Comment je me sens

Publié le 26 Octobre 2013

houasse14.jpg

houasse15.jpg

Un tremble peut-être 

Un saule pleureur
La souche d'un hêtre
Qui sèche tout seul

 Les restes d'un temple
Et là sur le seuil
S'écroule un atlante
Qui souffre et qui meurt.

(c) Thaddée Sylvant
Catharsis
8 septembre 2013

Rédigé par Thaddée

Publié dans #Poésie 2013 Catharsis

Repost 0
Commenter cet article

fanfanchatblanc 29/10/2013 12:38


S'identifier à un arbre me semble être de bon augure.


L'arbre est la vie...


Alors courage. Je t'embrasse


PS. ce soir mon blog OB se sabordera pour les raisons exposées dans mon dernier article. Restera mon blog/galerie sur blogger


http://fanfanchatblanc.blogspot.fr/


Mais étant abonnée à ton blog je serai toujours informée de tes billets.

Dame mauve 26/10/2013 19:25


Joli poème et bien présenté


Bisous

midolu 26/10/2013 17:07


Bonjour Thaddée,


Les arbres seraient-ils là pour aussi nous rappeler notre condition d'humains, nos faiblesses, nos attentes, nos forces ?


Pensées affectueuses et bonne fin de journée. 

flipperine 26/10/2013 16:40


avec ce roman tu as à faire et il faut être fort pour le continuer et le finir