Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Thaddée

"Ce qui parle le mieux de nous, ce n'est pas ce que nous disons, c'est ce que nous faisons. Je fais des livres qui parlent de moi sans le dire." TS | Actualité OB Kiwi et plates-formes de blogs, Déco blogs, Balades à Sète, Chroniques lyonnaises et fidésiennes, Escapades, Histoires de chats et d'oiseaux, Littérature, Photographie, Société, Poupées, Tricot, La vie ... Communauté : "Victor & Victoria", esprit shabby chic, romantique et cosy.

Les communautés font leur grand retour !

Publié le 9 Avril 2015 par Cyrielle dans news

Cet article est reposté depuis Overblog France.

commentaires

Ville natale de Lamartine, Mâcon

Publié le 9 Avril 2015 par Thaddée dans Photo et Vidéo, Echange et Partage

Alors ... nous avons trois gagnants :-) La première : Fanfan-Pirate _▼_ proposait Dijon ou Mâcon. On n'était pas très loin de la bonne réponse !

La deuxième, qui n'a pas de blog mais qui fait preuve d'une perspicacité remarquable, c'est Midolu qui, tout en finesse et subtilité, a situé la ville en Bourgogne en précisant qu'elle portait un accent circonflexe. Gagné !

Et le troisième c'est Jean-François _▼_  dont l'enquête est bluffante, je vous livre ici son commentaire _▼_. Bravo Jean-François, je suis bien à Mâcon, à trois-quarts d'heure en TER de Lyon, dans le département de Saône-et-Loire.

Je m'en vais te révéler comment j'en suis arrivé à la conclusion qu'il s'agissait de Mâcon, C'est là le fruit d'une minutieuse enquête dont le point de départ a été la constatation que le cycliste qui s'interpose entre ton objectif et le petit square avait un air indubitablement bourguignon.. Une recherche approfondie concernant le restaurant 'Istambul' (sic) qui se trouve en arrière-plan des deux fauteuils en pierre m'a permis de découvrir qu'on y dégustait, quai Lamartine à Mâcon, d'excellents kebabs pour la modique somme de 11 euros. C'était là un premier indice. Ensuite, une étude rapide de la vie et de l'oeuvre de Nomad m'a fait découvrir que la jolie fresque photographiée par toi se trouvait sur un mur de Mâcon. Tiens. Tiens. Il ne me restait plus qu'à vérifier que la belle sculpture des vendangeurs se trouvait bien également dans cette bonne ville, et je pouvais clore l'enquête. Voilà.

Jean-françois

Venons-en maintenant à d'autres photos de Mâcon, ville natale de Lamartine _▼_

Ville natale de Lamartine, Mâcon

Alphonse de Lamartine naît à Mâcon en 1790 et passe toute son enfance à Milly. Son grand amour de jeunesse, Elvire, déclenche sa vocation pour les lettres. Durant toute sa vie, Lamartine va mener simultanément carrières littéraire et politique de premier ordre.

Retiré de la vie politique en 1849 et criblé de dettes, Lamartine passe la fin de sa vie dans le Mâconnais, sa terre natale. Il meurt à Paris en 1869 et repose aujourd'hui à Saint-Point. Ses œuvres principales sont Jocelyn, La Chute d'un Ange, Graziella et l'Histoire des Girondins.

Dès qu'on sort de la gare, voilà ce qu'on voit _▼_ l'Hôtel des Postes, qui date de 1916 !

Carte postale ancienne - 2136 - BOURGOGNE - Macon - La Poste - 1916
Carte postale ancienne - 2136 - BOURGOGNE - Macon - La Poste - 1916

Beaucoup d'admiration pour cet ancien bâtiment, d'une belle architecture, qui donne envie de passer à la Poste plusieurs fois par jour :-). Mais ce n'était que le début de mes découvertes ...

Ville natale de Lamartine, Mâcon
Ville natale de Lamartine, Mâcon
Ville natale de Lamartine, Mâcon

Le voilà mis au goût du jour, en couleur :-) Il est sacrément beau n'est-ce pas ?

Ville natale de Lamartine, Mâcon

nTout le charme des rues piétonnes et marchandes, qui offre aux promeneurs le plaisir de flâner à l'abri de la circulation. Je dois dire qu'à Mâcon les automobilistes conduisent avec le plus grand calme, et s'arrêtent pour laisser passer les piétons. Lyon, prends-en de la graine !

Ville natale de Lamartine, Mâcon
Ville natale de Lamartine, Mâcon

L'église Saint-Pierre, dans le centre historique de la ville. Le centre-Ville est composé de plusieurs quartiers assez différents les uns des autres : le quartier Saint-Antoine, est, avec la Place aux Herbes, le cœur historique de Mâcon, malgré son relatif éloignement de la Mairie. Ce quartier couvre la partie nord du centre-Ville ; il est traversé par la rue de Strasbourg et constitué de petites ruelles. On y trouve la préfecture de Saône-et-Loire ainsi que l'ancienne cathédrale Saint-Vincent communément appelée le Vieux Saint-Vincent (dont je vous montrerai des photos prochainement, vous verrez, il est d'une beauté renversante !).

Ville natale de Lamartine, Mâcon
Ville natale de Lamartine, Mâcon
Ville natale de Lamartine, Mâcon

Les quais de Saône à Mâcon, qui appellent le grand vent comme la mer ! Spécialement aménagés pour la promenade, ils ne sont pas "construits" comme à Lyon, mais offrent un grand dégagement qui permet de voir très loin, très loin ... Des terrasses proposent aux Mâconnais et touristes de se relaxer dans des fauteuils très confortables et des transats, tout comme sur la Côte d'Azur, un verre à la main.

Merci encore d'avoir participé à mon petit jeu, c'est super sympa :-). Demain d'autres photos qui devraient vous plaire par leur originalité, je ne vous en dis pas plus, vous le découvrirez en temps voulu !

Et pendant que j'y suis, je voudrais savoir si vous pouvez lire facilement sur mon blog tel qu'il est en ce moment ... sinon je change pour un fond plus clair et plus confortabe à la lecture. Passez une belle fin de semaine, et à très bientôt chez vous !

Ville natale de Lamartine, Mâcon
commentaires

Du cœur et de la pierre

Publié le 8 Avril 2015 par Thaddée dans Photo et Vidéo

Hi-hi, personne n'a trouvé le nom de ma destination mystérieuse, même si l'une d'entre vous s'en rapproche, et même que ça chauffe :-) !!! Pour faire durer le plaisir et le suspense je ne vous dévoilerai donc pas aujourd'hui le nom de la ville, et je vais me contenter de vous montrer quelques petits détails croquignolets glanés ci et là au cours de ma balade. Je ne pense pas qu'ils vous éclairent sur l'endroit. Du coup vous pouvez continuer à jouer ! Moi ça m'amuse, et demain on passe aux choses sérieuses : vous saurez enfin le fin mot de l'histoire, si toutefois personne n'a deviné d'ici là !

Du cœur et de la pierre

Alors ça mes amis ! ... Ça devrait vous mettre sur la piste ! On pense vendanges et raisin, bon pied bon oeil bon vin ... Non, toujours pas ?

Du cœur et de la pierre

Demoiselle d'une autre époque à sa fenêtre, guettant l'arrivée du noble chevalier qui lui jettera ses couleurs au visage. Si si, ils faisaient comme ça :-) et la belle rougissait de confusion.

Du cœur et de la pierre

Dans un tout autre style : les amants modernes. Une fresque murale de Ted Nomad, artiste de rue, artiste au grand cœur _▼_.

Du cœur et de la pierre

Un kiosque "à l'anglaise" (je vous rassure, je ne suis pas aussi loin ! ) - fonction inconnue. Peut-être sert-il juste à faire joli, et c'est déjà pas mal.

Du cœur et de la pierre

L'une de mes trouvailles préférées, mais ne comptez pas sur le confort moelleux d'un quelconque rembourrage, ces deux fauteuils sont en pierre, du brut de brut qui ne craint pas la pluie !

Du cœur et de la pierre

Alors là j'adore. M'extasiant devant ce ravissant petit square, un cycliste passe : l'air concentré mais la main légère, il s'installe l'air de rien sur mon cliché, que je n'ai pas repris une fois qu'il fut passé. Et pour cause : il ajoute au charme de la place et de la photo. Je ne pouvais pas rêver mieux ! Du pris sur le vif et du vivant !

Du cœur et de la pierre

Toujours intimistes, les cheminées. C'est un goût très ancien qui me vient de l'enfance, j'aimais déjà beaucoup les cheminées, icône du bien-être domestique, et de l'hiver bien au chaud.

Du cœur et de la pierre

Coup de cœur pour cette jolie terrasse et ses petits lampadaires kitsch. Idéale pour savourer une gourmandise crémeuse et sucrée, en galante compagnie si possible, histoire de siroter bien tranquillement un lait-fraise et des mots doux ..

Du cœur et de la pierre

Même lui (même elle ? ) ne dévoile pas son visage, creusant davantage encore le mystère et l'anonymat soigneusement entretenu de cette jolie ville. Mais vous avez peut-être deviné ? - J'attends impatiemment vos réponses !

Du cœur et de la pierre
commentaires

Départ à 12:16

Publié le 7 Avril 2015 par Thaddée dans Photo et Vidéo

En réalité, avec 6 minutes de retard. Avant de prendre le train je découvre en vrai la photographie géante exposée sur une façade de La Part-Dieu, que je vous avais déjà montrée dans mon article Pause artistique à La Part-Dieu _▼_.

J'avoue qu'elle est assez impressionnante, et son surréalisme est frappant lorsqu'on voit en grand le Crayon en position horizontale. Au pied de la photo, de très nombreuses photos d'archive du quartier de La Part-Dieu en construction, avec des tas d'explications.

Départ à 12:16

Le TER passe devant le fameux restaurant lyonnais de Paul Bocuse -▼_. Quelle charmante bicoque multicolore ! Comme je ne pouvais pas la photographier par la vitre (horriblement sale) du train j'ai piqué, mille excuses, une photo sur le Net.

Photo du Net

Photo du Net

En chemin nous faisons halte à Saint-Germain au Mont d'Or, Quincieux, Anse, Belleville sur Saône, Villefranche sur Saône ... avant d'arriver. Alors, où est-ce que je vais, où est-ce que je suis ? Si vous n'avez pas deviné, réponse demain !

Départ à 12:16
commentaires

Passé & Présent

Publié le 6 Avril 2015 par Thaddée dans Photo et Vidéo

Au petit matin frisquet mais riant je déambule dans les rues et ruelles paisibles. Il fait grand beau temps. Le vent est tombé, pour le plus grand bien de tous.

Passé & Présent
Passé & Présent
Passé & Présent

Ci-dessus _▲_ l'exemple classique d'une réinterprétation moderne des vieux piliers de l'aqueduc romain. Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme (Antoine Lavoisier).

Passé & Présent
Passé & Présent
Passé & Présent

Charmante lézardière, aux messages de fraternité et de paix

Passé & Présent

J'aime le reflet bleu et doré là-haut dans la verrière, et la souplesse des courbes de cette ancienne maison dont la façade rose s'écaille au fil du temps qui passe et du temps qu'il fait. J'aime aussi la lumière poudrée de ce matin, qui repeint doucement les murs.

A toutes, à tous, un Joyeux Lundi de Pâques. A bientôt !

Passé & Présent
commentaires

Les Seventies à deux roues

Publié le 5 Avril 2015 par Thaddée dans Photo et Vidéo

Peugeot GT10, Années 70

Peugeot GT10, Années 70

On ne peut pas se dire vintage et rétro sans faire un tour du côté des cycles de l'époque ... bien qu'à mon sens, les gens de mon âge ne peuvent guère passer à travers, puisque eux-mêmes ont vu ou même possédé ce genre d'engins dans leur adolescence ! - Voici la Peugeot GT10 _▲_  une petite moto des Seventies, première concurrente de la Peugeot 50 TSA que je lui ai préférée ... il y a quarante ans ! (quoi, déjà :-(. La TSA, une petite moto rouge orangé que vous pouvez découvrir ou retrouver en cliquant sur le lien ci-dessous _▼_. J'aime bien croiser ces motos d'un autre âge que leurs propriétaires ont bichonnées, ou que des collectionneurs ont achetées et remises en état de rouler. 

Ce tout petit article est programmé parce que demain, dimanche de Pâques, je ne suis pas là ! - Je vous retrouve plus tard avant de repartir, en voyage cette fois, pour quelques jours. Passez toutes et tous de Joyeuses Fêtes de Pâques, n'abusez pas des poules et lapins en chocolat ♥.

Les Seventies à deux roues
commentaires

Si je m'attendais ...

Publié le 4 Avril 2015 par Thaddée dans Photo et Vidéo

Si je m'attendais ...

J'aurais pu classer l'article dans ma Catégorie Petits mystères au quotidien. Hier en fin d'après-midi je me balade, flânant le nez au vent ♫♪♫ quand ... mon regard est attiré par quelque chose qui bouge à l'intérieur d'une vitrine. Croyant avoir la berlue, plus sûrement me fiant à mon imagination délirante voilà que je me dis : c'est un petit oiseau qui se sera laissé piéger à l'intérieur. Pour la petit histoire, précisions que je souffre d'une légère myopie. Je m'approche et là !

Si je m'attendais ...

Voilà ce que je vois dans le magasin de matériel bureautique : quatre lapins qui jouent à saute-mouton ! Dont un gris qui ne cherche qu'à prendre la tangente. Il faut dire que l'arrière-plan de leur petite tanière bourrée de bon foin invite à découvrir d'autres horizons ...

Si je m'attendais ...
Si je m'attendais ...
Si je m'attendais ...

J'ai dû jeter quelques photos : tant ils cabriolent et se montent sur la tête qu'elles étaient par trop floues ! Elles sont toutes fraîches de ce matin : hier soir, ils dormaient ...

Si je m'attendais ...
Si je m'attendais ...
Si je m'attendais ...

Couché dans la gamelle c'est bien aussi. Si l'appétit vient en mangeant, le sommeil vient en dormant. Eh oui.

Si je m'attendais ...

En voilà d'autres nettement plus urbanisés, revêtus d'une petite jupette très tendance (si je vous le dis). Ceux-là (pardon celles-là) ne risquent pas d'être mangées, même si leurs bras sont aussi longs que des godiveaux.

Si je m'attendais ...
Si je m'attendais ...
Si je m'attendais ...

C'est la vitrine du libraire : avec les lapines en jupette, une poulette en robe fleurie, un épouvantail en pyjama, et miam, un lapin à manger, enfin ! Je craignais qu'on n'y arrive jamais.

Si je m'attendais ...

Pour finir un petit coup de pinceau rose, on est au printemps quand même ! ... et c'est très certainement le moment le plus fort et le plus beau de l'année, tant par l'éveil de la nature que par cet événement très particulier, terreau deux fois millénaire de l'allégresse de tous les chrétiens. Oui, la Fête de Pâques donne envie de chanter, d'être auprès de siens, et de célébrer la vie.

Si je m'attendais ...

Bon week-end de Pâques à toutes, à tous ! Faites sonner les cloches et chassez les œufs dans les jardins ! Je vous embrasse et vous dis à bientôt ♥

Si je m'attendais ...
commentaires

Du Fort et du Vallon

Publié le 3 Avril 2015 par Thaddée dans Photo et Vidéo

Jardins familiaux du Fort et du Vallon

Les jardins familiaux au printemps, même par temps gris, ça sent vraiment la renaissance. Aujourd'hui je vais vous montrer les deux : les jardins familiaux du Fort et les jardins familiaux du Vallon. Ceux du Fort sont plus nature, plus sauvages, plus brouillons que les seconds. Ceux du Vallon sont plus clairs et plus cosy. Et bonne nouvelle : non seulement on ne va pas les supprimer, mais on en a ouvert un troisième (ne me demandez pas où).

Du Fort et du Vallon
Du Fort et du Vallon
Du Fort et du Vallon
Du Fort et du Vallon
Du Fort et du Vallon
Du Fort et du Vallon

Les jardins familiaux du Vallon sont moins sombres et prennent plus de place. Je ne sais pas trop lequel des deux je préfère, tant c'est un plaisir, chaque fois, de longer ces grillages et d'admirer les plantations, les fleurs, et les papys au travail.

Du Fort et du Vallon
Du Fort et du Vallon
Du Fort et du Vallon
Du Fort et du Vallon
Du Fort et du Vallon
Du Fort et du Vallon
Du Fort et du Vallon
Du Fort et du Vallon
Du Fort et du Vallon

Tous ces petits cabanons, ces parcelles de terre, ces rangées de jonquilles, ça rappelle que Sainte-Foy c'était la campagne, et que ça le reste en certains endroits. Quel enchantement c'est de ne plus savoir où poser les yeux tant il y a à voir !

Du Fort et du Vallon
Du Fort et du Vallon
Du Fort et du Vallon
Du Fort et du Vallon
Du Fort et du Vallon
Du Fort et du Vallon

Sur le chemin du retour je croise cette grosse maison _▼_ que je vous ai déjà montrée et pour laquelle j'ai une affection particulière. J'aime trop sa forme tarabiscotée-bisconue !

Du Fort et du Vallon
Du Fort et du Vallon

... Sinon, la semaine prochaine je pars en vacances quelques jours. Je sais déjà où mais je ne vous dis rien ... Surprise ! Je m'en fais une joie car voilà bien longtemps que je n'ai pas quitté Lyon et ça recharge toujours mes batteries de voir d'autres horizons. J'espère en rapporter toute une série de photos pimpantes qui nous changeront, vous et moi, des sempiternels clichés de Sainte-Foy. Pourvu qu'il ne pleuve pas !

Du Fort et du Vallon
commentaires

Pause artistique à La Part-Dieu

Publié le 2 Avril 2015 par Thaddée dans Lugdunum à tous les temps

Pause artistique à La Part-Dieu

Elle interpelle en sortant de la gare : la photographie XXL installée fin janvier sur toute la hauteur de l'immeuble B10, est une invitation à la la contemplation signée Philippe Ramette. En résonance avec les transformations à venir sur le quartier, l'artiste, dont le travail est exposé dans le monde entier, signe là un autoportrait inédit, pris depuis le toit du bâtiment qui doit disparaître à la fin de l'été. Six heures ont été nécessaires à l'installation de l'oeuvre de 1100m2 : un défi technique, avec l'accompagnement de l'entreprise locale Serge Ferrari.

Grand Lyon magazine, avril 2015

Pause artistique à La Part-Dieu

#PartDieuSelfie : les Grands Lyonnais sont invités à prendre la pause devant l'oeuvre de Ramette et à poster leurs selfies sur Twitter et Instagram avec le hashtag #PartDieuSelfie.

Pause artistique à La Part-Dieu

Personnellement je trouverais plus intéressant d'assister au démontage de cette oeuvre, ce doit être très impressionnant de voir bouger une photographie de cette taille. Et personnellement, même s'il est dit que :

Le quartier Part-Dieu est l'objet d'un vaste projet de réaménagement urbain. Dans 15 ans, il sera devenu une référence en matière d'innovation urbaine, de performance économique et de qualité de vie.

Grand Lyon magazine, avril 2015

... je n'apprécie guère le quartier de La Part-Dieu, qui m'apparaît profondément déshumanisé par les barres, les tours et les cubes de béton vitré. Témoin la tour Incity qui prend de la hauteur tout près du Crayon (tour de Crédit Lyonnais). On n'en finit plus de plonger les rues dans l'ombre des façades gigantesques. Et les espaces publics ne seront jamais assez verts pour donner une âme à ce quartier moderne et bruyant.

Pause artistique à La Part-Dieu
commentaires

Tu n'arriveras pas

Publié le 1 Avril 2015 par Thaddée dans Poésie 2015 Khantik

Tu n'arriveras pas

J'ai un avion à prendre

Je voulais voir la mer

Mourir dans les montagnes

N'est-ce pas ça l'enfer ?

 

Barcelone Düsseldorf

Une route en plein ciel

Au milieu des nuages

Et des anges légers

 

Être jeune être âgé

Avoir l'âge d'aller

Sur les ailes du vent

Voie royale du rêve !

 

Puis sans savoir pourquoi

Commencer à tomber ...

Tu t'éloignes du ciel

Tu retournes à la terre.

 

Tu voulais voir la mer

Tu as vu la montagne

Un cadeau qu'on t'a fait

De ceux qui font crier

 

Ta jeunesse est un drame

Ton grand âge un regret

Mets-toi vite à prier

Recommande ton âme !

 

Mourir dans les montagnes

Sans comprendre pourquoi

Des hommes et des femmes

En ruines autour de toi

 

La carlingue est en flammes

Au moins ce qu'il en reste

Et dans tes yeux vitreux

S'éclipse le grand aigle

 

Il n'arrivera pas.

 

(c) Thaddée, 1er avril 2015 - Khantik

Tu n'arriveras pas
Crédit photo : Fabrice Balsam
Crédit photo : Fabrice Balsam

Contexte :

Crash de l’Airbus A320

le copilote se suicide,

entraînant le pilote

et 148 passagers

dans la mort.

commentaires
<< < 1 2 3 > >>