Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Thaddée

"Ce qui parle le mieux de nous, ce n'est pas ce que nous disons, c'est ce que nous faisons. Je fais des livres qui parlent de moi sans le dire." TS | Actualité OB Kiwi et plates-formes de blogs, Déco blogs, Balades à Sète, Chroniques lyonnaises et fidésiennes, Escapades, Histoires de chats et d'oiseaux, Littérature, Photographie, Société, Poupées, Tricot, La vie ... Communauté : "Victor & Victoria", esprit shabby chic, romantique et cosy.

La route du lac et des quatre saisons

Publié le 9 Mars 2012 par Thaddée Sylvant in Poésie 2012 Credo

marque-page 2Jeudi 8 mars 2012, 19:25 - Si l'on pouvait interrompre le cours de sa vie aussi facilement que la lecture d'un livre. Et reprendre son cours à la page que l'on a marquée. Revenir en arrière, ou jeter un coup d'oeil sur la fin. Si l'on pouvait... sauter certains passages, et relire les paragraphes ou les chapitres préférés. Si l'on pouvait ranger sa vie sur une étagère et l'oublier quelques jours, quelques années durant. Si notre vie pouvait devenir notre livre de chevet, que l'on cite à tout va comme une référence en la matière.

Peut-être : est-ce pour ça qu'on écrit. Pour contrôler : faits, rythme, et ton. S'inventer sa vie, restant le meilleur moyen d'être et de rester soi-même.

Quand on n'écrit plus, c'est la vie qui va mal. On ne lit pas non plus. Tout se délite et se ralentit. Le monde autour de soi se vide de sa substance. Il se dessèche, il se resserre autour du noyau.

On est là, oisif, passif, un caillou sec dans le crâne. Par intermittences, secoué de mots sans suite et d'idées toutes décousues. Le passé remonte à la surface. Les perspectives d'avenir s'effacent. Reste l'instant présent. Inepte, inerte, aride. Lourd comme une pierre, et rien derrière, et rien devant. Rien autour non plus. Qu'un sourd bourdonnement.

 Vendredi 9 mars 2012, 08:15
Pourquoi ne puis-je écrire qu'en situation de légitime défense ?

 

carte.jpg

Plaintive nostalgie / Des libertés fertiles / A perdre mon chemin / Comme je me trouvais ¶ Même s'il vit cent ans / L'arbre qui s'enracine / Il ne sert qu'à nourrir / L'âpre feu des bûchers Je brûle à l'intérieur / D'inerties fatalistes / Où la mort n'est plus rien / Qu'une issue de secours Car je souffre vois-tu / Dedans toutes mes fibres / Et l'envie d'en finir / Me poursuit nuit et jour Je ne sais qui je suis / Ni comment je subsiste / Où me conduit le cercle / Des tristes obsessions La hantise l'idée fixe / Et l'hallucination / Des vieux sommeils fétides / Secoués de frissons Dresse-toi casse tout / Fais sauter les verrous / Du souvenir abject / Qui te jette en prison Des cailloux dans ton sac / Et ton sac sur le dos / Prends la route du lac / Et des quatre saisons.

©TS 2012 

Commenter cet article
G
<br /> Parfois, c'est l'écriture qui est souffrance et résignation... Elle libère pour mieux entraver<br />
Répondre
T
<br /> <br /> Souffrance oui. Parce qu'elle fouille dans les plaies. Je crois de moins en moins en l'écriture exorciste... à part l'écriture autobiographique qui fait l'effet d'une vraie "purge".<br /> Ecriture-contrainte, écriture-étouffoir, écriture -antivie, oui, je le ressens.<br /> <br /> <br /> Merci pour le commentaire Gargouille, bon week-end.<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> Tu as écrit beaucoup de textes en plus de ton livre?? Tu sais quoi... en 2007 j'avais ouvert ma 1ère communauté ici sur OB avec mon 1er blog et je l'avais nommé " Les Chapitres de ma Vie " elle a<br /> vraiment bien fonctionné. Et sur mon blog pour la représenter c'était un livre ouvert à un chapitre. La vie est comme un livre j'ai toujours pensé ainsi... drôle de lire ton article sur ce<br /> sujet !<br />
Répondre
T
<br /> <br /> Houlà oui j'ai écrit des dizaines et des dizaines de romans et de nouvelles. Tu sais, ma communauté à moi, Kryptô, ne marche pas du tout. Il y a tellement de communautés maintenant sur OB qu'on<br /> se fait noyer par les plus importantes. Et c'est vrai que la vie, les livres, ça a beaucoup de points communs : des chapitres, on tourne la page, dénouement... est-on lecteur ou auteur de sa vie,<br /> reste à savoir. Gros bisou du week-end à toi et ta Mimi, merci pour tous tes commentaires !<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> Comme j'ai aimé lire tes mots ma chère Thaddée...<br /> <br /> <br /> Merci pour ton commentaire si chaleureux...Il faut que je me reconstruise...Ce ne sera peut être pas facile...Mais il faudra que j'y arrive...<br /> <br /> <br /> Bon week-end Thaddée<br /> <br /> <br /> Gros bisou<br />
Répondre
T
<br /> <br /> Tu traverses des épreuves difficiles, mais le temps va t'aider à mieux te sentir. Il est bon de savoir pleurer sur ce qu'on aimait et ce qu'on a perdu, pour pouvoir aller tout doucement de<br /> l'avant. Bonne fin d'après-midi à toi ma chère Mamounette, à très bientôt.<br /> <br /> <br /> <br />
F
<br /> je crois que chacun de nous aimerait refaire sa vie sans commettre les mêmes erreurs mais cela est impossible alors au présent il faut tenter d'oublier ce passé qui nous a fait souffrir et vivre<br /> pleinnement le présent<br />
Répondre
T
<br /> <br /> Tu as raison. Mais quelquefois on se sent comme paralysé... et puis ça repart on ne sait même pas pourquoi ni comment. Merci pour ton commentaire Flipperine, bonne fin d'après-midi.<br /> <br /> <br /> <br />
C
<br /> Car le retour en arrière n'est pas possible !<br /> <br /> <br /> A bientôt<br />
Répondre
T
<br /> <br /> C'est vrai, tu as raison. Bon après-midi Christian, à bientôt.<br /> <br /> <br /> <br />
D
<br /> coucou Thadée merci .       il est bien ton nouveau blog !              bious<br />
Répondre
T
<br /> <br /> J'espère que toutes mes réponses sont claires :-) Merci pour mon blog, je l'aime beaucoup comme ça. Bisou.<br /> <br /> <br /> <br />
C
<br /> Histoire de lecture , mais on ne refait pas une vie<br /> <br /> <br /> A bientôt<br />
Répondre
T
<br /> <br /> Et pourquoi pas on ne referait pas sa vie ?<br /> <br /> <br /> <br />
D
<br /> bonjour Thadée             je viens de lire ton comm concernant mon blog et je te remercie . mais voilà j'aimerais savoir , son aspect<br /> ne va pas changer ? je ne vais pa perdre les photos de mes anciens articles ? comment je vais savoir lorsqu'il sera changé d'adresse et comment faire pour avertir tout le monde ?  je n'ai<br /> jamais vraimetn su la différence qu'il y a entre 1 blog gratuit et 1 payant !!!  je n'aurai plus de pub ? et plus de rémunérations pour les billets et passages des copinautes ? désolée de<br /> t'ennuyer ainsi .  mais je l'ai payant depuis 2ans 1/2 . et j'en ai tellement marre de tous les problèmes d'OB que je ne veux plus payer pour ça . merci à toi d'avance . bonne<br /> journée        bisous<br />
Répondre
T
<br /> <br /> Je te réponds chez toi c'est plus simple. A tout de suite.<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> C'est émouvant ce que tu dis là... Pour ma part, je vois aussi la vie comme un livre, mais l'inquiétude est de savoir à quelle page je suis et combien il m'en reste à tourner avant la dernière...<br />
Répondre
T
<br /> <br /> Merci Marc. C'est pour ça que j'ai besoin de les écrire, les livres... même si je ne sais pas d'avance comment ils finiront. Merci pour ta visite et ton cemmentaire, bonne journée à toi.<br /> <br /> <br /> <br />
A
<br /> Joli , frais et clair ton nouveau look !<br />
Répondre
T
<br /> <br /> Merci ma chouette. J'étouffais dans tout ce noir, ce n'est pas mon truc, même si j'aime beaucoup le noir sur le blog des autres. A bientôt ?<br /> <br /> <br /> <br />
A
<br /> Bonjour ma Thaddée,<br /> <br /> <br /> Je viens juste te faire un signe comme tu me l'as demandé. Je reviendrai rattraper mon retard de lecture chez toi très bientôt et commenter de tout coeur<br /> <br /> <br /> J'ai été délicieusement occupée par mes petites filles, voilà en partie la raison de mon absence.<br /> <br /> <br /> Gros gros bisous doux et plein de caresses à Félix<br /> <br /> <br /> DGAR<br />
Répondre
T
<br /> <br /> Ce sont de très bonnes et très heureuses raisons. Je t'embrasse ma chouette, et merci d'être passée me rassurer. A très bientôt.<br /> <br /> <br /> <br />