Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Thaddée

"Ce qui parle le mieux de nous, ce n'est pas ce que nous disons, c'est ce que nous faisons. Je fais des livres qui parlent de moi sans le dire." TS | Actualité OB Kiwi et plates-formes de blogs, Déco blogs, Balades à Sète, Chroniques lyonnaises et fidésiennes, Escapades, Histoires de chats et d'oiseaux, Littérature, Photographie, Société, Poupées, Tricot, La vie ... Communauté : "Victor & Victoria", esprit shabby chic, romantique et cosy.

Runaway

Publié le 6 Juin 2012 par Thaddée Sylvant in Poésie 2012 Credo


La tête et les pieds nus / Tes oripeaux épars / Sur le pavé des rues / Tu pars et tu repars

Des cartes et des plans d’eau / Tirés sur la comète / Un monde sur le dos / Ta dernière conquête

Écheveau des rivières / L’une à sec l’autre en crue / De folles forêts vierges / La métropole en rut

Tu squattes de vieux rails / Avec un nid d’aspics / Quelque part dans l’écaille / il y a ton œil fixe

Aprilis* après toi / De toutes ses nuées / Persuade Vénus / De vouloir se noyer

Jusqu’où veux-tu aller/ Partout c’est nulle part / Même la Voie lactée / N’habite que le noir.


[© Avril 2012 Credo, TS]

 

* Aprilis : étymologie d’avril

Commenter cet article
M
<br /> Quand l'envie de vivre se cogne à l'ordinaire, au quotidien, à la banalité de la vie... Aïe, un tourment de l'âme superbement bien vu<br />
Répondre
M
<br /> " Partout c'est nulle part " très intéressant car autant le monde est vaste autant il est petit à la fois... pourquoi être ailleurs il faut apprendre à vivre sans fuir. Merci<br />
Répondre
T
<br /> <br /> C'est ce que je pense, qu'on part pour se fuir soi-même dans l'espoir de se trouver ailleurs. Philosophique non ?<br /> <br /> <br /> <br />
F
<br /> de jolis mots mais on se demande de quoi tu parles on peut y voir un ecargot et bien d'autres choses...<br />
Répondre
T
<br /> <br /> Ah, chacun y voit ce qu'il veut, ce qu'il ressent... C'est ça la poésie, elle appartient autant à celui qui la lit qu'à celui qui l'écrit.<br /> <br /> <br /> <br />