Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Thaddée

"Ce qui parle le mieux de nous, ce n'est pas ce que nous disons, c'est ce que nous faisons. Je fais des livres qui parlent de moi sans le dire." TS | Actualité OB Kiwi et plates-formes de blogs, Déco blogs, Balades à Sète, Chroniques lyonnaises et fidésiennes, Escapades, Histoires de chats et d'oiseaux, Littérature, Photographie, Société, Poupées, Tricot, La vie ... Communauté : "Victor & Victoria", esprit shabby chic, romantique et cosy.

Les romans sortent du placard

Publié le 25 Septembre 2010 par Thaddée Sylvant in Journal d'un écrivain

Samedi 25 septembre 2010 – Ce matin je touche à l’exaltation. Je sais de source sûre que deux lecteurs au moins suivront assidûment la publication en ligne de mon roman. Un blogueur et une blogueuse qui publient eux-mêmes un roman sur leurs blogs respectifs.

La perspective de mettre Amor en ligne stimulait son écriture. Mais savoir qu’il sera lu, par des auteurs qui publient aussi de leur côté, quelle émulation !

Un auteur a naturellement besoin de solitude pour écrire. Mais l’isolement n’est pas bon pour l’avenir de son écriture et de ses écrits. Lire ce que les autres ont écrit, échanger avec eux nos impressions, recueillir leur sentiment sur les textes que nous (leur) donnons à lire, tout cela participe à la construction de soi mais plus encore, c’est une réponse aux questions que l’on se pose dans notre quête éperdue de reconnaissance.

Il y a très longtemps quelqu’un me disait : « Être connu, c’est secondaire. L’essentiel est d’être reconnu. »

Tout au long de mon existence je n’ai cessé d’espérer, de provoquer cette reconnaissance dont nous, les auteurs, les artistes, nous avons besoin pour continuer à créer.

Hier matin ce n’est pas sans réserve que je publiais les premières lignes d’Amor. Ce matin c’est avec enthousiasme et confiance que j’ai mis en ligne quelques paragraphe encore !

Quel soulagement, de savoir qu’on n’a pas écrit pour rien.

Related Posts with Thumbnails

Commenter cet article
A
<br /> <br /> Et de trois, réaction à chaud  par ton formulaire de contact, avant que tu ne réouvres aux commentaires !<br /> <br /> <br /> " Ravie de n'être pas la seule intéressée et j'espère qu'il y en aura d'autres ! Heureuse et honorée de compter à tes yeux comme<br /> auteur. Totalement en phase avec ce que tu dis sur l'écriture, l'émulation provoquée par le fait de se savoir lu et donc reconnu en tant qu'écrivain. Enfin, tu as vu que même sans ouverture aux<br /> commentaires, ceux qui veulent vraiment te donner leur ressenti, le peuvent et ça, c'est chouette ! J'attends la suite Bisous doux DGAR Anne-Marie "<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
T
<br /> <br /> C'est vrai que j'avais de belles discussions par-mail. Souhaitons que la réouverture aux commentaires ne vienne pas me gâcher ça.<br /> <br /> <br /> <br />