Au petit bonheur la chance

par Thaddée  -  13 Janvier 2020, 10:18  -  #Tricot, #Poupée, #Photo et Vidéo, #Journal d'un écrivain

 

Coucou chers toutes et tous,
Bien sûr je tricote toujours ! Mais attendez que je vous explique : certains tuto me plaisent beaucoup-beaucoup, seulement ils sont encore trop compliqués pour moi. Alors quand je repère des modèles et des tuto qui me séduisent, je les adapte à mes moyens. Certains de ces habits sont l'oeuvre de mon imagination, d'autres le fruit du hasard. Je ne maîtrise pas encore très bien les techniques de tricotage, encore moins de couture.

J'ai laissé pendre quelques fils pour vous prouver, si besoin est, que c'est bien moi l'auteur de ces petits ouvrages ;-

 

Je voudrais insister ici, sans une once d'amertume, sur le fait que le tricot est un moyen comme un autre d'exprimer ma créativité, au même titre que l'écriture à laquelle j'ai voué sans compter entre trente et quarante ans de ma vie. Quand j'étais plus jeune, je dessinais des filles habillées de robes étourdissantes, dont j'ai retrouvé la plupart sur les Barbies de Michelle (Laramicelle), créatrice de mode pour les poupées.
Alors que j'habitais encore à Lyon, j'avais deux projets en tête, concernant l'heure de la retraite : m'installer à Sète et me remettre au tricot. La perte de mon emploi pour inaptitude physique m'a permis d'anticiper la réalisation des deux projets qui me tenaient à cœur. C'est ainsi que désormais, je vis à Sète, et je tricote.
Et je n'ai pas à devoir me justifier de quoi que ce soit. L'écriture, ma première nature, s'imposera d'elle même sans que rien ni personne n'ait besoin de me mettre sous pression. Je ne suis pas du genre à me laisser enfermer pour écrire. Du reste je travaille en ce moment sur un nouveau roman qui, pour être  depuis quelque temps déjà coincé dans son pitoyable état d'embryon, n'en est pas moins très important à mes yeux, au point que j'y pense tout le temps.

 

Sur la deuxième photo vous avez vu la vache et le petit panier qui viennent tout droit des Puces, Bébé Margotte étant une petite bonne femme de la ferme. J'ai également trouvé de la laine ainsi qu'un petit dress form qui ravira, je pense, notre Nounou de Phiphi. Parce qu'à Sète, j'ai tranquillement organisé ma vie autour des plaisirs simples qui donnent du sens à l'existence : le dimanche matin je vais aux Puces, le mercredi matin je vais au grand marché du centre ville. En outre je suis à la recherche d'un emploi ou d'une formation. Mine de rien c'est un planning serré qui peux expliquer que parfois je m'éloigne des blogs. A Sète je revis, comme si je m'étais délestée d'un poids en quittant ma chère ville de Lyon, où je traînais quelques casseroles comme tout être humain qui se respecte.

Au petit bonheur la chance
Au petit bonheur la chance
Au petit bonheur la chance
Au petit bonheur la chance

Je me promène aussi. Là, j'ai pris en photo quelques façades et portes de la rue Montmorency qui conduit aux Puces en partant du quai. J'aime la vie que je mène. J'aime faire ce que je fais, et je demande qu'on me laisse faire ce que j'aime.

 

Ci-dessus la dernière tenue de Bébé Margotte. Vous aurez sans doute noté que c'est pour elle que je tricote le plus, son petit format me permettant de changer souvent de laine et de tricot. Elle est à peine plus grande qu'un bébé Paola Reina.
Au passage je remercie Emilie de m'avoir acceptée dans sa communauté "De bouts de fils aux brins de laine" et je vous souhaite à tous un agréable début de semaine. A bientôt pour vous lire et vous saluer.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
M
Tu as bien raison de faire ce qui te plaît. N'est-ce pas là le rêve de tout à chacun ? Malheureusement, beaucoup de gens voient leurs rêves s'envoler au fur et à mesure que les années passent : ils ont des maisons à payer, des emprunts à rembourser, les études de leurs enfants à payer... et il doivent souvent attendre l'âge de la retraite pour faire ce qui leur plaît. Je trouve que tu te débrouilles très bien côté tricot et je ne doutais pas que les ouvrages photographiés sur ton blog étaient bien de toi ! De toute ma vie, je n'ai tricoté qu'une écharpe. Et encore, je ne l'ai jamais finie... J'ai fait un peu de crochet aussi et je crois que je le préfère au tricot.
Répondre
K
Tu tricotes et tu te sens bien à Sète Tu nous as écrit un très joli billet.
Bébé Margotte a une belle tenue.
Gros bisous ma chère Thaddée
Répondre
J
tu n'as pas à te justifier ma chère Thaddée. Je comprends très bien ton plaisir à faire ce que tu désires: c'est ce que la plupart d'entre nous fait au moment de notre retraite. Et je crois que c'est la clef du bonheur et de la bonne santé mentale. Car nous avons tous des envies qui, au cours de notre vie active, ne peuvent etre réalisées. ALors oui ce que tu fais est à faire...jusqu'au bout!. Et puis il y a une chose à quoi tenir: se faire plaisir!!!!! Je t'embrasse
Répondre
D
Je pense que tu n'as pas besoin de te justifier, tu fais ce que tu veux , tu revis dans cette nouvelle ville et c'est une excellente nouvelle, tu arrives à un bon équilibre et c'est le plus important.
Tu fais de sacrés progrés en tricotage, un grand bravo.
Bonne journée, bisous
Répondre
M
J'ai lu avec beaucoup d'intérêt ton article et tu vois c'est marrant, mais je me suis totalement reconnue à travers tes lignes sans avoir pourtant le même chemin de vie forcément..... Car je suis restée chez moi à ma retraite - et tant mieux car c'est mon petit havre de paix ! Cependant ma vie "d'avant" était le travail et ....mes loisirs avec mes poupées dès que je le pouvais pour m'éloigner des aléas et soucis de vie aussi...." A la retraite, fais ce qu'il te plait, augmente tes multiples activités de loisirs (je m'intéresse à plein de choses !) , voilà ce que je me suis dit ! Et avec ce bon temps de début de retraite cheminant, me voici à me dire, "prends ton temps au final, prends ton temps pour savourer ce que tu fais même si tu as envie de faire beaucoup...... Et encore plus..." Voilà tu vois où j'en suis et là pour te dire j'ai savouré pour la première fois le bonheur de me pencher sur la réalisation d'une fleur en tissu - tout simplement - et si tu savais comme ça m'a détendu lorsque je l'ai eu fini ..... Alors je te comprends, le net c'est bien, et très bien pour cibler ce que nous aimons mais il ne faut pas se laisser déborder ! Tout ce que l'on voit est magnifique à faire, mais on ne peut pas tout faire ! Il y a une pression qui fait rentrer en concurrence de soi-même parfois aussi et là, il faut allumer la lumière qui fait dire "non, stop", je vais à mon rythme sans me laisser promener en laisse comme un gentil toutou et sans forcément avoir à m'en justifier ! Choisir juste ses sites préférés avec lesquels on a plaisir à partager sans se laisser déborder .... Tu vois la Sagesse arrive peu à peu, car elle est lente celle-là qui te délivre des contraintes de toute sorte; Savoir dire NON, c'est aussi savoir dire OUI et que pour notre meilleur ! Bisous et continue comme ça tu avances très vite avec tes tricots que tu aimes faire comme le dicte ton nouveau talent si même débutant, bravo ! Pour l'écriture, ben tu vois je viens juste d'en faire un peu pour te communiquer, moi aussi un peu de moi-même hi hi ! Et en toute amitié !
Répondre
D
C'est drôle ce que tu dis "A Sète je revis, comme si je m'étais délestée d'un poids en quittant ma chère ville de Lyon, où je traînais quelques casseroles comme tout être humain qui se respecte" car ça me fait réfléchir que moi aussi je vais partir et que ça va me faire le même effet qu'à toi quelque part ! Un peu comme si on écrivait un nouveau tome d'une saga familiale avec les mêmes personnages (humain*s* et animaux y compris) mais avec une autre histoire, différente. Idem, quand je serais en bas, je vais me sentir plus légère ! (délestée d'un poids)
Répondre
D
Coucou. On ne peut plus douter sur la féminité de Margotte :-) :-) C'est ta vie, tu fais bien ce que tu veux. J'aime beaucoup tes photos, surtout la 1ère (refaite) car ce rouge est très beau, ça en jette ! et la dernière (à refaire) mais ma préférée est la 2ème. Bisous et câlins au beau Félix et aux jolies Plumettes.
Répondre
D
Pour "" tes photos" : mon commentaire concerne les façades ;-) J'espère que Margotte ne m'en voudra pas ^.^
L
Je pense que tu as envie de faire un excès de vitesse, prend ton temps pour arriver a faire bien mieux. Si je regarde pour moi, il a fallu 10 ans pour arriver au sommet et plus encore pour la pomme. Moi je te conseil va à ta vitesse, tranquille et cela marchera car je le vois tu aimes
Répondre
L
coucou pourquoi te justifier ? tu as bien raison de faire ce qui te plaît ; l'écriture reviendra à son heure ; le tricot est une détente ; pendant qu'on tricote l'esprit vagabonde et je suis sûre que ton roman se met en place dans ta tête :) tu sais je ne suis pas créatrice de mode poupées :) c'est gentil mais je suis simplement une tricoteuse :) gros bisous et profite de tous les aspects de ta vie :)
Répondre
I
super ,c'est très jolie,j'aime beaucoup..bonne continuation.
Répondre
M
Bonjour Thaddée. Une vie dans laquelle tu t'épanouis, que tu investis, comme aussi la ville où tu résides maintenant, c'est un choix et c'est beau ! À travers tes mots et tes photos, on sent ton attachement à la ville, aux activités, à ta vie ... Profite, continue !
Bises pour toi et câlins pour Félix et pour les titis (et les poupées aussi).
Répondre
Z
C'est un vrai plaisir e te sentir heureuse comme tu l'es devenue depuis que tu es à Sète. Profite bien de faire ce que tu aimes ! C'est le vrai bonheur ça !
Bises pour toi et caresses à Félix.
Répondre
V
bien sur que tu n'a rien à justifier, on a qu'une vie et on la mène comme on veut!!! gros bisous Thaddée, bonne journée. cathy
Répondre
J
Eh bioen c'est chouette de pouvoir réaliser ses projets et de s'y investir pleinement.
Profite ! tu as bien raison
Répondre