Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Thaddée

"Ce qui parle le mieux de nous, ce n'est pas ce que nous disons, c'est ce que nous faisons. Je fais des livres qui parlent de moi sans le dire." TS | Actualité OB Kiwi et plates-formes de blogs, Déco blogs, Balades à Sète, Chroniques lyonnaises et fidésiennes, Escapades, Histoires de chats et d'oiseaux, Littérature, Photographie, Société, Poupées, Tricot, La vie ... Communauté : "Victor & Victoria", esprit shabby chic, romantique et cosy.

lecture au coin du feu

L'Esprit Déco, Noël rouge et neige

Publié le 5 Décembre 2016 par Thaddée dans Lecture Au coin du feu

l'Esprit Déco n°5, Novembre-Décembre 2016

l'Esprit Déco n°5, Novembre-Décembre 2016

Je connaissais pas mal de magazines déco tendance. Par tendance j'entends : cosy, shabby chic, romantique ... En 2014, date à laquelle j'ai découvert le shabby chic et le vintage, j'avais acheté les suivants : Maison Chic, Maison Cosy, Maison Romantique, Maison Vintage, Shabby Style. J'ai arrêté d'en acheter régulièrement parce que ça me revenait cher, à force. Il me semblait aussi que ça revenait toujours à la même chose, et dans les mêmes tons.

Mon préféré étant Maison Romantique

Noël en noir ?

J'avoue, cette année, ne pas ressentir la joie que j'éprouvais l'année dernière en contemplant les vitrines que je croise. Je me suis même laissé dire qu'on nageait dans le noir. Nous avions des chalets noirs au Marché de Noël et maintenant nous avons de la déco noire pour Noël.

Marché de Noël, décembre 2016

Marché de Noël, décembre 2016

Charly dans la vitrine de l'Atelier Pompadour

Charly dans la vitrine de l'Atelier Pompadour

Tania Boureau, auteur du blog Grange de Charme

Après tout pourquoi pas ... Mais j'ai du mal à adhérer. En fait, il n'y a rien dans la rue qui me fasse battre le coeur et me donne envie de prendre des photos. Et puis de fil en aiguille j'ai lu le nom de Tania Boureau sur Pinterest, sachant que Tania Boureau est l'amie de Rachel Ashwell initiatrice du shabby chic, et qu'elle est l'auteur du blog Grange de Charme sur Canalblog, et c'est chez elle que j'ai découvert l'existence d'un magazine déco qui m'avait complètement échappé jusqu'à présent : l'Esprit Déco.

Dans un article, Tania Boureau fait allusion au magazine l'Esprit Déco qui consacre quelques unes de ses pages à ses créations florales. Je sens me piquer la folle curiosité qui me fait défaut depuis quelque temps, j'effectue une rapide recherche sur le Net pour en savoir un peu plus sur ce magazine et là : éblouissement ! Je découvre le dernier numéro de l'Esprit Déco, celui de Novembre-Décembre épuisé sur le Web ... que je cours acheter illico au bureau de presse du coin. C'est ce qu'on appelle un coup de coeur ... et un coup de chance puisque il reste en rayon quelques exemplaires du précieux magazine.

Magazine l'Esprit Déco

Je me plonge avec délice dans ses pages sublimes. Ca ne m'est pas arrivé depuis longtemps d'avoir autant envie de quelque chose. Enfin, pouvoir m'immerger dans l'idée chatoyante et flamboyante d'un vrai Noël festif, opulent, charnel ! En prendre plein les yeux pour seulement 4,90 euros. Du rêve et du plaisir bon sang, c'est ce qu'on attend des Fêtes de fin d'année.

L'Esprit Déco, Noël rouge et neige
L'Esprit Déco, Noël rouge et neige
L'Esprit Déco, Noël rouge et neige
L'Esprit Déco, Noël rouge et neige

Et même un petit atelier DIY : on apprendra comment décorer une cuisine, ou peindre des fleurs à l'acrylique, on saura tout sur la patine vénitienne,  on apprendra la technique du marouflage. Ou bien, pour des paquets-cadeaux très originaux, pourquoi ne pas décorer des boîtes vintage avec des tissus imprimés ? - Direction Ros & Roses, le blog de Rosanna qui nous explique comment faire ▼. Une adresse indiquée par le magazine l'Esprit Déco.

Quelques idées déco pour un Noël réinventé

Et pour terminer en beauté quelques photos de décorations de Noël qui sortent de l'ordinaire. L'année dernière à la même époque c'était la fleuriste Pierflor qui remportait la palme de l'esthétique et de l'originalité avec ses petits sapins de bois.

Vitrine Pierflor, décembre 2015

Ces compositions n'auraient pas démérité dans les pages du magazine l'Esprit Déco ▼

L'arbre de Noël réinventé, l'Esprit Déco P. 21

L'arbre de Noël réinventé, l'Esprit Déco P. 21

Au fond, doit-on vraiment s'encombrer d'un sapin ? On pourrait sortir un bel escabeau rustique (Affari of Sweden), le décorer de quelques branches de résineux juste pour l'excuse, puis suspendre les cadeaux aux barreaux, bien en vue ... Ils feront office de décorations, aidés par les pendants en étoile ou en cœur.

l'Esprit Déco, P. 21

Cette année c'est une création de la boutique F comme Femme qui retient toute mon attention. Un chef-d'oeuvre de grâce et d'inventivité tel que je n'en avais jamais vu auparavant.

F comme Femme, décembre 2016

Nouveau !

L'Esprit Déco, Noël rouge et neige

L'Esprit Déco, Petits Bonheurs. Les grandes joies se cachent dans les petites choses. Année 1, hors-série n°1 : Noël approche ... Nuit sainte dans l'ancienne école, La belle idée : un marché de Noël au jardin, Cette année, on offre des cadeaux du coeur. 100 petites joies, les recettes de nos grand-mères, contes intemporels, déco & découvertes.

Il ne me reste qu'à vous souhaiter d'heureux préparatifs des Fêtes de fin d'année. Attention ! Ici, à Lyon, ça commence le 8 décembre avec la Fête des Lumières !

commentaires

Ca sent Noël

Publié le 6 Novembre 2016 par Thaddée dans Photo et Vidéo, Les blogs et moi, Lecture Au coin du feu

Au coin du feu

Je n'avais jamais mangé de tartiflette. Puis j'ai acheté du fromage à tartiflette. Dites-moi, que me restait-il à faire ? - Une tartiflette bien sûr.

Ca sent Noël

J'ai commencé par éplucher cinq petites pommes de terre que j'ai mises à cuire dans l'eau. Une fois cuites, je les ai écrasées avec une fourchette. Je crois qu'on peut aussi les découper en rondelles. N'ayant pas d'oignon sous la main je les ai mélangées avec de l'échalote et des lardons. Pour finir j'ai disposé sur le dessus du plat des cubes de reblochon. J'ai enfourné 25 minutes thermostat 200 et pour une première, ce fut un régal ! Et c'est très réconfortant quand il fait froid.

Vitrine en cours

Ca sent Noël

Le magasin de jouets commence à sortir les tentures rouges des grands soirs, c'est bon signe. Ne pas oublier qu'à Lyon les festivités de fin d'année s'ouvrent début décembre à l'occasion de la Fête des Lumières autrefois nommée les Illuminations, lesquelles se tenaient le 8 décembre uniquement.

Tilda & Les loisirs créatifs

Je ne suis pas du tout DIY (Fais-Le Toi-Même). Faut dire qu'avec le travail je manque singulièrement de temps. Même mon mi-temps thérapeutique me prend toute la journée car les heures de travail sont dispersées du matin jusqu'au soir. Pas vraiment l'idéal pour se concentrer sur un ouvrage de quelque nature qu'il soit. Mais j'ai le béguin pour les loisirs créatifs, qui remettent à la mode, et au goût du jour, les travaux d'aiguilles de nos grands-mères et même de nos mamans. Peut-être, un jour, quand je serai à la retraite, dépasserai-je la confection de l'écharpe pour nounours.

Ca sent Noël

En vitrine chez ma libraire, ce livre aguicheur m'a tout de suite fait de l'oeil. Normal ! - J'dore le style des poupées Tilda, leur visage nu, leur silhouette élancée, leurs fringues largement démodées qui fleurent bon le romantisme d'antan. Ce sont aussi des lapins et tout ce qu'on veut, qui seront reconnaissables entre mille, car toujours attifés de jupettes et corsages tendrement désuets.

Des livres avec Tilda, il y en a plein ! De quoi faire rêver nos âmes d'enfant et nous offrir, au fil des pages, la chaleur d'un univers tout doux. Y'a pas de mal à se faire du bien.

Et croyez-vous que les loisirs créatifs soient uniquement réservés aux femmes ? - Eh bien non, c'est une idée reçue ! Je l'ai découvert en lisant la dernière sélection du staff d'Overblog qui nous présente cette fois le drôle de scrapbooking d'un homme, vous avez bien lu, d'un homme. Mais bon. Nous savons déjà que la mode est une affaire d'homme. Ainsi que la cuisine. Et la déco d'intérieur. Alors pourquoi pas le scrapbooking ? Je vous présente Le Scrap au Masculin de Victor ▼.

Je vous souhaite à toutes à tous un bon dimanche, merci à celles et ceux qui prennent le temps de réagir à mes articles, ça me fait toujours très plaisir et c'est ça qui me donne envie de poursuivre le blogging. Sans vous, j'aurais arrêté depuis longtemps.

commentaires

Chemin de Fontanières

Publié le 2 Septembre 2016 par Thaddée dans Photo et Vidéo, Lecture Au coin du feu

Trop-pleins de soleil

Chemin de Fontanières

Pour commencer, cette photo que j'ai prise hier matin, deux jours après la mort brutale d'un voisin, jeune encore, que j'aimais bien. C'était mardi après-midi, le Samu est venu chez lui. Depuis, je passe devant sa porte plusieurs fois par jour, je ne l'entends plus. Je descends dans la rue plusieurs fois par jour, je ne le vois plus. Et je n'arrive pas à croire qu'il n'est plus là.

Chemin de FontanièresChemin de FontanièresChemin de Fontanières

En route pour la Bonne Maison

Hier soir une idée lumineuse m'est venue : et si j'allais voir enfin ce beau Jardin de la Bonne Maison, Chemin de Fontanières à la Mulatière ? - Ce matin c'est parti. Le jardin ouvre à 9 heures, j'y serai à l'ouverture.

Chemin de Fontanières
Chemin de Fontanières
Chemin de Fontanières
Chemin de Fontanières
Chemin de Fontanières

Sur le trajet tout en descente, je prends quelques photos de l'arrière de l'église, de la petite tour et de belles portes anciennes.

Chemin de Fontanières
Chemin de Fontanières
Chemin de Fontanières
Chemin de Fontanières
Chemin de Fontanières
Chemin de Fontanières
Chemin de Fontanières

Je suis Chemin de Fontanières à la Mulatière. J'y croise de vieilles maisons dont une coiffée d'une énorme toiture en ardoises noires, ce qui est extrêmement rare dans la région.

Chemin de Fontanières
Chemin de Fontanières

Il est neuf heures du matin, je fais tinter la cloche du 101 Chemin de Fontanières, et le portail s'ouvre sur l'incroyable Jardin de la Bonne Maison.

La Bonne Maison, le livre
La Bonne Maison, le livre
  • Auteur(s) : Odile Masquelier
  • Editeur : La Maison Rustique
  • Parution : 02/11/2001
  • Nombre de pages : 160
  • Nombre de livres : 1
  • Expédition : 1095
  • Dimensions : 26.00 x 26.00 x 1.90

Résumé :
LES ROSES ANCIENNES portent des noms qui font rêver : Aglaïa , Le Vésuve , Impératrice Joséphine ou Bouquet d'Or . Elles ont la légèreté d'une dentelle comme Félicité Perpétue , elles portent des fleurs très pleines, aux pétales en quartiers comme Triomphe de La Guillotière , elles offrent un parfum de myrrhe avec de petites fleurs roses comme Belle Isis ... Dans cet ouvrage, vous découvrirez une sélection des zoo variétés cultivées dans le Jardin de La Bonne Maison, toutes créées au plus tard au début du XXe siècle.

Odile Masquelier, tout en faisant partager au lecteur l'incomparable expérience qu'elle a de la culture de ces roses, l'entraîne à la découverte du jardin raffiné et inventif qu'elle leur a consacré, dressant plusieurs pergolas de roses aux couleurs tendres, mêlant les rosiers aux vivaces dans le mixed border, faisant ployer de vieux fruitiers sous de gigantesques rosiers lianes...

Biographie:
ODILE MASQUELIER est propriétaire et créatrice du Jardin de La Bonne Maison, auquel elle a travaillé pendant trente-cinq ans. Passionnée de roses anciennes, elle a acquis à leur sujet une somme de connaissances botaniques et jardinières, mais aussi historiques, qui lui ont valu une renommée internationale. Elle est conférencière et auteur d'articles parus notamment dans des revues publiées en Europe et aux Etats-Unis.

commentaires

Josef Palecek, illustrateur

Publié le 28 Juillet 2016 par Thaddée dans Lecture Au coin du feu

 Josef Palecek, illustrateur

Josef Palecek - Né en 1932 - Nationalité : tchèque.
Josef Palecek est né à Jihlava le 25 février 1932. Diplômé de l'université Charles à Prague, il est peintre et illustrateur, mais également graphiste et créateur de bandes dessinées.

Ricochet Jeunes

Pour conjurer le mauvais sort je cherchais quelque chose de léger, j'ai trouvé les dessins de Josef Palecek (à ne pas confondre avec Josef Palecek né le 5 mai 1949 à Starý Kolín en Tchécoslovaquie aujourd'hui ville de République tchèque, ancien joueur professionnel de hockey sur glace qui fut également entraîneur de hockey par la suite). Josef Palecek l'illustrateur a beaucoup dessiné ! J'ai choisi de vous montrer ses chats puisque nous sommes une communauté de chats. Les chats de Josef Palecek sont facilement reconnaissables : ils ont de grandes oreilles.

 Josef Palecek, illustrateur Josef Palecek, illustrateur Josef Palecek, illustrateur
 Josef Palecek, illustrateur Josef Palecek, illustrateur Josef Palecek, illustrateur
 Josef Palecek, illustrateur Josef Palecek, illustrateur Josef Palecek, illustrateur

C'est naïf et frais, débonnaire et facétieux, parfait pour s'aérer la tête. Sur ce je vous laisse, je viendrai vous voir ce week-end. A bientôt !

commentaires

Un petit air de Belle Epoque

Publié le 24 Avril 2016 par Thaddée dans Photo et Vidéo, Lecture Au coin du feu

 Belle Epoque Mode – Artikel von Beata Sievi

Belle Epoque Mode – Artikel von Beata Sievi

Ce matin il n'y avait pas du tout le même ambiance que d'habitude à la foire aux livres - vide-grenier des Provinces. Peut-être faut-il imputer cette morosité au vent froid qui soufflait sur le marché, renversant les porte-vêtements et nous frigorifiant sur place, pauvres malheureux ! Pour moins de 10 euros j'ai quand même trouvé de quoi me vêtir cet été, avec en prime un chapeau bleu-marine à perles pour me protéger du soleil et un mini sac à main très pratique lorsque je n'ai à prendre que mes papiers, mon porte-monnaie et mes clés.

Un petit air de Belle Epoque
Un petit air de Belle Epoque
Un petit air de Belle Epoque
Un petit air de Belle Epoque
◄ Il y avait un très beau livre illustré sur la Belle Epoque mais même si le vendeur me le laissait à 12 euros, je préférais consacrer mon budget à l'habillement, car il devenait urgent de renouveler ma garde-robe estivale. Je n'ai pas craqué non plus, cette fois, sur les bibelots dont je rapporte (trop) souvent un plein sac !

A partir de 1894, LE RIRE traque, chaque samedi, la pignouferie universelle telle que la sentait venir déjà Gustave Flaubert au temps de Bouvard et Pécuchet. LE RIRE publie des dessins de Toulouse-Lautrec - Félix Vallotton, Steinlen - Forain - Jacques Villon - Willette - Cappiello - Josso - Léandre - Caran d'Ache - Charles Huard - Poulobot - Benjamin Rabier - pour ne citer que les plus célèbres d'entre eux.
Fortement marquée par les idées anarchistes ou socialistes, L'ASSIETTE AU BEURRE démasquait les faux nez, LE RIRE pour sa part, s'en prenait aux faux culs.
C'est une banalité de dire aujourd'hui que la "Belle Epoque" ne fut vraiment belle que pour quelques uns.
La vision que nous laissent tous ces dessinateurs des années 1894/1908, parmi lesquelles sont sélectionnées les œuvres qui figurent dans ce livre d'or, constitue une satire, à la fois féroce et infiniment réjouissante, de la société bourgeoise par elle-même.

Babelio

Un petit air de Belle Epoque

Il faisait soleil, c'est toujours ça de pris ! - et de tout façon quelque temps qu'il fasse c'est toujours un bon moment que de chiner tranquillement à la recherche du petit quelque chose qui va vous simplifier la vie. En général je pars sans idée préconçue, je me laisse séduire par ce que je vois. Mais aujourd'hui j'avais ma liste en tête. Le sac et le chapeau m'ont fait de l’œil sans que j'aie prévu d'en acheter. Passez toutes et tous un beau dimanche, à bientôt !

commentaires

Les Chats en France, Rachael McKenna

Publié le 15 Février 2016 par Thaddée dans Echange et Partage, Lecture Au coin du feu

Clic pour voir en plus grand les beaux matous du livre Les Chats en FranceClic pour voir en plus grand les beaux matous du livre Les Chats en France

Clic pour voir en plus grand les beaux matous du livre Les Chats en France

Les Chats en France, Rachael McKenna
Les Chats en France, Rachael McKenna

'Les Chats en France' de Rachael McKenna, Editions Delachaux & Niestle ►

C'est un message de Jean-François qui m'a mis la puce (du chat bien sûr) à l'oreille. Ayant accidentellement feuilleté un ouvrage-photo chez un libraire, il a trouvé superbes les images du livre, et les textes poétiques à souhait.

" Moi, qui n'ai pas de chat, m'écrit Jean-François, j'ai failli l'acheter, c'est tout dire."

Rachael McKenna aime les chats, et ça se voit. Elle est partie à leur rencontre dans toute la France pour les photographier dans leur environnement. A l’aube, Rachael a arpenté les ruelles de petits villages endormis, elle a visité des châteaux, des maisons, des jardins, des forêts, qui servent tous de décors naturels à ses images. Alanguis, joueurs, curieux, pressés, rêveurs, les chats photographiés par Rachael racontent tous une histoire. Les brumes du petit jour, les lueurs d’un coucher de soleil contribuent à la beauté des ambiances créées par Rachael. Il faut parfois chercher le chat dans son décor, tellement l’animal et les couleurs se fondent ensembles. A travers cet album, la photographe nous convie à une magnifique promenade en France, en compagnie des chats.

Amazon.fr

Découvrez d'autres photos de Rachael McKenna sur son site _▲_

commentaires

Les boloss des Belles Lettres

Publié le 17 Janvier 2016 par Thaddée dans Lecture Au coin du feu

La littérature est une terre de mirages, une femme séduite mais rétive telle une gazelle farouche qui se méfierait des lions voraces que nous sommes, nous, lecteurs. Qu’on la déchire entre nos crocs ou qu’on l’assomme de nos lourdes pattes, elle reste souriante face à son troupeau, car au-delà de la dégradation physique demeure l’amour de l’art... PTDR !!! t’as cru on était là pour te baratiner avec notre vieille dégaine d’intello mais non t’as craqué nous on va t’envoyer la grosse purée littéraire TATATA des gros classiques en rafales sur ta ganache featuring Phèdre, la MILF indomptable, Emma Bovary, la zouz campagnarde pas dégueu, et Gatsby, le David Guetta de la East Coast !! on met la grosse tatane à Lagarde & Michard et BIM ! tout de go on s’impose dans le tiéquar.

Les Boloss des Belles Lettres

Le temps d'une vidéo, le mythique acteur Jean Rochefort (au centre) s'est prêté au jeu des «Boloss des belles lettres» - Michel Pimpant (à gauche) et Quentin Leclerc - en résumant Madame Bovary dans le langage de la rue. PHOTO : FOURNIE PAR LES BOLOSS DES BELLES LETTRES

Le temps d'une vidéo, le mythique acteur Jean Rochefort (au centre) s'est prêté au jeu des «Boloss des belles lettres» - Michel Pimpant (à gauche) et Quentin Leclerc - en résumant Madame Bovary dans le langage de la rue. PHOTO : FOURNIE PAR LES BOLOSS DES BELLES LETTRES

Les boloss des Belles Lettres

Ce sont les charretiers du français moderne. Ils sont deux : Quentin et Michel, à baragouiner petit nègre au grand dam des critiques littéraires si sérieux, si sérieux. Mais nous : soyons un peu sérieux, le temps de raconter leur histoire.

Au commencement était le blog, créé en 2012 par deux zozos zinzins de beaux mots et de prose, Quentin et Michel. La vingtaine dépassée pour l'un, la trentaine bien tassée pour l'autre. L'idée : publier les résumés des grands classiques de la littérature dans la langue de la rue. Sous les assauts conjugués de l'argot et de l'imaginaire, Rastignac devient "un gros daron de la réussite sociale", Le parfum, "le cirque Pinder du Dawa cosmétique", Roméo, "un Véronais fragile qui matche à 200 sur Tinder" et Le Petit Prince, le récit d'un feu de camp en mode Brokeback montain. Le Web se marre. Le succès est immédiat. La presse aussitôt s'en empare. Adapté en livre édité chez J'ai Lu, les textes des Boloss débarquent, maintenant, sur le petit écran Et c'est Jean Rochefort qui s'y colle, visiblement réjoui de bousculer la langue.

► Les boloss des belles lettres | nouveau | série | Jeudi 20:40 France 5 (Télé Z)

Et voilà ce que disent les bolos de l'irruption de Jean Rochefort dans leur délire _▼_

grosse surprise aux tontons !!!! on a mis en orbite le satellite JEAN ROCH dans la station spatiale internationale du lol !!!! le tataneur mystique déboule dans les bacs avec le hit MADAME BOVARY de gustave flaubert enjoy tonton le plaisir parfumé d'un boss allié à la puissance littéraire !!! fais nétour ça à toute ta mifa et aux zouz ou keum que tu kiff pour chopper et kiss sur vos seufs !!!! love et délire !!!!

Les boloss des Belles Lettres

Tout ça c'est bien beau mais c'est quoi un bolos ? - Et c'est là que ça se corse (pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? ) La traduction de "bolos" est pour le moins ... épineuse et contestée. Personne ne s'accorde sur sa véritable définition. Naïf, salaud, bourgeois, lopette : un bolos c'est à peu près tout ça en même temps. Difficile d'y voir clair. On peut tout de même en déduire que le bolos est un individu inadapté, décalé, qui se fait remarquer par son crétinisme et/ou sa mauvaise réputation. En outre (histoire de compliquer encore un peu plus les choses) on peut écrire indifféremment : bolos, boloss ou bolosse, d'où, bien sûr, d'âpres querelles orthographiques.( Il faut quand même savoir que dans les collèges et les lycées, sur MSN ou sur les blogs, bolos désigne aujourd'hui un 'pigeon', une victime, un individu faible.)

Bolos - Mot apparu dans la banlieue parisienne (Val-de-Marne ou Seine-Saint-Denis) dans les années 2000, d’origine incertaine : soninké, arabe ou verlan. Le dictionnaire de la zone cite l’hypothèse du linguiste Jean-Pierre Goudaillier selon laquelle bolos serait le verlan de lobos (« lobotomisés »). D’autres soutiennent que le mot est la contraction de bourgeois et lopette, le bolos étant alors un individu dont il est facile d’extorquer de l’argent. Une autre hypothèse est l'évolution salaud > verlan lauss > mon lauss > beau lauss > bolos, compte tenu de l'utilisation de mon lauss dès 1995 par Sté Strausz dans le refrain du titre de rap C'est la même histoire.

Bolos étymologie | Wiktionnaire

Pour lire de la littérature classique à la sauce boloss c'est ici _▼_

Perso, ça me botterait drôlement d'écrire une langue française complètement réinventée. Ce n'est pas faute, d'ailleurs, de m'y essayer de temps en temps. Mais c'est moins facile qu'il n'y paraît ! En tout cas je tire mon chapeau à ces deux-là : hier soir je lisais à voix haute un de leurs fameux résumés littéraires et franchement, ça me faisait sourire. Parce que le mélange des genres et des langues, classique et boloss, faut bien avouer que ça paie. Supersuper bravo les boloss.

commentaires

La terrasse

Publié le 10 Janvier 2016 par Thaddée dans Photo et Vidéo, Lecture Au coin du feu

La terrasse

Heureusement, dans la vie, il y a de jolies choses. Des choses rouges qui vous ravigotent les sangs. Un pied de vigne sert d'entrée à la minuscule terrasse. C'est on ne peut plus chaleureux et ça me rappelle une anecdote de Secrets royaux par Stephen P. Barry.

Juste après le mariage du prince de Galles et son installation au palais de Kensington, le ministère de l'Environnement construisit pour le couple une magnifique terrasse. Elle est vaste, ensoleillée et couvre toute la longueur des deux appartements, avec une serre au milieu, un barbecue et beaucoup de meubles de jardin. Elle est aussi complètement privée, sans immeuble qui la domine.
La princesse Michael, voisine des Galles, en voulut une aussi quand elle vit construire celle-là.

Secrets royaux, Stephen P. Barry

Sur ce, la princesse Michael envoie chercher l'homme chargé de l'entretien de Kensington et fait une demande, mais il refuse en disant que cela serait trop cher. Pris dans des circonstances difficiles, Heseltine, le secrétaire de l'Environnement, reconnaît enfin qu'il serait délicieux que les enfants aient de l'air frais et que oui, elle pouvait avoir un balcon-terrasse.

Malheureusement, il ne se compare pas avec la terrasse des Galles. Pour commencer, comme il est sur le côté du bâtiment, il est dominé par le personnel du prince de Galles et les Galles eux-mêmes s'ils ont envie de se pencher aux fenêtres de leur chambre. Il est très petit, avec un tapis imitant le gazon et juste assez de place pour deux fauteuils. Le cœur de la princesse Michael doit se serrer quand elle pense au merveilleux toit en terrasse au-dessus d'elle, où la princesse Diana prend des bains de soleil.

Secrets royaux, Stephen P. Barry

A moi, l'adorable petite terrasse rouge de la photo me suffirait largement. Il me suffit même de passer la voir et de l'admirer. Nouveau : dans mes Pages (colonne droite) on trouvera désormais les albums photo des mois et des années à venir.

commentaires

Secrets royaux, Stephen P. Barry

Publié le 10 Janvier 2016 par Thaddée dans Lecture Au coin du feu

Le travail que l'on fait est le loyer que l'on paie en échange de la vie.

Le Reine Elisabeth, reine mère

Secrets royaux, Stephen P. Barry

C"est en cherchant un livre à prêter à maman que j'ai trouvé celui-ci dans ma bibliothèque. Je ne l'avais jamais lu. J'avoue que mes étagères sont chargées de livres que je n'ai pas encore lus. Dès que je l'ai eu en main, j'ai éprouvé une irrésistible envie de me plonger dedans. Et je ne le regrette pas. C'est un ouvrage superbement documenté, rédigé de la main de Stephen P. Barry, l'ancien valet du Prince Charles, qui nous éclaire sur le quotidien de la royauté britannique dans les coulisses des somptueux palais. Il n 'est pas dans mes goûts de commenter, résumer, critiquer un ouvrage littéraire ; certains s'y emploient avec bien plus de talent que moi. Mais là c'est différent. Si vous avez aimé regarder Downton Abbey sur TMC ces dernières semaines, vous allez adorer Secrets royaux.

Pendant douze ans au service du prince Charles, Stephen P. Barry a occupé un poste d'observation privilégié pour regarder vivre les hôtes de Buckingham Palace. En effet, à part leur propre famille personnelle, les membres de la royauté sont beaucoup plus près des hommes et des femmes qui les servent que de toute autre personne. Et ils sont des centaines à leur service. "Secrets royaux" révèle ce qu'ont vu le majordome, le page, le valet de pied, l'habilleur, la femme de chambre, le garde du corps, la nurse et le chef cuisinier. Vu, et entendu. C'est une chronique affectueuse et pleine d'esprit, un récit extrêmement révélateur, le plus détaillé qui ait jamais été publié sur la vie quotidienne royale.

Secrets royaux, Stephen P. Barry

Le récit regorge d'anecdotes truculentes mais ce n'est pas là tout ce qui fait son charme. Il faut également se régaler des réparties inénarrables des reines, princes et princesses. Se laisser emporter dans le tourbillon des réceptions, déplacements et banquets de la royauté. Ne pas mâcher son plaisir en s'extasiant devant les trésors royaux, des diadèmes à la vaisselle. Cristal, argenterie, linge blanc damassé ... Rutilant décor des salons et des chambres. Tout contribue à séduire le lecteur avide de savoir comment ça se passe à l'intérieur des palais, non seulement pendant les dîners officiels, mais encore dans l'intimité du petit- déjeuner. Imaginez maintenant un prince qui n'a jamais vu de sa vie un billet de cinq livres ; un serviteur qui, tous les soirs pour son maître, étale le dentifrice sur sa brosse à dents. Et tant d'autres croustillants détails de leur vie quotidienne.

Stephen P. Barry est aussi l'auteur d'un premier ouvrage biographique : Royal service.

NB - L'exemplaire que j'ai entre les mains souffre d'une bien curieuse singularité : au verso de la P. 185, la page est blanche. Le texte se poursuit sans transition à la P. 187. On trouve la P. 186 au verso de la P. 189. J'ignore si cette erreur de mise en page touche d'autres exemplaires de l'ouvrage. Une erreur tout à fait surprenante pour une collection qui a quand même plus de valeur qu'un simple livre de proche. Le prix en était de 89,00 F TTC en 1985.

commentaires

Les layouts de Monica Bingham

Publié le 2 Décembre 2015 par Thaddée dans Les blogs et moi, Lecture Au coin du feu

Mercredi 2 décembre 2015 - Dieu veille, il te libère

Calendrier de l'Avent

Puisque la saison s'y prête, avant de vous présenter un nouveau designer je vais mettre en ligne un adorable petit poème de Jacques Prévert, qui avait le sens des tournures simples, et des images-choc !

Clic pour lire sans s'arracher les yeux

Clic pour lire sans s'arracher les yeux

Venons-en maintenant au sujet du jour qui rappelle étrangement mes articles récents : oui, je vais encore vous parler de fonds de blog. C'est mon dada, je n'y peux rien.

Les layouts de Monica Bingham

Quelques jolis fonds de blog ici _▼_ sur photobucket, proposés par Monica Bingham

Ces fonds de blog, étroits, conviendront par exemple au Thème Dream High, sur OB Kiwi, qui se présente ainsi : tout en longueur, sans colonne latérale, et "transparent" dans le sens où s'affichera le fond de blog dans sa totalité sans que vous ayez à rechercher un fond d'article.

Capture d'écran : un background de Monica Bingham sur le Thème Dream High

Capture d'écran : un background de Monica Bingham sur le Thème Dream High

Ci-dessus _▲_ un exemple approximatif de ce que ça donnera sur le Thème Dream High. Approximatif parce que la capture d'écran, je l'ai faite sur mon administration. Le résultat final, après enregistrement des modifications, s'avère toujours être meilleur que l'aperçu.

Je ne doute pas que cet élégant fond de blog ravira les amatrices de dentelles et de scrap !

commentaires
<< < 1 2 3 4 5 6 7 > >>