Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Thaddée

"Ce qui parle le mieux de nous, ce n'est pas ce que nous disons, c'est ce que nous faisons. Je fais des livres qui parlent de moi sans le dire." TS | Actualité OB Kiwi et plates-formes de blogs, Déco blogs, Balades à Sète, Chroniques lyonnaises et fidésiennes, Escapades, Histoires de chats et d'oiseaux, Littérature, Photographie, Société, Poupées, Tricot, La vie ... Communauté : "Victor & Victoria", esprit shabby chic, romantique et cosy.

Un peu de sérieux maintenant

Publié le 31 Mars 2013 par Thaddée's in Les blogs et moi

Pour résumer

Venez comme vous êtes, avec votre caractère, et dites ce que vous pensez, dites-le comme vous avez l'habitude de le dire : je répondrai ou je ne répondrai pas. Si je suis en colère je vous enverrai bouler mais je ne pénaliserai pas les autres en fermant le blog aux commentaires.

Françoise, j'ai suivi ton conseil : non seulement j'ai rouvert le blog aux commentaires, mais en plus je ne les modère plus. De sorte que vous pouvez maintenant discuter entre vous sans que j'aie besoin d'être là.

Gérard : pas facile de faire court, ce n'est pas dans ma nature. Cependant j'essaierai de fractionner ma pensée et mon propos pour offrir à tous une lecture plus fluide.

Merci à vous tous pour votre présence et pour vos réactions. C'est vous qui faites vivre ce blog.

En vous souhaitant de bonnes Fêtes de Pâques, à bientôt.

PS : il me reste encore plein de photos de mon escapade à la mer.

Commenter cet article
U
<br /> je ne peux dire que merci et aller moi aussi me coucher :)<br />
Répondre
T
<br /> <br /> Oups, j'arrive avec un train de retard ;-) Bon week-end à toi Remy.<br /> <br /> <br /> <br />
U
<br /> Effectivement il y avait une suite à mon commentaire, mais je ne sais plus exactement laquelle ^^ il y a surtout une grosse erreur dans mon commentaire, je ne voulais pas dire "de personne que<br /> l'on hésite pas" mais " de personne que l'on héstime pas" moi et ma dyslexique o/ le duo gagnant. La suite du commentaire disait un truc du genre il faut accepter / écouter / entendre les<br /> critiques et les remarques des personnes que l'on estime et oublier les paroles des autres. Mais je suis d'accord c'est plus facile à dire qu'à faire, surtout quand on est d'une nature sensible.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Je peu avoir parfois des aspects provocateurs dans la prose, et bien d'autres défauts, mais si il y a une chose que je n'ai pas c'est de l'indifférence ou du mépris pour les lectrices, au<br /> contraire, souvent je n'écris que elles. J'ai besoin d'envisager, d'imager, de savoir que ces personnes me liront et pourront m'entendre.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> La provocation c'est curieux, je n'ai pas la sensation de l'être, ou en tout cas j'ai parfois envie de l'être plus mais je n'y arrive pas, j'espère souvent recevoir des réactions outrées,<br /> choquées, mais c'est très peu souvent le cas, c'est ce qui me fait penser que je ne vais parfois pas assez loin. Mais le prix de cette radicalité c'est que j'ai finalement que peu de lecteur, sur<br /> mon blog d'écriture quotidienne j'ai très peu de visites, peut être que si j'étais plus attentionés vis à vis des mes lecteurs / visiteurs ça serai différent.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Bien entendu que je lu ton commentaire jusqu'au bout, je l'ai même relu plusieurs fois :) Au plaisir de te lire ici ou ailleurs<br />
Répondre
T
<br /> <br /> Merci d'avoir terminé ton commentaire :-) En fait de viens de passer beaucoup de temps sur ton blog littéraire, à me refaire cette reflexion : ton écriture m'attire comme un aimant en même temps<br /> qu'elle me désarçonne. Je crois que toutes tes lectrices auraient envie d'être celle à qui tu écris ;-) comme Charline. Tu n'es pas indifférent, mais on ne peut rester indifférent(e) à ton<br /> écriture, elle passe à travers le corps comme, un feu, le fil d'une épée, de l'acide, ou le plus doux des alcools. Et c'est pourquoi je te lis à petites doses, pour ne pas tomber raide . Trêve de plaisanterie, je vais me coucher, nous reprendrons cette discussion plus tard si tu veux bien. Bonne nuit !<br /> <br /> <br /> <br />
U
<br /> je n'ai jamais su être un lecteur assidu, j'aime lire les gens par période, puis j'oubli, puis je reviens, puis je manque de temps, puis je reviens, je serai donc bien le plus mal placé pour<br /> critiquer ta nous assiduité à me lire et je serai plutôt bien placé pour le comprendre ;)<br /> <br /> <br /> Tout ça pour dire oui, à bientôt - oui je réponds à ton commentaire à l'envers :p -<br /> <br /> <br /> En feuilletant ton blog j'ai trouvé l'article où tu explique que tu décide de fermer le blog, le pourquoi c'est arrivé. Je peux te comprendre, mine de rien on m'est souvent beaucoup de soi dans<br /> ce que l'on donne sur nos blogs, alors quand la chose est mal perçues ou qu'elle est injustement critiqués cela peut faire mal. En même temps difficile d'éviter les cons si je puis parler ainsi,<br /> il y en a autant dans la vie numérique que dans la vie physique, et vu qu'il est encore interdit de les éradiquer, on peut juste essayer de se vacciner, s'habituer à eux, et un jour on arrive par<br /> moins prendre les choses à cœur quand elles viennent de personnes que l'on n'hésite pas<br />
Répondre
T
<br /> <br /> Je réponds même si ton com s'interrompt brutalement sur " l'on n'hésite pas"... je suppose qu'il y a une suite ;-) ? Tu vois je blogue depuis 2007, et en 6 ans je n'ai jamais pu m'habituer aux critiques, aux conseils, aux leçons de morale. Comme tu l'écris, on met beaucoup de soi sur son blog, on se montre, on se livre, on<br /> se confie, et on attend en retour un minimum de délicatesse et de respect. Quand je dis "on", je devrais plutôt dire "je". Certaines remarques m'atteignent au plus profond alors que... je ne<br /> connais même pas "en vrai" ces personnes et je devrais passer par dessus mais ça m'est encore impossible. Peut-être un jour ? ... Et pour ce qui est d'avoir délaissé ton blog, tes blogs, ce n'est<br /> pas faute de temps ou parce que je t'avais oublié. J'avais besoin de prendre un peu de recul. C'est très bizarre (et tout aussi déplorable :-( mais je me suis sentie jalouse de ta capacité de<br /> raisonnement, ta facilité d'expression, ta liberté de penser et d'écrire comme si tu te fichais de ce que tes lecteurs, surtout tes lectrices, pouvaient en penser. Certains écrits, je l'avoue,<br /> m'ont choquée. Tu es un esprit libre et provocateur, assez solide pour assumer les conséquences de ses provocations. Tout ce que je ne suis pas. Si je prends le risque, de temps en temps, de<br /> publier sur ce blog un article un peu "provocateur", j'en suis malade pendant dix jours, je n'ose plus lire les commentaires, je me monte la tête, et c'est d'un ridicule consommé je sais mais on<br /> ne se refait pas. J'ai trop peur de blesser les autres, et j'ai encore plus peur de m'attirer les foudres de mes lecteurs dont je veux croire qu'ils m'aiment bien. L'affectif me tuera ;-) Tu as<br /> lu jusqu'au bout ? ... Alors à bientôt sur tes blogs dont je reviens : je t'ai d'ailleurs laissé un petit com pour te dire que je reviendrais te commenter plus sérieusement ce week-end. Bonne<br /> soirée Rémy, merci pour cette discussion :-)<br /> <br /> <br /> <br />
U
<br /> c'est amusant parfois d'arriver après la bataille, enfin amusant n'est pas le mot, c'est une sensation curieuse, à la fois d'être là comme un cheveux sur la soupe et à la fois d'être là avec une<br /> forme de recule dans le regard.<br /> <br /> <br /> Je ne sais pas ce qu'il s'est passé pour que tu sois amené dans un premier temps à fermer le blog aux commentaires ni ce qu'il ta conduit à le reouvrir ; je suppose un excés de spam ou de troll<br /> ou de personnes désobligeantes. Si certains blogueurs s'en défendent moi je le revendique, je blog pour les commentaires, il n'y a rien de plus vivifiant qu'un inconnu ou une amie qui commente ce<br /> que j'ai écris ; cette forme d'échange, cette réaction en chaîne qui se met en branle quand on écrit ou que l'on reçoit un commentaire c'est ce qui me motive à écrire encore et encore sur mon<br /> blog ; connaissant des périodes fastes en commentaires et des périodes de vaches maigres, parfois de commentaires en commentaires se tissent des amitiés, parfois ça pourrait être le cas mais la<br /> personne cesse de vous lire et moi je me retrouve en manque. Je ne sais pas trop pourquoi est-ce que je dis cela, parce qu'au fond je ne sais pas ce qui a conduit aux prises de décisions qui ont<br /> été les tiennes.<br /> <br /> <br /> J'avoue aussi que j'ai été que très rarement trollé, trop rarement d'ailleurs à mon gôut parce que j'aime parfois user de la verve pour tenir tête aux cons, mais les cons ne s'aventurent jamais<br /> dans mon pays blogesque.<br /> <br /> <br /> Quoiqu'il en soit, merci d'avoir choisi de laisser ouvert ton blog aux commentaires ?<br />
Répondre
T
<br /> <br /> Merci pour ce très long commentaire Rémy (je ne sais plus si c'est Rémi ou Rémy). En fait, je m'étais un peu énervée contre le commentaire d'un blogueur, disons que ce jour-là j'avais les nerfs à<br /> vif et qu'il est mal tombé. Etant très susceptible ;-) vlan ! j'ai claqué la porte au nez de tout le monde... ce que j'ai vite regretté parce que'on ne ferme pas sa porte à tout le monde sous<br /> prétexte qu'on est fâché contre une seule personne. Voilà tout est rentré dans l'ordre et je m'en félicite parce que ce sont les commentaires (en partie) qui font avancer un blog, ce sont les<br /> réactions de nos lecteurs qui nous font avancer dans nos pensées, nos écritures. Sans réaction : il n'y a plus de motivation. Mais j'ai quand même un peu de mal avec ceux qui passent leur temps à<br /> prendre le contrepied de tout ce que j'écris, ou qui me font la morale ou me donnent des conseils. Je n'y peux rien c'est dans ma nature. Ainsi qu'il est dans ma nature de ne pas critiquer ni<br /> juger ce que je lis, préférant passer mon chemin... mais quand l'article m'a vraiment fait de l'effet, quand une écriture m'a causé un choc, j'y réponds quand même, quelquefois en écrivant<br /> quelques lignes ou un poème... Ce qui est arrivé il n'y a pas si longtemps ;-) J'ai un peu délaissé ton blog, je reviendrai te lire. Et d'ici là je te remercie pour ton argumentation et je te<br /> souhaite une belle soirée. A bientôt :-) ?<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> Coucou tardif a belle !<br /> <br /> <br /> Ben moi, j'débarque là après une dure journée de Pâques (hi, hi, hi!!!) un bon repas bien arrosé préparé par bibi la Mistic ! Et que vois-je ? une porte grande ouverte  qui laisse entrer<br /> tous les mots.  Je glisse donc les miens en passant, juste pour te dire que je pense à toi..<br /> <br /> <br /> Bisous ma Tata D<br /> <br /> <br /> Je vais lire tout ce que tu as écrit et après, au lit la chouete. je commenterai demain.<br /> <br /> <br /> DGAR<br />
Répondre
C
<br /> Ca y est ! j'ai lu tous les articles.<br /> Finalement, un seul long article ne m'aurait pas géné.<br /> <br /> <br /> Joyeuses Pâques Thaddée.<br />
Répondre
L
<br /> Tu as bien raison , tu m'as aussi bien écouté sur mes réponses<br /> <br /> <br /> A bientôt<br />
Répondre
D
<br /> bonjour Thaddée          tout d'abord joyeuses fêtes de¨Pâques.            contente de te lire<br /> même si je ne suis pas sur les blogs depuis quelque temps. bonne fin de journée et gros bisous<br />
Répondre
M
<br /> Eh bien voilà une bonne et sage décision :)<br /> <br /> <br /> Bonnes fêtes de Pâques à toi itou<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Je t'embrasse<br />
Répondre
F
<br /> et les photos seront les bienveues avec un petit texte à l'appui <br />
Répondre
M
<br /> Bon week-end de Pâques ma chère Thaddée !!!<br /> <br /> <br /> Plein de douceurs à ton Trésor<br /> <br /> <br /> Gros bisou<br /> <br /> <br /> Mamounette<br />
Répondre
O
<br /> Je vous souhaite de très belles fêtes de Pâques, Thaddée, agrémentées de nombreux et sympathiques commentaires ;)<br /> <br /> <br /> Amitiés,<br /> <br /> <br /> Odile<br />
Répondre
T
<br /> <br /> Oui, rien que de très gentils commentaires :-) A mn tour de vous souhaiter un très beau Lundi de Pâques Odile, à bientôt pour vous lire, sous un pseudo ou sous un autre ;-)<br /> <br /> <br /> <br />
F
<br /> Voilà qui me sied... <br /> <br /> <br /> Alors Thaddée que ces journées pascales soient pour toi source de plaisir... <br /> <br /> <br /> Je t'envoie mille pensées soyeuses et mélodieuses<br />
Répondre