Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Thaddée

"Ce qui parle le mieux de nous, ce n'est pas ce que nous disons, c'est ce que nous faisons. Je fais des livres qui parlent de moi sans le dire." TS | Actualité OB Kiwi et plates-formes de blogs, Déco blogs, Balades à Sète, Chroniques lyonnaises et fidésiennes, Escapades, Histoires de chats et d'oiseaux, Littérature, Photographie, Société, Poupées, Tricot, La vie ... Communauté : "Victor & Victoria", esprit shabby chic, romantique et cosy.

photo et video

L'éventail est dans le vent

Publié le 2 Août 2017 par Thaddée dans Photo et Vidéo

L'éventail est dans le vent

Été 2017 : l'éventail revient à la mode. J'en vois partout : dans les transports en commun ; dans les vieux quartiers, les touristes asiatiques se donnent de l'air avec de pimpants éventails, et de l'ombre sous leurs fines ombrelles. J'avais décidé de m'en acheter un ... Mais où ? Et les couleurs, les motifs que je voyais de gauche et de droite ne me plaisaient pas. Je suis difficile, c'est parce que je sais ce que je veux !  Alors me direz-vous : où ai-je trouvé celui-ci ? 

L'éventail est dans le vent

Ne cherchez plus : c'est une de mes connaissances, d'origine italienne, qui m'en a fait cadeau. C'est un éventail de Florence. Il est bordé de dentelles. Sur la gauche, on aperçoit le David de Michel-Ange.

L'éventail est dans le vent

 

Admirez la finesse du travail, le souci du détail dans les motifs

C'est dans la région lyonnaise,  au 15 rue des Draperies à Saint-Cyr-au-Mont-d'Or plus précisément, qu'on trouvera LA boutique de l'éventail : "Du plus classique au plus excentrique, l’éventail quitte enfin les cercles mondains pour vous accompagner telle que vous êtes, où que vous soyez. Véra Pilo, une collection d’idées cadeaux pour soi et pour tous ceux qu’on aime." Que vous en vouliez ... des graphiques, des culturels, des exotiques, des traditionnels, des palmes, des unis, des chics, des originaux, des collectors, du moins cher au plus cher ! ... C'est très certainement là que vous dégoterez le vôtre. A moins qu'on ne vous en offre un à vous aussi. C'est une belle idée cadeau non ?

commentaires

Home sweet home

Publié le 30 Juillet 2017 par Thaddée dans Photo et Vidéo

Idée déco : de gros bouquets de fleurs artificielles dans un sac de voyage

Idée déco : de gros bouquets de fleurs artificielles dans un sac de voyage

Bonjour à toutes et tous, aujourd'hui j'avais plus au moins prévu d'aller revoir le théâtre romain de Fourvière, c'eût été une suite logique à mes articles sur Nîmes la Romaine et Vienne la Romaine mais j'ai préféré rester auprès de mes petits, profiter de leur présence et me reposer, car j'en ai bien besoin après ma reprise sur les chapeaux de roue de la semaine dernière. Comme j'avais également prévu de prendre des photos pas loin de chez moi, eh bien je ne suis pas à court de sujet pour aujourd'hui.

 

Pour tout vous dire j'ai un gros faible pour les anciennes maisons bâties en hauteur comme celle-ci, que j'ai tout de suite repérée dans la vitrine de l'agence immobilière au mépris de villas bien plus luxueuses et de domaines hors de prix. Rappelez-vous : j'en avais photographié une, à Vienne, qui lui ressemblait beaucoup ▼.

 

Vous voyez, elle n'a rien de particulier, si ce n'est sa petite niche habitée ... par une Vierge sans doute. C'est son volume qui me plaît. Ce qui, peut-être, explique mon inclination pour les tours. Mais vous ne me verrez jamais habiter au vingt-cinquième étage d'une tour moderne, j'ai le vertige, et je préfère le plancher des vaches !

 

Ce qui me désole par contre, c'est la dernière ligne en blanc de l'annonce : Possibilité démolition pour reconstruction. A mes yeux, c'est une abomination. Démolir cette maison de caractère pour construire quoi à la place ? Une espèce de villa qui, dans un siècle, ne tiendra plus debout ? - Franchement les propriétaires qui vendent leur bien immobilier ont de drôles d'idées. Vendre, il faut vendre, et ce à n'importe quel prix ...

 

Comme vous pouvez le voir, elle est déjà sous compromis. Je croise les doigts pour que ses nouveaux propriétaires la préservent en l'état. Elle a tellement de charme !

 

Et pour terminer cet article, malheureusement pas sur une note d'espoir, Félix a encore vomi son cachet hier soir. Maintenant, c'est systématique. Il va donc falloir lui donner un nouveau traitement, pas forcément aussi facile à lui administrer. C'est la plaie. Sur la photo, il se repose sur SON étagère, où je me félicitais, il y a sept ans, de pouvoir ranger mes livres. C'était sans compter que le Félix, il allait se l'approprier ! Bon dimanche à toutes et tous, et caresse à vos petits compagnons.

commentaires

Résultats pas très bons pour le Félix

Publié le 29 Juillet 2017 par Thaddée dans Photo et Vidéo, Une vie comme les autres

Résultats pas très bons pour le Félix

Me re-voilà pour donner des nouvelles les copinettes et copinous. Bon c'est pas terrible. Dézà que mawmaw l'est HS à cause du travail, et que le zetterait bien sa sœur par la fenêtre, et que sa maman lui manque trop, en plus l'a appris que les résultats de la prise de sang l'étaient pas bons. Mais ze vais recommencer du début si vous le voulez bien.

Résultats pas très bons pour le Félix

Là ze me noie dans le soleil, tout contre ma plance à griffes qui ressemble plus guère à une plance à griffes. Z'ai beaucoup zoué en sautant sur les zambes de mawmaw pour lui faire peur et l'a crié très fort, ce qui me comble de bonheur. Z'ai remué du popotin, vous savez comme font les çats. Et paf dans les zambes de mawmaw. C'est parce que ze sens que l'est triste et que le se fait du souci, alors ze fais mon possible pour lui çanzer les idées et lui montrer que son Félix  il l'aime et qu'il se porte bien.

Résultats pas très bons pour le Félix

Mercredi après-midi on avait rendez-vous cez le vétérinaire. A 16:40 mawmaw le m'a sauté sur le paletot avec la serviette pendant que ze faisais ma siestoune et le m'a précipité dans la boîte de transport. Alors là non. Z'ai miaulé tout ce que ze pouvais, z'ai appelé à l'aide, mais direction le véto sans prendre en compte que le çat était tout traumatisé et qu'il avait fait pipi sur la seviette tellement qu'il avait peur.

Résultats pas très bons pour le Félix

Cez le véto ze pesais des tonnes et ze m'agrippais à la table d'auscultation. On m'a zuste pesé (z'ai perdu 400g depuis la dernière visite) et fait la prise de sang parce que ze miaulais comme un fou et que z'hyper-ventilais. C'est la première fois que z'étais aussi stressé, ce qui a fait beaucoup de souci à mawmaw. Le véto il a dit qu'il appellerait le soir pour lui donner les résultats.

Résultats pas très bons pour le Félix

A 20:00 le véto il avait touzours pas téléphoné ce qui a mis mawmaw en rogne, l'a dit : "C'était bien la peine de te stresser comme ça mon pauv'e Félix" et le lendemain l'a appelé le véto qu'était pas là. L'assistante du véto lui a lu les ciffres mais mawmaw l'a demandé " "C'est bien beau mais qu'est-ce que ça veut dire ? " Et l'assistante a répondu : "Je sais pas y 'a pas de commentaires". Alors mawmaw qui l'était très énervée l'a dit : "Qu'il me rappelle demain."

Résultats pas très bons pour le Félix

Le lendemain en fin de matinée y'avait un messaze sur le répondeur de mawmaw : c'était le vétérinaire qui s'excusait d'avoir oublié de l'appeler mercredi soir et qui disait que les résultats du Félix ils étaient pas très bons, ce qui fait qu'au lieu d'un zour sur deux, maintenant c'est tous les soirs que ze dois prendre mon cacet pour la thyroïde. C'est un cacet que mawmaw le cace dans une boulette de pâte appétente, et ça fait deux fois de suite que ze le vomis, ce qui complique encore les çoses.

Résultats pas très bons pour le Félix

Et ce matin mawmaw l'est retournée cez le vétérinaire pour aceter des croquettes à son Félix  et le voulait parler du problème avec le vétérinaire mais il était pas là. A la place y'avait une véto femme qui a fait poireauter mawmaw pendant vingt minutes. Ze vous dis pas comme mawmaw l'était furax.

Résultats pas très bons pour le Félix

Ca va bien que le véto l'a sauvé la vie de notre Kiki avec l'antibiotique parce que sinon mawmaw l'irait cez un autre vétérinaire, mais les autres vétérinaires c'est pas la porte à côté et mawmaw l'a pas de voiture alors c'est un peu compliqué.

Résultats pas très bons pour le Félix

Tens, voilà notre Kiki qui voulait qu'on la prenne en photo elle aussi alors mawaw l'a fait ce que l'a pu. L'est zolie pas vrai ? Elle va pas trop mal mais elle est très âzée donc elle est frazile mais pour l'instant l'est stable, c'est plutôt rassurant.

 

Ca c'est lapinou, il est nouveau à la maison, il est arrivé dimance dernier parce que son propriétaire ne venait pas le cercer, il attendait depuis plusieurs zours sur un rebord de fenêtre, tout seul, abandonné, bravant la pluie et le vent, alors mawmaw l'a profité que c'était dimance et qu'y avait personne dans la rue pour le prendre et l'adopter. Il n'a pas pris froid mais il est un peu triste d'avoir perdu sa famille. Voilà. C'était l'histoire du lapinou. Z'embrasse tous mes copinettes et copinous et leurs maîtres et maîtresses aussi. Passez un zoli week-end ! Signé : Félix.

commentaires

Quelques heures à Vienne, Isère (2/2)

Publié le 23 Juillet 2017 par Thaddée dans Photo et Vidéo

Vienne, le centre ancien

 

Quelques heures à Vienne, Isère (2/2)

J'ai mangé là, dans ce que je croyais être les restes du théâtre antique. Un pauvre oiseau s'est abattu à quelques mètres de moi, les ailes traînantes et le bec ouvert, manifestement à l'agonie. Je lui ai donné de l'eau dans un bouchon trouvé par terre mais il a eu peur de moi et a rassemblé ses forces pour se mettre à l'abri sous un fourré. A l'heure qu'il est, il doit être mort.

Le Théâtre Municipal côté jardin

Le Théâtre Municipal côté jardin

La fresque sur le mur du Théâtre Municipal

La fresque sur le mur du Théâtre Municipal

De l'autre côté du Théâtre Municipal on a la surprise de tomber sur une fresque murale réalisée  par la Cité de la Création ... dont le siège se trouve être près de chez moi, à Oullins (69).

Le jardin du Théâtre Municipal

Le jardin du Théâtre Municipal

Oppidum romain du Pipet

Oppidum romain du Pipet

Quand soudain

De ma vie je n'ai ressenti pareille surprise. Je venais de m'offrir un frugal déjeuner dans les pierres de ce que je croyais être les vestiges du théâtre antique de Vienne et je tombe direct là-dessus, comme sur une résurrection, comme sur un mirage. Il est interdit d'entrer parce que s'y trouvent les installations du festival de jazz. Il est interdit de prendre des photos. Alors je me débrouille comme je peux. J'ai rarement vu de ruine aussi prenante, à part le Théâtre de Taormine en Sicile.

Théâtre antique, Vienne
Théâtre antique de Vienne (38) - Crédits photo Mas - Ministère de la Culture (France) - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine - diffusion RMN

Parce que j'en ai vu des théâtres antiques, en Grèce, en Sicile, nous en avons deux à Lyon, j'en ai vu toute ma vie, mais celui-ci ... est à couper le souffle. Et j'ai choisi de vous montrer cette photo en noir et blanc ▲ pour essayer de vous transmettre mon saisissement, quand je l'ai vu. 

Le théâtre antique de Vienne écrasé par la chaleur, hallucinant
Le théâtre antique de Vienne écrasé par la chaleur, hallucinant
Le théâtre antique de Vienne écrasé par la chaleur, hallucinant

Le théâtre antique de Vienne écrasé par la chaleur, hallucinant

Les installations de Jazz à Vienne : diabolique
Les installations de Jazz à Vienne : diabolique
Les installations de Jazz à Vienne : diabolique

Les installations de Jazz à Vienne : diabolique

Encore toute à ma stupeur d'avoir rencontré le théâtre antique de Vienne dans sa splendeur décadente je passe devant les installations du festival de jazz qui sont en train d'effectuer des réglages sonores, étouffés et profonds, et de les synchroniser avec les effets d'éclairage, qui me font penser à de sourdes palpitations. Le spectacle me prend aux tripes. Et désormais je sais que l'année prochaine, je réserverai mon billet d'entrée pour une soirée au théâtre de Vienne, même si je n'aime pas le jazz, même si je ne sais pas où je passerai le reste de la nuit, je veux voir ça, je veux entendre ça au moins une fois dans ma vie.

Un peu plus loin que le théâtre antique

Un peu plus loin que le théâtre antique

Détail architectural

Détail architectural

Fait rare, le cimetière se trouve en plein centre ville. J'en profite pour y faire un tour en me gardant bien, pour une fois, de photographier les tombes de trop près, aux fins de respecter la vie privée et l'intimité des familles. C'est vrai qu'un cimetière "appartient" à tout le monde. Mais la tombe d'une famille, n'appartient qu'à la famille. Je ne me permettrai de prendre en photo, désormais, que les très vieilles tombes abandonnées.

Entrepôt d'une entreprise de marbrerie funéraire à l'entrée du cimetière

Entrepôt d'une entreprise de marbrerie funéraire à l'entrée du cimetière

Ce qui me frappe tout de suite c'est la présence, au sein même du cimetière du Pipet, de très anciennes bâtisses désaffectées et l'aménagement en terrasses. Et sous la colline, c'est très joli.

Quelques heures à Vienne, Isère (2/2)
Quelques heures à Vienne, Isère (2/2)
Quelques heures à Vienne, Isère (2/2)
Quelques heures à Vienne, Isère (2/2)
Quelques heures à Vienne, Isère (2/2)
Quelques heures à Vienne, Isère (2/2)

Me voici maintenant de retour, à quelques pas du cimetière du Pipet, au jardin archéologique de Cybèle. Le site renferme les vestiges complexes d'un quartier de la ville gallo-romaine, répartis en trois ensembles authentifiables : les arcades d'un portique bordant l'aire du forum ▼ ...

Quelques heures à Vienne, Isère (2/2)

... Un mur en grand appareil attestant de l'existence d'une salle, de plan quadrangulaire, non couverte, destinée sans doute à accueillir les réunions de l'assemblée municipale. Les autres vestiges sont ceux d'un quartier d'habitation avec, encore identifiables, des maisons et des terrasses aménagées.

Quelques heures à Vienne, Isère (2/2)

Je vous présente le DIDIM , restaurant-snack implanté sur le site du jardin archéologique de Cybèle. Cette pittoresque maison à colombages est la plus ancienne maison d'habitation de Vienne, elle date du 15ème siècle.

Quelques heures à Vienne, Isère (2/2)
Quelques heures à Vienne, Isère (2/2)

Et je cherche toujours le temple d'Auguste et de Livie, si mal indiqué qu'il me faut demander aux passants où je peux le trouver. C'est sans compter qu'ils sont eux aussi des touristes et donc dans l'impossibilité de me renseigner. Enfin ! je tombe sur une jeune Viennoise qui m'indique le chemin.

Quelques heures à Vienne, Isère (2/2)

Et la première chose que j'avise en arrivant sur la place c'est cette drôle de vieille tour suspendue : c'est la tour du Roy, une ancienne prison accolée à l'actuel palais de justice.

Quelques heures à Vienne, Isère (2/2)
Quelques heures à Vienne, Isère (2/2)
Quelques heures à Vienne, Isère (2/2)
Quelques heures à Vienne, Isère (2/2)

C'est un très beau temple n'est-ce pas ? Quant aux sculptures de taureaux, elles sont nombreuses à Vienne d'après ce que je sais. Ce qui est moins marrant, c'est qu'on en mange dans les restaurants. 

Le temple d'Auguste et de Livie est un temple romain édifié au début du Ier siècle, qui se situait dans le centre-ville de la cité antique de Vienna. Lors de sa construction, le temple est dédié au culte impérial, pour honorer l'empereur Auguste et son épouse Livie. Avec la chute de l'Empire romain d'Occident et la forte christianisation en Gaule, le temple est devenu l'église paroissiale de Sainte-Marie-la-Vieille puis Notre-Dame-de-la-Vie jusqu'à la Révolution française. À partir de 1792, l'église devient le temple de la Raison puis le tribunal de commerce de Vienne, ensuite le musée ainsi que la bibliothèque de Vienne (jusqu'en 1852), et enfin, après 28 ans de travaux, l'édifice regagne son aspect primitif de temple romain. C'est aujourd'hui, avec la Maison Carrée de Nîmes, le seul édifice de ce type qui se soit aussi bien conservé sur le sol de l'ancienne Gaule ; il fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques par la liste de 1840.

Wikipédia | Temple d'Auguste et de Livie

Ce site offre vraiment des perspectives admirables

Ce site offre vraiment des perspectives admirables

Quelques heures à Vienne, Isère (2/2)
Quelques heures à Vienne, Isère (2/2)
Quelques heures à Vienne, Isère (2/2)
Quelques heures à Vienne, Isère (2/2)

Dans mon souvenir, la place était plus vaste, moins encaissée par les maisons qui l'entourent, ce qui n'enlève rien à son charme indiscutable. Mais c'est fou quand même comme la mémoire peut transformer les choses qu'on a vues ...

Une affiche que j'ai trouvée jolie, juste avant de quitter le temple d'Auguste et de Livie

Une affiche que j'ai trouvée jolie, juste avant de quitter le temple d'Auguste et de Livie

Un tournesol regarde par la fenêtre !

Un tournesol regarde par la fenêtre !

Quelque chose d'une peinture

Quelque chose d'une peinture

Quelques heures à Vienne, Isère (2/2)

Dernières vues de Vienne avant de rentrer chez moi par le TER. J'espère que vous avez aimé la visite. C'était mon dernier voyage de l'été, pour moi les vacances sont finies. Je reprends le travail lundi, par conséquent je serai moins disponible pour publier des articles et venir voir vos blogs, ce dont je m'acquitte le week-end en général quand je travaille. Je souhaite de bonnes vacances à ceux qui sont partis : Gérard, la maîtresse de Poupette, Mimi, Nell ... et bon courage à ceux qui travaillent encore ou bien qui reprennent la semaine prochaine. A bientôt !

commentaires

Quelques heures à Vienne, Isère (1/2)

Publié le 22 Juillet 2017 par Thaddée dans Photo et Vidéo

http://www.cparama.com/forum/carte-du-departement-t6943.html
Carte du département de l'Isère (38)

C'est en Isère que j'ai vu le jour, à Grenoble plus précisément, une ville que je ne connais quasiment pas, pour avoir vécu à Valence, dans la Drôme, tout au long de ma jeunesse et ce, jusqu'à mes 20 ans, date à laquelle j'ai rejoint Lyon, dans le Rhône, pour y faire des études de Lettres, et où j'ai élu domicile quand toute ma famille est venue m'y retrouver dans les années 80.

Vienne, j'ai dû y aller plusieurs fois entre 1990 et 2000, et je ne me souvenais pas précisément de son temple avant d'y retourner ce jeudi 20 juillet 2017, histoire de finir mes vacances en beauté. Quelques heures suffisent pour en faire le tour, ce n'est pas une très grande ville.

Vienne est à 20 mn de Lyon Part-Dieu par le TER. L'aller-retour coûte environ 14 euros. Pas de quoi se priver d'une halte touristique dans cette petite ville romaine. En effet Vienne bénéficie d'un héritage gallo-romain exceptionnel, elle est l'une des villes les plus anciennes de la région. Dès le Ve siècle avant notre ère, quelques installations humaines sont observées grâce aux fouilles archéologiques. Au IIIe siècle av. J.-C., Vienne appartient au peuple gaulois des Allobroges dont elle devient ensuite la capitale. Mais c'est l'Empire romain qui fait sa gloire et sa richesse ... De cette époque, Vienne possède un patrimoine archéologique parmi les plus riches de France.

 

 

Vienne et Sainte-Colombe

 

Vienne, rive gauche

Quelques heures à Vienne, Isère (1/2)

La première impression que j'ai eue dès mon arrivée, et qui s'est confirmée par la suite : c'est une ville apathique. A sa décharge il y faisait affreusement lourd. Mais pas envie d'une glace à la pistache ou d'une limonade, alors qu'à Sète et à Nîmes ! J'ai vu quand même pas mal de choses et pris pas mal de photos. Et avec le recul, je me suis même promis d'y retourner l'année prochaine dans la première quinzaine du mois de juillet, je vous expliquerai pourquoi dans le second numéro du reportage.

Quelques heures à Vienne, Isère (1/2)

Vienne, apathique sans doute et peu dédiée au tourisme malgré son exceptionnel patrimoine gallo-romain ... Il faut bien avouer cependant que sa cathédrale est d'une beauté à couper le souffle. C'est un trésor à elle tout seule, elle est merveilleusement ouvragée. D'une couleur bronze tout à fait extraordinaire, ce pur joyau qui balance au fil des siècles entre le style roman et le style gothique occupe le site depuis le IVe siècle. Pendant la Révolution, l'église est transformée en grenier à foin et en caserne. Elle est rendue au culte en 1802.

Quelques heures à Vienne, Isère (1/2)

La cathédrale Saint-Maurice de Vienne est l’ancienne cathédrale de l'archidiocèse de Vienne, mentionné dès 314 et dont l'archevêché a été supprimé en 1790 lors de la Révolution française. Jusqu’à cette date, la cathédrale était également le siège de la Primatie des Sept Provinces. Elle est aujourd'hui co-cathédrale du Diocèse de Grenoble-Vienne.
La cathédrale Saint-Maurice fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques.

Wikipédia | Cathédrale Saint-Maurice

Sainte-Colombe, rive droite

Quelques heures à Vienne, Isère (1/2)

Me voici vers la passerelle, sur le Rhône, qui fut construite par les frères Seguin et ouverte à la circulation le 14 mai 1829, et qui relie Sainte-Colombe à Vienne. Dès lors, je n'aurai de cesse de chercher le chemin qui me rapprochera de la tour carrée que l'on aperçoit sur l'autre rive. Il s'agit de la Tour des Valois qui se situe à Sainte-Colombe, au sud du département du Rhône, sur la rive droite du fleuve, en face de Vienne.

Quelques heures à Vienne, Isère (1/2)
Quelques heures à Vienne, Isère (1/2)
Quelques heures à Vienne, Isère (1/2)
Quelques heures à Vienne, Isère (1/2)
Quelques heures à Vienne, Isère (1/2)

Cette tour, de plan presque carré, constitue le seul vestige des fortifications élevées à Sainte-Colombe. Le bourg était en effet aussi environné de remparts percés de trois portes, au midi, au levant et au couchant. À la tour était accolée la maison du viguier ou viguerie; une porte, plus tard murée, permettait de passer d'un lieu à l'autre.
Haute de près de 30 mètres, la tour est équipée de créneaux et de meurtrières. Des échauguettes occupent les angles de la terrasse supérieure. Deux escaliers intérieurs aujourd’hui détruits desservaient les étages et la plate-forme.
La tour fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le 4 décembre 19191. Elle ne se visite pas.

Wikipédia | Tour des Valois

Quelques heures à Vienne, Isère (1/2)

D'ici, l'on aperçoit les ruines du château de la Bâtie, que n'ai pas eu le temps (ni le courage) d'aller voir de plus près parce qu'il faut sacrément grimper. Le château de la Bâtie est un ancien château fort du xiiie siècle. Il fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques par arrêté du 

Quelques heures à Vienne, Isère (1/2)
Quelques heures à Vienne, Isère (1/2)
Quelques heures à Vienne, Isère (1/2)

Impossible de vous dire ce que c'est. Le gardien me tournait autour (ne vous méprenez pas ! Il me surveillait), je n'étais pas tranquille pour prendre mes photos. Il s'agit peut-être de l'ancien couvent des franciscains également nommés cordeliers, rénové entre 1663 et 1681, dont il reste aujourd'hui l'église et le cloître. Une chose est sûre, il y a partout à Vienne et Sainte-Colombe des pierres qui nous viennent de l'Antiquité.

Des arcades comme sur la photo ci-dessus, il y en a partout aussi bien à Sainte-Colombe qu'à Vienne
Des arcades comme sur la photo ci-dessus, il y en a partout aussi bien à Sainte-Colombe qu'à Vienne

Des arcades comme sur la photo ci-dessus, il y en a partout aussi bien à Sainte-Colombe qu'à Vienne

Retour à Vienne par la passerelle
Retour à Vienne par la passerelle
Retour à Vienne par la passerelle
Retour à Vienne par la passerelle

Retour à Vienne par la passerelle

Vienne, rive gauche

Les immeubles ont un certain charme ici

Les immeubles ont un certain charme ici

Le Musée Lapidaire Saint-Pierre à Vienne
Le Musée Lapidaire Saint-Pierre à Vienne

Le Musée Lapidaire Saint-Pierre à Vienne

Le musée archéologique Saint-Pierre de Vienne est un musée lapidaire installé dans l'ancienne église Saint-Pierre. Le musée lapidaire a ouvert ses portes en 1872. Il présente des œuvres sculptées en pierre (calcaire et marbre) de l'Antiquité et du Moyen Âge.

Wikipédia | Musée archéologique Saint-Pierre de Vienne

Quelques heures à Vienne, Isère (1/2)

Arrivée au ... Jardin de Ville, c'est là le bien curieux nom de ce jardin composé de massifs floraux, arbustes et pelouses arborées, de bassins et de vestiges de l'époque gallo-romaine ... et de statues.

Quelques heures à Vienne, Isère (1/2)
Quelques heures à Vienne, Isère (1/2)
Quelques heures à Vienne, Isère (1/2)
Quelques heures à Vienne, Isère (1/2)
Quelques heures à Vienne, Isère (1/2)
Quelques heures à Vienne, Isère (1/2)
Quelques heures à Vienne, Isère (1/2)
Quelques heures à Vienne, Isère (1/2)

Ce sera tout pour aujourd'hui. Prochain numéro : le centre ancien et ses ruines antiques. Vaste programme. Il y a le Jardin archéologique de Cybèle ; le théâtre antique où se tient Jazz à Vienne, festival de jazz créé en 1981, de renommée internationale, qui dure une quinzaine de jours chaque année autour de la première quinzaine du mois de juillet ; le temple d'Auguste de de Livie, édifié vers 20-10 avant J.-C. et dédié au culte de Rome et d'Auguste dans la cité gallo-romaine, aussi célèbre que la Maison Carrée à Nîmes ...

commentaires

Une journée à Nîmes (4/4)

Publié le 19 Juillet 2017 par Thaddée dans Photo et Vidéo

La tour Magne, la Porte d'Auguste

Gall, amant de la Reine, alla, tour magnanime,
Galamment de l'arène à la Tour Magne, à Nîmes.

Marc Monnier

A ce moment-là je me trouve encore aux Jardins de la Fontaine et j'ai aperçu, très loin, très haut, le sommet tout ébréché d'une ruine antique dont il me semble que c'est elle que je cherche depuis mon arrivée à Nîmes. "C'est à dix minutes à pied des Arènes", qu'il me disait l'agent de sécurité. Pour ça oui ! j'ai bien dû marcher, grimper, suer pendant plus d'une heure pour y arriver ! J'attaque donc la montée par d'interminables escaliers qui m'offrent une vue plongeante sur le jardin, et je croise en chemin quelques petites choses insolites.

Regardez les puissantes racines de l'arbre qui rampent vers la statue !

Regardez les puissantes racines de l'arbre qui rampent vers la statue !

Impossible de lire l'inscription, trop effacée !

Impossible de lire l'inscription, trop effacée !

Le village des Schtroumpfs !

Le village des Schtroumpfs !

Une journée à Nîmes (4/4)

Et voilà celle que j'ai cherchée toute la journée : la tour Magne ! Elle se mérite : il faut grimper pas mal pour l'atteindre. Et tourner pas mal pour la trouver !

Une journée à Nîmes (4/4)

Et ce n'est pas cette plaque toute cassée, à moitié dissimulée dans l'herbe, qui pourra m'indiquer le chemin ! Je ne l'ai effectivement remarquée qu'en redescendant les marches et les allées du jardin. D'une manière générale, j'ai trouvé que les monuments historiques étaient fort mal indiqués à Nîmes, et pour certains il n'y a aucune plaque nous apprenant de quoi il s'agit, comme à la Porte Auguste. C'est donc à force de grimpette, ou tout à fait par hasard qu'on tombe dessus.

Une journée à Nîmes (4/4)

Telle une apparition fantomatique au sommet de la colline, la tour Magne est les plus ancien des monuments historiques nîmois. Sa situation en hauteur, isolée, fait qu'elle n'est pas très prisée par les touristes. On peut la contempler tranquillement et la visiter pour 3,50 euros (plein tarif si l'on ne prend pas le forfait comprenant la visite des Arènes, de la Maison Carrée et de la tour Magne).

Une journée à Nîmes (4/4)

La tour Magne est un monument gallo-romain situé à Nîmes, dans le Gard. Plus imposant vestige de la très longue enceinte romaine de Nîmes, elle domine les jardins de la Fontaine sur le mont Cavalier. Haute de 18 m à la fin du IIIe siècle av. J.-C., puis de 36 m de haut à l'époque romaine, la tour ne mesure plus aujourd'hui que 32,50 m. On a formulé de nombreuses hypothèses sur la destination primitive de la tour. À l'époque romaine, par sa structure intégrée à l'enceinte, elle pouvait jouer un rôle défensif et celui d'une tour de guet ou à signaux. En doublant sa hauteur, le pouvoir romain faisait aussi une démonstration de sa puissance.

Wikipédia | Tour Magne

Tout le charme du Midi

Tout le charme du Midi

Une journée à Nîmes (4/4)

Le monument risqua d'être détruit par la cupidité d'un chercheur de trésor. Une prophétie de Nostradamus parlait de luisants métaux de Sol et Lune c'est-à-dire d'objets d'or et d'argent, cachés à Nîmes, sous des «antiques édifices vestaux» , non loin d'un aqueduc ruiné. Le jardinier François Traucat, importateur de la culture du mûrier, pensa que ces édifices vestaux désignaient la Tourmagne où la tradition populaire supposait l'existence d'un aigle d'or et d'autres richesses, et obtint non sans peine, en 1601, l'autorisation de faire des fouilles, sous réserve que les deux tiers de leur produit seraient versés au trésor royal. La municipalité de Nîmes essaya vainement de s'opposer à toute recherche. Le crédule jardinier se mit à l'œuvre, en pénétrant par le nord-ouest, dans le monument qu'il vida jusqu'à plus de la moitié de sa hauteur, sans qu'on sache au juste s'il en retira de la terre ou du blocage.
Traucat, au cours de ses fouilles, ne rencontra certainement pas de chambre sépulcrale ; l'étendue même de l'excavation qu'il fit pratiquer le démontre. Son espoir de trouver un trésor resta vain ; mais il reçut le châtiment de sa sottise et se ruina.

Nemausis | Nîmes| Tour Magne

Une journée à Nîmes (4/4)

Après avoir fait le tour de la tour ;-) sans trouver l'entrée et revenant bredouille au jardin, voilà que je me retourne pour l'admirer une dernière fois et que je vois des gens se diriger vers une flèche montrant le sens de la visite ! Ni une ni deux, je me précipite. Car je n'ai pas visité les Arènes, je n'ai pas visité la Maison Carrée (il me fallait faire un choix, je ne pouvais pas tout visiter en une seule journée ! ) mais cette ruine-là, j'ai assez donné donné de ma personne pour avoir résolument envie d'entrer dans son ventre ! Me voici donc dans l'escalier. Bizarrement, pas de vertige.

Une journée à Nîmes (4/4)
Une journée à Nîmes (4/4)
Une journée à Nîmes (4/4)

En règle générale, je n'aime pas trop les panoramas. Celui de Fourvière sur la ville de Lyon, par exemple, n'a jamais été un but de promenade. Je leur préfère les vues rapprochées sur les toits. Mais là ! J'avoue que je n'ai pas grimpé cet escalier en colimaçon pour rien. J'arrive hors d'haleine tout en haut, mais pour la bonne cause !

Vue par le grillage en redescendant

Vue par le grillage en redescendant

A gauche, tour du télégraphe | A droite,  le jardinier François Traucat évide la tour pour trouver le trésor

A gauche, tour du télégraphe | A droite, le jardinier François Traucat évide la tour pour trouver le trésor

Au début du XIX siècle la tour Magne dégradée par Traucat devient un télégraphe optique, tout comme la tour du télégraphe Chappe à Sainte-Foy-lès-Lyon !

J'ai vu ce que je voulais voir et redescends par les jardins ...

J'ai vu ce que je voulais voir et redescends par les jardins ...

Une journée à Nîmes (4/4)

Un mazet ou maset est une petite construction rurale à pièce unique, en maçonnerie liée (enduite ou non de mortier) et à couverture de tuiles, que l'on rencontre dans le Languedoc et notamment dans les départements du Gard, de l'Ardèche et de l'Hérault, où elle servait autrefois de maisonnette dominicale aux petites gens des bourgs et des villes.

Clodoweg au secours, que sont ces plantes velues ?
Clodoweg au secours, que sont ces plantes velues ?

Clodoweg au secours, que sont ces plantes velues ?

Edit du dimanche 23 juillet 2017 - D'après Clodoweg, il ne s'agirait peut-être pas d'une plante, mais de bouquets faits avec des inflorescences d'herbes de la pampa.

Une journée à Nîmes (4/4)

Ici, la stridulation des cigales devient assourdissante et tout ça me donne grande envie de Provence et me fait penser à Pagnol, et à mon amie fleuriste qui est partie vivre du côté d'Avignon et qui m'a envoyé une savonnette ronde à l'olive et un sachet de lavande.

Je descends au travers du jardin méditerranéen

Je descends au travers du jardin méditerranéen

Murets de pierres sèches, oliviers, ça sent la Provence !
Murets de pierres sèches, oliviers, ça sent la Provence !

Murets de pierres sèches, oliviers, ça sent la Provence !

A la sortie des Jardins de la Fontaine, je croise de jeunes mariés marocains qui vont faire une séance photo dans ce cadre majestueux qu'est le grand parc public de Nîmes et je me paie une glace à la pistache que je dégusterai au bord du canal avant de retourner en ville, peut-être faire d'autres découvertes. Je meurs de soif, du coup je m'offre aussi une délicieuse limonade où claquent les glaçons ronds autour de deux rondelles de citron, que je lamperai sur une minuscule terrasse à deux tables, c'est tout.

Une journée à Nîmes (4/4)

L’église Saint-Baudile est une église de style néo-gothique, bâtie entre 1867 et 1877 et dédiée à saint Baudile, martyr nîmois du IIIe siècle. Et ma promenade se poursuit jusqu'à ma dernière trouvaille, alors même que je cherche mon chemin pour aller à la gare SNCF prendre mon train de 17 heures.

Une journée à Nîmes (4/4)

Nulle inscription sur cette ruine pourtant digne d'intérêt, dont on ne peut s'approcher à cause des grilles. J'en ai trouvé l'historique sur Internet. C'est fou quand même : le maset a sa plaque ; la Porte d'Auguste, non.

Une journée à Nîmes (4/4)
Une journée à Nîmes (4/4)
Une journée à Nîmes (4/4)
Une journée à Nîmes (4/4)

La construction de la porte d'Auguste, appelée autrefois « Porte d'Arles », remonte au Ier siècle av. J.-C.. Elle faisait alors partie de la longue enceinte romaine de Nîmes et était une des principales portes de la ville. C'était également le point d'entrée de la voie Domitienne dans la colonie. Aujourd'hui, ses vestiges sont situés à l'est du quartier de l'Écusson.

Vikipédia | Porte d'Auguste

Une journée à Nîmes (4/4)

Et me voilà dans mon TGV, solo 1ère classe s'il vous plaît ! (hum, tarif promotionnel), par la vitre duquel je prends une dernière photo de Nîmes. J'ai les pieds en compote, j'ai passé une super journée. Et vous, comment avez-vous trouvé la promenade ? Qu'avez-vous préféré ? Moi sans hésiter la tour Magne, que j'ai cherchée avec acharnement pendant une grande partie de la journée ! ... mais aussi le canal, si romantique, et le temple de Diane, et les jardins ...

commentaires

Une journée à Nîmes (3/4)

Publié le 18 Juillet 2017 par Thaddée dans Photo et Vidéo

Le Canal de la Fontaine, les Jardins de la Fontaine et le temple de Diane

Une journée à Nîmes (3/4)

C'est ici que je commence à vivre des moments enchantés et charmants. Tout à fait par hasard, je tombe sur ce canal d'eau verte, le Canal de la Fontaine, que je longerai jusqu'aux Jardins de la Fontaine. Promenade aussi romantique que les quais de Saône à Lyon ! A l'opposé des Jardins de la Fontaine, sous une petite chute d'eau, deux canetons s'ébattent et gouttent aux délices de la fraîcheur ; leur maman cane les défendra du bec contre deux canards considérés comme des intrus dangereux pour la sécurité des petits !

La source originelle de la ville, Nemausa, donne son nom à la ville et fut le centre de nombreuses installations antiquesLa source originelle de la ville, Nemausa, donne son nom à la ville et fut le centre de nombreuses installations antiques
La source originelle de la ville, Nemausa, donne son nom à la ville et fut le centre de nombreuses installations antiquesLa source originelle de la ville, Nemausa, donne son nom à la ville et fut le centre de nombreuses installations antiques
La source originelle de la ville, Nemausa, donne son nom à la ville et fut le centre de nombreuses installations antiquesLa source originelle de la ville, Nemausa, donne son nom à la ville et fut le centre de nombreuses installations antiques

La source originelle de la ville, Nemausa, donne son nom à la ville et fut le centre de nombreuses installations antiques

Clic pour voir les photos au format réel ▲

Au bout du Canal de la Fontaine, Les Jardins de la Fontaine, labellisés "jardin remarquable" tout comme le Jardin de La Bonne Maison à La Mulatière (69). Le soleil, sur ces esplanades nues, cogne dur, et le vent soulève, comme partout en ville, des nuées de sable et d'eau qui giclent au visage. Difficile de photographier ce vaste espace dans ces conditions. Je m'aperçois seulement maintenant que mes vues d'ensemble ne sont pas correctement exposées, donc pas visibles, vous voudrez bien m'en excuser.

Une journée à Nîmes (3/4)

Situés sur une colline en plein cœur de la ville, les jardins de la Fontaine ont été créés sur un magnifique site historique et naturel de 15 ha.
Premier jardin public européen, il se compose de deux architectures paysagées :
- un jardin classique du XVIIe siècle
- un jardin méditerranéen de style paysager
Sa création débute en 1745. A la demande du roi de France, Louis XV, Jacques Philippe Mareschal (ingénieur du roi, Directeur des fortifications des provinces du Languedoc) en est le concepteur.
L’ambition de Mareschal est de mettre en scène la source et les vestiges antiques découverts, dans une composition inspirée des jardins à la Française : avec ses allées symétriques, ses alignements d’arbres, l’ensemble enrichi de balustres, vases, bancs (au centre, la sculpture allégorique représentant Nîmes).
Le projet prévoyant plusieurs terrasses ne sera jamais finalisé.
Début XIXe, Augustin Cavalier, Maire de Nîmes, met en œuvre l’aménagement de la colline et lui donne son nom. Une végétalisation est effectuée à partir de différentes essences, telles que le pin d’Alep, le chêne vert, le cyprès etc. Des cheminements sont réalisés permettant aux promeneurs de découvrir différentes mises en scène comme la grotte de style rocailleux. Au bout de ces sentiers, un monument remarquable domine le jardin : la Tour Magne.
Depuis, de nombreux espaces ont été créés permettant d’enrichir ce lieu, tels que le jardin de rocaille, savant mélange de rochers et de plantes méditerranéennes, le bassin Montgolfier avec ses plantes aquatiques, le jardin de mazet.
Ce « jardin remarquable » labellisé par le Ministère de la Culture est un havre de paix où il fait bon se promener.

Nîmes

Une journée à Nîmes (3/4)
Une journée à Nîmes (3/4)
Une journée à Nîmes (3/4)
Une journée à Nîmes (3/4)
Une journée à Nîmes (3/4)

L'un de bassins regorge de carpes et de très gros poissons rouges ! De même que glissent gentiment cygnes et canards. Mais le plus belle, que je n'ai pu photographier parce qu'elle était toujours en mouvement, c'était une grande libellule bleue qui dansait, comme affolée de plaisir, au ras de l'eau. Une libellule ne vit que quelques semaines sous sa forme adulte et je me disais : c'est si peu, sa vie est si courte, mais elle ne s'en fait pas, elle prend ce qu'on lui donne, elle n'aura pas le temps de souffrir ...

Une journée à Nîmes (3/4)
Une journée à Nîmes (3/4)

Certaines de ces statues, à l'origine en marbre, sont des copies dont les originaux sont attribués à Nicolas-Sébastien Adam, Nancy 1705, Paris 1778. Les modèles en place à la fontaine ne sont que des reproductions creuses moulées ; les copies en marbre seront déposées, après restauration, au Musée des Beaux-Arts en 2000.

Une journée à Nîmes (3/4)

Quand, sur la gauche du jardin, j'aperçois les ruines d'un temple ... Il s'agit du merveilleux temple de Diane qui date du 1er siècle de notre ère.

Une journée à Nîmes (3/4)
Une journée à Nîmes (3/4)
Une journée à Nîmes (3/4)
Une journée à Nîmes (3/4)
Une journée à Nîmes (3/4)
Une journée à Nîmes (3/4)
Une journée à Nîmes (3/4)

J'ai ressenti quelque chose de spécial dans le temple de Diane, comme si j'étais en osmose avec les gens de l'Antiquité. C'est avec une profonde émotion que je tentais de déchiffrer les inscriptions latines sur la pierre, effacées par le temps ...

Une journée à Nîmes (3/4)

Je vous donne rendez-vous demain pour le dernier numéro de notre promenade à Nîmes, avant que vous-mêmes vous ne partiez en vacances. Pour Gérard et la maîtresse de Poupette c'est déjà trop tard, ils sont déjà partis ! Bonnes vacances Gérard et la maîtresse de Poupette, et bonne journée aux autres, à demain !

commentaires

Une journée à Nîmes (2/4)

Publié le 17 Juillet 2017 par Thaddée dans Photo et Vidéo

Flânerie au cœur du vieux Nîmes

Une journée à Nîmes (2/4)

Il est temps de poursuivre notre promenade à Nîmes, par grand soleil et grand vent. Maintenant que j'ai vu les Arènes sous tous les angles je m'aventure dans le vieux centre plein à craquer d'échoppes riantes et bon marché. Je m'arrêterai même dans une friperie ! ... et je m'aperçois qu'il y a dans les magasins de chaussures des sandales telles que j'en ai vainement cherché à Lyon, avec une semelle et pas de talon de 10 cm ! La prochaine fois, c'est dit, je ferai mes petites courses dans le Sud. C'est moins cher et de meilleur goût !

Au détour d'une ruelle je retrouve ma petite troupe de danseurs folkloriques !

Au détour d'une ruelle je retrouve ma petite troupe de danseurs folkloriques !

Une journée à Nîmes (2/4)

Pas de coup de cœur pour la Maison Carrée, peut-être trop propre, trop bien conservée, et puis une telle affluence de touristes venus la visiter ... Vous allez me trouver difficile, voire injuste, mais je n'ai qu'une idée en tête, trouver des ruines qui me parlent en latin de leur histoire, de vraies ruines et pas de temple romain qui ressemble à une maquette !

Une journée à Nîmes (2/4)

J'ai été très sensible à la lumière particulière de cette rue, transformée en tonnelle par ses voilages blancs suspendus d'arbre en arbre. 

L'église Saint-Paul | La façade du lycée Alphonse-Daudet et la grande horloge de la rotonde

L'église Saint-Paul | La façade du lycée Alphonse-Daudet et la grande horloge de la rotonde

L'église Saint-Paul (à gauche) est une église de style néo-roman située à Nîmes, dans le département du Gard et la région Languedoc-Roussillon. Classée monument historique en 1909, elle possède un puissant clocher s'élevant à 62 mètres à la croisée du transept (Wikipédia).

L'actuel Lycée Alphonse-Daudet (à droite) est situé au cœur du vieux Nîmes et sur le boulevard Victor-Hugo, artère reliant le Carré d'art et la Maison Carrée aux Arènes. Il est établi dans les bâtiments d'un ancien hospice construit au cours du xvie siècle.

Concept Store, Art de la table, Décoration, Luminaire, Épicerie gourmande, Produits du Terroir, Liste de Mariage

Concept Store, Art de la table, Décoration, Luminaire, Épicerie gourmande, Produits du Terroir, Liste de Mariage

J'ai vu de nombreux petits toits comme celui-ci, en forme de cloche surmontée d'une boule

J'ai vu de nombreux petits toits comme celui-ci, en forme de cloche surmontée d'une boule

C'est là que je commence à me perdre, parce que j'ai demandé par deux fois, à un agent de sécurité, le chemin qu'il me faut prendre pour aller voir "quelque chose de particulier", mais que je m'emmêle les pinceaux : voyons, contourner les Arènes, longer le boulevard, tourner à gauche ... Tiens, qu'est-ce que c'est que ça ? - Ce n'était pas prévu au programme !

Place d'Assas

Place d'Assas

Place d'Assas  - Ici, d'une extrémité à l'autre de la place deux têtes monumentales (une surtout) se font face. Elles représentent Nemausa, la source des origines de Nîmes et le dieu Nemausus, force mâle de la ville. C'est la place des symboles nîmois, disséminés ici et là, au hasard des découvertes. Conçue en 1989 par le plasticien Martial Raysse, ce bel espace est traversé de bout en bout par une circulation d'eau.

Nîmes Tourisme

Une journée à Nîmes (2/4)

Pour être tout à fait honnête, je ne ressens pas l'enthousiasme escompté à la vue de ce bassin orné de statues noires et raides et de têtes, ma foi, peu avenantes et peu esthétiques. Je trouve l'ensemble froid et figé.

Buste d'Ernest Denis, place d'Assas (1925) - Sculpteur : Spaniel Otokar (1881-1955)

Buste d'Ernest Denis, place d'Assas (1925) - Sculpteur : Spaniel Otokar (1881-1955)

La Bohême nous a appris qu'il n'est pas nécessaire de s'entre-tuer parce que les hommes ne traduisent pas tous, par les mêmes symboles, leurs angoisses communes et leurs désirs semblables.

Ernest Denis

Le monument est une allégorie de l'amitié entre la France et la Tchécoslovaquie.
Ernest Denis (1849-1920), né à Nîmes, universitaire, historien du peuple tchèque, a été l'un des artisans de la naissance de la république de Tchécoslovaquie.

Une journée à Nîmes (2/4)

Et en passant par derrière, après avoir contourné une minuscule terrasse de restaurant, surprise ! Une lectrice cachée dans les feuillages légers. On ne la distingue pas très bien, j'avoue, car impossible de s'en approcher sans risquer de piquer du nez dans l'assiette de ceux qui se restaurent juste en dessous.

A partir de là, je vais aller de découvertes en découvertes toutes plus enchanteresses les unes que les autres. Alors on se donne rendez-vous au prochain numéro ? Bon début de semaine à toutes et tous, bon courage à celles et ceux qui travaillent, bonnes vacances à celles et ceux qui partent !

commentaires

Une journée à Nîmes (1/4)

Publié le 16 Juillet 2017 par Thaddée dans Photo et Vidéo

Nîmes, ville romaine

Une journée à Nîmes (1/4)

Depuis le temps que je me promettais d'y aller ! car j'ai tout loisir d'admirer ses toits aux tuiles grège et rose pâle quand mon train y fait halte avant de poursuivre son chemin vers Sète. Ma dernière visite de Nîmes remontait aux années 90 et franchement, je n'en gardais aucun souvenir. Il fallait donc que j'y retourne ! Chose faite ce samedi 15 juillet 2017 par beau temps ... mais quel vent ! Je vous rassure tout de suite : mes petits, Félix et Kiki, allaient bien à mon retour après 12 heures d'absence.

Le vieil Olivier de la Paix

Le vieil Olivier de la Paix

Nîmes est une ville époustouflante, j'en ai pris plein les yeux. Paisible aussi, reposante, avec d'interminables espaces aménagés pour les promeneurs, agrémentés de bassins pour y tremper leurs pieds ainsi que leurs toutous. Les gens sont ouverts et gentils, et ils entretiennent une relation drôle et touchante avec leurs animaux. Tout de suite en sortant de la gare je tombe sur un homme âgé qui se promène tranquillement avec son chat, qu'il ne tient pas en laisse ! et le chat vient me dire bonjour tout comme un chien ! Le pauvre monsieur n'a pu m'adresser que quelques mots entrecoupés de quintes de toux, dur dur le vent pour son allergie ! Plus tard, en retournant à la gare, j'avise un jeune homme qui porte sur sun épaule gauche un perroquet gris du Gabon qui se rattrape en pinçant son col avec le bec et en battant des ailes !

Alphonse Daudet est né le 13 mai 1840 à Nîmes dans le département du Gard

Alphonse Daudet est né le 13 mai 1840 à Nîmes dans le département du Gard

Des statues absolument partout, même dans la gare, les plus belles étant aux Jardins de La Fontaine, un site grandiose avec bassins d'eau verte et belvédères blancs, mais je vous le présenterai plus tard en détail je vous le promets, photos à l'appui bien sûr.

Une journée à Nîmes (1/4)
Une journée à Nîmes (1/4)
Une journée à Nîmes (1/4)
Une journée à Nîmes (1/4)

La fontaine Pradier est une fontaine monumentale en marbre inaugurée sur l'esplanade de Nîmes, le 1er juin 1851. Ses créateurs sont l'architecte Charles Questel et le sculpteur James Pradier. Il s'agit d'une fontaine monumentale en marbre blanc. Son élément principal, une jeune femme debout, représente de façon allégorique la ville de Nîmes. Celle-ci porte comme couronne les monuments romains emblématiques de la ville : les arènes et la colonnade de la Maison Carrée.
La statue principale est entourée de quatre statues assises, dont les vasques recueillent l'eau. Ces quatre personnages, deux hommes et deux femmes, représentent quatre cours d'eau majeurs de la région nîmoise : la Fontaine de Nîmes, source mère de la colonie romaine, le Gardon, la Fontaine d'Eure et le Rhône. Chacune de ces représentations est identifiée par son nom latin, gravé sur sa base : Nemausa, Vardo, Ura et Rhodano.

Wikipédia | Fontaine Pradier (Nîmes)

Une journée à Nîmes (1/4)
Une journée à Nîmes (1/4)

Voici un exemple, parmi tant d'autres ! des espaces aménagés pour les promeneurs. A Lyon nous n'en avons pas autant. A Nîmes je n'ai eu aucun problème avec les voitures, qu'à Lyon, et Sainte-Foy en prime, il faut raser les murs pour ne pas se faire écraser. C'est là que je m'aperçois que Lyon et Sainte-Foy ont bien changé ces dernières années, et s'étouffent inexorablement dans les gaz d'échappement, ce qui me fait réfléchir tous les jours à mon prochain avenir à Lyon, la ville que j'ai tant aimée. 

Une journée à Nîmes (1/4)

Quelle dame charmante, tout sourire quand elle s'est aperçue que je la prenais en photo ! Merci madame pour votre gentillesse, tandis que le vent vous arrachait votre coiffe blanche pour la rouler au sol et qu'un monsieur tout aussi adorable que vous se précipitait pour la ramasser et vous la remettre. Une illustration bien sympathique des rencontres que j'ai pu faire en cherchant les Arènes : une troupe de danseurs folkloriques qui se produisaient samedi soir sur la place du marché, à 21 heures ... sauf qu'à 21 heures je n'étais déjà plus là !

Vous aurez peut-être reconnu la Préfecture derrière sa collection de drapeaux français ?

Vous aurez peut-être reconnu la Préfecture derrière sa collection de drapeaux français ?

Une journée à Nîmes (1/4)
Une journée à Nîmes (1/4)
Une journée à Nîmes (1/4)
Une journée à Nîmes (1/4)

Les Arènes, dans toute leur splendeur ... même si je leur ai préféré d'autres monuments historiques encore plus anciens. Arènes que j'ai décidé en mon âme et conscience de ne pas visiter pour plusieurs raisons : et d'une, l'entrée est à 10 euros, ce qui n'est pas donné, alors que je peux visiter gratuitement les amphithéâtres romains de Lyon ; et de deux, elles sont prises d'assaut par les touristes, ce qui m'aurait gâché le plaisir de chercher, le long des gradins, l'émotion des journées antiques ... ; et de trois, j'ai du mal à trouver admirable et sympathique ce site à bien des égards ensanglanté par les confrontations de gladiateurs et d'animaux, et à notre époque encore, où sont mis à mort des taureaux élevés pour mourir dans l'arène. L'occasion pour moi d'affirmer haut et fort ma position vis-à-vis des corridas : c'est non.

Panero, 6e toro et dernier pour José Garrido, a été gracié - BRUNO CAMPELS

Panero, 6e toro et dernier pour José Garrido, a été gracié - BRUNO CAMPELS

Feria de Nîmes : polémique autour du toro gracié lors de la dernière corrida
Añero de Vegahermoza, le 6e toro pour José Garrido, a été gracié ce lundi 5 juin lors de la dernière corrida. Et cet indulto n'a pas vraiment fait l'unanimité. C'est le moins que l'on puisse dire. Lorsque le président de la corrida et adjoint à la tauromachie, Frédéric Pastor, a sorti le mouchoir orange, le public était partagé. Entre sifflets et applaudissements, Pañero de Vergahermoza (cousin des Jandilla) ne savait pas trop où donner de la tête.

midi libre

Un aperçu de splendeurs romaines que l'on peut admirer à Nîmes, ne boudons pas notre plaisir !

Un aperçu de splendeurs romaines que l'on peut admirer à Nîmes, ne boudons pas notre plaisir !

Une journée à Nîmes (1/4)
Une journée à Nîmes (1/4)

Dégagement de la salle cruciforme, 1864. Coulisses souterraines destinées à faire apparaître décors, gladiateurs et animaux sur la piste, lors des spectacles antiques.

La tentation, quand même, de regarder à l'intérieur ... C'est par ici qu'entrent les visiteurs.
La tentation, quand même, de regarder à l'intérieur ... C'est par ici qu'entrent les visiteurs.
La tentation, quand même, de regarder à l'intérieur ... C'est par ici qu'entrent les visiteurs.

La tentation, quand même, de regarder à l'intérieur ... C'est par ici qu'entrent les visiteurs.

Une journée à Nîmes (1/4)

Les Arènes, en ce samedi 15 juillet, sont cernées de barrières de sécurité en prévision d'un spectacle dont je préfère ne pas savoir ce que c'est. Il faut dire aussi que des concerts de préparent un peu partout, ce qui fait de Nîmes une ville festive et réjouissante, un vrai bonheur pour les touristes, j'aurai très certainement l'occasion d'en reparler par la suite.

Une journée à Nîmes (1/4)
Une journée à Nîmes (1/4)

Nimeño II , c'est le nom qui apparaît sur la plaque accompagnant la statue du plus célèbre matador français sur la place des arènes de Nîmes ! De son vrai nom, Christian Montcouquiol, un Allemand de naissance, il a conquis les aficionados de la tauromachie française tout comme espagnole ! Lors d'une corrida en 1989, il fut blessé gravement et devient momentanément tétraplégique. À force de volonté, il retrouve l'usage de ses deux jambes et d'un bras. Mais cela ne lui suffit pas. Il se suicide le 25 novembre 1991... à 37 ans !

Jacques Lanciault

Tel est pris qui croyait prendre !

Tel est pris qui croyait prendre !

Une journée à Nîmes (1/4)

Il est temps de faire une pause, ne croyez-vous pas ? - Parce qu'il reste beaucoup à voir, au moins autant si ce n'est plus. Pour vous dire, j'ai pris 201 photos, ce qui représente mon record absolu en ce jour ! Oh je ne vous les montrerai pas toutes. Pour certaines je les ai prises en double, voire en triple, par mesure de sécurité. Et puis il y en qui ne sont pas réussies, ou qui ne valent pas le coup d'être vues tout simplement. Ceci étant, j'en ai quelques unes à vous montrer qui, je pense, valent le détour et qui vous plairont ... A bientôt, donc, et passez toutes et tous un beau dimanche !

commentaires

Et si on allait à la plage ?

Publié le 14 Juillet 2017 par Thaddée dans Photo et Vidéo

"Les gitans, les chats errants et les roses trémières savent quelque chose sur l’éternel que nous ne savons plus. "

Christian Bobin

Et si on allait à la plage ?
Et si on allait à la plage ?
Et si on allait à la plage ?

Signé Teo Jasmin, la chat s'appelle Jasmine, c'est donc une minette. Elle se décline sur toutes sortes d'accessoires à porter cet été : sacs de plage, pochettes, trousses, portefeuilles, porte-monnaie ... Pour ne pas risquer d'oublier vos chers compagnons qui vous attendent (sagement) à la maison pendant que vous folâtrez dans le sable.

Et si on allait à la plage ?
Et si on allait à la plage ?
Et si on allait à la plage ?

Si toutefois Jasmine vous met la larme à l'œil lorsque vous pensez à vos minettes et minous tout esseulés loin de vous, il y a encore moyen de faire en sorte ... qu'ils vous accompagnent !

A ne pas manquer, les conseils et les idées de Loïc De Polytrans dans son dernier article : Comment emmener son chat en vacances ? Préparer son chat au voyage, Sur la route des vacances, Arrivé à bon port, Les formalités de voyage ... Et vous voilà équipés pour passer de super vacances entre Jasmine et votre Félix à vous !

Demain c'est moi qui ne suis pas là mais chuuut ! ... c'est une surprise.

commentaires
<< < 10 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 40 50 60 70 > >>