Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Thaddée

"Ce qui parle le mieux de nous, ce n'est pas ce que nous disons, c'est ce que nous faisons. Je fais des livres qui parlent de moi sans le dire." TS | Actualité OB Kiwi et plates-formes de blogs, Déco blogs, Balades à Sète, Chroniques lyonnaises et fidésiennes, Escapades, Histoires de chats et d'oiseaux, Littérature, Photographie, Société, Poupées, Tricot, La vie ... Communauté : "Victor & Victoria", esprit shabby chic, romantique et cosy.

les blogs et moi

Dessinateurs de Sète

Publié le 3 Mars 2019 par Thaddée dans Les blogs et moi

Quand mon âme aura pris son vol à l'horizon Vers celles de Gavroche et de Mimi Pinson Celles des titis, des grisettes, Que vers le sol natal mon corps soit ramené Dans un sleeping du Paris-Méditerranée, Terminus en gare de Sète.

Georges Brassens

Comme vous vous en doutez, j'ai Sète en tête 24 heures sur 24 et il va être très bientôt question de visiter des appartements. Afin de préparer au mieux ma vie quotidienne dans la ville de mes rêves je me fais des listes qui vont des grandes surfaces alimentaires aux piscines sétoises. En effectuant mes recherches, évidemment je fais des trouvailles et c'est ainsi que je suis tombée sur deux blogs de dessinateurs qui ont eu la très bonne idée d'immortaliser l'île singulière à coups de crayon. Voilà donc ce que je vous propose aujourd'hui : un petit tour d'horizon de mon île bleue vue par deux artistes.

Je vais commencer par la Croqueuse Compulsive Sylvie qui fait partie des Urban Sketchers, organisation à but non lucratif qui met en avant la valeur artistique, narrative et pédagogique du dessin "in situ", qui en fait la promotion et créée des liens entre croqueurs du monde entier, qu'ils soient chez eux ou en voyage. Les sketchers français partagent leurs dessins sur le blog dont je vous adresse le lien ci-dessus , et/ou sur le groupe Flickr USK France.

Dessinateurs de Sète

Photos du 17 juillet 2018, place du Poulpe à Sète. Voilà maintenant ce qu'en fait Sylvie : pas mal non ?

Place du Pouffre, le pouffre étant le poulpe, symbole de la ville avec les tielles, spécialités sétoises

Place du Pouffre, le pouffre étant le poulpe, symbole de la ville avec les tielles, spécialités sétoises

Cette année, le 19 janvier 2019, je photographie la statue du jouteur. A droite l'interprétation picturale de Sylvie la Croqueuse ▼.

L'homme aux pieds nus - A la gloire des joutesL'homme aux pieds nus - A la gloire des joutes

L'homme aux pieds nus - A la gloire des joutes

Si vous souhaitez voir plus de croquis de Sylvie je vous invite à découvrir sa page consacrée à Sète ▼, notamment ses cadres verticaux lesquels évoquent des marque-pages : on croirait voir Sète à travers une étroite meurtrière.

J'enchaîne avec le blog Voyagitudes sur Overblog, tenu par un Lyonnais. Dans un style très différent de celui de Sylvie, emdé appréhende Sète à la façon d'un auteur de BD, et toujours avec une petite chanson dans la tête, et beaucoup d'humour.

Dessinateurs de Sète
Dessinateurs de Sète
Dessinateurs de Sète

Je vous invite à découvrir ici ▲ la singulière cartographie d'emdé et pour l'heure, il ne me reste plus qu'à vous souhaiter un très joli dimanche, rempli de couleurs et de chansons. Les titis, Félix et moi on vous embrasse. A bientôt !

commentaires

Comment rétablir le Reader dans votre administration

Publié le 17 Janvier 2019 par Thaddée dans Echange et Partage, Les blogs et moi

Capture d'écran de mon administration ; on peut y voir le Reader dans l'angle supérieur droit

Capture d'écran de mon administration ; on peut y voir le Reader dans l'angle supérieur droit

Dans un commentaire, Jean-Marc communique sur les procédures à suivre pour rétablir le Reader (toujours en version bêta mais fonctionnel).

Vous allez dans Profil (à côté de la cloche)
► Paramètres
► Réglages
► Activer les fonctions Béta
► Enregistrer
Le Reader est alors activé en haut à coté d'aide et de la cloche.

Jean-Marc

Je me retire un moment des blogs, le moral n'est pas bon. Je ne dors plus depuis deux nuits (le souci + Félix qui hurle non-stop). Merci de votre compréhension et à bientôt.

commentaires

Nouvelle année, (nouveau) départ

Publié le 2 Janvier 2019 par Thaddée dans Une vie comme les autres, Les blogs et moi

Papier de Verre le jeudi 3 janvier 2019 - Adresse du background en https

Papier de Verre le jeudi 3 janvier 2019 - Adresse du background en https

Edit 03-01-19 - Pour l'instant, j'ai réglé mon problème en ajoutant simplement un s à http. Du coup OB ne me signale plus de contenu non sécurisé.

----------------------------------------------------------------------------

Comme vous le savez sans doute, l'année 2019 représente pour moi un tournant dans ma vie. En effet je vais perdre mon travail, après licenciement pour inaptitude (laquelle sera prononcée par la Médecine du Travail au terme de mon arrêt maladie qui dure déjà depuis un peu plus de deux mois). Des circonstances qui vont m'amener à me réinventer, ce qui n'est pas pour me déplaire. En dépit de l'âge et du besoin de sécurité j'ai toujours l'esprit d'aventure et surtout, je suis d'une insatiable curiosité. J'ai le goût d'apprendre, et ce n'est pas pour me flatter mais j'ai le sens de l'adaptation (même si cela prend de plus en plus de temps).

Il se peut que la situation me conduise à déménager. Ainsi, de pouvoir réaliser mon rêve de m'installer à Sète. Ces changements à venir me font peur autant qu'ils m'excitent. Depuis quelque temps déjà j'attends de pouvoir faire ma petite révolution. Mon CDI me piégeait dans l'uniformité d'une vie monotone et me privait de réaliser les rêves chers à mon coeur. Me retrouver au chômage c'est donc un mal pour un bien. Ce sera dur de retrouver un emploi à mon âge (il me reste 5 ans à tenir avant l'heure de la retraite) mais j'ai bon espoir que mes recherches aboutissent tôt ou tard.

Tout le monde, en début d'année, se prête au jeu des bonnes résolutions. Alors ... je pourrais arrêter de fumer mes six ou sept cigarettes par jour. Mais cette année c'est mon dos qui décide : plus d'efforts physiques, donc il me faut un travail pépère et je l'espère, mieux rémunéré, qui me permette de vivre plus à l'aise et de concrétiser mes projets.

L'occasion pour moi, bien sûr, aussi, de m'offrir un nouveau blog repeint aux couleurs d'un Nouvel An vierge et plein de promesses. Et juste après, le désenchantement. Je m'en vais vous expliquer tout ça.

Nouvelle année, (nouveau) départ

Pour mon Thème Kiwi (gratuit) j'ai choisi, hier après-midi, un background issu du blog Vintage Made for You, sur lequel je puise beaucoup d'inspiration depuis plusieurs années déjà. Comme souvent, ces blogs dédiés à la déco de blogs sont installés sur Blogger, et ça fait belle lurette que Blogger est passé par le https qui est une mesure de sécurité (ne me demandez pas laquelle, c'est trop compliqué pour moi). Après quelques bidouillages dans le code html je me retrouve non sans fierté avec un fond de blog tout neuf qui correspond exactement à ce que j'attendais. Dans la foulée je l'assortis d'une bannière qui vient d'un autre site ... mais entre temps, sur mon administration, est apparu un message de très mauvais augure, m'annonçant la détection d'un contenu non sécurisé, et il s'agit bien sûr de mon fameux fond de blog dont l'adresse ne commence pas par le sacro-saint https, mais par le vétuste http dont plus personne ne veut.

M'inquiétant des risques qu'encourt le blog je me rends sur le blog du staff où je relis en entier l'article qu'ils consacrent à l'avènement de ce https porteur de tous les déboires. Il est écrit que je risque de ne plus pouvoir enregistrer ou publier d'article et que le blog risque fort d'être bloqué. En outre, je ne sais pas du tout ce qu'il adviendra du blog une fois que toute la plate-forme sera passée en https. Ce sont là les bonnes surprises du Nouvel An qui se joignent aux mesures exceptionnelles du gouvernement pour nous pourrir la vie un peu plus.

De retour sur mon blog, j'ai la très mauvaise surprise (encore une) de m'apercevoir de la pure et simple disparition de mon fond de blog, alors que son adresse figure encore dans le code html, vous parlez d'un mystère. Et là je vous le dis tout net j'en ai ras-la-casquette. Ras-le-bol qu'Overblog change tout, tout le temps, sans nous demander notre avis, en provoquant plus de bugs qu'il n'y en a déjà sur, soi-disant, la meilleure plate-forme de la blogosphère. J'en ai tellement marre qu'il se pourrait bien, et là je ne plaisante pas, que j'aille voir ailleurs, sur Blogger par exemple où m'attend depuis plusieurs mois un blog à mon goût, qui serait rudement fier de recevoir la visite de mes amis.

Nouvelle année, nouvel hébergeur et nouveau blog, voilà ce qui a de grandes chances d'arriver si je ne parviens pas à trouver de solution durable pour mon blog sur Overblog. OB que je ne quitterai pas sans regret, parce qu'il est porteur de 12 ans de ma vie. Que ce sont les précieuses archives de mes petits bonheurs et de mes grand malheurs. Ainsi que le réservoir de tous vos commentaires sans lesquels, eh bien, ce blog n'existerait plus depuis longtemps. Mais il faut regarder les choses en face : Overblog ça ne va plus du tout ; et ça ne va pas en s'arrangeant.

commentaires

Bonjour le nouvel Overblog

Publié le 23 Octobre 2018 par Thaddée dans Les blogs et moi

Vitrine de Pieflor, fleuriste contemporain, Sainte-Foy-lès-Lyon

 

Pour saluer l'arrivée du nouvel Overblog tout de blanc vêtu, cette photo de Pierflor, fleuriste contemporain, prise il y a quelque temps déjà. 

Je peux bien vous le dire maintenant, je faisais partie des 800 blogueurs qui testaient le nouvel Overblog ; tant qu'il s'agissait de la version bêta je n'avais pas le droit d'en parler (clause de confidentialité). Ce nouvel Overblog m'a tellement plu, tout de suite, que je me connectais directement dessus chaque fois que je voulais rédiger un article, et que je n'utilisais plus du tout l'ancienne version. Donc pas de surprise pour moi qui pratiquais ce nouvel Overblog depuis plusieurs semaines, à part quelques petites choses qui ont changé du jour au lendemain (par exemple les options de publication, lesquelles sont déroulantes à présent).

Ce matin je connais quand même quelques petites anicroches que je ne rencontrais pas sur la version bêta : ajouter une photo prend plus de temps qu'à l'ordinaire ; impossible d'enregistrer le brouillon de mon article ... Souhaitons que ces mini-bugs ne nous empoisonnent pas la vie trop longtemps. ► Les bugs dont je vous parle viennent à l'instant d'être corrigés.

Et vous, comment vivez-vous le nouvel Overblog, comment l'avez-vous accueilli, êtes-vous satisfaits, méfiants, désenchantés, plutôt soulagés de constater qu'il ne s'agit grosso modo que d'une refonte visuelle de l'administration ?

Pour moi j'attends les nouveaux Thèmes que nous avait promis le staff. J'attends celui que je pourrai enfin adopter définitivement.

Je suis encore en arrêt de travail à cause de mon lumbago, ma doctoresse ayant préféré prolonger le congé maladie du fait que j'ai un travail physique. A toutes à tous je souhaite un bon début de semaine et tout le monde ici vous envoie ses amitiés.

commentaires

Un blog sur le fil du rasoir

Publié le 15 Septembre 2018 par Thaddée dans Les blogs et moi, Une vie comme les autres

Charly en vitrine de l'atelier Pompadour, dimanche 9 septembre 2018. A gauche sur la photo, rideau Bessey de Manuel Canovas en satin glamour rose buvard

Charly en vitrine de l'atelier Pompadour, dimanche 9 septembre 2018. A gauche sur la photo, rideau Bessey de Manuel Canovas en satin glamour rose buvard

Ce matin Overblog a perdu le brouillon que je venais de rédiger. Bon, c'était un tout petit brouillon, mais ça aurait pu être le travail de plusieurs heures, donc je n'ai plus confiance et je ne donne pas cher de l'avenir de ce blog. Déjà que j'ai beaucoup de peine à m'y tenir ... J'ai tant de choses à dire, mais pas forcément ici. Rassurez-vous, le Félix et les titis se portent bien. Punki la huppe couve. Vais-je avoir des petits ? Et pour les Journées du Patrimoine, bon ben pas envie de bouger.

Piscine de la Mulatière, séance de rentrée (10 sept 2014) | Source : https://www.cklom.fr/

Piscine de la Mulatière, séance de rentrée (10 sept 2014) | Source : https://www.cklom.fr/

Par contre j'ai testé la petite piscine Tournesol de La Mulatière et j'adore. Ce que je peux m'y amuser ! L'équipement est à disposition, il suffit de se servir. Très peu de monde, beaucoup de place pour nager. C'est vétuste mais propre, couvert, mais entrouvert sur l'extérieur par beau temps. L'entrée est de 2,90€ ! Pas de quoi s'en priver. J'ignore encore laquelle des deux piscines je vais adopter à la réouverture du Kubdo mercredi prochain. Celle de La Mulatière n'est guère plus loin de chez moi que celle de Sainte-Foy ...

Je vous souhaite une bonne soirée, un bon dimanche, sans pouvoir vous assurer de ce que je vais faire. Je crois que j'ai besoin d'une pause et que je vais me l'accorder. L'occasion, peut-être, de revenir en meilleure forme et de me renouveler. Je vous embrasse,

Thaddée

commentaires

Des jardins et des livres, etc.

Publié le 14 Février 2018 par Thaddée dans Lugdunum à tous les temps, Journal d'un écrivain, Une vie comme les autres, Les blogs et moi

Derniers jours d'un jardin extraordinaire

© Photo Odile Masquelier, Jardin de La Bonne Maison

© Photo Odile Masquelier, Jardin de La Bonne Maison

C'est un article fourre-tout que je vous propose comme souvent en ces jours où je n'ai pas le temps de fouiller un seul sujet. Je vais commencer par une mauvaise nouvelle. Odile Masquelier, propriétaire du Jardin de La Bonne Maison à La Mulatière, nous annonce par mail que les difficultés matérielles s'amoncellent et que La Bonne Maison fermera probablement au grand public à la fin de l'automne 2018. Le jardin rouvre au public ce jeudi 1er mars, et nous vivrons par conséquent son dernier printemps.

Un premier livre qui n'a pas dit son dernier mot

Source : http://www.scaphandrier.ch/

Source : http://www.scaphandrier.ch/

Mardi 13 février - Pour sauter du coq à l'âne ... j'ai pris très récemment la décision de donner suite au roman que j'ai terminé il y a quelques jours, en écrivant un deuxième tome. En effet, à la fin du livre je lâchais mes personnages dans une situation rocambolesque, laquelle exigeait me semble-t-il quelques développements. Ce matin j'ai commencé à effectuer mes premières recherches pour planter clairement le décor et nourrir au mieux l'intrigue ... déjà haute en couleur !

Une douleur à couper le souffle

 

Mardi 13 février - Deuxième mauvaise nouvelle, je me suis fait très mal aux côtes. Douleur intense, importante gêne respiratoire. Demain je fais une radio, je saurai si je me suis cassé une ou plusieurs côtes ou si je souffre d'une déchirure intercostale. En tout cas le poumon n'est pas touché. Pour l'heure, de l'Ixprim et des anti-inflammatoires calment la douleur. Je suis au repos pendant une semaine minimum.

Mercredi 14 février - Déchirure musculaire intercostale. Fracture ou déchirure, dans les deux cas même traitement. Il faut compter six semaines pour que la douleur disparaisse complètement.

Ces sites qui nous parasitent

Mercredi 14 février 2018, capture d'écran du site auJardin.info

Mercredi 14 février 2018, capture d'écran du site auJardin.info

Ce n'est pas la première fois que je me fais avoir. Quand je visite un site et qu'on me demande l'autorisation de me géolocaliser j'accepte bêtement. Et ce faisant ... je m'abonne, à mon insu, à la Newsletter du site en question. De là, paraissent dans le coin inférieur droit de mon écran toutes les annonces de ses publications. Quand je suis en train d'écrire ça me déconcentre. Et je suis furax, parce que je ne peux ni les bloquer ni me désabonner. Ce fut le cas d'un site dédié aux motos. C'est maintenant le tour d'un guide pratique publiant jusqu'à 5 articles par jour : imaginez l'envahissement.

Les oiseaux choisiraient ce jour pour s'apparier

Image du Blog zezete2.centerblog.net
Source : zezete2.centerblog.net sur centerblog.

Personnellement je n'ai jamais fêté la Saint-Valentin même lorsque j'étais avec quelqu'un. Cependant, si vous affectionnez la fête des amoureux, je vous souhaite de tout mon cœur une très belle Saint-Valentin.

commentaires

Dire ou ne pas dire

Publié le 15 Décembre 2017 par Thaddée dans Les blogs et moi

Il faut toujours penser ce que l'on dit, mais il ne faut pas toujours dire ce que l'on pense.

Antoine Claude Gabriel Jobert - Le Trésor de Pensées (1852)

Être un iceberg pour survivre

C'est bien souvent le dilemme que j'ai rencontré sur mon blog. La nécessité de m'exprimer librement sans avoir à choquer mes lecteurs : un enjeu pas facile. Cela vaut surtout pour ma littérature et les films qui m'inspirent. Leur noirceur me faisait me poser la question : dois-je en parler sur mon blog ? Ai-je le droit d'en parler ? Est-il bien judicieux d'en parler si je veux préserver la sensibilité ... et la fidélité de mes lectrices et de mes lecteurs.

J'ai quelquefois paré la difficulté en fermant aux commentaires les sujets concernés, car il est dit que je déteste les critiques et les conflits. Dans ces moments-là j'ai choisi de dire, mais j'ai interdit qu'on me réponde. L'alternative étant de fermer le blog pendant quelques jours ou quelques semaines, histoire de calmer le jeu. Oui, certaines fois j'ai eu très envie qu'on oublie ce que j'avais rédigé, ou les photos que j'avais montrées. D'autres fois, j'éprouvais simplement le besoin de revenir à de meilleurs sentiments. Des sentiments "passables" ; autrement dit qui passent en douceur auprès de mon lectorat.

J'ai quelquefois l'impression de me trahir moi-même en optant pour la facilité. J'ai renié mon moi profond qui voudrait dire les choses comme il les pense. Au fil du temps, il me semble que je ne propose plus que des articles édulcorés qui conviennent au plus grand nombre et ne prennent plus le risque de choquer quiconque. Quand vraiment s'imposent à mon esprit des pensées virulentes, je contourne le problème en les rédigeant sur le blog, mais je les laisse à l'état de brouillon en ne m'autorisant plus de les publier. Je crois que c'est dommage. Mais c'est aussi pour la survie du blog que j'agis ainsi. S'il se faisait systématiquement l'écho de ma noirceur, il me semble qu'on hésiterait à venir me lire, et je souffre assez de solitude dans ma vie sans aller perdre les quelques amis que j'ai sur les blogs.

Pixabay, image libre de droits

Pixabay, image libre de droits

Lâcheté ... Manque de confiance en moi ... Sans doute aussi le souci constant de ne heurter personne, et surtout pas celles et ceux avec qui j'entretiens une relation, virtuelle certes, mais une relation d'amitié. Il me serait égal de me lâcher devant de parfaits inconnus. Il est toujours plus difficile d'être complètement soi-même en face des gens qui vous connaissent un peu, ou qui croient vous connaître. Nous sommes responsables de l'image que nous donnons de nous. Sur les blogs autant qu'en famille, au travail, ou partout ailleurs. J'ai peut-être accepté l'idée qu'on n'aperçoive de moi qu'une toute petite partie, comme les icebergs. Vous pouvez voir la partie émergée, celle qui prend le soleil. Je cache l'essentiel de ma personnalité qui ne reçoit jamais la lumière. Et c'est comme ça que je survis. Ou plutôt : c'est comme ça que j'ai appris à survivre sur les blogs.

Commentaires : l'Île du Berk

The Isle of Berk

Il en va de même pour les commentaires. Quand un article me choque, je passe mon chemin. Jamais je n'écrirai "berk" ou "tu as perdu la tête" ou "quelle mouche te pique". Je ne me le permettrai pas, pour ne pas faire de peine à l'objet de ma visite. Je l'ai dit tout à l'heure : il me tient à cœur de ne blesser personne. Du reste j'aimerais bien qu'on fasse la même chose à mon égard en évitant de froisser mon amour-propre comme on l'a fait récemment. Le silence est d'or dit-on. Je le crois profondément. Le silence est une réponse en or à des sujets qu'on refuse d'aborder, par principe ou par faiblesse. La vue d'animaux martyrisés, par exemple, je ne la supporte plus. Quand d'aventure je tombe sur l'une de ces photos, je ne m'attarde pas, et je m'en vais sans écrire un mot. Je me préserve, et je préserve l'auteur de l'article en question. C'est ainsi, je pense, qu'on entretient de bonnes relations. Car faire état de tout ce que l'on a sur le cœur, ce n'est pas toujours la meilleure conduite à tenir. Je respecte autrui pour qu'il me respecte. Equitable non ?

Avant de conclure cet article, je veux juste vous dire que demain je ne suis pas là, si toutefois la santé de ma petite perruche Kiki ne me retient pas encore une fois à mon domicile. En effet depuis hier elle connaît d'inquiétants incidents respiratoires bien que je l'ai remise sous antibiotiques et sous anti-inflammatoire. Le temps est tellement instable, passant sans transition d'une douceur extrême à de basses températures. Il est dur pour nous de nous acclimater. Alors un oiseau exotique ... Je vous souhaite d'ores et déjà un bon week-end et je vous dis ... à dimanche.

commentaires

Malaise et fermeture du blog

Publié le 19 Novembre 2017 par Thaddée dans Les blogs et moi

De récents commentaires me déstabilisent et me font douter du bien-fondé de mes articles et de ma présence sur les blogs : 4 de ces commentaires en seulement 6 jours, ça fait un peu beaucoup. Si mon esprit de solidarité vous fait rigoler, que mes fanfreluches vous dépitent, et que mon pont en chantier ne vous inspire qu'une grimace réprobatrice, passez votre chemin. D'ici là, c'est moi qui passe le mien. J'ai bien assez de problèmes dans ma vie personnelle sans m'en créer d'autres sur les blogs. Le blogging étant pour moi source de détente et de plaisir, et ne devant en aucun cas être générateur de conflits. Je ferme donc les commentaires et je laisse tomber le blog. Ceux qui se sont toujours montrés sympa avec moi, excusez-moi ... Merci de votre compréhension.

commentaires

Un blog (presque) 100% fait main

Publié le 19 Novembre 2017 par Thaddée dans Les blogs et moi

Capture d'écran PDV, le dimanche 19 novembre 2017

Capture d'écran PDV, le dimanche 19 novembre 2017

Alors je sais que ce n'est pas le plus beau des blogs qu'on puisse voir sur la toile mais j'éprouve une certaine fierté en me disant que c'est moi qui l'ai fait presque entièrement.

 

La bannière vient d'une photo ▲que j'ai prise dans un magazine déco. J'aime beaucoup ses perspectives "à la Escher" qui en font presque un objet impossible. ◄ L'avatar du blog est un monogramme png, à mes intitales (TS) que j'ai créé sur un site dédié aux monogrammes. Le fond de blog est inséré et centré dans le code HTML du Thème gratuit Kiwi.

Pour insérer un fond de blog dans la code HTML de votre Thème gratuit Kiwi vous pouvez vous référer ci-dessus ▲ à l'article que j'ai consacré au sujet.

Quant à la flèche Haut de page (petite flèche rose à droite en bas du blog) c'est grâce au concours précieux de Bénédicte ▲, sur le forum, que j'ai pu l'installer. Je vous en donne le code ▼.

<a href="#" style="bottom: 5px; display: scroll; position: fixed; right: 5px;" title="Haut de page"><img src="http://www.icone-gif.com/gif/webmaster/fleches/fleche-gif-149.gif" /></a>.

Ces lignes ▲ sont à insérer à la ligne 2190 du code du Thème gratuit Kiwi. Attention, de nouvelles mises à jour d'Overblog  peuvent décaler le numéro de la ligne en question. Par conséquent, recherchez plutôt :

<div class="widget subscribe">

Ligne 2190 au 19 novembre 2017

... et placez vos lignes de code juste au-dessus. Votre flèche Haut de page apparaîtra instantanément dans le coin inférieur droit de votre blog. Ca vous évitera de chercher pendant deux heures comme je l'ai fait moi-même dans la journée d'hier !

commentaires

Les ensembles pour blog de Mamen Jimenez

Publié le 16 Novembre 2017 par Thaddée dans Les blogs et moi

Les website designers espagnoles n'ont rien à envier aux designers britanniques, je l'ai maintes fois démontré en vous présentant, ces derniers temps, des sites comme Fondos Imaginarium, Fondos para Blogger, Fondos para Blogs Isabella, ou encore Fondos Blog Elvirads.

J'ai très récemment mis la main, si j'ose dire, sur un cinquième site, et non des moindres, site que je trouve non seulement ravissant avec son fond tissé, mais fort bien achalandé. Alors je sais que vous ne voulez pas changer de fond de blog, et que certaines d'entre vous ne sont ni sur Blogger ni sur Overblog, et je ne tiens pas particulièrement à vous faire la publicité de ces coquets ensembles pour blog, mais je les trouve tellement seyants qu'il me plaît de vous en montrer quelques uns. Ce site s'intitule Fondos pantalla y mas . Pantalla signifiant : écran. Titre que l'on pourra donc traduire par fonds d'écran ou, plus spécifiquement, fonds de blog ... et plus. Ils sont signés Mamen Jimenez.

Les ensembles pour blog de Mamen Jimenez
Les ensembles pour blog de Mamen Jimenez
Les ensembles pour blog de Mamen Jimenez
Les ensembles pour blog de Mamen Jimenez
Les ensembles pour blog de Mamen Jimenez

Le seul reproche que l'on puisse faire à ces belles parures de blog, c'est qu'elles sont très lourdes et mettent beaucoup de temps à se charger. Mais il est bon de souligner, tout de même, qu'en plus de cette étonnante collection de bannières et de fonds il y a des boutons, des étoiles, des cœurs, des flèches, et toujours dans cet esprit très chic, d'une élégance raffinée. Autant de parures et d'accessoires que l'on admirera comme des tissus de grand couturier, et de rares et précieux éléments déco.

commentaires
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>