Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Thaddée

"Ce qui parle le mieux de nous, ce n'est pas ce que nous disons, c'est ce que nous faisons. Je fais des livres qui parlent de moi sans le dire." TS | Actualité OB Kiwi et plates-formes de blogs, Déco blogs, Balades à Sète, Chroniques lyonnaises et fidésiennes, Escapades, Histoires de chats et d'oiseaux, Littérature, Photographie, Société, Poupées, Tricot, La vie ... Communauté : "Victor & Victoria", esprit shabby chic, romantique et cosy.

photo et video

Chemin Des Prés, Sainte-Foy-lès-Lyon

Publié le 17 Mars 2017 par Thaddée dans Photo et Vidéo

Chose promise, chose due. Temps libre et beau temps, l'idéal pour faire un petit viron du côté du plus joli coin de Sainte-Foy en cette saison : j'ai nommé le Chemin des Prés. Peut-être que le nom vous dit quelque chose ? - C'est là que, tous les 8 mai, se tient Nature en Fête, la grande exposition annuelle de plantes, artisanat, produits du terroir.

Je commence par du jaune. Ensuite, ce sera du blanc.

Je commence par du jaune. Ensuite, ce sera du blanc.

Chemin Des Prés, Sainte-Foy-lès-Lyon
Chemin Des Prés, Sainte-Foy-lès-Lyon
Chemin Des Prés, Sainte-Foy-lès-Lyon
Chemin Des Prés, Sainte-Foy-lès-Lyon
Chemin Des Prés, Sainte-Foy-lès-Lyon
Chemin Des Prés, Sainte-Foy-lès-Lyon

Les promeneurs s'extasient. Ces arbres blancs sous le ciel bleu sont dignes d'une carte postale. Quelqu'un me dit : "C'est plus joli quand c'est rose mais là c'est vraiment beau".

Poésie pure

Poésie pure

Les photos se ressemblent parce qu'il m'aurait été trop difficile de choisir, j'ai préféré les mettre (presque) toutes
Les photos se ressemblent parce qu'il m'aurait été trop difficile de choisir, j'ai préféré les mettre (presque) toutes
Les photos se ressemblent parce qu'il m'aurait été trop difficile de choisir, j'ai préféré les mettre (presque) toutes
Les photos se ressemblent parce qu'il m'aurait été trop difficile de choisir, j'ai préféré les mettre (presque) toutes

Les photos se ressemblent parce qu'il m'aurait été trop difficile de choisir, j'ai préféré les mettre (presque) toutes

Celui-ci bourgeonne, il est si fragile

Celui-ci bourgeonne, il est si fragile

L'arbre de gauche est fantastique : "il neige"
L'arbre de gauche est fantastique : "il neige"
L'arbre de gauche est fantastique : "il neige"

L'arbre de gauche est fantastique : "il neige"

Chemin Des Prés, Sainte-Foy-lès-Lyon

La prochaine fois que vous verrez le Chemin Des Prés, ce sera le 8 mai, à l'occasion de Nature en Fête. Et demain, n'oubliez pas notre rendez-vous au Jardin de La Bonne Maison. Passez un beau week-end, profitez du beau temps.

commentaires

Jardins & Saisons

Publié le 15 Mars 2017 par Thaddée dans Photo et Vidéo

Jardins & Saisons

C'est une tradition de vous montrer sur ce blog, au printemps, les deux arbres que j'ai photographiés aujourd'hui. Même si je dispose de peu de temps, je ne déroge pas à la règle. Le printemps passe vite ...

Jardins & Saisons

L'Atelier Pompadour expose des coussins de fauteuil et/ou de canapé. Noémie Baraillon renouvelle sa vitrine toutes les semaines depuis quelque temps. Toujours pas trace de Charly qui doit prendre l'air.

Jardins & Saisons

Le second arbre entre les branches duquel on aperçoit le ciel d'un bleu tendre. Ce samedi, j'ai prévu de retourner au Jardin de la Bonne Maison faire le plein de fleurs. Et dimanche, si j'en ai le courage, Chemin de Prés, car il est spectaculaire en cette saison.

L'avenir des jardins familiaux du Fort

Famille au jardin, France
© Fédération Nationale des Jardins Familiaux 
Ligue Française du Coin de Terre et du Foyer

Jardins familiaux du Fort - Photos du 3 avril 2015
Jardins familiaux du Fort - Photos du 3 avril 2015
Jardins familiaux du Fort - Photos du 3 avril 2015

Jardins familiaux du Fort - Photos du 3 avril 2015

Et puis hier, j'ai appris quelque chose qui me crève le coeur. Il se peut que les jardins familiaux du Fort de Sainte-Foy soient condamnés par les promoteurs qui souhaitent y construire des immeubles. Ce serait la fin d'une époque ; une perte douloureuse non seulement pour ceux qui travaillaient amoureusement leur petit lopin de terre, mais aussi pour toutes les personnes qui aiment à se promener le long des grillages aux beaux jours. Je vous remets quelques photos pour le souvenir ▲ et j'essaierai d'y refaire un tour avant leur disparition.

Rendez-vous

Et voilà un jardin qui ne risque pas de disparaître puisque il est classé "jardin remarquable" et qu'il représente, avec l'Aquarium, l'une des deux richesses et curiosités de La Mulatière (69). Odile Masquelier, créatrice et propriétaire du Jardin de La Bonne Maison, donne une conférence le jeudi 6 avril 2017 à 20 heures. Je ne sais pas si j'irai car c'est en semaine et que j'ai repris le travail. 

Par contre je m'y rendrai ce samedi 18 mars, histoire d'aller à la rencontre du printemps, et payer ce que je dois à Odile Masquelier, les 30 euros de mon abonnement annuel, lequel me permettra d'y retourner en toute saison aussi souvent que je veux.

Rappelons qu'aux mois de février et mars on peut admirer les arbustes à fleurs : corylopsis, prunus, magnolias, hellébores, et les bulbes : galanthus, cyclamens, crocus, iris reticulata, narcisses, tulipes botaniques.

Avril : Pivoines arbustives, Grands sarmenteux de Chine, Roses de Perse, roses pimprenelles ou spinosissima, Première roses botaniques. Le mixed border se réveille. Tulipes botaniques et autres, prunus, malus, clématites.

commentaires

Léger léger le printemps

Publié le 13 Mars 2017 par Thaddée dans Photo et Vidéo

Magnolia magnolia

Magnolia magnolia

Ce sont les premières heures de l'éclosion des fleurs. Montée de Choulans, en pleine pollution, les arbres sont en fleur. Chez moi, c'est à peine si elles s'ouvrent. 

Léger léger le printemps

Ce matin, pas trop le temps de m'offrir une escapade. J'ai rendez-vous chez mon docteur, puis je passe voir mon employeur, je me prépare à reprendre le travail après deux mois et demi d'arrêt. 

Léger léger le printemps

Je m'autorise un rapide petit tour à la Cité Cropel que vous connaissez à bien connaître pour peu que vous fréquentiez ce blog assidûment. La dernière fois je l'avais photographié sous la neige, au risque de me casser la figure. C'était ce 10 janvier, soit une quinzaine de jours après le décès de ma petite maman.

Au bout de la charmante petite ruelle je retrouve les jardinets soigneusement entretenus ▼

Au bout de la charmante petite ruelle je retrouve les jardinets soigneusement entretenus ▼

Léger léger le printemps

Le soleil n'est pas au rendez-vous. Des fleurs blanches à peine écloses sur un ciel blanc, ça ne donne pas grand chose, on manque singulièrement de contraste.

Très peu de fleurs, donc, mais les petits potagers sont bien verts et bien frais
Très peu de fleurs, donc, mais les petits potagers sont bien verts et bien frais

Très peu de fleurs, donc, mais les petits potagers sont bien verts et bien frais

Voilà un palmier qui attend impatiemment les premiers rayons de soleil

Voilà un palmier qui attend impatiemment les premiers rayons de soleil

Léger léger le printemps

Le puits, juste avant de sortir, et qu'il m'a fallu décolorer car le recoin est fort humide et fort sombre, les couleurs naturelles n'étaient vraiment pas photogéniques, ça faisait des traînées noirâtres, une horreur. Et c'est tout pour aujourd'hui, ça risque même de durer quelques jours avec mes heures de travail et les obligations du quotidien. Je vous souhaite à toutes, à tous, un bon début de semaine. Bon courage à ceux qui travaillent !

commentaires

Fontaines-Saint-Martin & Cailloux-sur-Fontaines

Publié le 12 Mars 2017 par Thaddée dans Photo et Vidéo

Fontaines-Saint-Martin

En route pour Cailloux (au-dessus de Fontaines-sur-Saône) je fais halte à Fontaines-Saint-Martin, un bled propre à vous fiche la mort dans l'âme. C'est vite vu : à part la mairie (très croquignolette du reste) et le monument devant l'église, il n'y a rien.

Fontaines-Saint-Martin & Cailloux-sur-Fontaines
Fontaines-Saint-Martin & Cailloux-sur-Fontaines
Fontaines-Saint-Martin & Cailloux-sur-Fontaines

Cailloux-sur-Fontaines

Mes photos ne valent pas ce que j'ai vu. Et pour cause, il m'était difficile de m'arrêter tous les 50 mètres pour photographier les vaches rousses, les brebis, les vieilles granges, la roue à eau. En plus de ça j'ai loupé le puits pointu, le lavoir, le petit pont de bois ... Donc ce sera la moindre des choses, pour faire correctement le boulot, d'y retourner.

La mairie et l'école communale. Jusque là, rien qui vaille le déplacement.
La mairie et l'école communale. Jusque là, rien qui vaille le déplacement.

La mairie et l'école communale. Jusque là, rien qui vaille le déplacement.

En face, le bar-hôtel-restaurant du ruisseau
En face, le bar-hôtel-restaurant du ruisseau
En face, le bar-hôtel-restaurant du ruisseau

En face, le bar-hôtel-restaurant du ruisseau

Fontaines-Saint-Martin & Cailloux-sur-Fontaines

La route bordée de beaux arbres. Cela, c'est une vue qui me rappelle mon enfance, lorsque nous prenions la route, ma famille et moi, entre deux rangées de gros platanes marqués d'une bande blanche. Comme je me reposais sur mes parents dans ces moments-là. C'était : la sécurité.

Coup de cœur absolu pour la Vierge blanche et bleue, tellement kitsch, sous le saule d'une fraîcheur !
Coup de cœur absolu pour la Vierge blanche et bleue, tellement kitsch, sous le saule d'une fraîcheur !
Coup de cœur absolu pour la Vierge blanche et bleue, tellement kitsch, sous le saule d'une fraîcheur !

Coup de cœur absolu pour la Vierge blanche et bleue, tellement kitsch, sous le saule d'une fraîcheur !

Fontaines-Saint-Martin & Cailloux-sur-Fontaines
Fontaines-Saint-Martin & Cailloux-sur-Fontaines
Fontaines-Saint-Martin & Cailloux-sur-Fontaines
Fontaines-Saint-Martin & Cailloux-sur-Fontaines
Fontaines-Saint-Martin & Cailloux-sur-Fontaines

Et le bassin, que j'ai entendu avant de l'avoir vu. Mon impression d'ensemble ? - favorable, même si j'ai manqué la moitié des curiosités de Cailloux-sur-Fontaines, en fait j'aurais dû chercher le centre ville et l'église. Le peu que j'en ai vu m'a beaucoup plu, c'est un charmant patelin. Bon. Je me dis que je me suis tapé un long trajet pour pas grand chose. Mais j'aurai respiré le bon air de la campagne, et j'ai pu observer que le printemps était en bonne voie. Par conséquent, samedi prochain, ce sera le moment ou jamais de retourner au Jardin de La Bonne Maison.

commentaires

Fontaines-sur-Saône

Publié le 11 Mars 2017 par Thaddée dans Photo et Vidéo

Je m'étais promis de m'offrir une longue promenade à scooter. C'est fait, par un temps radieux bien que la météo nous ait prédit la pluie. Ce matin j'ai roulé jusqu'à Fontaines-sur-Saône, située à 15 kilomètres au Nord de Lyon, le long de la Saône dont elle tire une partie de son nom.

Clic pour voir les photos au format réelClic pour voir les photos au format réelClic pour voir les photos au format réel

Clic pour voir les photos au format réel

Comme dans tous les patelins, ce qu'on voit en premier c'est l'église, ici prise sous des angles différents pour s'en faire une idée plus précise.

J'ai une tendresse particulière pour cette tour. J'ai eu beau tourner, impossible de m'en approcher.

J'ai une tendresse particulière pour cette tour. J'ai eu beau tourner, impossible de m'en approcher.

Fontaines-sur-Saône compte encore de nombreux espaces verts, la commune est essentiellement résidentielle

Fontaines-sur-Saône compte encore de nombreux espaces verts, la commune est essentiellement résidentielle

Paroisse catholique, St Roch en Val de Saône

Paroisse catholique, St Roch en Val de Saône

Une sorte de cloître, je n'en sais pas davantage
Une sorte de cloître, je n'en sais pas davantage
Une sorte de cloître, je n'en sais pas davantage

Une sorte de cloître, je n'en sais pas davantage

Beaucoup d'arcades comme celle-ciBeaucoup d'arcades comme celle-ci

Beaucoup d'arcades comme celle-ci

En dépit de mes recherches, aucune info sur cette fresque murale
En dépit de mes recherches, aucune info sur cette fresque murale
En dépit de mes recherches, aucune info sur cette fresque murale
En dépit de mes recherches, aucune info sur cette fresque murale

En dépit de mes recherches, aucune info sur cette fresque murale

Clic pour voir les photos au format réelClic pour voir les photos au format réel
Clic pour voir les photos au format réel

Clic pour voir les photos au format réel

Fontaines-sur-Saône

La baraque en bois ▲ Création pour le Grand Lyon d'un ouvrage d'art réalisé en partenariat avec l'artiste Tadashi Kawamata pour le projet du défilé des rives de Saône sur le belvédère de Fontaines-sur-Saône.

Tadashi Kawamata (né en 1953 à Mikasa, sur l'île d'Hokkaido, vit et travaille à Tokyo et Paris) a réalisé des œuvres architecturales in situ dans le monde entier.
Le travail de Kawamata porte une réflexion sur l'espace architectural, urbain ou encore paysagé en tant que produit et contexte social. Ses œuvres, le plus souvent éphémères, sont généralement réalisées en bois, parfois sous forme de matériaux de récupération issus d'un environnement immédiat.

les presses du réel

Clic pour voir les photos au format réel
Clic pour voir les photos au format réelClic pour voir les photos au format réel

Clic pour voir les photos au format réel

A l'écart des deux belles rues commerçantes

A l'écart des deux belles rues commerçantes

On ne peut pas le manquer !

On ne peut pas le manquer !

Une charmante petite boutique, si romantique avec ses lanternes rouges

Une charmante petite boutique, si romantique avec ses lanternes rouges

Fontaines-sur-Saône
Fontaines-sur-Saône
Fontaines-sur-Saône
Fontaines-sur-Saône

Le retour se fait par une route fabuleuse, le long de la Saône qui prend de lents virages à l'ombre des arbres. Un spectacle rassérénant comme tout. Prochaine destination : Rochetaillé, bien plus haut, bien  plus loin !

------------------------------

 

Pour terminer, rien à voir avec Fontaines mais un petit détour du côté de la galerie Estades à Lyon où l'on peut admirer des oeuvres de Jean-Pierre Maltese. Ses marines m'ont tapé dans l'oeil.

commentaires

Les fauteuils de l'Atelier Pompadour

Publié le 9 Mars 2017 par Thaddée dans Photo et Vidéo

Cet article fait suite à mon article précédent Du shabby pas encore chic  ▲ où je vous présentais quelques exemplaires des fauteuils de Noémie Baraillon, artisan tapissier décorateur, exposés dans la vitrine de l'Atelier Pompadour. En voici de nouveaux, parés du tissu qui va les recouvrir. Pour notre plus grand plaisir, un petit air de printemps souffle sur les nouvelles collections de Noémie.

Fauteuils en cours de réfection

Fauteuils en cours de réfection

© Noémie Baraillon, Tous Droits Réservés

© Noémie Baraillon, Tous Droits Réservés

Les fauteuils de l'Atelier Pompadour
Les fauteuils de l'Atelier Pompadour

Et puis c'est l'heure du forsythia, c'est l'heure du mimosa, l'heure du soleil, de la lumière, du jaune. Ainsi, je n'ai pu résister à la tentation de prendre en photo cette pimpante vitrine de fleuriste ▼ qui donne toutes ses chances au printemps. Avec un petit air marin dû, je pense, à la présence insolite de filets.

Danaé Fleurs

Danaé Fleurs

Vous excuserez le retard que j'ai pris dans la visite de vos blogs. J'ai beaucoup à faire en ce moment. J'espère pouvoir m'accorder une longue promenade à scooter dans les trois jours qui viennent, si toutefois ma lombalgie ne fait pas barrage à mes projets. Bonne fin de semaine à toutes, à tous, et merci pour vos commentaires qui sont l'une des raisons d'être de ce blog.

commentaires

Du shabby pas encore chic

Publié le 3 Mars 2017 par Thaddée dans Photo et Vidéo

Vitrine de l'Atelier Pompadour, janvier-février 2017

Vitrine de l'Atelier Pompadour, janvier-février 2017

Adieu le salon corail ▲. Noémie vient de redécorer sa vitrine avec des fauteuils qui pour la plupart ne sont pas en très bon état, normal chez un artisan-tapissier-décorateur. Paille rafraîchie, accoudoirs recollés, c'est ce qui attend ces bons vieux fauteuils dont les couleurs fanées ou passées de mode vont retrouver un nouvel éclat entre les mains expertes de Noémie Baraillon qui m'a fait un petit signe à travers la vitre pendant que je prenais des photos.

Du shabby pas encore chic
Du shabby pas encore chic
Du shabby pas encore chic
Du shabby pas encore chic
Du shabby pas encore chic

En arrière-plan, derrière les fauteuils, on aperçoit la collection de tissus d'ameublement qui servent à revêtir fauteuils et canapés ; des marques de luxe, comme Designers Guild, qui garantiront au mobilier style et sophistication, dans le bon sens. J'ai bien aimé que Noémie Baraillon mette en vitrine des fauteuils avant réfection. Cela permet de se faire une idée du travail qui l'attend.

commentaires

Corps et âme

Publié le 27 Février 2017 par Thaddée dans Photo et Vidéo

Corps et âme

Bonjour chers tous, je devrais pouvoir, si tout va bien, vous montrer dans trois-quatre jours des photos nettement plus gaies. Mais ce matin j'éprouvais l'irrésistible besoin de marcher dans un cimetière. Ce n'est pas ici que mes parents sont enterrés. Mais en lisant les dates gravées sur les pierres tombales, en voyant que certaines personnes étaient décédées fin 2016, ou même en ce début d'année 2017, il me semblait épouser la douleur des familles affectées par le deuil, et souffrir un peu moins du mien. Vous l'aurez compris à la lecture de mon court poème d'hier, j'éprouvais, hier, une souffrance affreuse que je n'avais pas du tout envie de revivre aujourd'hui. C'est pourquoi j'ai pris les moyens de m'en guérir. J'espère ne pas vous entraîner dans l'émotion morbide avec ces clichés pris ce matin même au cimetière de Sainte-Foy. Le pimpant des fleurs et de certaines installations pourra peut-être racheter le caractère mortifère de cet article. Et croyez bien que je ne vous en voudrai pas si vous ne venez pas le lire. Je peux comprendre et accepter l'idée que vous ressentiez le besoin de vous préserver de ces images de mort.

Corps et âme
Corps et âme
Corps et âme

Il est une lumière à nulle autre pareille. Elle participe à l'impression de sérénité qu'on éprouve à se promener dans les allées désertes. Vrai de vrai, les cimetières sont des endroits de paix rassérénants pour les âmes blessées.

Corps et âme
Corps et âme

Certaines pierres ont du mal à résister au temps qui passe, au temps qu'il fait. La terre s'enfonce alors elles penchent, elles tombent, elles sont comme les hommes qui tombent malades et qui se couchent.

Un seul arbre suffit à transfigurer le paysage

Un seul arbre suffit à transfigurer le paysage

Corps et âme
Corps et âme
Corps et âme
Corps et âme
Corps et âme
Corps et âme

Ci-dessus ▲ sont rassemblées mes photos préférées, intimistes, imprégnées d'une atmosphère qui m'a touchée.

Corps et âme
Corps et âme
Corps et âme
Corps et âmeCorps et âme
Corps et âme
Corps et âme

Côté jardin. Mille fleurs de toutes les couleurs émaillent la pierre et le marbre, égayant de leur fraîcheur les dalles froides, ou ternes, et conjurant la tristesse des inscriptions dont la liste semble interminable ...

Comme dans tout cimetière je pense, il y a des monuments vraiment austères et sévères
Comme dans tout cimetière je pense, il y a des monuments vraiment austères et sévères

Comme dans tout cimetière je pense, il y a des monuments vraiment austères et sévères

Du cimetière on a une vue d'ensemble sur Sainte-Foy et les reliefs de Saint-Martin-en-Haut 
Du cimetière on a une vue d'ensemble sur Sainte-Foy et les reliefs de Saint-Martin-en-Haut 
Du cimetière on a une vue d'ensemble sur Sainte-Foy et les reliefs de Saint-Martin-en-Haut 
Du cimetière on a une vue d'ensemble sur Sainte-Foy et les reliefs de Saint-Martin-en-Haut 
Du cimetière on a une vue d'ensemble sur Sainte-Foy et les reliefs de Saint-Martin-en-Haut 

Du cimetière on a une vue d'ensemble sur Sainte-Foy et les reliefs de Saint-Martin-en-Haut 

Les monts du Lyonnais sont une région de basse montagne appartenant aux contreforts du Massif central et situés dans les départements de la Loire et du Rhône ainsi qu'à l'ouest de la métropole de Lyon. Il s'agit d'une des rares régions où le parler franco-provençal est encore pratiqué.

Wikipédia - Monts du Lyonnais

Corps et âme
Corps et âme

Les tombes récentes arborent une croix provisoire, en bois, plantée dans la terre. En attente, en souffrance, tout comme les familles qui traversent, vaille que vaille, une épouvantable sensation d'inachevé. Mille questions se posent : pourquoi elle, qui aimait tant la vie, qui était si active et qui ne se plaignait jamais. Pourquoi elle, et pas les gens qui en ont marre de vivre et qui parlent de suicide à tout bout de champ. Ceux-là traînent sur terre, pour rien, alors que d'autres auraient tellement aimé avoir quelques années de plus. La vie est mal faite. Surtout : la mort est là où on ne l'attend pas.

Corps et âme

Les familles les plus aisées (rappelons que Sainte-Foy est, à la base, une ville bourgeoise) font de leurs sépultures des oeuvres d'art..

Dolorosa

Dolorosa

Corps et âme

Je tenais absolument à terminer sur cette photo d'une colonne, sans doute parce que j'y vois le phare de Sète. Et puis cette nuit, j'ai rêvé de mes parents, qui s'installaient dans un nouveau logement. Moi-même j'emménageais à la même adresse avec mon ex. Que mes parents étaient heureux ! ... et comme j'aime être encore avec eux.

commentaires

Sète by night

Publié le 25 Février 2017 par Thaddée dans Photo et Vidéo

Une grande première sur ce blog : Sète la nuit ! Certes au mois de mars 2013, le départ tardif de mon train pour Lyon m'avait permis de prendre quelques photos en fin d'après-midi (voir dans mes Pages les albums photos dédiés à Sète). Mais cette année pas si bête, j'avais pris une chambre d'hôtel pour réaliser mon rêve : me promener de nuit sur les quais, dormir à Sète, et voir Sète aux premières lueurs du jour.

Les lumières commencent à s'allumer, le reflet des mâts, dans l'eau, semble s'allonger et devenir réalité
Les lumières commencent à s'allumer, le reflet des mâts, dans l'eau, semble s'allonger et devenir réalité
Les lumières commencent à s'allumer, le reflet des mâts, dans l'eau, semble s'allonger et devenir réalité
Les lumières commencent à s'allumer, le reflet des mâts, dans l'eau, semble s'allonger et devenir réalité
Les lumières commencent à s'allumer, le reflet des mâts, dans l'eau, semble s'allonger et devenir réalité
Les lumières commencent à s'allumer, le reflet des mâts, dans l'eau, semble s'allonger et devenir réalité
Les lumières commencent à s'allumer, le reflet des mâts, dans l'eau, semble s'allonger et devenir réalité
Les lumières commencent à s'allumer, le reflet des mâts, dans l'eau, semble s'allonger et devenir réalité

Les lumières commencent à s'allumer, le reflet des mâts, dans l'eau, semble s'allonger et devenir réalité

La lumière baisse d'un cran. Les lumières artificielles ressortent tandis que, très vite, s'estompe tout le reste
La lumière baisse d'un cran. Les lumières artificielles ressortent tandis que, très vite, s'estompe tout le reste
La lumière baisse d'un cran. Les lumières artificielles ressortent tandis que, très vite, s'estompe tout le reste

La lumière baisse d'un cran. Les lumières artificielles ressortent tandis que, très vite, s'estompe tout le reste

Sète by night
Sète by night
Sète by night

Quelques minutes plus tard, il fait complètement nuit. C'est la première fois que je vois Sète dans le noir. Personne sur le quai. Je suis tranquille et je me sens en sécurité.

Sète by night

Ce que j'aime cette ville, c'est une évidence. Pas tant la ville elle-même, où je vais rarement, que les canaux et les quais, la mer et les falaises. Mais Sète c'est un tout qui me prend le coeur en entier.

Sète by night

Dernière photo avant de ne plus rien voir du tout : trois barques, ainsi que des ossements dans la pénombre ; fantômes familiers d'une île que je vais bientôt quitter. La nostalgie commence ici : je sais déjà que Sète et la mer vont me manquer.

PS - Il y a une semaine jour pour jour j'étais là-bas. Cette nuit j'en ai rêvé. J'avais peu de temps à passer à Sète. J'observais les gens, les mendiantes et les filous. J'examinais les bateaux de voyageurs comme s'ils recelaient quelque secret inavouable. Mais surtout je traînais dans la gare, une grande gare noire, où 4000 musulmans étaient attendus dans la journée, ce qui n'était pas très bon pour la ville, de l'avis des Sétois. Sans doute une interprétation onirique de qu'on m'a dit récemment de Sète, comme quoi elle devenait une plaque tournante du trafic de drogue.

commentaires

Sète en février

Publié le 23 Février 2017 par Thaddée dans Photo et Vidéo

Maintenant des images plus classiques de Sète qui offre aux Sétois comme aux touristes de belles et longues promenades à pied : des canaux jusqu'à la Corniche, et retour par le phare et son port de plaisance.

Sète en février
Sète en février
Sète en février
Sète en février

Ce voilier je l'avais repéré de loin grâce à ses mâts. Pendant un quart d'heure je n'ai pensé qu'à marcher pour me rapprocher et le prendre en photo sous le meilleur angle.

Sète en février
Sète en février

Mon hôtel : Au Valéry. Super bien situé : à 5 mn à pied de la gare, à quelques secondes à pied d'une pizzeria, et tout près du quai pour se promener le long des barques. Literie très confortable ; télé comprise dans le prix de la chambre ; connexion wifi gratuite pour ceux qui le veulent. J'ai apprécié sa tranquillité qui m'a permis de dormir comme une marmotte. Très bon rapport qualité / prix, je le recommande !

Celui-là je crois bien l'avoir photographié à chacun de mes passages à Sète !

Celui-là je crois bien l'avoir photographié à chacun de mes passages à Sète !

Sète en février
Sète en février
Sète en février
Sète en février
Sète en février

La Corniche, égale à elle-même quelle que soit la saison, avec sa roche rouge, ses petites plages, ses agaves et ses barrières. On peut longer la promenade fort large et bien aménagée ou bien se risquer dans les petits sentiers de terre, que les dernières pluies avaient rendus trop boueux pour moi.

Un agave - « Agave » vient du grec ancien ἀγαυός, qui signifie « digne d'admiration »

Un agave - « Agave » vient du grec ancien ἀγαυός, qui signifie « digne d'admiration »

Le port de plaisance, le phare et la grue géante vus du Théâtre de la Mer

Le port de plaisance, le phare et la grue géante vus du Théâtre de la Mer

Le cimetière marin, toujours vu du Théâtre de la Mer

Le cimetière marin, toujours vu du Théâtre de la Mer

Mon ami le goéland qui s'est couché pour faire un petit somme après la pose photo ;-)

Mon ami le goéland qui s'est couché pour faire un petit somme après la pose photo ;-)

Sète en février

Môle Saint-Louis

D’une longueur de 650m, cette jetée offre une magnifique promenade en bord de mer jusqu’au phare situé à son extrémité où un vers de Paul Valéry est gravé. Le Môle Saint Louis accueille aujourd’hui le port de plaisance.

Sète en février
Sète en février
Sète en février
Sète en février
Sète en février
Sète en février
Sète en février
Sète en février
Sète en février
Sète en février
Sète en février

Plus tard en fin d'après-midi je porte mes pas le long d'un quai tranquille où de braves gens se reposent, assis sur des bancs, généralement accompagnés de leurs toutous. Il semble que les Sétois aiment beaucoup les toutous.

Sète en février

Le choix est difficile à Sète : quelle barque faut-il prendre en photo ? - Il y en a tellement ! Des centaines et des centaines. Si j'ai pris celle-ci c'est parce qu'elle était couverte d'une épaisse couche de poudre jaune, un peu comme si on avait écrasé du mimosa dessus. D'ailleurs je me suis demandé ce que c'était.

Sète en février

Ici c'est le coin des trimarans. Il y en a beaucoup ! Mais le soleil commence à baisser, la lumière blanche me complique la tâche. Au final j'ai préféré ne garder que cette photo-ci, les autres étant gâchées par un mauvais contre-jour. Ici se termine aussi ma journée. Je rentre à l'hôtel me reposer un moment. Suite au prochain épisode.

commentaires
<< < 10 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 40 50 60 70 > >>