Là où il n'y a personne

par Thaddée  -  12 Mai 2020, 15:36  -  #Photo et Vidéo

L'île de Thau se trouve de ce côté-ci de la voie ferrée, face au Mont Saint-Clair

L'île de Thau se trouve de ce côté-ci de la voie ferrée, face au Mont Saint-Clair

Ce matin j'ai fait un petit tour à scooter pour revoir la mer et les chalutiers : tous les chantiers ont repris en même temps, la ville est impraticable ! Donc cet après-midi je me suis dit que j'irais dans un endroit plus calme et moins fréquenté. Ce n'est pas très nouveau : je suis retournée à l'île de Thau. Mais sans me presser cette fois. 

Mais avant tout des roses rouges pour Nounou qui les aime tant

Il fait vraiment très lourd aujourd'hui, c'est pénible
Il fait vraiment très lourd aujourd'hui, c'est pénible

Il fait vraiment très lourd aujourd'hui, c'est pénible

Mais la couleur de l'eau est divine

Mais la couleur de l'eau est divine

L'étang de Thau, très plat ; j'ai hâte de le revoir complètement démonté

L'étang de Thau, très plat ; j'ai hâte de le revoir complètement démonté

Pas âme qui vive à cent lieues à la ronde

Pas âme qui vive à cent lieues à la ronde

Voilà un arbre à qui l'on ne demandera pas d'arrondir les angles

De l'air, de l'air ... et de l'espace

De l'air, de l'air ... et de l'espace

Un petit nid de verdure

Toute la cité qu'on voit à l'arrière-plan est quadrillée par un impressionnant réseau de canaux

Toute la cité qu'on voit à l'arrière-plan est quadrillée par un impressionnant réseau de canaux

Il a bien plu, l'herbe et les fleurs ont beaucoup bu

Il a bien plu, l'herbe et les fleurs ont beaucoup bu

Pouvoir s'attarder, enfin

Cherchez les intruses

Cherchez les intruses

Si douces barques, au repos ...

Si douces barques, au repos ...

A quoi rêvent les barques aux yeux crevés

A quoi rêvent les barques aux yeux crevés

Le petit chemin qui me ramène chez moi

Le petit chemin qui me ramène chez moi

D'un côté le canal, de l'autre l'étang de Thau

D'un côté le canal, de l'autre l'étang de Thau

Hélas, la pauvre ...

Hélas, la pauvre ...

Toute ronde toute orange

Toute ronde toute orange

Le petit pont qui mène à la promenade en barque

Le petit pont qui mène à la promenade en barque

C'est pour ça que j'ai voulu venir vivre à Sète

C'est pour ça que j'ai voulu venir vivre à Sète

En son linceul de fleurs, se souvient-elle des belles promenades qu'elle a faites ...

En son linceul de fleurs, se souvient-elle des belles promenades qu'elle a faites ...

Tout en reflets

Tout en reflets

Les fleurs de la voie ferrée

Les fleurs de la voie ferrée

Et là c'est une grosse toutoune qui pose sa pattoune sur le mur

Et là c'est une grosse toutoune qui pose sa pattoune sur le mur

Eh bien vous me croirez si vous voulez : je n'ai plus l'habitude de marcher autant. En plus, le masque tient vraiment chaud et j'ai la sensation d'étouffer dessous. Avec les grosses chaleurs qui arrivent, ça risque de poser vraiment problème. Sans compter que la circulation automobile a repris en force et que c'en est étourdissant. Ces deux mois la nature a bien respiré. C'est fini pour elle ... et pour nous.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
J
J'aime bien la photo de la barque-épave sur son linceul de fleurs. C'est triste mais c'est inspirant et çà me rappelle le Bateau Ivre ou encore le 'Bateau de larmes' de Jean-Michel Othoniel, celui des émigrés cubains échoués aux Etats-Unis et que l'artiste avait couvert de boules multicolores
Avec le déconfinement, tes balades littorales et lacustres vont à nouveau nous ravir.
Bisous masqués.
Répondre
P
Merci pour cette jolie balade nautico florale ! Bises
Répondre
J
te voilà déconfinée!! Et tu en as profité! Le retour de la circulation est en effet bien génante....C'est aussi le cas ici car personne ne renonce à sa bagnole!!! Moi je n'en ai pas et je me déplace avec les transports en commun qui, eux, sont plutot vides puisque les places sont limitées!!! Les barques abandonnées sont assez tristounettes....... Bisous de la romaine
Répondre
M
Comme toi je préfère les endroits où il n'y a personne. Ici apparemment, tu ne rencontres pas grand monde, à part les barques abandonnées. Je suis étonnée qu'il y en ait autant d'ailleurs. C'est peut-être un cimetière de barques !
Caresse à Félix
Répondre
J
Encore un charmant petit tour ! Tu as bien fait de reprendre les promenades ! Moi, toujours impossible. Je ne peux quitter la maison....Quand toute cette m.....gouvernementale aura pris fin (une révolution ? ), je re-sortirai et ferai des photos de mon chez moi, que je posterai....Je t'embrasse, bonne soirée..
Répondre
Z
Comme tes photos sont belles ! Et que tu parles joliment des barques !
Oui, "ils" sont revenus! hélas !
Pas pu encore aller me promener en bord de Loire , trop mal : je revois le toubib tout à l'heure , l'antibiotique ne ma' absolument pas débarrassé de ma sinusite c'est un calvaire!
Bisous Thaddée!
Répondre
L
coucou ; une belle promenade qui s'est prolongée ; moi aussi je m'inquiète pour les animaux qui avaient appris à vivre sans nous :( bisous
Répondre
T
Oh ça me désole, et il faut voir comme ils roulent vite alors que les animaux ont pris l'habitude d'investir tranquillement l'espace, combien vont se faire écraser. Les gens ne sont vraiment pas raisonnables. Il semble que tout reprenne avec encore plus de frénésie qu'avant. Ça va mal se passer ... Un gros bisou pour toi, reste bien en sécurité, nous sommes plus exposés maintenant que pendant le confinement.
D
Bonsoir. L'arbre a la forme d'un T ou plutôt d'un t minuscule gigantesque ;-) Bien chouette balade. J'aime bien ta description "barque aux yeux crevées" ! Bonne soirée Thaddée. Bises
Répondre
D
Bonjour Thaddée. Je t'expliquerais... Pour les sorties, toujours pareil, juste pour les besoins médicaux exclusivement, sauf hier en fin d'après-midi, au retour de la pharmacie, j'ai fait un tout petit tour dans mon quartier à la recherche de Rosetta, la minette d'une presque voisine, qui est sortie vendredi dernier mais n'est pas revenue à son domicile. Il y a plein de jardins dans le coin, entre le bld des États et le Bachut. J'ai appelé, rien :-( Pourtant j'ai vu un tigré traverser ma rue, j'ai prévenu la dame, elle est allée voir, nada !)
Bisous
T
Coucou Dani, comment vas-tu ? J'aime tant ces barques abandonnées ... Passe une bonne journée, tu arrives à sortir un peu ? Un gros bisou pour toi.
M
Encore un bon vent de liberté dans ta jolie ballade de ton étang ! ça c'est bon ! Oui à toute chose est bonne ou mauvaise et on reconnait que le confinement des humains a pu faire exploser la beauté de la nature et de nos petits animaux de la nature..... C'est hélas bien fini pour toute cette beauté avec le déconfinement, bien sûr ! Il faudrait maintenant agir très vite pour que nos activités n'impactent pas tant la nature et ses petits habitants poilus ou ailés..... Je me donne le droit à ce rêve ! En ce qui me concerne, vivre avec un masque est presque intolérable pour moi (déjà, je suis un gémeau, donc signe d'air...) Je le mets juste dans les lieux publics et bien sûr pour toute consultations médicale mais pour mes promenades seule, ce sont les narines libres que je respire le bon air de la campagne et les oreilles ouvertes à écouter le bruit du vent, des feuilles et le chant mélodieux des oiseaux, vive cette liberté retrouvée, pourvu que nous ne la re-perdrions pas ! Hi hi j'aime bien ta belle toutoune sur le mur !!! trop marrant ! Gros bisous !
Répondre
T
Coucou Margotte, je me sens tellement triste pour la nature et les animaux, nous avions un air pur, les animaux étaient en sécurité et exploraient tranquillement, mais l'enfer des automobiles a repris, les villes recommencent à faire leur boucan infernal. Oui je crois que nous prenions à rêver d'un monde neuf, plus respectueux de la nature et de nos amies les bêtes. Un monde moins pressé, moins stressant. Un monde où l'on pourrait inspirer profondément. Parce que c'est ça le message du coronavirus, c'est un avertissement de la nature. Laissez la nature et les animaux vivre en paix. N'y touchez plus. Respectez la vie quelle qu'elle soit. Mais nous voilà remontés sur nos grands chevaux sans crainte des terribles représailles de mère nature. Allons donc. Nous signons notre perte les yeux fermés. C'est le propre de l'homme. Ceci dit, mes commentaires matinaux ne manquent pas de piquant ;-). Elle est belle ma toutoune hein ? Gros bisou Margotte !
L
C'est reparti par chez toi, ici rien du tout, bon la pluie est aussi au rendez-vous.
Répondre
T
Ah pour être reparti c'est reparti, circulation automobile, chantiers, des piétons plein le centre ville qui font la queue à droite et à gauche. A première vue, c'est impraticable. Bonne journée Christian.
J
Le coin avait l'air un peu préservé et semble être resté calme , oui j'imagine certains endroits, le bruit, le monde etc ... berk
Au moins ça semble un peu tranquille.
Je confirme, le porte du masque c'est juste insupportable.
Si je suis seul sans personne autour, je ne le mets pas
et j'évite le monde ....
Répondre
J
Tu es matinale ! et moi je suis au bureau.
Oui télétravail pour les autres mais je n'aume pas ça, pour moi il faut séparer boulot et maison.
En lisant d'autres commentaires, je te le confirme, les fous en bagnole sont revenus et fini le calme, place au bruit, au gens qui crient et croeint que s'amuser c'est hurler et gesticuler bovinement. Bref retour à la "normale" et comme je le pensais, la leçon n'aura servi à rien.
T
C'est bien organisé, je suppose que la plupart de tes collègues sont au télétravail. Du coup tu n'es pas exposé et en plus tu as tes après-midi de libre. Le masque, je le redoute pour les jours de chaleur, ce sera insupportable ... Déjà que ça l'est en ce moment. Espérons que le vaccin soit vite mis au point, qu'on puisse sortir librement, car nous sommes encore très loin d'avoir recouvré notre liberté.
J
Oui la reprise est tranquille.
On est tout juste 10% de l'effectif a avoir bien voulu reprendre, à l'étage qui peut accueillir plus de 60 personnes, on est 5 au maximum.
En plus on a des horaires à la carte, en journée continue si on veut pour avoir des créneaux horaires hors affluence. Je commence à 6h30 et du coup à 14h30 je rentre chez moi (en voiture pas en train, tant pis, de toute manière la sncf essaie de dissuader "officiellement" les gens de prendre les trains en ce moment, déjà que d'habitude ...).
En plus cette formule me va très bien car depuis hier j'arrive vraiment à bien travailler et avancer ainsi.
Le masque, comme je suis seul dans mon bureau, pas de soucis, juste dans les parties publiques, heureusement. Vu comme ce truc est désagréable, je doute que la"mode" perdure longtemps, en espérant que la mode "corona" passera avant.
T
Oui moi aussi je l'ai enlevé puisque j'étais seule au bord de l'eau, je suffoque dessous, c'est vraiment inconfortable. Et quand il va faire chaud je ne te dis pas ! Alors ça se passe bien la reprise ? Pas de promiscuité donc ? Quelle plaie se virus qui change toutes nos habitudes de vie, qui nous oblige à sortir en tenue du combattant. Bon, la plage ce n'est pas pour demain. En bikini avec un masque, heu ...
K
Merci pour ta belle promenade (sans avoir à compter le temps) que tu partages avec nous...
Comme Nounou, j'apprécie cette vieille barque dans son linceul de fleurs...
Je suis sortie ce matin avec mon masque (comme toi, je respire mal et j'ai de la buée sur les lunettes) dans ma ville (à Guéret) et c'est d'une tristesse, je trouve !!! On voit bien que ce n'est pas comme d'habitude. J'espère que ce ne sera qu'une parenthèse car vivre comme ça tout le temps, je ne trouve pas ça drôle du tout !! Je suis rentrée chez moi un peu déprimée...
Gros bisous ronronnants ma chère Thaddée
Répondre
K
Oui... Vivement qu'on trouve !
Sinon j'ai oublié de dire que j'aime bien aussi ta grosse toutoune sur le mur !!
Bizzzz
T
.Coucou Kimcat, les gens sont tristes en effet. Les Sétois sont de nature joyeuse mais ce main en ville ils étaient abattus. Pas facile de porter un masque, de faire la queue, de s'éviter, de craindre pour sa santé ... Moi aussi le masque me fait de la buée sur les lunettes, j'ai dû ôter mes lunettes de soleil à scooter, je roulais dans un brouillard épais. Mais comment faire quand il fera soleil ... Franchement ces masques c'est galère. Bon courage ma chère Kimcat, oui ce n'est qu'une parenthèse, le temps qu'on trouve un vaccin. Je t'embrasse bien fort.
N
j'aime beaucoup la vieille barque en son linceul de fleurs ....
Magnifique photo
Répondre
T
Les barques qui prennent l'eau ou qui pourrissent à terre me font de la peine, il me semble entendre toutes les histoires qu'elles racontent. Elles ont été libres ! ... et maintenant. Du coup j'en fais des portraits.
N
Merci d'abord pour ces belles roses rouges ....

Je suis allée faire le "plein" chez le boucher ! Dés la sortie du garage j'ai été étourdie par la circulation ... y a pas à dire : les fauves sont lachés ........ cela fait vrament bizarre après ces 2 mois de confinement où la ville ici, était morte !,

du coup au retour , je suis allée faire un tour en bord de mer ......
Suite aux dernières pluies, l'hérault haut , boueux , rouge ......
t tout de suite, les promeneurs sans aucune protection .......... par contre au boulodrome qui avait retrouvé son affluence, tous étaient masqués et beaucoup avec casquette....


de quoi regretter le confinement .......

caresses à Félix
Bises
Répondre
T
Coucou Nounou, moi aussi je regrette le calme de ces dernières semaines, on n'entendait que les oiseaux. Là c'est la folie, une sorte de ruée, ça fait peur et ça pue. Le bruit ! On n'a plus l'habitude ... Et les gens ne savent plus conduire : ou bien ils foncent, ou bien ils vont comme des escargots. Les papys ont repris la pétanque avec ou sans masque. L'Hérault devait être magnifique ! Un gros bisou, caresse au Phiphi !