Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Thaddée

"Ce qui parle le mieux de nous, ce n'est pas ce que nous disons, c'est ce que nous faisons. Je fais des livres qui parlent de moi sans le dire." TS | Actualité OB Kiwi et plates-formes de blogs, Déco blogs, Balades à Sète, Chroniques lyonnaises et fidésiennes, Escapades, Histoires de chats et d'oiseaux, Littérature, Photographie, Société, Poupées, Tricot, La vie ... Communauté : "Victor & Victoria", esprit shabby chic, romantique et cosy.

Je ne sais pas s'il y avait des saules

Publié le 28 Janvier 2018 par Thaddée dans Lugdunum à tous les temps

Un - deux - trois - soleil

Je ne sais pas s'il y avait des saules

Par un temps clair et froid, de passage ce matin à La Saulaie pour un petit shooting revigorant. La lumière est on ne peut plus photogénique. L'eau s'habille de reflets dorés pour donner à ce quartier laissé pour compte et défavorisé sa valeur décalée de ghetto.

Je ne sais pas s'il y avait des saules

Maintenant qu'on ne traverse plus la voie ferrée, en fait depuis l'arrivée du métro il y a quelques années, et qu'on accède à La Saulaie par un souterrain, le quartier déjà très isolé s'en trouve coupé du reste d'Oullins (dans le Rhône, près de Sainte-Foy-lès-Lyon).

Je ne sais pas s'il y avait des saules

C'est peut-être un peu plus sale que lors de ma dernière visite. Il y a des tags sur les façades, des tas d'ordures au pied des murs. Les peintures défraîchies se fanent toujours davantage à la faveur du temps qui passe et des intempéries.

Je ne sais pas s'il y avait des saules
Je ne sais pas s'il y avait des saules
Je ne sais pas s'il y avait des saules

Même si à Lyon nous ne sommes pas inondés comme certaines autres régions, la pluie n'a eu de cesse de tomber tous ces derniers jours. Quand il s'arrête de pleuvoir, le vent souffle à 80 km/h ou bien le ciel est désespérément gris. C'est pour cette raison qu'à l'annonce de beau temps en ce dimanche 28 janvier, je me promets de faire une promenade. Et sans hésitation c'est La Saulaie qui se trouve élue de mon coeur. 

Je ne sais pas s'il y avait des saules
Je ne sais pas s'il y avait des saules
Je ne sais pas s'il y avait des saules

Les grands pylônes font partie du paysage. La Saulaie, ce monde à part, se compose de ferraille et d'eau. C'est ce qui fait son identité, ainsi que les usines désaffectées, témoins de son passé ouvrier. La Saulaie a le charme suranné des poésies romantiques.

Je ne sais pas s'il y avait des saules
Je ne sais pas s'il y avait des saules
Je ne sais pas s'il y avait des saules

De contre-jours en bâtiments vides et fermés, La Saulaie décline son insolite beauté. Je crois que j'aime de plus en plus ce quartier. D'ailleurs des appartements sont à louer. Cela me plairait assez de vivre là, avec vue sur le canal. J'ai besoin d'eau autant que d'air.

Je ne sais pas s'il y avait des saules
Je ne sais pas s'il y avait des saules
Je ne sais pas s'il y avait des saules

L'hiver lui va bien, les volets fermés, les dernières feuilles mortes, les arbres au tronc blanc, les pierres moussues, le ciel argenté dans l'eau qui déambule indifférente. Pas un chat. Juste un promeneur sur le quai d'en face, qui m'observe et passe son chemin.

Et chantent les vert-jaune écaillés sur les plaques de métal
Et chantent les vert-jaune écaillés sur les plaques de métal
Et chantent les vert-jaune écaillés sur les plaques de métal

Et chantent les vert-jaune écaillés sur les plaques de métal

I and I love the island in the sun
I and I know when and where I go
But it is so hard to feed my kids
But it is so hard to stand the ghetto

Bernard Lavilliers

Je ne sais pas s'il y avait des saules

Mes piles sont à plat et même si j'en ai d'autres de rechange je range mon appareil. J'ai fait le tour de ce que je voulais voir, de ce que je voulais prendre et de ce que je voulais vous donner. 

Je ne sais pas s'il y avait des saules

La Saulaie, seule, pouvait correspondre à mon état d'esprit du moment. A toutes à tous je souhaite un doux dimanche, peut-être avec quelques éclaircies qui vous donneront envie de vous promener. J'essaierai de me bloquer un moment cet après-midi pour répondre à vos commentaires et vous rendre visite. A bientôt donc, Kiki Félix et moi on vous embrasse. Félix mange bien ses croquettes pour la thyroïde, mais il hurle la nuit et me déchire mes pantalons en me chopant avec sa griffe. Et il ne faut pas que je le gronde parce que Kiki n'est pas d'accord. Ne me demandez pas qui commande à la maison ...

commentaires

Mon petit monde à moi

Publié le 23 Janvier 2018 par Thaddée dans Une vie comme les autres

 

Vous avez été nombreux à me souhaiter bon courage pour ma visite de ce jour à la Médecine du Travail. Aussi, je me dois de vous donner des nouvelles. Mon rendez-vous était fixé à 11 heures ce matin et sur le trajet, je me demandais vraiment ce qui allait pouvoir ressortir de cet entretien, vu que c'est un problème insoluble. En effet, je souffre de lombalgies récurrentes : il faudrait par conséquent que j'évite les postures contraignantes. Mais le métier que j'exerce implique les postures contraignantes. On ne peut donc adapter mon poste en listant tout ce qu'il ne faudrait plus faire ou les postures qu'il faudrait éviter de prendre, car si l'on tenait compte de cette liste, eh bien je ne pourrais plus faire mon travail du tout.

Mon petit monde à moi

Je craignais fort, dans l'histoire, de perdre mon boulot. Mais la doctoresse que j'ai rencontrée m'a donné des solutions de rechange.

La première consiste à revoir mon médecin traitant pour voir s'il peut faire une déclaration d'invalidité catégorie 1, qui me permettrait de toucher un petit quelque chose en préservant mon travail à temps partiel. Il n'est pas certain que la lombalgie chronique soit reconnue comme étant un facteur d'invalidité.

CATÉGORIE 1 D’INVALIDITE SELON LE CODE DE LA SECURITE SOCIALE
Le travailleur est en état physique et intellectuel d’exercer une activité professionnelle, malgré une réduction de deux tiers de sa capacité de travail. La personne est alors uniquement inapte à certains postes.
A noter : les salariés à temps partiel en invalidité catégorie 1 ont droit à un complément de salaire fourni par la caisse de Sécurité sociale.

La deuxième option consiste à monter un dossier de travail handicapé à la Maison du Rhône, ce qui ouvre droit à des formations.

Est considérée comme travailleur handicapé « toute personne dont les possibilités d’obtenir ou de conserver un emploi sont effectivement réduites par suite de l’altération d’une ou plusieurs fonctions physique, sensorielle, mentale ou psychique ».

 

En tout dernier lieu, d'ici deux ou trois ans je pense, sera déclarée par la Médecine du Travail une inaptitude professionnelle au poste que j'occupe. Elle fera suite à deux ou trois mois d'arrêt de travail et débouchera sur un licenciement. Je pourrais d'ores et déjà opter pour cette solution mais j'aime mon métier, je travaille dans l'humain, au contact des gens, à leur domicile, et je sais que je leur apporte de la joie et de l'espoir. Nos échanges, au combien gratifiants, m'enrichissent et me fortifient. Donc il n'est pas question pour l'instant de les laisser tomber. Nous allons faire encore un petit bout de route ensemble.

commentaires

Paul Bocuse est mort

Publié le 21 Janvier 2018 par Thaddée dans Lugdunum à tous les temps, Une vie comme les autres

2015 - Le restaurant gastronomique L'Auberge du Pont de Collonges, à Collonges-au-Mont-d'Or

2015 - Le restaurant gastronomique L'Auberge du Pont de Collonges, à Collonges-au-Mont-d'Or

La nouvelle est tombée dans la journée d'hier : le célèbre et mondialement connu cuisinier Paul Bocuse est mort à l'âge de 91 ans. A cette occasion je vous invite à découvrir ou retrouver l'article que j'avais consacré, le 28 juillet 2015, à son restaurant situé à Collonges-au-Mont-d'Or, de style oriental, en face de l'île Roy.

Napoléon - chambre de la maison Bou (Valence, Drôme)

Mon père avait beaucoup d'admiration pour Paul Bocuse, le grand nom de la gastronomie lyonnaise. Il aimait beaucoup aussi Napoléon Bonaparte, le Facteur Cheval et le Douanier Rousseau. Maman, c'était Antoine de Saint-Exupéry.

commentaires

Roman, boulot, Félix - La vie quoi

Publié le 20 Janvier 2018 par Thaddée dans Journal d'un écrivain, Une vie comme les autres

Roman janvier 2018

Roman commencé le dimanche 7 janvier 2018 à 08:20 - Première partie terminée le dimanche 14 janvier 2018 - Deuxième partie commencée le dimanche 14 janvier 2018

  • Restaurer le nom d'origine des personnages
  • Revoir la distance totale du souterrain : 100 km / 1 heure. En direction du Sud. Boussole ?
  • Développer la description et l'importance du jeune garçon F.
  • Musc - à faible dose, a une odeur animale et boisée, avec de vagues relents de sécrétions sexuelles et d'excréments
  • Fouiller la description des tunnels, matériau, couleur, etc
  • M'appuyer sur mes souvenirs et mon imagination plutôt que d'aller chercher sur le Web des photos et des documents
  • Faut-il entrer dans le détail des mécanismes de soumission ? - Je ne pense pas. Nous voyons le résultat en direct, c'est bien plus fort qu'une tonne d'explications.
  • Ils sont cinq à la fin de la première partie
  • Il faut qu'ils se battent, ce sont des durs !
  • Ils creusent sous la grille, pas à côté, c'est bien plus simple. Revoir le temps que ça prend.
  • Pourquoi ne récupèrent-ils pas d'outils quand ils peuvent ?
  • Le petit gars F. va donc chercher des secours, pas des outils

 

  • Développer leur errance à la recherche d'une issue quand ils quittent le F. L.
  • Décrire physiquement B.
  • "Je" ne suis pas insensible. Préciser.
  • Technique des points de pression pour endormir l'adversaire
  • Un point vital, dans les arts martiaux, est une zone du corps humain particulièrement vulnérable sur laquelle une frappe ou une pression sont susceptibles de provoquer des dégâts importants, mettant l'adversaire hors de combat. L'art d'attaquer ces points vitaux ...
  • Il ne le tue pas, il le fait tomber en syncope
  • Me trouver un nom, trouver le moyen de me décrire via le regard de quelqu'un d'autre
  • Attention à ne pas livrer toute la substance du mystère avant terme
  • Intercaler les extraits d'interrogatoire à petites doses
  • Micro organismes ? - Non.

Après Dieu, le déluge ou quelque chose comme ça. On entrait dans le sixième ou septième jour, il me semble aujourd'hui qu'on n'avait encore rien vu.

© TS - Roman janvier 2018

↑ Diodon, petit poisson carnivore

Page 30 : Après l'événement crucial qui scinde en deux parties le roman, j'introduis un personnage qui peine à prendre sa place. De nombreux paragraphes sont écrits, qui partent dans tous les sens et m'éloignent du climat très particulier qui faisait loi jusqu'ici. Je tâtonne. Je piétine. 

Samedi 20 janvier 2018 - Ce matin, j'ai recouvré mon calme et ma lucidité. Trop d'obstacles encombrent le cours du récit. Je reviens en arrière. Je raccroche les wagons sans trop de mal. Quelques lignes seulement sont écrites, mais qui coulent de source après pas mal de faux pas.

Le nouveau personnage s'impose en douceur. Il a trouvé son identité. Mais je sens bien que moi aussi je m'essouffle, comme eux, dans mon roman. C'est toujours aussi dur de vivre deux vies : la vie réelle avec sa cohorte d'obligations, et ma vie parallèle avec ceux qui naissent de mon imagination.

Roman, boulot, Félix - La vie quoi

Ma vie professionnelle

A ce jour, 20 janvier, je ne sais pas si je vais donner suite. Je manque de temps pour me lancer dans les développements d'un texte long. 

Ces trente pages et quelque de rédaction tendent à me rassurer : je sais encore écrire. J'aime encore écrire. L'écriture, est la sève de mon existence. Mais il me faudrait être plus disponible pour elle, et je ne le suis pas.

Ce mardi, j'ai rendez-vous à la Médecine du Travail. Mes problèmes récurrents de lombalgie me font courir le risque de perdre mon boulot. Soit on me trouve un poste de travail adapté, mais j'en doute. Soit c'est le licenciement. 

Comment pourrais-je me sentir disponible avec ce qui me pend au nez ? - C'est toute ma vie qui va s'en trouver changée.

Alors, vous qui avez appris à me connaître à travers mes articles et mes commentaires, auriez-vous des idées de reconversion à me soumettre ? - Sachant que je projette de quitter Lyon pour m'installer à Sète.

Je vous remercie d'ores et déjà de vos réponses. 

Roman, boulot, Félix - La vie quoi

Des nouvelles de Félix

Quant à Félix, il mange désormais des croquettes spécialement conçues pour venir à bout des problèmes de thyroïde, parce qu'il n'avalait plus ses cachets, ou bien les vomissait. Au quatrième jour du changement de son régime alimentaire il est toujours très content de ses nouvelles croquettes qu'il réclame à cor et à cris.

 

L’autre solution consiste à irradier la glande thyroïde avec de l’iode radioactif. Cette solution est définitive dans 90% des cas. Très peu de cliniques vétérinaires sont équipées pour cette intervention. Il s’agit par ailleurs d’une intervention onéreuse et une quarantaine du chat est obligatoire (urine et selles radioactives).
Après stabilisation médicale le pronostic est très bon. Le chat peut vivre de nombreuses années, en bonne santé.

un amour de chat

On m'a parlé de ces rayons, qui réglaient définitivement le problème d'hyperthyroïdie. Ca se passe à Paris. En une semaine, il serait guéri. Mais le scanner, l'échographie, le traitement, me reviendraient à 2000 euros. Souhaitons que nous n'ayons pas à recourir à ces extrémités qui le stresseraient horriblement et moi, me mettraient sur la paille.

commentaires

Cézanne peint. Moi j'écris.

Publié le 7 Janvier 2018 par Thaddée dans Journal d'un écrivain

France Gall est morte. Après l'abattage qu'on a fait autour du décès de Johnny Hallyday et qui en a choqué plus d'un, moi ça m'étonne et ça m'irrite qu'on ne parle pas plus d'elle ... à part sur les réseaux sociaux bien entendu. Bon. Ce n'était pas ma chanteuse préférée. Mais j'ai beaucoup de tendresse pour ces deux titres que je mets en ligne dans mon article : Cézanne peint et Diego libre dans sa tête. Ce matin j'ai appris que la vie l'avait pas mal éprouvée en lui prenant son compagnon Michel Berger et sa fille Pauline, disparue à l'âge de 19 ans. Elle-même était bien trop jeune pour mourir. Alors une pensée pour elle.

Si je reprends "la plume" ce soir, c'est aussi pour vous annoncer que je vais fermer le blog pendant quelque temps pour me consacrer à l'écriture. En effet j'ai commencé un roman ce matin, j'ai écrit toute la journée, j'ai même revu et corrigé les premiers chapitres. Il s'agit d'une histoire qui me tourne inlassablement dans la tête, depuis plus de dix ans, et que je cherchais vainement à transcrire jusqu'à ce matin, où j'ai su clairement sous quel angle aborder le récit.

A ce jour je ne sais pas si je mènerai à terme ce nouveau texte. Ni combien de temps me prendra sa rédaction. Mais je préfère vous avertir que je ne pourrai plus passer sur vos blogs dans les jours qui viennent et j'espère que vous comprendrez et me pardonnerez mon silence et mon absence.

Commencez bien la semaine. A plus tard. Amicalement.

commentaires

Ma petite dernière

Publié le 7 Janvier 2018 par Thaddée dans Photo et Vidéo

Et voilà ma trouvaille du jour : un chat. Qui dit mieux ?

Ma petite dernière

Il va falloir en manger des galettes pour remplir la boîte. Combien d'années, combien de mois de janvier ... combien faudra-t-il encore de fèves (ou de sujets) pour que le couvercle ne ferme plus, et qu'il me faille une plus grande boîte ?

Bon début de semaine à toutes et tous. A bientôt. Kiki, Félix et moi on vous embrasse.

commentaires

Ethlin, le petit être de lumière

Publié le 6 Janvier 2018 par Thaddée dans Echange et Partage

En ces Fêtes de fin d'année,  mon amie Nell a publié sur son blog ▲ un conte enchanté qui baigne dans la clarté laiteuse des étoiles, des lucioles et des elfes. Son héroïne Enola tremble sous l'emprise d'un oncle rustre et brutal, dont les exigences dépasseraient la meilleure des volontés. C'est là que la jeune fille, forte et fragile à la fois, fait la connaissance du petit peuple de la forêt. Tout le monde y est ami, et tout le monde y rivalise d'inventivité pour se jouer des mauvais tours du sort et des grossiers traquenards de l'oncle. Un petit être de lumière, Ethlin de son nom, noue très vite des liens d'affection avec la douce jeune fille perdue entre deux mondes, le monde réel et cruel dominé par son oncle, et le monde magique orchestré par ce petit diablotin d'Ethlin, toujours prêt à tout pour lui venir en aide, même au péril de sa propre vie. De l'araignée qui tisse des fils d'argent jusqu'aux souris qui volent à toutes pattes au secours d'Enola, tout le peuple de la forêt s'active à sortir sa petite protégée de ce mauvais pas. Ne manquez surtout pas la fin, merveilleuse comme un feu d'artifice.

Les créations et tubes de Tatie | La lumière

 

Rien ne manque à ce conte de Noël en termes de tendresse, d'humour et de féerie. La douce lumière, le caractère joueur des petits êtres magiques, la rude figure de l'oncle qui pourrait s'apparenter à un ogre, tout contribuerait à faire de ce récit la plus délicieuse des animations. C'est visuel, doux et gracieux, et l'on en sort des paillettes dans le cœur. Celles et ceux qui ont eu la chance et la bonne idée de regarder Cendrillon sur M6 ce jeudi 4 janvier sauront de quoi je parle. On se laisse facilement étourdir par les envolées d'une robe éblouissante, on s'attache aux animaux parlants que ne décourage aucun obstacle ... et la forêt se referme sur l'ultime secret d'Enola. Merci Nell, tu nous as vraiment fait rêver pendant ces Fêtes de fin d'année !

commentaires

Mes fèves de la galette des Rois

Publié le 6 Janvier 2018 par Thaddée dans Photo et Vidéo

On tirait le gâteau des rois même à la table de Louis XIV. Les dames de la cour qui tiraient la fève devenaient reines de France d’un jour et pouvaient demander au roi un vœu dit « grâces et gentillesse ». Mais le Roi Soleil, Louis XIV, devait abolir cette coutume.
Au XVIIIe siècle, la fève est une figurine en porcelaine représentant la nativité et les personnages de la crèche. De nos jours, il existe une multitude de fèves qui font le bonheur des collectionneurs.

Ambassade de France

Mes fèves de la galette des Rois

En général je ne décide pas de commencer une collection. Je me procure un premier objet. S'il me plaît j'en recherche un deuxième ... ainsi de suite jusqu'à ce qu'il y en ait assez pour parler d'une collection. 

Mes fèves de la galette des Rois

Depuis plusieurs années j'achète une ou deux galettes des Rois, non seulement parce que j'aime beaucoup la galette à la frangipane, mais aussi, bien sûr, pour compléter ma collection. Certaines personnes, sachant que je les gardais, m'en ont donné.

Aujourd'hui je possède une petite quarantaine de fèves dont les toutes premières sont plates et blanches, il a dû à vous aussi vous en passer entre les mains.

J'avais aussi un petit poisson Nemo, mais devinez qui me l'a cassé ?

commentaires

Arlequins de Provence

Publié le 3 Janvier 2018 par Thaddée dans Une vie comme les autres

Le calisson (de la langue d’oc calissoun) est une confiserie faite d'une fine pâte de melon confit (ou d'autres fruits confits) et d'amandes broyés ensemble, nappée de glace royale et posée sur un fond de pain azyme. Cette friandise souvent parfumée à la fleur d'oranger et en forme de navette est une spécialité d'Aix-en-Provence depuis le xve siècle.

Wikipédia | Calisson

Arlequins de Provence

Hier matin j'ai repris le travail. J'avais beaucoup le trac. Et puis aussi pas très envie ... Mais j'ai retrouvé mes chères clientes et ce matin la fille de l'une d'entre elles, après m'avoir donné une carte de vœux dessinée de sa main, m'a offert des Arlequins de Provence, qui sont des calissons aux fruits : cerise, citron et poire (j'en ai déjà mangé un ;-)

Arlequins de Provence

Nulle part sur le Web vous ne trouverez de calissons présentés dans cette jolie petite boîte en carton rose, c'est pour cette raison que j'ai tenu à prendre quelques photos. Ca me donne surtout l'occasion de dire qu'eh bien ... c'est plutôt sympa d'avoir repris le travail, même si physiquement c'est encore un peu difficile, le moral va mieux.

commentaires

Annecy un 31 décembre

Publié le 1 Janvier 2018 par Thaddée dans Photo et Vidéo

Annecy, la Venise des Alpes. Canal du Vassé | Wikipédia

Annecy, la Venise des Alpes. Canal du Vassé | Wikipédia

Vue des toits de la vieille-ville d'Annecy | Wikipédia

Pas question de me morfondre toute la journée du 31 décembre à me remémorer les funérailles de maman par un froid sibérien. Donc j'ai pris le train ... pour Annecy, en Haute-Savoie. Pour m'y rendre en TER ça me prend 2 heures, soit presque autant qu'à destination de Sète en TGV. C'est même un peu plus cher. Encore heureux qu'il n'y ait pas de correspondance et que le trajet soit direct. A vrai dire je n'en peux plus du temps gris de Lyon qui nous balance grêle, neige et pluie. C'est tellement triste. Pour me remonter le moral il me fallait absolument changer d'air.

J'avais tout d'abord pensé à Sète, bien sûr, mais il me fallait me lever à 5 heures du matin alors j'ai laissé tomber. Ce sera pour une autre fois. Les horaires pour Annecy, par contre, me convenaient parfaitement, et je me suis dit que ce serait sympa de vous montrer des vues de cette ville d'une incontestable beauté.

Taormina, le théâtre grec de Hébert Ernest Antoine Auguste

Taormina, le théâtre grec de Hébert Ernest Antoine Auguste

Mon dernier séjour à Annecy remonte à vingt, vingt-cinq ans. J'avais campé près du lac dans ma tente de montagne, laquelle avait essuyé une tempête phénoménale à Taormine, en Sicile, et avait super bien résisté aux assauts du vent qui avait quand même couché les arbres sur le bloc sanitaire du camping. Le théâtre antique de Taormine, avec sa brèche sur la Méditerrannée, reste à ce jour l'un des spectacles les plus hallucinants que j'aie jamais vus. A cette époque je ne prenais pas de photos pendant mes voyages. J'achetais des cartes postales, et je décrivais tout ce que je voyais, tout ce qui m'arrivait, tout ce que j'éprouvais, dans des courriers que j'adressais à maman.

Annecy un 31 décembre

Il suffit que je parte pour qu'il fasse très beau sur la région lyonnaise. Ce matin donc, à mon départ, un grand ciel bleu. Tandis qu'à mon arrivée ... temps gris. Je m'attendais à un train brinquebalant, mais il était très confortable, avec un étage. Bon. J'ai été un peu malade : il faisait trop chaud, et ma place n'était pas dans le sens de la marche ; à Aix-les-Bains, heureuse surprise : le train "revient sur ses pas" et je me retrouve dans le bon sens. Le trajet est magnifique : torrents, montagnes rocheuses, cascades ... Après avoir dépassé Ambérieu le paysage est à couper le souffle : un torrent vert, tumultueux, serpente au bas de la rocaille ; des filoches de brume mangent à moitié la montagne et les maisons bien alignées derrière le cours d'eau. Par moments le brouillard est si dense que je crois voler en plein ciel au milieu des nuages. Si j'avais pu arrêter le train, ou sauter en marche pour vous rapporter des photos, je l'aurais fait.

Annecy un 31 décembre

Vieil Annecy, la petite Venise des Alpes

 

Annecy un 31 décembre
Annecy un 31 décembre
Annecy un 31 décembre
Annecy un 31 décembre
Annecy un 31 décembre

Dès ma descente du train je m'achemine en direction du vieil Annecy dont je garde un souvenir très net. Il y a de la neige sur la montagne. Il fait bien plus doux que ce que j'imaginais.

Annecy un 31 décembre
Annecy un 31 décembre
Annecy un 31 décembre

C'est jour de marché : un monde ! Jamais je n'aurais cru voir autant de peuple en hiver ... sauf qu'un grand nombre de touristes ont choisi Annecy pour destination en cette toute fin d'année. Les APN et les ipad mitraillent à tout va. J'ai du mal à me frayer un chemin dans la foule.

Annecy un 31 décembre
Annecy un 31 décembre
Annecy un 31 décembre
Annecy un 31 décembre
Annecy un 31 décembre

Les canaux sont toujours aussi spectaculaires : c'est presque Venise, les pieds dans l'eau, sans les gondoles. Où qu'on se tourne de l'eau de l'eau de l'eau. C'est époustouflant ! Et toutes ces couleurs ...

La Maison des Tanneurs et la Place Benjamin-Zix au cœur du quartier historique de La Petite France à Strasbourg | Wikipédia

La Maison des Tanneurs et la Place Benjamin-Zix au cœur du quartier historique de La Petite France à Strasbourg | Wikipédia

Annecy est une ville de canaux, comme Sète, comme La Petite France à Strasbourg ... comme d'autres villes sans doute que je ne connais pas.

Annecy un 31 décembre
Annecy un 31 décembre
Annecy un 31 décembre
Annecy un 31 décembre
Annecy un 31 décembre
Annecy un 31 décembre

En plus du grand marché, le Village de Noël ! ... La ville est en ébullition, superbement décorée, vivante, active, les gens sont incroyablement serviables et gentils, à l'abri des chalets en cul-de-sac ça sent le feu, les gens mangent et boivent sur place au son d'une musique entraînante et joyeuse, c'est la fête, ici les gens savent faire la fête et la font sans compter.

Annecy un 31 décembre
Annecy un 31 décembre
Annecy un 31 décembre
Annecy un 31 décembre
Annecy un 31 décembre
Annecy un 31 décembre
Nom localLes « Vieilles Prisons »
Période ou styleMédiéval
TypeMaison forte
Début constructionxiie siècle
Propriétaire initialSeigneurs de l'Île
Destination initialePéage sur le Thiou
Propriétaire actuelVille d'Annecy
Destination actuelleCentre d'interprétation de l’architecture et du patrimoine

Le palais de l'Isle est une ancienne maison forte, du XIIe siècle, remaniée à plusieurs reprises, située sur un îlot formé par le Thiou, qui se dresse sur la commune d'Annecy dans le département de la Haute-Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes.
Utilisé notamment comme prison, aujourd'hui lieu d'exposition sur l'architecture et le patrimoine du territoire de l'Agglomération d'Annecy, il offre un parcours permanent sur l'histoire, le patrimoine de ce territoire. Les anciennes salles d'audience, les anciennes cellules et cachots des prisonniers ainsi que l'ancienne chapelle se visitent.
Le palais fait l’objet d'un classement au titre des monuments historiques par arrêté du 16 février 1900.

Wikipédia | Palais de l'Isle

Captain Pub, bar à thèmes, pub irlandais
Captain Pub, bar à thèmes, pub irlandais
Captain Pub, bar à thèmes, pub irlandais

Captain Pub, bar à thèmes, pub irlandais

Annecy un 31 décembre
Annecy un 31 décembre
Annecy un 31 décembre
Annecy un 31 décembre
Annecy un 31 décembre

Le Thiou est une petite rivière de 3,5 km de long, c'est le déversoir naturel du lac d'Annecy. Il ne faut pas croire qu'il est sage ! - C'est un torrent turbulent qui bouillonne à portée de main pour le plus grand plaisir des touristes, ravis de voir autant de canaux et de se sentir à Venise à peu de frais.

Ce rose et ce marron vont si bien ensemble ...
Ce rose et ce marron vont si bien ensemble ...
Ce rose et ce marron vont si bien ensemble ...

Ce rose et ce marron vont si bien ensemble ...

Ici l'on voit bien l'humeur déchaînée du Thiou
Ici l'on voit bien l'humeur déchaînée du Thiou
Ici l'on voit bien l'humeur déchaînée du Thiou
Ici l'on voit bien l'humeur déchaînée du Thiou

Ici l'on voit bien l'humeur déchaînée du Thiou

Annecy un 31 décembre
Annecy un 31 décembre
Annecy un 31 décembre

Le lac d'Annecy

 

Annecy un 31 décembre
Annecy un 31 décembre
Annecy un 31 décembre
Annecy un 31 décembre
Annecy un 31 décembre
Annecy un 31 décembre
Annecy un 31 décembre
Annecy un 31 décembre
Annecy un 31 décembre
Annecy un 31 décembre

En longeant le Thiou on arrive au lac ; il est à environ 20 minutes à pied du vieux centre. Lors de ma dernière visite à Annecy il y a plus de vingt ans, j'avais fait une croisière avec un commentateur qui nous saoulait gentiment de son baratin. C'était très agréable. En hiver l'eau du lac est presque blanche. On y croise des bateaux-restaurants, des voiliers miniatures et des bataillons de cygnes que nourrissent les passants.

Annecy un 31 décembre
Annecy un 31 décembre
Annecy un 31 décembre
Annecy un 31 décembre
Annecy un 31 décembre

Sans doute ici l'endroit le plus romantique d'Annecy avec ses barques, ses cygnes et sa voûte de branches. Imaginez au printemps, en été, comme ce doit être intime et cosy.

L'une des innombrables décorations d'Annecy

L'une des innombrables décorations d'Annecy

J'ai dû écourter mon séjour, ayant glissé sur un caca de chien à peine vingt minutes après mon arrivée à Annecy ; le trottoir était mouillé. J'ai chuté grave sur mon genou droit. J'ai très mal. Une heure de marche pour retrouver la gare SNCF et attente d'1 heure  en gare avant de prendre le premier TER en partance pour Lyon, avec 1 d'heure d'avance sur l'horaire prévu à l'achat du billet, ce qui n'est pas illégal et n'est pas puni par une amende. De toute façon je n'aurais pas pu rester plus longtemps, boitant bas, souffrant trop. L'année se termine comme elle a commencé, comme elle s'est passée : mal. Mes seuls jours heureux ont sans doute été ceux que j'ai passés à Sète. 

Photos prises à bord du TER

Photos prises à bord du TER

Lundi 1er janvier 2018 - Aujourd'hui je n'ai presque plus mal à mon genou et la marche m'a fait du bien, je n'ai plus mal aux reins. Du coup je reprends le travail demain ... pour bien commencer l'année.

 

En cette matinée du 1er janvier je vous souhaite une belle année ; bonne santé à vous et à ceux que vous aimez ; bonne santé à vos animaux. Je vous souhaite aussi de réaliser vos plus jolis rêves, c'est ce que j'ai envie de dire cette année. Je vous embrasse très fort, à bientôt.

Hygge Thérapie La vie en plus Joli | Même le Chat-Mallow se met au Hygge !

Hygge Thérapie La vie en plus Joli | Même le Chat-Mallow se met au Hygge !

Aux commandes, il y a Laurélie et Vanessa. L'une est graphiste et illustratrice, l'autre est rédactrice et boosteuse de visibilité en ligne pour les entreprises. Ensemble, elles ont créé "La vie en plus joli" pour apporter un peu de douceur et d'ondes positives autour d'elles...

La vie en plus joli

Avant d'en finir avec cet article interminable je vous indique une adresse que je trouve sympa. Un peu de douceur dans un monde de brutes ...

commentaires