Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Thaddée

"Ce qui parle le mieux de nous, ce n'est pas ce que nous disons, c'est ce que nous faisons. Je fais des livres qui parlent de moi sans le dire." TS | Actualité OB Kiwi et plates-formes de blogs, Déco blogs, Balades à Sète, Chroniques lyonnaises et fidésiennes, Escapades, Histoires de chats et d'oiseaux, Littérature, Photographie, Société, Poupées, Tricot, La vie ... Communauté : "Victor & Victoria", esprit shabby chic, romantique et cosy.

1er arrondissement, Lyon

Publié le 9 Avril 2019 par Thaddée in Lugdunum à tous les temps

Retour dans le passé

Quai de La Pêcherie, Lyon 1er

Quai de La Pêcherie, Lyon 1er

Voilà quelque chose que je ne vous ai jamais montré. Normal : je n'y vais plus jamais. Mais aujourd'hui, me demandant où j'allais bien pouvoir me rendre par un si beau temps, j'y ai pensé tout à coup : pourquoi ne pas faire un tour à l'Hôtel de Ville, autrement nommé Les Terreaux.

D'ailleurs le voici, l'Hôtel de VilleD'ailleurs le voici, l'Hôtel de Ville

D'ailleurs le voici, l'Hôtel de Ville

La fontaine Batholdi sur la place des Terreaux, en travaux depuis des lustres

La fontaine Batholdi sur la place des Terreaux, en travaux depuis des lustres

Je vous préviens tout de suite : il va manquer quelque chose d'important à cet article, le dit-endroit n'étant pas visible le mardi (j'ai bien choisi mon jour). Je devrai donc revenir sur place, un autre jour, prendre un complément de photos. Mais en attendant que faire ... Je ne vais pas rentrer tout de suite, ce serait dommage. C'est alors que me vient le désir de pousser plus loin. Là, commence mon voyage dans le passé.

1er arrondissement, Lyon

Je me mets à gravir les Pentes de La Croix-Rousse, bordées d'échoppes, d'ateliers, de petits restaurants, de salles de théâtre. Ici, vivent et travaillent les artistes et les artisans.

Le métier de luthier a façade sur rue ; à droite, une fresque murale pour enseigneLe métier de luthier a façade sur rue ; à droite, une fresque murale pour enseigne

Le métier de luthier a façade sur rue ; à droite, une fresque murale pour enseigne

Le 1er arrondissement, toute une atmosphère qui perdure à travers les annéesLe 1er arrondissement, toute une atmosphère qui perdure à travers les années

Le 1er arrondissement, toute une atmosphère qui perdure à travers les années

Place Sathonay, certainement LA place de Lyon où l'on se sent le mieuxPlace Sathonay, certainement LA place de Lyon où l'on se sent le mieux
Place Sathonay, certainement LA place de Lyon où l'on se sent le mieuxPlace Sathonay, certainement LA place de Lyon où l'on se sent le mieux

Place Sathonay, certainement LA place de Lyon où l'on se sent le mieux

1er arrondissement, Lyon

Au fil des ruelles et des volées d'escalier monte en moi une émotion qui m'étouffe presque. Ce quartier, je rêve souvent que j'y vis encore, et c'est un des plus beaux rêves que je fais. Il y a la petite épicerie arabe en face de chez moi, ouverte jusque très tard. Ici, j'ai vécu pendant 18 ans. C'est toute ma jeunesse. J'ai quitté le quartier en l'an 2000 pour ne plus y remettre les pieds ... Je le retrouve après 20 ans d'absence.

J'ai foulé ce sol pendant si longtemps que j'en connais chaque inégalité

J'ai foulé ce sol pendant si longtemps que j'en connais chaque inégalité

Ici, un artiste fabrique des machines à rêver

Ici, un artiste fabrique des machines à rêver

Le chat fait les gros yeux dans sa boutique marocaineLe chat fait les gros yeux dans sa boutique marocaine

Le chat fait les gros yeux dans sa boutique marocaine

Je sais exactement où je vais : à l'amphithéâtre des Trois Gaules, en particulier pour Cathy qui s'est étonnée dans mon précédent article de voir qu'on avait un théâtre antique à lyon ; ce à quoi j'ai répondu qu'en fait on en avait deux : le plus grand, celui de Fourvière ▼ mais aussi l'amphithéâtre des Trois Gaules, sur les Pentes de la Croix-Rousse.

J'arrive en vue de l'amphithéâtre des Trois Gaules

J'arrive en vue de l'amphithéâtre des Trois Gaules

1er arrondissement, Lyon

L’amphithéâtre des Trois Gaules de Lugdunum est un élément du sanctuaire fédéral des Trois Gaules dédié au culte de Rome et d’Auguste célébré par les soixante nations gauloises réunies à Lugdunum. Les vestiges de l'amphithéâtre font l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le 27 novembre 1961. Sainte Blandine et Saint Pothin y furent martyrisés durant l'été 177 apr. J.-C..

1er arrondissement, Lyon

Je me trouve tout à côté de la rue où j'ai habité jusqu'en l'an 2000. Le cœur serré de peur de croiser le voisin qui m'a pourri la vie pendant dix-huit ans j'arrive dans la rue Pierre Blanc. A l'angle de la rue le tabac a fermé. Presque tous les magasins, dans la rue, sont fermés. Volets roulants baissés couverts de graffiti. Personne en vue. C'est une rue désaffectée.

Vitrine de boutique fermée. J'ai bien fait de partir il y a 20 ans.Vitrine de boutique fermée. J'ai bien fait de partir il y a 20 ans.

Vitrine de boutique fermée. J'ai bien fait de partir il y a 20 ans.

Je redescends vers le quai, respirant à fond cette atmosphère que je connais si bien

Je redescends vers le quai, respirant à fond cette atmosphère que je connais si bien

Drôle de devanture pour le Roi du PantalonDrôle de devanture pour le Roi du Pantalon

Drôle de devanture pour le Roi du Pantalon

Groupe scolaire Robert Doisneau

Groupe scolaire Robert Doisneau

Et je pars récupérer mon vroum-vroum

Et je pars récupérer mon vroum-vroum

Nous nous retrouverons très bientôt dans le 1er arrondissement pour une série de photos dans le dit-endroit fermé le mardi. D'ici là je vous souhaite une bonne fin d'après-midi. Tiens, il y a Félix qui se réveille et qui demande des caresses ou à manger, je vais voir ...

Commenter cet article
M
Merci pour la promenade à la Croix rousse qui me rappelle également quelques bons (et moins bons aussi...) souvenirs de ce quartier que j'ai fréquenté quand j'habitais encore dans le Jura. Comme toi, j'aime bien revenir sur les traces de mon passé bien que cela me rende plutôt d'humeur mélancolique en général...<br /> Bises et ronrons de Poupette à son copain
Répondre
T
C'est en effet un pèlerinage nostalgique, malgré l'excitation de marcher sur les traces de son passé. Je ne pourrais plus y habiter, c'est un quartier surpeuplé. Mais ça fait du bien de regarder en arrière ... On mesure mieux la distance parcourue depuis toutes ces années. Ronron de Félix à sa jolie Poupette et bon week-end à la maîtresse de Poupette.
M
Il y a des endroits sur terre où l'émotion nous submerge parce que on a l'impression de les avoir quittés hier..je te comprends, j'ai encore des endroits où je n'ai pas pu retourner...bisous
Répondre
T
Tu as raison, le passé lointain me semblait si présent, je n'ai rien oublié des sensations liées à ce quartier où j'ai passé presque vingt ans de ma vie. C'était un bonheur de me retrouver en terrain connu, parce que presque rien n'a changé, sauf la rue où j'habitais, mais à l'époque où j'y étais elle commençait à mourir. Bonne soirée Manou, je t'embrasse.
N
Wouah! je t'ai suivie, Thaddée, et je comprends combien tu as dû ressentir de l'émotion en visitant ton ancien quartier. 20 ans le temps passe, mais rien n'a vraiment changé. Tu vois c'est une ville que j'aimerai bien visiter. Gros bisous et caresses à Félix. J'espère qu'il va un peu mieux?
Répondre
T
Hélas non Félix ne va pas mieux, au contraire je dirais. Je lui fais beaucoup de câlins. Hier après-midi beaucoup d'émotion, oui, c'était un mélange de rêve et de réalité, quelque chose de très fort, très-très fort, jamais ressenti peut-être ... Je t'embrasse bien fort Nell, passe une bonne journée.
E
c ' est une ville que j' adore!<br /> bisous
Répondre
T
Ah bon :-) ? J'y vis depuis 40 ans, je suis tombée amoureuse de sa lumière à l'époque. Bonne journée Eva, gros bisou.
C
merci pour cette balade, une belle découverte pour moi, j'adore. bises.celine
Répondre
T
Merci Céline. Ce quartier c'est surtout une atmosphère, il est peuplé d'artistes, d'artisans, de petits commerces arabes. Un style bien à lui. Aujourd'hui je crois qu'il va faire mauvais, j'y retournerai plus tard pour les photos qui manquent. Bonne journée à toi, gros bisou.
Z
Un joli pèlerinage! belle vitrine du luthier et superbe glycine.<br /> Bises Thadhée et caresses à ton Félix
Répondre
T
Aussi loin que je me souvienne cette glycine a toujours embelli le mur de cet immeuble, juste à côté de mon ex-chez-moi. Luthier, quel métier noble ... Je t'embrasse aussi Zoé, passe une bonne journée.
J
Revenir sur ses endroits passés est toujours émouvant, plein d'images resurgissent.<br /> J'ai toujours eu une admiration pour les luthiers.<br /> Bonne fin de journée, et, donc, caresses à Félix
Répondre
T
Il y avait aussi un vendeur de pianos tous plus beaux les uns que les autres, dont un rouge. Il s'agissait presque d'un pèlerinage ... Félix voulait un câlin :-) Bonne journée Jean-Marc, bon courage.
K
Un beau retour sur ton passé ! Je découvre ! Je ne connais pas du tout Lyon.<br /> Bisous ma chère Thaddée
Répondre
T
Ce que j'étais émue, et ravie, de retrouver intacts les lieux de ma jeunesse, tels que dans mes rêves. Mais la rue où j'habitais est complètement morte. Bonne journée ma chère Kimcat, je t'embrasse.
V
Merci pour cette balade dans ton ancien quartier, et vivement la suite, c'est vraiment une belle ville. caresses à Félix et gros bisous à toi. cathy
Répondre
T
Oui c'est une belle ville où chaque quartier a son caractère. J'ai aimé vivre dans le 1er arrondissement, mais la rue où j'habitais se vidait de son âme. Passe une bonne soirée Cathy, gros bisous à toi, merci pour mon Félix.