Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Thaddée

"Ce qui parle le mieux de nous, ce n'est pas ce que nous disons, c'est ce que nous faisons. Je fais des livres qui parlent de moi sans le dire." TS | Actualité OB Kiwi et plates-formes de blogs, Déco blogs, Balades à Sète, Chroniques lyonnaises et fidésiennes, Escapades, Histoires de chats et d'oiseaux, Littérature, Photographie, Société, Poupées, Tricot, La vie ... Communauté : "Victor & Victoria", esprit shabby chic, romantique et cosy.

Vestiges de vestiges, relevés de jaune et rouge

Publié le 6 Juin 2012 par Thaddée Sylvant dans Lugdunum à tous les temps

Vestiges-eglise-St-Luc.jpgD'après ce que j'ai pu lire (ou mal lu) sur la plaque commémorative, il s'agit ici (plus précisément à gauche en bas de la photo) des vestiges de l'église Saint-Luc, qui faisait peut-être partie de l'enceinte fortifiée (ou) de l'abbaye Saint-Just dont on peut voir la reproduction sur la fresque de CitéCréation (scénographie de 1550) en cliquant ici - mais là je m'avance un peu. Les vestiges en question, ce sont ces fragiles affleurements de rocaille au premier plan de la photographie. A l'arrière-plan, ces blocs de plastique rouge ou jaune sont des bancs (qui ne sont pas des bancs d'époque). Un peu déconcertants, au premier coup d'oeil, dans un cadre "antique", voire un décor aussi sacré que celui-ci, les bancs n'en rafraîchissent pas moins cette esplanade de Lyon Saint-Just, Lyon 5ème, qui offre une vue imprenable sur le tout-Lyon en contrebas. Pour vous permettre de mieux admirer l'ensemble, exceptionnellement, en cliquant sur la photo vous pourrez voir en grand cette étrange composition, qu'à droite une jeune femme rêveuse habite discrètement.

Aux visiteurs de passage, vous serez gentils de ne pas enregistrer cette photo pour votre usage personnel, elle se multiplierait comme des petits pains sur toute la toile et je n'y tiens pas. Merci.

En cette matinée du début du mois de juin, par un temps vaguement hésitant qui fleure bon les fines averses printanières, les rues sentent aussi le savon. Les gens paisiblement achètent leurs légumes aux petits commerces arabes du quartier. Saint-Just c'est un des plus beaux quartiers de Lyon, l'un des plus vrais, tant par le nombre de ses monuments historiques que par son vieux caractère populaire et bon enfant. Ruelles étroites et tortueuses, interminables montées d'escaliers, façades à l'ancienne dans des tons qui déclinent à l'infini le brun, le beige et le rose, Saint-Just a su préserver son âme et sa singularité, ce qui n'est pas le cas de Saint-Jean, devenu depuis très longtemps le centre touristique numéro 1 de Lyon. Saint-Just, quand on aime la douceur de vivre et les choses du passé, on a tout de suite le coup de coeur qui donne envie d'y habiter.

Erratum : il s'agit des vestiges de l'église Saint-Just, et non pas Saint-Luc.

commentaires

Runaway

Publié le 6 Juin 2012 par Thaddée Sylvant dans Poésie 2012 Credo


La tête et les pieds nus / Tes oripeaux épars / Sur le pavé des rues / Tu pars et tu repars

Des cartes et des plans d’eau / Tirés sur la comète / Un monde sur le dos / Ta dernière conquête

Écheveau des rivières / L’une à sec l’autre en crue / De folles forêts vierges / La métropole en rut

Tu squattes de vieux rails / Avec un nid d’aspics / Quelque part dans l’écaille / il y a ton œil fixe

Aprilis* après toi / De toutes ses nuées / Persuade Vénus / De vouloir se noyer

Jusqu’où veux-tu aller/ Partout c’est nulle part / Même la Voie lactée / N’habite que le noir.


[© Avril 2012 Credo, TS]

 

* Aprilis : étymologie d’avril

commentaires

Les parchemins... grimpent aux murs

Publié le 5 Juin 2012 par Thaddée Sylvant dans Lugdunum à tous les temps

Fresque-Lyon-5.jpg

Cette maison se trouve sur les hauteurs de la ville de Lyon, 9 Rue des Macchabées dans le 5ème arrondissement, à l’intérieur d’une ancienne enceinte fortifiée dont il ne reste plus que des vestiges. La fresque, réalisée par la Cité de la Création, représente l'ensemble de l'abbaye Saint-Just sur le plan scénographique de 1550.

commentaires

Règne sur ma mémoire

Publié le 5 Juin 2012 par Thaddée Sylvant dans Poésie 2012 Credo


Dors-tu l'araignée dors / Dans ma boîte crânienne / Grouillant de parents morts / Et de guerriers cheyennes

Squatte en paix mes grimoires / Rutilants de tes sucs / Tricote-moi des toiles / Avec du clair-obscur

Et frissonne ma chair / Aux charnières du rêve / Emperlé de saphirs / Et de turquoises vertes

Sont opaques mes lacs / Et mes laïus bien pâles /  En regard de l'insecte / Ourdissant des étoiles.

[© Avril 2012 Credo, TS]

commentaires

Il fait bon être de retour chez soi

Publié le 4 Juin 2012 par Thaddée Sylvant dans Les blogs et moi

Porte-bleue.jpg

Je tenais à vous remercier, toutes et tous, de vos gentils commentaires au moment de mon départ, en mon absence, et pour mon retour. Comme je vous l'écrivais avant de prendre la poudre d'escampette, je ne vous oublie pas. Je viendrai vous rendre visite à toutes et tous dès demain, en prenant le temps de lire et de regarder ce que vous avez fait ces dernières semaines. Vous me connaissez bien maintenant : vous savez que je ne pars... que pour revenir avec de nouveaux textes et de nouvelles photos. J'espère que vous aimez la nouvelle déco de mon blog, et que vous apprécierez aussi mes prochains articles. A bientôt donc, et passez toutes et tous une soirée douce, et une bonne nuit.

commentaires

Fontaines d'un autre temps, Lyon Saint-Just

Publié le 4 Juin 2012 par Thaddée Sylvant dans Lugdunum à tous les temps

Fontaine-1.jpg

Fontaine-1-detail.jpg

Fontaine-1-dos.jpg

Fontaine-2-2.jpg

Fontaine1-detail1.jpg

Fontaine-2-detail.jpg

commentaires

... et la petite Myriam

Publié le 4 Juin 2012 par Thaddée Sylvant dans Poésie 2012 Credo


Et la cendre innocente / Et le sang d'assassin / Ils font couler de l'encre / Encore plus que de larmes

Imad et Mohamed / Abel et Jonathan / Arieh, Gabriel / La petite Myriam

Parce qu'on prononce trop / Le nom du meurtrier / Parce qu'on aurait tendance / A tous vous oublier

Parce que le terrorisme / Parce que les djihadistes / Mais toi petite fille / Pourquoi es-tu tombée

A faire les gros titres / Des éditions spéciales / Son putain de sourire / Est en première page

Presque on aurait pitié / Du jeune homme bravache / Vingt-trois ans vingt-trois ans / On rabâche son âge

Terroriste islamiste / Ça fait cogner le coeur / Mais il y a sept victimes / Et cinq familles en deuil

Imad et Mohamed / Abel et Jonathan / Arieh, Gabriel / La petite Myriam.

[© Mars 2012 Credo, TS]

commentaires

Fort Saint-Irénée, Lyon 5ème

Publié le 4 Juin 2012 par Thaddée Sylvant dans Lugdunum à tous les temps

Fort-St-Irenee2.jpg

Fort Saint-Irénée dans le 5ème arrondissement de Lyon. Ce vieux Fort abrite Brume 90.7, radio associative étudiante, et l'ENSATT, École Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre.

commentaires

Loin du monde, près de soi

Publié le 3 Juin 2012 par Thaddée Sylvant dans Poésie 2012 Credo


Si le ciel s'obscurcit / Par ton humble carreau / Tu te demandes qui / Fait la pluie le beau temps

Mais c'est peut-être toi / Dans ton âme grêlée / Tant le sort est féroce / Et faussée ton histoire

Qui détient le pouvoir / A l'instar des sorciers / De commander aux pluies / Au roc et à l'écorce

Tu n'es pas Dieu pourtant / Loin s'en faut pauvre Alcée / Tu fais jouer tes doigts / Sur des cordes cassées

Tes plaintes dissonantes / Pâle écho du Zéphyr /  Ont extrait de l'exil / Sa plus triste fragrance

Et le ciel s'obscurcit / Dans tes yeux bleu foncé / Tandis qu'un vide immense / Envahit ta pensée.

[© Mars 2012 Credo, TS]

commentaires

Le pour et le contre (on ne peut pas tout avoir)

Publié le 3 Juin 2012 par Thaddée Sylvant dans Les blogs et moi

Iconic pink

Papier de Verre
Iconic - pink
Nouvelle Version

***

De retour encore une fois... avant de repartir dans trois mois, comme d'hab. Rebonjour à tous et Bonne Fête à toutes les mamans du monde puisque nous sommes le dimanche 3 juin. Déjà.

Quoi de neuf, allez-vous me demander. Eh bien... j'ai perdu le mot de passe du blog Eklablog que j'avais abandonné de toute façon. J'ai refait la déco pour la nouvelle version de Papier de Verre, en attendant de pied ferme les nouveaux thèmes qu'OB nous a promis, si je me souviens bien, pour le début de l'été (nous y sommes presque). Ma page de profil n'est toujours pas la mienne... et ça dure depuis le début du mois de février.

Nouvelle version du blog : en quoi consistera-t-elle ? - Eh bien... je voudrais que le blog redevienne purement littéraire. Agrémenté de quelques photos personnelles tant qu'il me reste assez d'espace pour en stocker dans mes documents. Dans un an, je ne renouvellerai pas mon Pack Premium... pour m'être fait vertement rembarrer par un modérateur du forum dédié aux Premium (c'est le comble). Dans un an, donc, je ne pourrai plus ajouter ni page ni photo ni module de texte libre. Cela me convaincra peut-être de ne faire que du texte. Ce serait un mal pour un bien.

J'ai supprimé pas mal d'articles avant de disparaître, du coup je ne sais plus trop où j'en étais dans la publication de mes poèmes. Je recommencerai à les mettre en ligne à partir de la petite Myriam, un poème que j'avais écrit pour les victimes de Toulouse et Montauban. Depuis j'en ai bien sûr écrit quelques autres.

Une chose est sûre : je ne parlerai plus religion sur ce blog. Ou bien je laisserai la littérature en parler discrètement pour moi. J'écrirai... mais je ne parlerai pas.

J'avais plus ou moins le projet de fermer le blog aux commentaires, afin d'éviter une fois pour toutes l'incontournable équation : tu me visites si je te visite. Il me semble en effet plus intéressant de recevoir la visite de lecteurs intéressés par mon écriture que de recevoir celle, convenue, de visiteurs venus me remercier de mon passage sur leur blog. J'aimerais aussi que l'on reste correct et respectueux dans les commentaires que l'on m'adresse, si tant est que le blog reste ouvert aux commentaires. Sur certaines plateformes les blogueurs se vouvoient : je pense que c'est la bonne attitude.

Quoi d'autre...

Si je reviens c'est parce que j'ai la flemme de recommencer ailleurs. Et je n'ai pas envie de me couper en deux, mes anciens textes ici, mes nouveaux textes sur un autre blog, et sous un autre nom. Après quelques semaines d'escapade j'éprouve toujours le besoin de me réunifier. Mon seul regret : que ce soit sur OB qui n'est pas fichu de rectifier son erreur sur ma page profil et qui m'envoie bouler quand je leur demande assistance.

Bref. Je me réinstalle ici le temps de mettre en ligne mes derniers textes et vous donner des nouvelles du projet Morts Dents Lames, un hommage au Giallo. Et puis qui sait : peut-être que le tout nouvel Overblog (naissance programmée pour très bientôt) me donnera quelques raisons d'apprécier cette plateforme et de solder les contentieux.

commentaires
<< < 1 2 3 4 5 6 7