Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Thaddée

"Ce qui parle le mieux de nous, ce n'est pas ce que nous disons, c'est ce que nous faisons. Je fais des livres qui parlent de moi sans le dire." TS | Actualité OB Kiwi et plates-formes de blogs, Déco blogs, Balades à Sète, Chroniques lyonnaises et fidésiennes, Escapades, Histoires de chats et d'oiseaux, Littérature, Photographie, Société, Poupées, Tricot, La vie ... Communauté : "Victor & Victoria", esprit shabby chic, romantique et cosy.

Île Barbe, Insula Barbara 1/3

Publié le 5 Mars 2017 par Thaddée dans Lugdunum à tous les temps

Hier soir : grande envie de retourner sur l'île Barbe. Ce matin, en me poussant un peu car il fait frisquet, j'enfourche mon scooter et j'y vais. Il faisait beau à mon départ, le temps s'est couvert pendant que j'étais là-bas. En été 2015 j'avais déjà consacré un article à l'île Barbe ▲ et je me rends compte aujourd'hui que j'avais peu varié les angles de vue. J'ai donc pris des plans plus larges, et photographié des endroits que j'avais omis de photographier la dernière fois. Mieux ! j'ai découvert toute une partie de l'île que je n'avais pas encore visitée. Ce qui me fait un total de 100 photos, pour la plupart complètement inédites sur le blog, que je vous invite à découvrir pas à pas.

On accède à l'île Barbe par ce pont

On accède à l'île Barbe par ce pont

Petit paradis aux portes de Lyon, l'île Barbe plonge quiconque se promène en son sein dans une atmosphère médiévale. C'est au 3e siècle après J.C que deux ermites, Stephanus et Peregrinus, tentant de fuir les persécutions, se réfugièrent sur l'île, fondant une petite église.
Au Moyen-âge, l'île abrita l'une des plus puissantes abbayes lyonnaises. On peut découvrir les vestiges de l'abbaye au gré des déambulations dans le hameau. Les habitants ont en effet ré-utilisé les matériaux pour leurs propres constructions.
Haut lieu des légendes lyonnaises, l'île Barbe accueille les promeneurs curieux comme elle accueillit jadis les druides et les chrétiens.

Lyon, Ile Barbe

Île Barbe, Insula Barbara 1/3
Île Barbe, Insula Barbara 1/3

Aujourd'hui je me propose de vous guider jusqu'à l'entrée privative de l'île, à travers l'espace arboré de détente et de loisirs. Cette fois-ci j'ai eu un vrai coup de coeur pour les arbres de l'île Barbe, soigneusement taillés, qui n'ont pas encore mis leur feuillage mais qui ne sont pas moins photogéniques.

Ici, l'on joue à la pétanque
Ici, l'on joue à la pétanque
Ici, l'on joue à la pétanque

Ici, l'on joue à la pétanque

Le ciel commence à se voiler, donnant au site une forte connotation romantique
Le ciel commence à se voiler, donnant au site une forte connotation romantique
Le ciel commence à se voiler, donnant au site une forte connotation romantique

Le ciel commence à se voiler, donnant au site une forte connotation romantique

Le terrain de jeux pour enfants

Le terrain de jeux pour enfants

J'ai toujours eu un faible pour les barrières blanches, ça date de ma petite enfance

J'ai toujours eu un faible pour les barrières blanches, ça date de ma petite enfance

Île Barbe, Insula Barbara 1/3
Île Barbe, Insula Barbara 1/3
Île Barbe, Insula Barbara 1/3
Île Barbe, Insula Barbara 1/3

Nous voici à l'entrée de la partie privative de l'île, donc je ma'arrête ici pour aujourd'hui. A venir : la partie privative de l'île que je connaissais déjà, puis, dans un troisième article, la partie privative de l'île que je n'avais pas visitée au mois de juillet 2015. La promenade ne fait que commencer !

commentaires

Inanité

Publié le 5 Mars 2017 par Thaddée dans Poésie Toutan

Va donc eh mon nuage
Naviguer à l'aveugle
Dans les bleus dramatiques
Du ciel inhabité.

Une mer sans escale
Aux anges dévoyés
Me tenant compagnie
Dans ma quête éperdue.

La terre est en dessous
Comme une vieille prune
Elle exhale un parfum
De corps décomposés.

J'élèverai mon âme
Bien au-delà des cimes
Je me fierai au vent
Qu'on ne peut attraper.

© Thaddée, samedi 4 mars 2017, le soir

commentaires

Les gens de mon pays

Publié le 4 Mars 2017 par Thaddée dans Les blogs et moi, Planète tétraèdre ne tourne pas rond

Enregistré depuis weloveelsa.com

Enregistré depuis weloveelsa.com

Je ne vais pas très bien aujourd'hui, léthargie, désoeuvrement ... Après une sieste réparatrice je me rends sur Pinterest admirer quelques belles images et me changer les idées. Cette photo, tout de suite, m'accroche l'oeil. Pour en savoir un peu plus, et voir d'autres images du style, je clique sur l'adresse web du site d'où provient l'épingle. Et je tombe sur ce message. 

Forbidden - Visitors from your country are not permitted to browse this site.

We Love Elsa

Traduction : "Interdit - Les visiteurs de votre pays de sont pas autorisés à feuilleter ce site." Après le premier mouvement de stupeur, je prends conscience du caractère discriminatoire du message. Il ne s'agit pas simplement d'un site protégé ; il ne s'agit pas simplement d'un site privé /// mais bien d'un site interdit aux visiteurs de mon pays ... et de combien d'autres ?

C'est plus qu'un refus d'accès. C'est une claque dans la figure. Et je voudrais bien savoir quel pays se paie le luxe de nous considérer, et de nous traiter, comme persona non grata, sans nous connaître, juste sous prétexte que nous n'avons pas la grâce, à ses yeux, d'habiter le bon pays.

commentaires

Réparation

Publié le 4 Mars 2017 par Thaddée dans Poésie Toutan

Confessionnal Supercherie Monumentale
Chuchotements Larvés dans l'ombre Voix sans visage
Ce n'est pas Dieu Qui va souffrir Toute sa vie
De la blessure Qu'on nous a faite Qu'on nous fera
Il vaudrait mieux S'en expliquer De vive voix
Auprès de ceux Qu'on a blessés Qu'on blessera
Dire pardon Mea culpa Je m'en veux tant
De t'avoir fait Ce que j'ai fait Pardonne-moi.
Ce n'est pas Dieu Que ça concerne Je ne crois pas.

© Thaddée, samedi 4 mars 2017

commentaires

Du shabby pas encore chic

Publié le 3 Mars 2017 par Thaddée dans Photo et Vidéo

Vitrine de l'Atelier Pompadour, janvier-février 2017

Vitrine de l'Atelier Pompadour, janvier-février 2017

Adieu le salon corail ▲. Noémie vient de redécorer sa vitrine avec des fauteuils qui pour la plupart ne sont pas en très bon état, normal chez un artisan-tapissier-décorateur. Paille rafraîchie, accoudoirs recollés, c'est ce qui attend ces bons vieux fauteuils dont les couleurs fanées ou passées de mode vont retrouver un nouvel éclat entre les mains expertes de Noémie Baraillon qui m'a fait un petit signe à travers la vitre pendant que je prenais des photos.

Du shabby pas encore chic
Du shabby pas encore chic
Du shabby pas encore chic
Du shabby pas encore chic
Du shabby pas encore chic

En arrière-plan, derrière les fauteuils, on aperçoit la collection de tissus d'ameublement qui servent à revêtir fauteuils et canapés ; des marques de luxe, comme Designers Guild, qui garantiront au mobilier style et sophistication, dans le bon sens. J'ai bien aimé que Noémie Baraillon mette en vitrine des fauteuils avant réfection. Cela permet de se faire une idée du travail qui l'attend.

commentaires

Le printemps à La Bonne Maison 2/2

Publié le 2 Mars 2017 par Thaddée dans Lugdunum à tous les temps

Le printemps à La Bonne Maison 2/2

Vous la reconnaissez ? - C'était la dernière photo de mon reportage datant de la fin de l'année dernière. L'une des nombreuses statues, merveilleusement vieilles et verdâtres, qui peuplent ce jardin extraordinaire dont je vous invite à poursuivre la visite. J'ai bien fait d'y aller hier parce qu'aujourd'hui, il pleut.

Quelque chose d'antique et pour certaines de ces statues érodées, quelque chose de la civilisation maya

Quelque chose d'antique et pour certaines de ces statues érodées, quelque chose de la civilisation maya

Le printemps à La Bonne Maison 2/2
Le printemps à La Bonne Maison 2/2

Les petites mésanges qu'aime tellement Odile Masquelier ont bien de la chance d'avoir pour habitat cette hutte à leur taille. Et de ci de là des distributeurs de graines de tournesol, en plus des croquettes Whiskas destinées aux hérissons, et des limaces piquées sur une brindille qu'on apporte à la tortue.

Photo loupée sur laquelle on aperçoit pourtant le fameux crapaud dont je vous parlais dans mon article précédent

Photo loupée sur laquelle on aperçoit pourtant le fameux crapaud dont je vous parlais dans mon article précédent

Pensez à l'entretien que représente un jardin de 9500 m2 !

Pensez à l'entretien que représente un jardin de 9500 m2 !

Gros plan sur petites fleurettes

Gros plan sur petites fleurettes

Le printemps à La Bonne Maison 2/2

Lui aussi vous le reconnaissez. Je vous l'avais déjà montré dans mon dernier reportage. D'ailleurs vous l'aviez beaucoup aimé. 

Certains aménagements ont la grâce mélancolique des premiers jardins romains ...
Certains aménagements ont la grâce mélancolique des premiers jardins romains ...

Certains aménagements ont la grâce mélancolique des premiers jardins romains ...

Le printemps à La Bonne Maison 2/2
Le printemps à La Bonne Maison 2/2
Le printemps à La Bonne Maison 2/2

Tout n'est pas encore en fleur loin de là. Rappelons qu'en février-mars on peut admirer :

  • Arbustes à fleurs  : corylopsis, prunus, magnolias, héllébores, Sarcoccoca, Daphné
  • Bulbes : galanthus, cyclamens, crocus, iris reticulata, narcisses, tulipes botaniques
L'eau doit être encore bien froide, petite fille

L'eau doit être encore bien froide, petite fille

Jarres, vases, paniers, pavés
Jarres, vases, paniers, pavés
Jarres, vases, paniers, pavés
Jarres, vases, paniers, pavés
Jarres, vases, paniers, pavés
Jarres, vases, paniers, pavés
Jarres, vases, paniers, pavés

Jarres, vases, paniers, pavés

Et toujours cette envie faramineuse de courir, décoller, m'envoler

Et toujours cette envie faramineuse de courir, décoller, m'envoler

Veillent les deux lionceaux du Jardin de La Bonne Maison

Veillent les deux lionceaux du Jardin de La Bonne Maison

Décidément, ce n'est pas un jardin à la française

Décidément, ce n'est pas un jardin à la française

Le si joli quotidien des jardiniers
Le si joli quotidien des jardiniers

Le si joli quotidien des jardiniers

Certaines fois, il y a tellement à voir que je m'arrête pour avoir le plaisir d'en prendre plein les yeux
Certaines fois, il y a tellement à voir que je m'arrête pour avoir le plaisir d'en prendre plein les yeux

Certaines fois, il y a tellement à voir que je m'arrête pour avoir le plaisir d'en prendre plein les yeux

Le double bassin où hiberne la tortue de Floride

Le double bassin où hiberne la tortue de Floride

Le printemps à La Bonne Maison 2/2
Le printemps à La Bonne Maison 2/2
Le printemps à La Bonne Maison 2/2
Le printemps à La Bonne Maison 2/2

Halte sur un banc de pierre pour m'imprégner, jusqu'à la dernière seconde, du souffle de jeunesse et de fantaisie qui parcourt le merveilleux jardin d'Odile Masquelier. Le printemps a choisi son domaine, et c'est ici. Rendez-vous dans 15 jours, lorsque toutes les fleurs seront écloses et qu'exploseront les couleurs du Jardin de La Bonne Maison.

commentaires

Le printemps à La Bonne Maison 1/2

Publié le 1 Mars 2017 par Thaddée dans Lugdunum à tous les temps

Ce vendredi 24 février j'ai reçu dans ma boîte mail un courriel d'Odile Masquelier, créatrice du Jardin de la Bonne Maison classé "jardin remarquable" à La Mulatière dans le Rhône. Je vous recopie ci-dessous l'intégralité de sa lettre.

© Photos Odile Masquelier, Tous Droits réservés© Photos Odile Masquelier, Tous Droits réservés

© Photos Odile Masquelier, Tous Droits réservés

Chers visiteurs et amis,
Le printemps est arrivé en douce, les abeilles se bousculent, et hésitent entre Galanthus, Crocus, Cyclamens coum, Hellébores et Bruyères.
Le jardin de La Bonne Maison ouvrira ses portes le mercredi 1er mars ; les visiteurs seront les bienvenus, de 9h30 à 12h30, tous les jours sauf le dimanche.
Sonnez la cloche au n° 101. Venez découvrir les bulbes du Jardin Secret qui se sont multipliés par centaines, l’allée des narcisses qui promet d’être très belle.
Pour les parfums, les Viburnum, les Daphné, les Sarcoccoca humilis et le délicieux Abeliophyllum vous étonneront.
Les narcisses et tulipes pointent leurs feuilles par centaines en bordure des sous-bois et sous les pivoines.
La Bonne Maison vous attend ...

Dear visitors and friends,
Spring has arrived ‘on the quiet’, and the bees jostle their way to Snow drops, Crocus, Cyclamen, Iris reticulata, Helleborus, and Heathers.
Narcissus are already on stage.
The garden of La Bonne Maison will open on Wednesday March 1st, visitors who wish to discover the bulbs who seed themselves by the hundreds in the Secret Garden,
will be welcome every morning from 9:30 until 12:30, Sundays excepted. Ring the bell at N° 101
Concerning fragrances, Viburnum, Daphné odora aureomarginata, Sarcoccoca humilis and especially the delicious Abeliophyllum are waiting for you.

Odile Masquelier

Bien sûr, depuis que j'attendais la réouverture du Jardin de La Bonne Maison je n'ai pu résister à la tentation de m'y précipiter. Je vous invite à lire la première page de l'édition 2017 de La Bonne Maison, que nous feuilletterons tout au long de cette année jusqu'à sa fermeture au mois de novembre. Bonne lecture !

Le printemps à La Bonne Maison 1/2

Dès mon arrivée, je demande un abonnement : 30 euros pour l'année. Mais Odile Masquelier ne prend pas la carte bleue, j'aurais dû y penser, et je n'ai ni chéquier ni argent liquide sur moi. C'est alors qu'elle me propose gentiment de payer à ma prochaine visite. J'accepte, bien sûr. Ma carte de membre en poche, je pars à la rencontre du printemps dans son jardin enchanté après avoir longuement discuté avec elle. J'apprends notamment que la Clématite, la Rose et la Pivoine sont des fleurs d'origine française.

Le printemps à La Bonne Maison 1/2
Le printemps à La Bonne Maison 1/2
Le printemps à La Bonne Maison 1/2

D'emblée, me sautent aux yeux les premiers roses du printemps. Une réjouissance bienvenue après les rigueurs de l'hiver, avec tout ce qui se passe en ce moment dans le monde, me dit Odile Masquelier.

Le printemps à La Bonne Maison 1/2

Au milieu du bassin est installé une sorte de crapaud en pierre que je n'avais pas remarqué les fois précédentes. Peut-être est-il nouveau venu ; peut-être était-il dissimulé par les hautes herbes aux mois de septembre et d'octobre de l'année dernière.

A l'ombre du cognassier centenaire

A l'ombre du cognassier centenaire

Le petit coin pique-nique

Le petit coin pique-nique

Le printemps à La Bonne Maison 1/2
Le printemps à La Bonne Maison 1/2
Le printemps à La Bonne Maison 1/2
Le printemps à La Bonne Maison 1/2
Le printemps à La Bonne Maison 1/2

Ce double bassin qu'Odile Masquelier appelle "la bassin à la sirène qui se lave les cheveux" a connu une anecdote que je vous rapporte aujourd'hui : un jour, un visiteur admirait les trois tortues de céramique immobiles au bord du bassin ... quand soudain l'une d'elle a bougé l'oeil ! Il s'agissait en effet de l'une des deux tortues de Floride qu'un couple, contraint de déménager, avait confiées à Odile. L'une de ces deux tortues a été enlevée par une corneille.

Toutes ces couleurs fraîchement écloses, ça fait un bien fou !

Toutes ces couleurs fraîchement écloses, ça fait un bien fou !

Le printemps à La Bonne Maison 1/2

Odile Masquelier s'intéresse aux revues anglaises qu'elle juge plus "pointues" que les françaises. De même, elle préfère l'enchevêtrement des jardins anglais que le sage alignement des jardins à la française. Elle apprécie les géraniums qui se répandent tout seuls sur le terrain, et les vers de terre qui transportent certaines pantes quelques mètres plus loin. La nature travaille en partie toute seule. Il faut lui faire confiance et compter sur ce qu'elle offre ... Tout au moins si l'on n'est pas fan des parterres bien propres et bien ordonnés.

Le printemps à La Bonne Maison 1/2
Le printemps à La Bonne Maison 1/2
Le printemps à La Bonne Maison 1/2
Le printemps à La Bonne Maison 1/2
Le printemps à La Bonne Maison 1/2
Le printemps à La Bonne Maison 1/2
Le printemps à La Bonne Maison 1/2
Le printemps à La Bonne Maison 1/2
Le printemps à La Bonne Maison 1/2

D'ici quinze jours, exploseront les couleurs du printemps. Un rendez-vous que je ne saurais manquer, et d'une pour m'émerveiller devant les centaines de fleurs à venir, et de deux pour régler le prix de mon abonnement.

Le printemps à La Bonne Maison 1/2
Le printemps à La Bonne Maison 1/2
Le printemps à La Bonne Maison 1/2
Le printemps à La Bonne Maison 1/2
Le printemps à La Bonne Maison 1/2
Le printemps à La Bonne Maison 1/2
Le printemps à La Bonne Maison 1/2

Pour qui sait bien regarder, le jardin donne à voir au moins six ou sept espèces de narcisses tous différents, si ce n'est davantage. C'est Odile qui me l'a fait observer : moi je ne voyais jusque là qu'une seule sorte de jonquilles ! Elle m'expliquait tout cela en répandant par terre des croquettes Whiskas destinées aux hérissons qui sortent la nuit pour se nourrir, et ils ont très faim lorsque ils se réveillent au terme d'une longue hibernation. Au début du mois d'avril elle donnera une conférence sur l'histoire du Jardin de La Bonne Maison qui, mine de rien, a soufflé ses cinquante bougies ! ... et que vous retrouverez demain, si vous le voulez bien, pour la suite et fin du reportage.

commentaires
<< < 1 2 3