Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Thaddée

"Ce qui parle le mieux de nous, ce n'est pas ce que nous disons, c'est ce que nous faisons. Je fais des livres qui parlent de moi sans le dire." TS | Actualité OB Kiwi et plates-formes de blogs, Déco blogs, Balades à Sète, Chroniques lyonnaises et fidésiennes, Escapades, Histoires de chats et d'oiseaux, Littérature, Photographie, Société, Poupées, Tricot, La vie ... Communauté : "Victor & Victoria", esprit shabby chic, romantique et cosy.

Dress code pour maison

Publié le 18 Avril 2015 par Thaddée dans Lugdunum à tous les temps

Il faut beaucoup de chaos en soi pour accoucher d'une étoile qui danse.

Nietzsche

La maison, c'est mon dada. Je suis très : déco intérieure. Toujours à la recherche du petit objet qui apportera sa touche de fantaisie à mon chez-moi, je fréquente assidûment brocantes et vide-greniers. Mais j'aime aussi les façades, portes et volets, qui pour certains donnent à voir l'âme de ceux qui vivent derrière.

Dress code pour maison
Dress code pour maison
Dress code pour maison

C'est sans doute aussi pour ça que je me soucie d'habiller mon blog aux couleurs de mon humeur. Mon blog, c'est aussi ma maison. Dans laquelle je reçois des visiteurs. Qui regardent autour d'eux, je j'espère, la peinture et la tapisserie, les meubles et les tableaux.

Dress code pour maison

Un blog c'est comme une maison qui entrouvre sa fenêtre et jette un regard sur le monde. Et les gens qui passent devant, perçoivent qu'y vivent des gens peut-être sociables, en tout cas, qui se sentent bien chez eux.

Dress code pour maison
Dress code pour maison

Les fenêtres fermées, surtout quand elles sont équipées de vieux volets de couleur, m'évoquent la paix intérieure. Un logement civilise l'homme. Le nomade est plus sauvage. Et le Sans Domicile Fixe, un être humain dont l'identité se ruine peu à peu, dans les tourmentes de l'errance et des errements ...

Le mauvais genre

A Londres, une propriétaire revancharde se venge de ses voisins en couvrant sa maison de rayures blanches et rouges. Bien joué : le voisinage est scandalisé.

"C'est très, très criard. Sans vouloir paraître prétentieuse, ce n'est pas du tout le genre de Kensington", s'est plaint Saskia Moyle, 18 ans, qui vit en face de cette maison avec son père, auprès du quotidien The Gardian. "Je pense que c'est une monstruosité de mauvais goût", a-t-elle ajouté. {Europe1}

"C'est très, très criard. Sans vouloir paraître prétentieuse, ce n'est pas du tout le genre de Kensington", s'est plaint Saskia Moyle, 18 ans, qui vit en face de cette maison avec son père, auprès du quotidien The Gardian. "Je pense que c'est une monstruosité de mauvais goût", a-t-elle ajouté. {Europe1}

Vous aussi vous pensez que "c'est épouvantable, absolument épouvantable" ? - Moi non. Bien sûr, il manque un peu la mer ..

Dress code pour maison

Mais la couleur c'est riant. Pourquoi les maisons ne s'habilleraient-elles pas elles aussi de rayures ou de petits pois ? Faut-il que ce soit toujours uniforme, aux normes, et standard ? - On n'a pas tous envie d'habiter dans un lotissement.

Dress code pour maisonDress code pour maisonDress code pour maison
Dress code pour maisonDress code pour maisonDress code pour maison

A Saint-Romain-au-Mont-d’Or, un musée d'Art contemporain, à ciel ouvert et gratuit, avec un parcours muséal de 9000 m2 pour découvrir 5400 œuvres. La Demeure du Chaos Alchimique inspirée des Demeures philosophales de Fulcanelli.

La Demeure du Chaos (parfois abrégé DDC) est un ancien relais de poste du xviie siècle, situé à Saint-Romain-au-Mont-d'Or, entièrement transformé et déstructuré sous l'impulsion de Thierry Ehrmann son actuel propriétaire. La Demeure du Chaos est aussi devenue un musée d'art contemporain, sous le nom de Musée L'Organe, dont l'entrée est gratuite.

► Petit village paisible de l'Ouest lyonnais, Saint-Romain-au-Mont-d'Or abrite bien malgré lui un habitant des plus turbulents: l'artiste plasticien Thierry Ehrmann qui, bouleversé par les attentats du 11 septembre 2001, a entrepris de transformer sa propriété d'un hectare en «Demeure du Chaos». Soit un vaste chantier de murs calcinés, de cratères et coulées de béton, de ferrailles rouillées, de carcasses de voitures, d'hélicoptère, de tank, au milieu desquels se mêlent têtes de mort, portraits de Ben Laden, de Baudelaire ou même - il vient d'y faire son entrée - de Jérôme Cahuzac.

Dress code pour maison
Dress code pour maison
Dress code pour maison

On ne peut pas tous aimer les mêmes choses. Mais trop souvent, la majorité se ligue contre un seul. Un marginal, original, excentrique, qui fait les frais du conformisme et des usages en vigueur. On veut bien mettre une antenne parabolique sur son balcon, mais pas avoir de rayures sous les yeux. On accepte que son chien transforme la rue en toilettes publiques, mais on ne veut pas avoir de rayures sous les yeux. On s'autorise à secouer la cendre de sa cigarette par la fenêtre, mais on ne veut pas avoir de rayures sous les yeux. On vit dans le béton, les graffiti, dans le vacarme et dans la pollution. Mais on ne veut pas avoir de rayures sous les yeux. C'est pas le genre de Kensington. C'est pas le genre de Saint-Romain-au-Mont d'Or. C'est pas le genre des gens chics. C'est moche, et ça choque. Vivre devant les ruines fumantes des twin towers à New-York, ça c'était moche. Vraiment moche. Mais tout est relatif n'est-ce pas.

Dress code pour maison
commentaires

Votre avis nous intéresse ! 2000 € à gagner !

Publié le 18 Avril 2015 par Julie.C dans enquête

Cet article est reposté depuis Overblog France.

commentaires

Il faut. Inspirer.

Publié le 16 Avril 2015 par Thaddée dans Photo et Vidéo

Vous savez ce que c'est, un blog : il faut de temps en temps rafraîchir son image, et proposer de nouveaux sujets, de nouvelles façons d'être et de faire. Sans me vanter j'ai de la chance : l'inspiration me vient assez facilement. C'est à cause de ma curiosité légendaire : je m'intéresse à tout. Du coup je trouve toujours d'autres choses à raconter.

Il faut. Inspirer.
Il faut. Inspirer.
Il faut. Inspirer.
Il faut. Inspirer.
Il faut. Inspirer.

On s'est étonné que je ne créée pas de Communauté sur la thématique écriture. Ce à quoi je réponds : il y en a déjà tellement. Et puis vous aurez peut-être observé que mes écrits se font plus rares. J'ose espérer que je n'écris désormais qu'à bon escient, mais rien n'est moins sûr.

Il faut. Inspirer.
Il faut. Inspirer.
Il faut. Inspirer.
Il faut. Inspirer.
Il faut. Inspirer.

Aujourd'hui je vous propose des photos. Toujours les mêmes photos, des photos du printemps, d'arbres et de fleurs, d'oiseaux, de couleurs. Alors j'ai essayé de les présenter différemment. Cela me permet aussi de coller au thème de ma Communauté dédiée, entre autres, au vintage.

Il faut. Inspirer.
Il faut. Inspirer.
Il faut. Inspirer.
Il faut. Inspirer.
Il faut. Inspirer.

Parce que vous savez ce que c'est : un blog c'est comme nous ; ça vieillit. Le mien aura 8 ans prochainement. Il en a vu des vertes et des pas mûres. Et parfois encore, souffle un vent de lassitude. Alors il faut inventer, se dépasser, déplacer des montagnes, et recréer la mer ...

Il faut. Inspirer.
Il faut. Inspirer.
Il faut. Inspirer.
Il faut. Inspirer.
Il faut. Inspirer.

Il faut.

Inspirer.

Il faut. Inspirer.
commentaires

Au temps des fleurs & des oiseaux

Publié le 15 Avril 2015 par Thaddée dans Photo et Vidéo

Comme je tombais en pâmoison (une fois de plus) devant les vitrines enchanteresses du magasin de jouets Bleu Griotte, voilà que mes yeux se posent sur de ravissants calendriers vintage imprimés de chats. Recherche illico sur Internet ... dont je reviens bredouille. Nulle part n'apparaissent les jolis calendriers vendus par Bleu Griotte ; même pas sur sa boutique en ligne. Et je ne peux pas en faire de photos nettes, ils sont un peu trop loin dans la vitrine.

En contrepartie j'en trouve d'autres signés Optic Illusions, vendus sur Etsy. Pas de chats mais des fleurs, des oiseaux tout à fait ravissants ! Vrai de vrai : je suis complètement accro de ce style.

Vendus sur etsy.com  _▼_
Vendus sur etsy.com  _▼_
Vendus sur etsy.com  _▼_
Vendus sur etsy.com  _▼_

Vendus sur etsy.com _▼_

Ci-dessous _▼_ dans un style un peu différent mais pas mal non plus

Au temps des fleurs & des oiseaux

Et pour qu'il n'y ait pas QUE des images (honteusement) prélevées sur Internet je vous présente mon calendrier à moi : il m'a été donné par une amie qui n'en voulait plus. D'inspiration culinaire, il a sa place dans la cuisine (évidemment) et en plus, c'est un calendrier perpétuel, en métal. Je l'ai déplacé pour la photo devant les livres de ma bibliothèque.

Au temps des fleurs & des oiseaux

Je remercie les personnes qui se sont inscrites à ma Communauté Victor & Victoria, dédiée au vintage, au shabby chic, au style victorien. Dès demain je reprends le travail : je serai de nouveau peu disponible pour vous rendre visite et publier, mais je garderai quand même un œil sur mon blog et ma Communauté, histoire de valider les demandes d'abonnement. D'ici là ... je vous souhaite un bel après-midi, à bientôt.

Au temps des fleurs & des oiseaux
commentaires

Mon pat'Oullins

Publié le 14 Avril 2015 par Thaddée dans Photo et Vidéo

Mon pat'Oullins

J'y ai habité pendant 8 ans jusqu'à ce qu'un promoteur me chasse de chez moi et j'aime y retourner de temps en temps, pas seulement pour me rendre à la médecine du travail.

Mon pat'Oullins
Mon pat'Oullins
Mon pat'Oullins

Les travaux sur l'Yzeron durent depuis plus d'un an, peut-être deux. Regardez à quoi ressemble ma rivière, elle est toute en chantier !

Mon pat'Oullins

Au-dessus de la Cité de l'Yzeronne, s'épanouit un charmant tableau romantique encore embelli par les floraisons du printemps.

Mon pat'Oullins
Mon pat'Oullins

Cette vieille demeure à tourelle abrite un restaurant-taverne authentique, un peu sombre

Mon pat'Oullins
Mon pat'Oullins
Mon pat'Oullins

Quelques petits détails qui valent le coup d’œil : un crayon rouge planté verticalement dans la rue ; en dessous une fillette à nattes est au balcon ; encore en dessous, une jolie vitrine avec sa petite terrasse un peu rococo.

Mon pat'Oullins
Mon pat'Oullins
Mon pat'Oullins

L'église, Saint-Pierre me semble-t-il me rappeler

Mon pat'Oullins

La mairie, bien dégagée

Mon pat'Oullins

Des tours aussi, très hautes, et vitrées. J'ai gardé un chat dans l'une d'entre elles, il y a plusieurs années ;-)

Mon pat'Oullins

L'église "par derrière" ; j'aime sa frise bleu ciel

Mon pat'Oullins
Mon pat'Oullins
Mon pat'Oullins
Mon pat'Oullins

Le monument que je préfère à Oullins, pour sa forme et sa couleur

Mon pat'Oullins
Mon pat'Oullins

Détails de la tour

Mon pat'Oullins
Mon pat'Oullins

Vous descendez avec moi ;-) ?

La ville d'Oullins est en plein essor, notamment grâce à l'arrivée du métro l'année dernière (ou il y a deux ans je ne sais plus). C'est avec cette roue géante _▼_ qu'on a creusé le tunnel du métro. Impressionnant non ?

Mon pat'Oullins

Je vous indique un site _▼_ sur lequel j'ai trouvé un article vraiment bien fait sur la toute nouvelle notoriété d'Oullins. Je vous l'ai dit : Oullins, ancienne ville industrielle, connaît actuellement un véritable succès auprès des Lyonnais qui n'hésitent plus à quitter le centre ville pour s'installer ici dans l'Ouest lyonnais. Pourquoi ? - Les raisons sont nombreuses : l'immobilier y est deux fois moins cher ; il y a des jardins ; on n'a plus besoin d'aller en ville puisque on trouve de tout à Oullins, surtout dans sa Grande Rue bien connue pour ses innombrables boutiques ; enfin, Lyon n'est plus qu'à une dizaine de minutes depuis qu'il y a le métro. Mon pat'Oullins n'est plus n'importe quel patelin !

Mon pat'Oullins
commentaires

Editions Les Occultés

Publié le 13 Avril 2015 par Thaddée dans Journal d'un écrivain, Lugdunum à tous les temps

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Sainte-Foy-lès-Lyon

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Sonia Ligorred met en lumière les auteurs de l'ombre

Amatrice d'un genre littéraire spécifique qu'elle estimait mal représenté, Sonia Ligorred a décidé d'éditer elle-même les auteurs en qui elle croit.
Amatrice d'un genre littéraire spécifique qu'elle estimait mal représenté, Sonia Ligorred a décidé d'éditer elle-même les auteurs en qui elle croit.

Edition. Parce qu'elle ne trouvait pas les écrits qu'elle voulait lire, Sonia Ligorred, traductrice de profession, a créé sa propre maison d'édition.

Comment décide-t-on un beau jour de devenir éditrice ?

Quand on a envie de lire autre chose que ce qui sort régulièrement. Quand on connaît des auteurs qui n'arrivent pas à se faire publier et qui sortent un peu des sentiers battus. Quand on recherche une autre littérature.

Vous êtes mère de famille, traductrice et maintenant éditrice. Vous jonglez ?

Comme toutes les mamans qui travaillent. J'ai de la chance, mon époux et la famille suivent. C'est un sacré challenge que je me suis donné. C'est une aventure extraordinaire. J'aime écrire, je suis passionnée. Je sais ce que c'est de ne pas être publié et d'essuyer un refus, d'autant plus que je vise une catégorie particulière de genre.

C'est-à-dire ?

C'est une littérature de société, psychologie de l'être humain, underground, trash, sans être trop violente, ni trop sexuée, à la fois du fantastique et du paranormal, contes et légendes. C'est un mélange pour des écrivains, écritures qui osent, qui bousculent, n'ayant pas peur d'aborder des sujets contemporains. A chaque fois ce sont des auteurs passionnés et motivés par ce même besoin de transmettre des émotions, des envies, des idées, ou des expériences qui permettent au lecteur de vivre pleinement les mots.

Comment cela se passe-t-il ?

Nous sommes une maison d'dition à compte d'éditeur. Les livres sont imprimés en version papier et en version numérique. L'idée, c'est d'offrir aux auteurs de l'ombre la possibilité d'exprimer un acte de création littéraire sans censure des idées, ni des mots. Je fais des appels à manuscrits ◘

Propos recueillis par Jocelyne Takali

Editions Les Occultés

lesoccultes.com

contact@lesoccultes.com

_▼_ Bio Express

 

1977

Naissance le 16 août à Lyon 7°

2003

Diplôme universitaire de traductrice à Lyon II

2011

Devient traductrice à son compte

2013

Publie plusieurs nouvelles aux éditions La Matière Noire

2014

Lance sa première publication en tant qu'éditrice avec les Occultés

commentaires

Ma Communauté sur Kiwi ツ

Publié le 12 Avril 2015 par Thaddée dans Communautés et Newsletter

Clic pour voir en grand

Clic pour voir en grand

Je viens de créer ma Communauté Victor & Victoria pour rassembler tous les amoureux du vintage, du shabby chic et du victorien ; me permettre de découvrir des blogs dédiés au bon vieux temps ; mettre en commun nos trouvailles et nos créations. Parmi vous une seule personne pourrait être intéressée ... mais elle est sur Eklablog ! J'espère en tout cas que quelques blogueuses et blogueurs demanderont à faire partie de ma petite Communauté.

Pour s'inscrire, aller dans Gérer → Communauté → Chercher une Communauté → et taper Victor & Victoria.

Parallèlement, j'attends que l'un d'entre vous re-créée la sienne pour m'y réinscrire et y publier certains de mes articles !

Ma Communauté sur Kiwi ツ
commentaires

Printemps & Art topiaire

Publié le 12 Avril 2015 par Thaddée dans Photo et Vidéo

Le printemps bien sûr vous connaissez, vous l'avez sous vos fenêtres. Je vais vous montrer le mien, Chemin des Prés, là où se tient l'exposition florale et artisanale du 8 Mai, Nature en Fête. J'ai choisi de vous présenter des miniatures ; un clic agrandira les photos.

Clic sur les photos pour les voir au format réelClic sur les photos pour les voir au format réelClic sur les photos pour les voir au format réel
Clic sur les photos pour les voir au format réelClic sur les photos pour les voir au format réelClic sur les photos pour les voir au format réel
Clic sur les photos pour les voir au format réelClic sur les photos pour les voir au format réelClic sur les photos pour les voir au format réel

Clic sur les photos pour les voir au format réel

Et juste en dessous _▼_ quelque chose que j'ai rarement l'occasion de voir : de l'art topiaire. Sur mes photos l'on peut voir un cheval couvert de lierre ; à côté, l'armature métallique d'une biche (ou d'un autre cheval, c'est difficile à dire).

L'art topiaire (du latin ars topiaria, « art du paysage ») consiste à tailler les arbres et arbustes de jardin dans un but décoratif pour former des haies, des massifs ou des sujets de formes très variées, géométriques, personnages, animaux, etc. Cet art, qui est né à l'époque de la Rome antique, s'apparente à la sculpture sur des végétaux vivants et s'aide parfois de formes métalliques destinées à guider la croissance des plantes et les cisailles du jardinier. De nombreuses plantes, de préférence sempervirentes, à petites feuilles et à port compact, se prêtent à cet usage, comme le laurier, le cyprès, voire le lierre, mais les plus utilisées sont assurément l'if et surtout le buis.

Wikipédia

Printemps & Art topiaire
Printemps & Art topiairePrintemps & Art topiaire
Printemps & Art topiaire

L'art topiaire donne à voir des réalisations tout à fait étonnantes et remarquables _▼_ !

Printemps & Art topiaire

Et maintenant je vous laisse sculpter vos arbres et vos arbustes, en rond, en spirale ou en nuage, et je vous souhaite de passer un super dimanche.

Printemps & Art topiaire
commentaires

Le Vieux Saint-Vincent

Publié le 11 Avril 2015 par Thaddée dans Photo et Vidéo

Le Vieux Saint-Vincent

Coup de cœur absolu pour la cathédrale primitive Saint-Vincent de Mâcon, aujourd'hui appelée par rétronymie* Vieux Saint-Vincent. Romane & Gothique, elle est dédiée à Vincent de Saragosse. Le début des travaux date du XIème siècle ! Elle fut achevée au XIVème siècle. Aujourd'hui le Vieux Saint-Vincent, sis au 20 rue des Ursulines, abrite un musée lapidaire.

* Un rétronyme est un mot nouveau ou une expression nouvelle créé(e) pour désigner un vieil objet ou concept dont le nom original est devenu utilisé pour quelque chose d'autre, ou qui n'est plus unique. La création d'un rétronyme est généralement la conséquence d'une avancée technologique (Wikipédia).

Le Vieux Saint-Vincent
Le Vieux Saint-Vincent

Primitif c'est le mot, déchiqueté même ! Fort et fragile à la fois, sévère mais d'un charme fou, le Vieux Saint-Vincent compte, à mon sens, parmi les anciens monuments les plus séduisants, plus encore que la Maison de Bois que je vous montrais hier. Il me semble qu'il m'a fait la même impression que le Théâtre antique de Taormine, en Sicile. J'ai eu le souffle coupé au pied de ses murs, j'avais le cœur qui battait lorsque j'en faisais le tour, je le photographiais avec précaution comme si j'avais pu l’abîmer.

Le Vieux Saint-Vincent
Le Vieux Saint-Vincent
Le Vieux Saint-Vincent

Dehors ? Dedans ? Le Vieux Saint-Vincent crée l'illusion, c'est ce pourquoi aussi je l'ai tant admiré. Suis-je à l'intérieur ? Suis-je à l'extérieur ? - Bon, vous avez peut-être compris. Je vous en dirai plus en répondant à vos commentaires.

Le Vieux Saint-Vincent

Regardez sa façade, elle est plate comme une limande !

Le Vieux Saint-Vincent

Voyez comme il est massif, on dirait presque un château médiéval, voyez comme il est "compliqué", comme ses tours sont élancées ! Sommes-nous à la porte d'une ville fortifiée ?

Le Vieux Saint-Vincent

Et la dernière sous un ciel bleu de carte postale. J'espère que vous avez aimé vous promener avec moi dans les rues de Mâcon, en Bourgogne ...

Le Vieux Saint-Vincent

Ville "moyenne" et calme, bénéficiant de tout un réseau de rues piétonnes et marchandes, et de quais de Saône dégagés, bien que venteux, elle offre au promeneur de bons moments d'évasion et de rêverie. Plusieurs monuments très-très anciens qui lui donnent un cachet tout particulier. Les locations sont deux fois moins chères qu'à Lyon. J'ai beaucoup aimé y retourner (car je l'avais déjà visitée par le passé) mais je ne vous cache pas que ça fait un bien fou de rentrer chez soi, retrouver son Félix et sa Kiki ;-)

Le Vieux Saint-Vincent
commentaires

Le "gigantesque bahut"

Publié le 10 Avril 2015 par Thaddée dans Photo et Vidéo

Passage en vitesse car j'ai rendez-vous cet après-midi ;-) Je vous retrouve ce soir, au plus tard demain. Belle fin de semaine à vous ! ... tandis que je vous laisse avec le "gigantesque bahut" des frères Goncourt, la Maison de Bois de Mâcon.

Clic sur les photos !Clic sur les photos !

Clic sur les photos !

La Maison de Bois, 13 Place aux Herbes à Mâcon, est devenue Monument Historique en 1920. Elle accueille actuellement un restaurant où l'on peut manger des salades et des pizzas. Sa construction remonterait aux années 1490-1510. C'est le plus ancien bâtiment de la Cité Lamartine.

Clic sur les photos !Clic sur les photos !

Clic sur les photos !

L'ossature de bois est ornée de statuettes, d'inspiration parfois grivoise. Les sculptures représentent des singes, des hommes et des personnages masqués. Ils sont entourés d'animaux familiers et flirtent parfois avec le registre fantastique !

Clic sur les photos !Clic sur les photos !

Clic sur les photos !

Elle a été rénovée en 2011 et a retrouvé tout son lustre d'antan. Les frères Goncourt comparaient La Maison de Bois de Mâcon à un "gigantesque bahut" !

Le "gigantesque bahut"
commentaires
1 2 3 > >>