaddée  -  20 Janvier 2019, 12:15  -  #Photo et Vidéo

La neige à Sète, Janvier 1987 (Le Quotidien du Pays de Thau)

La neige à Sète, Janvier 1987 (Le Quotidien du Pays de Thau)

Bien sûr il n'y avait pas de neige ce 19 janvier 2019. Mais il n'y avait pas non plus de vent ! C'est bien le première fois qu'il n'y a pas de rafales à Sète ; tout juste un petit souffle d'air rafraîchissant. Et vous voulez que je vous dise ? - Eh bien le vent m'a manqué. Pour moi Sète en est indissociable.

Retour à Sète, 19 janvier 2019 - La Pointe Courte

Je me dirige aussitôt vers la Pointe Courte, ce très ancien quartier de pêcheurs et de chats fait de bric et de broc. Tout est en travaux autour de la gare, ce qui fait qu'il n'y a aucune circulation. 

Retour à Sète, 19 janvier 2019 - La Pointe Courte

A peine arrivée je tombe sur ce trompe-l’œil qui ajoute du relief à la façade. Je ne me souviens pas d'avoir vu autant de fresques murales qu'en ce jour de calme plat.

Retour à Sète, 19 janvier 2019 - La Pointe Courte

A la Pointe Courte l'humour est au menu de tous les jours et même une certaine forme d'esprit loufoque. J'entends un pêcheur dire avec un accent du Sud prononcé : "Mais à Lyon, ils ont la Saône ! ". Et le beaujolais Monsieur, et le beaujolais.

Clic pour voir les minets et minettes en plus grandClic pour voir les minets et minettes en plus grand

Clic pour voir les minets et minettes en plus grand

J'ai hâte de retrouver mes copains les chats de l'association Pattes de Velours. J'en reparlerai plus tard. A la Pointe Courte ils sont partout, sur le toit des voitures, sur les barques, au milieu des aigrettes et des goélands ; deux d'entre eux, même, des rouquins, fraternisent avec un pêcheur à la ligne des fois qu'il leur ferait l'offrande d'un petit poisson fraîchement pêché.

Retour à Sète, 19 janvier 2019 - La Pointe Courte

Chaque maison de la Pointe Courte a un caractère incroyable. Je dis bien toutes. Il aurait fallu toutes les photographier. Et les habitantes vous saluent tandis qu'elles étendent leur linge ou bien rentrent de leurs courses en ville. Si ce n'est pas le paradis, ça y ressemble. Un bout de paradis cordial et décalé.

Les quais s'ornent d'un tas d'objets insolites. Cliquez pour voir en plus grand.Les quais s'ornent d'un tas d'objets insolites. Cliquez pour voir en plus grand.

Les quais s'ornent d'un tas d'objets insolites. Cliquez pour voir en plus grand.

Lumière matinale en or fondu

Lumière matinale en or fondu

Retour à Sète, 19 janvier 2019 - La Pointe Courte

“Un voyage est une opération qui fait correspondre des villes à des heures. Mais le plus beau du voyage et le plus philosophique est pour moi dans les intervalles de ces pauses.” - Paul Valéry

Le poisson steampunk de la Pointe Courte

Le poisson steampunk de la Pointe Courte

Et le calme aussi ...Et le calme aussi ...

Et le calme aussi ...

"Les filets sont orange pour tromper les crevettes et le saumon" - Thaddée

"Les filets sont orange pour tromper les crevettes et le saumon" - Thaddée

Mais oui il y a des arbres à SèteMais oui il y a des arbres à Sète

Mais oui il y a des arbres à Sète

Retour à Sète, 19 janvier 2019 - La Pointe Courte

Les Gilets Jaunes ayant envahi les voies (la dernière fois c'était les lycéens) mon TGV affiche 20, 25, puis 40 mn de retard. J'ai largement le temps de retourner à la Pointe Courte, proche de la gare. Les photos que je vous ai déjà montrées je les ai prises entre 9 et 10 heures du matin. Les photos suivantes ont été prises autour de 16 heures. Vous verrez, entre temps la lumière a beaucoup changé.

Retour à Sète, 19 janvier 2019 - La Pointe Courte

Je retourne au refuge des chats et pour n'être pas allée au restaurant, pour avoir préféré manger un sandwich devant la mer, je laisse mon obole pour quelques croquettes en plus. Ils sont tellement bien installés, dans de petites maisonnettes garnies de couchages douillets. Un vrai village de chats. En le quittant je m'aperçois qu'un vieux chat noir, de petit gabarit, m'a emboîté le pas. Je m'arrête pour lui parler et le caresser. Nous ferons ensemble un bout de chemin. Si j'habitais Sète, si j'avais un grand appartement, je recueillerais bon nombre de ces chats conviviaux qui disent bonjour et s'enroulent autour de vos jambes.

Là ce sont les décorations de TOUS les Noël de la Pointe Courte

Là ce sont les décorations de TOUS les Noël de la Pointe Courte

Clic pour les voir en grand si vous en avez le courageClic pour les voir en grand si vous en avez le courage

Clic pour les voir en grand si vous en avez le courage

Et c'est avec ces pauvres crabes reconvertis en objets décoratifs que je boucle le premier épisode de mon excursion à Sète. Après l'étang de Thau, je vous emmène à la mer. Rendez-vous ces jours prochains, donc, pour la suite et fin de notre promenade. Passez toutes et tous un bon dimanche. PS - Pour la première fois depuis des lustres, j'ai pu dormir cette nuit. Il faut dire, j'avais tellement marché ...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
J
La réusssite detes photos démontre combien cette ville t'est chère! Une bouffée de sympathie dans les couleurs et dans tes commentaires. Et si en plus de jolis minous agrémentent tespromenades je comprends fort bien ton rêve d'habiter ce joli quartier. La présence de la mer signifie surtout celle des pêcheurs et tout ce qui les entoure. Je te souhaite de pouvoir venir un jour y poser tes valises! Je t'embrasse
Répondre
T
Ah c'est mon rêve et je suis en train d'y penser le plus sérieusement du monde, à partir d'éléments concrets cette fois, comme par exemple y trouver une formation puisque je suis à présent sans emploi. Sans doute ne pourrai-je pas m'installer à la Pointe Courte à proprement parler, puisque tous les habitants y sont propriétaires, mais louer quelque chose à Sète ne devrait pas poser problème, c'est bien moins cher qu'à Sainte-Foy. Enfin voilà j'ai des projets sur le feu :-) je t'embrasse bien fort ma chère Jacqueline, chez nous il ne va plus tarder à neiger.
M
Ce quartier a vraiment l'air sympa. Et tous ces chats ne semblent pas souffrir de la faim et peuvent profiter du soleil matinal sans se soucier de l'avenir. Ici aussi, c'est rare qu'il n'y ait pas de vent !
Caresses à Félix et ronrons de sa copine Poupette
Répondre
T
Oui ces chats sont très bien nourris et très paisibles. L'un d'eux, rouquin sans queue, avait malheureusement des problèmes d'intestin ce qui le faisait le derrière tout sale, mais ce qu'il était gentil ! Ils se promènent partout sur la Pointe Courte et sont très confiants. Pour Félix, opération de la dernière chance : pâtée y/d thyroïde care. Caresse à la jolie Poupette !
L
C'est une belle balade, et que mes minets sur le chemin
Répondre
T
Tu as vu tous ces chats, et des rouquins pareils aux tiens !
L
coucou merci pour cette promenade dans cette ville que tu aimes ; bisous
Répondre
T
La suite demain, du moins très bientôt :-) Bonne soirée Michelle, je t'embrasse bien fort. Tu as "levé l'ancre" ;-) ?
N
Amoureuse tu l'es, sans conteste, ma chère Thaddée. Ravissant, ironique et tendre, ton passage ici et là est rempli aussi de poésie. Ton regard effleure chaque chose. Un grand merci de ce grand bol iodé. Gros bisous, ma belle et douce soirée
Répondre
T
Merci à toi pour ce beau commentaire inspiré ma chère Nell, je reconnais bien là ton talent inné pour l'écriture et la poésie. Et tu as tellement raison : quand j'approche de Sète, c'est comme si j'allais retrouver quelqu'un que j'aime, ça me remplit d'impatience et de joie. Je t'embrasse bien fort, passe une bonne soirée !
D
Tu sembles adorer ce quartier, comme je te comprends, nos amis à 4 pattes y vivent heureux parce que les habitants du quartier les accueillent avec joie. Tu as fait une super balade, merci pour tes photos.
très belle soirée, bisous
Répondre
T
Coucou Danièle, c'est vrai que les gens et les chats vivent ensemble à la Pointe Courte, les chats s’assoient sur le toit des voitures, personne ne les chasse. Les pêcheurs les caressent, ils vaguent librement à leurs occupations. Personne ne songerait à leur faire du mal et certains habitants passent au refuge prendre des nouvelles d'un tel ou d'un tel ou voir s'il n'y en a pas de nouveau. Bonne soirée et gros bisou !
N
ben voilà que je découvre l'asso pattes de velours . je la connaissais ( sans doute par clic animaux ) mais j'ignorais qu'elle était à Séte et à la pointe courte .
Il y a bien longtemps que n'y suis pas allée mais elle reste immuable, toujours la même avec ses magnifiques poteries devant les portes … Un monde sur lui même , adorable , qui garde le souvenir de ses origines . Comme toi, j'adore ce coin de Séte

En plus hier il faisait bien beau malgré le froid et sans vent , enfin ! Aujourd'hui c'est pluie …...Tu as passé une belle journée , super . Caresses à Félix, bises
Répondre
T
A partir de 10 heures j'ai viré les gants, le bonnet, l'écharpe et le pull, tu peux y croire ? J'avais chaud ! J'aime bien faire mon petit tour au refuge des chats, c'est fantastique de les voilà, tous ensemble assis tranquilles, bien chez eux, bien dans leurs coussinets.Et tu as raison, la Pointe Courte ne change pas, je dirais même qu'elle vieillit doucement à l'abri de la ville et de ses travaux. Les gens semblent y vivre en dehors du temps. Les maisons à elles seules valent leur pesant d'or, c'est comme si les habitants s'étaient donné le mot pour briller par leur imagination et leur originalité. Plantes vertes, poteries, pancartes ... On ne sait pas où regarder tant il y en a de partout, surtout devant les maisons qui donnent sur l'étang, mais certaines maisons des traverses jouent aussi le jeu. Bonne soirée Nounou de Phiphi, caresse au Phiphi privé de sortie !
Z
Super endroit et ce n'est pas les minets qui me contrediront!
Bon dimanche Thaddée ! Bises pour toi et caresses à Félix!
Répondre
T
Oui c'est un super endroit, il y a mille choses à voir, la prochaine fois que j'y vais je pense que je l'intéresserai davantage à la décoration des façades, c'est assez spectaculaire. Bon dimanche à toi Zoé, caresses aux petites fées.
J
Il semble que cette visite ait eu un effet bénéfique pour toi.
Ah ces minets, c'est chouette qu'ils soient sociables pour des "errants", c'est assez rare, sans doute sont ils devenus familiers parce qu'on les laisse assez tranquilles.
Bien si l'asso leur fait des abris (et si elle peut le faire en plus !)
Et en plus tu as goûté aux joies de la sncf, ... Une journée complète donc
Bon Dimanche
Répondre
T
C'est effectivement plus facile pour les bénévoles de la Pointe Courte, ils ont cette maison, ces cabanes, et tout l'espace qu'il faut pour accueillir les chats. C'est l'unique point d'accueil et de nourrissage. Les chats vont se promener mais "rentrent à la maison" pour dormir et manger.
J
Avoir un refuge, c'est une chance exceptionnelle et vraiment : tant mieux !
T
Je pense que chaque asso, avec les moyens dont elle dispose, et selon la configuration du terrain, intervient d'une façon très personnelle, et c'est ce qui la rend unique en son genre.
J
Oui tout à fait. Nous on fait des "chats libres" sans refuge, c'est assez différent
T
Tu vois, ce que j'aimerais faire, c'est "interviewer" l'une des personnes qui s'occupent du refuge. Il me semblerait vraiment très intéressant de mettre en parallèle, par exemple, votre asso à vous et la leur : des conditions si différentes, une aire de travail très étendue pour vous, qui ne vous facilite pas la vie, confrontés que vous êtes en plus aux travaux et à la mauvaise volonté des administratifs ; à la Pointe Courte au contraire, un terrain concentré, limité dans l'espace, qui facilite les aménagements. Oui ça me semblerait vraiment très intéressant, qu'en penses-tu ?
J
Ce serait sympa de les connaître
T
C'est peut-être plus facile pour les Sétois aussi, il y a un seul site, entièrement dédié à l'aménagement des abris pour félins, si j'ose dire le chemin leur appartient. Pas de travaux, donc plus de calme. Peut-être aussi pas de trappages et pas de placements. C'est sans doute un fonctionnement différent de celui de votre association.
T
Bon il y en a un qui a essayé de me mordre mais dans l'ensemble ils sont vraiment familiers. Les Chats de Perpignan n'ont rien à envier à ceux de la Pointe Courte, eux aussi ils ont des abris et des dodos douillets. Oui ça m'a fait du bien cette journée au grand air de la mer. J'étais assez fatiguée pour enfin trouver le sommeil malgré les hurlements de Félix. Quant aux lycéens et Gilets Jaunes, il faudrait sérieusement qu'ils arrêtent de nous prendre pour des imbéciles, on n'en peut plus de les subir ces ados attardés. Bon après-midi à toi aussi et caresse à tes protégés