Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Thaddée

"Ce qui parle le mieux de nous, ce n'est pas ce que nous disons, c'est ce que nous faisons. Je fais des livres qui parlent de moi sans le dire." TS | Actualité OB Kiwi et plates-formes de blogs, Déco blogs, Balades à Sète, Chroniques lyonnaises et fidésiennes, Escapades, Histoires de chats et d'oiseaux, Littérature, Photographie, Société, Poupées, Tricot, La vie ... Communauté : "Victor & Victoria", esprit shabby chic, romantique et cosy.

photo et video

La Pointe Courte, Sète (2/2)

Publié le 21 Février 2017 par Thaddée dans Photo et Vidéo

La Pointe Courte, Sète (2/2)

Sète, mon euphorie

J'avoue ... de retour de Sète j'ai eu un peu de mal à mettre en ligne mes photos et mes impressions, comme si cette part de rêve, j'avais voulu la garder rien qu'à moi, sur mon coeur. Dans ma tête j'étais, et je suis encore, là-bas. Parce que ... à Lyon est MA vie ; à Sète est LA vie. Tous ces goélands qui font un boucan d'enfer en s'abattant sur les quais. Toutes ces barques, tous ces bateaux. Je n'aime pas tant la mer que les bateaux, je crois. Dès que j'ai été en âge de conduire, je n'avais qu'une idée en tête : passer mon permis bateau. Mais tout mon argent partait dans les voyages : Grèce, Sicile, Maroc, Israël ... Encore la mer, toujours la mer. Et le soleil. A Sète il faisait si chaud que je me baladais en pull. Et le pull était encore de trop !

Mais assez parlé de moi. On continue notre exploration de la Pointe Courte à Sète, repaire de pêcheurs et de chats tapissé de filets bruns qui sèchent au soleil.

La Pointe Courte, Sète (2/2)
La Pointe Courte, Sète (2/2)

Par endroits, la sympathique Pointe Courte prend des airs de décharge publique. Si vous n'aimez pas le souk, si vous n'aimez pas les chats, ne vous aventurez pas dans ce tout petit quartier Nord de Sète, car vous y perdrez votre latin !

La Pointe Courte, Sète (2/2)

Sète, nous y allions en famille quand j'étais enfant. J'ai peu de souvenirs de cette époque-là. Quand j'ai décidé d'y retourner au mois de mars 2013, il m'est sauté aux yeux que Sète était bleue, tellement bleue qu'il est bon de retrouver, après coup, la foisonnante verdure de Sainte-Foy-lès-Lyon. J'ai besoin des deux. De la lumière lyonnaise, qui est la même qu'à Prague. De la lumière mouvante de Sète, sur la mer et sur l'étang de Thau.

La Pointe Courte, Sète (2/2)
La Pointe Courte, Sète (2/2)

On ne le voit pas bien sur les photos mais croyez-moi sur parole : un chat tigré rêve de choper les aigrettes et les goélands perchés sur les filets. Je lui ai dit qu'il avait peu de chances d'attraper un oiseau plus gros que lui mais il ne m'écoutait pas, trop occupé à surveiller ... l'idée d'un festin de roi.

La Pointe Courte, Sète (2/2)

Sur toute la Pointe Courte il y a plein de petits messages drôles comme celui-ci. C'est un de ses traits de caractère : l'humour. C'est d'ailleurs, me semble-t-il, le trait de caractère de tous les Sétois. Le couple à qui j'ai demandé mon chemin pour me rendre sur la Pointe Courte n'arrêtait pas de se marrer. Je leur ai demandé s'ils étaient "d'ici" - "Un peu" ma répondu l'homme en rigolant. Ils se marraient encore en traversant au feu rouge.

Qui dit plein comme un œuf ?
Qui dit plein comme un œuf ?

Qui dit plein comme un œuf ?

La Pointe Courte, Sète (2/2)
La Pointe Courte, Sète (2/2)
La Pointe Courte, Sète (2/2)

On n'est qu'à la mi-février, visez-moi cette lumière ! Peu de vent. Les conditions sont idéales pour flâner, explorer, photographier, et se sentir revivre après les épreuves de ces derniers mois.

La Pointe Courte, Sète (2/2)

Les prémices du printemps, ici, me donnent la sensation de toucher au paradis, en même temps qu'ils me ravalent dans ma lointaine enfance. Tout au long de ces heures passées à arpenter l'île bleue, il m'a semblé que papa et maman se tenaient à mon côté pour me guider et me protéger.

La Pointe Courte, Sète (2/2)

Je déplore souvent que les cartes postales ne soient pas un peu plus brouillon, dans l'esprit des paysages que je croise ici. Tout est si politiquement correct sur les cartes postales : le ciel est bleu, les maisons bien rangées, tout est passé à la moulinette sur Photoshop pour que rien ne dépasse alors même que la beauté, c'est le grand n'importe quoi de la vie prise sur le vif, comme ici.

La Pointe Courte, Sète (2/2)
La Pointe Courte, Sète (2/2)
La Pointe Courte, Sète (2/2)

Sur la première photo, le chat jaune a le bonheur d'avoir un foyer bien à lui. Sur celle du dessous, trois chats de l'association Pattes de Velours, sur la digue Georges Brassens, qui héberge et nourrit les chats errants. Il y a beaucoup trop de chats abandonnés à Sète, des chats âgés qui n'auront jamais la chance de trouver un adoptant, des chats très jeunes qui ne connaîtront sans doute jamais la douceur d'un foyer. Ils sont peut-être trente, quarante, à compter sur les bons soins d'une dame qui, à mon arrivée, retapait les petits couchages. C'est aussi elle qui garnit les gamelles de croquettes et d'eau fraîche. Après avoir pris conscience de l'énormité de sa tâche j'ai laissé ma petite obole. J'ai trouvé ces chats tous plus beaux les uns que les autres, allez les voir sur le site Internet de l'association ▲. Pour la plupart farouches et méfiants, certains s'approchent et cherchent les caresses. Ce sont en général les plus jeunes, qui n'ont pas encore appris la prudence.

La Pointe Courte, Sète (2/2)

C'est ici que je quitte la pointe Courte, autour de dix heures du matin. Le pêcheur à casquette rouge qu'on aperçoit assis dans son antre me fait un petit signe de la main avec un grand sourire en me voyant prendre en photo son installation pour le moins insolite. C'est ce qui fait aussi le charme de la Pointe Courte : ici, on ne dérange personne. Les pêcheurs saluent cordialement les visiteurs et reprennent leur activité. On est libre de se promener partout sans se sentir observé. Le maître mot, sur la Pointe Courte, c'est la gentillesse.

commentaires

La Pointe Courte, Sète (1/2)

Publié le 20 Février 2017 par Thaddée dans Photo et Vidéo

Bonjour tout le monde, je suis de retour ! Aujourd'hui je vais vous parler d'un site pittoresque, authentique, où je n'avais pas encore mis les pieds lors de mes quatre derniers allers-retours à Sète. Et pour cause, je n'en avais jamais entendu parler ! C'est sur Internet que j'en ai découvert l'existence. Et pour le trouver à Sète, c'est une autre paire de manches. Il faut longer la gare, passer sous un pont, traverser un parking, emprunter des escaliers dérobés ... à partir de quoi on est transporté dans un autre monde, un monde coloré, immuable depuis qu'il existe : c'est la Pointe Courte, un moment de folie douce à la lisière de l'île bleue, de l'île singulière, un endroit à nul autre pareil, pas touristique pour un sou, et qui en met plein les yeux.

La Pointe Courte, Sète (1/2)

Ce qui frappe l'attention, dès les premiers pas sur ce bout de terrain hors du monde, c'est le nombre incalculable de chats. Ils sont partout : sur les bateaux, sur les quais, dans les rues, sur les toits de tôle ondulée. Partout. Certains sont de bons matous domestiques qui se roulent par terre au soleil ; d'autres sont les chats de l'Association Pattes de Velours dont j'aurai l'occasion de vous parler un peu plus tard.

La Pointe Courte, Sète (1/2)

Ca commence. A peine a-t-on quitté le tracé parallèle des interminables rues bordées de petites maisons proprettes et colorées pour gagner le bord de l'étang de Thau qu'on se voit littéralement débordé par un époustouflant bric-à-brac vaillamment composé de cabanes, de barques, de filets, de bâches, et tutti quanti. C'est le festival de la couleur et de la lumière !

Un petit côté bidonville, vous ne trouvez pas ?
Un petit côté bidonville, vous ne trouvez pas ?

Un petit côté bidonville, vous ne trouvez pas ?

La Pointe Courte, Sète (1/2)
La Pointe Courte, Sète (1/2)

Il est encore très tôt le matin. Quelques vieux pêcheurs (mais a t-on jamais imaginé de jeunes pêcheurs ? ) bavardent avec force blagues et gesticulations. On est dans le Sud, le caractère méditerranéen s'exprime avec force !

Une des petites maisons marrantes qui peuplent le site

Une des petites maisons marrantes qui peuplent le site

La Pointe Courte, Sète (1/2)
La Pointe Courte, Sète (1/2)
La Pointe Courte, Sète (1/2)

Ils sont partout, qui sèchent au soleil. Je n'en ai jamais vu autant. Ils participent au charme palpable de ce minuscule univers peuplé de pêcheurs et de chats.

La Pointe Courte, Sète (1/2)
La Pointe Courte, Sète (1/2)

L'étang de Thau se reconnaît à la couleur particulière de son eau, si reposante et si romantique. J'aimais déjà passionnément l'île bleue de Sète mais maintenant que je connais la Pointe Courte, j'avoue qu'elle me comble de bonheur.

La Pointe Courte, Sète (1/2)
La Pointe Courte, Sète (1/2)
La Pointe Courte, Sète (1/2)
La Pointe Courte, Sète (1/2)

J'ai coupé en deux mon reportage sur la Pointe Courte car il y a beaucoup de photos. Il y en a d'autres aussi des ports, de mon hôtel, de la Corniche, du phare ... Encore beaucoup à vous montrer.

Photos du mois  d'août 2013Photos du mois  d'août 2013

Photos du mois d'août 2013

Mon projet, à ma prochaine visite de Sète ? - Faire le tour de la ville en petit train. En hiver, et les jours de pluie, il ne roule pas. J'ai eu l'impression, aussi, que les bateaux de voyageurs ne quittaient pas le quai. Ce sera pour la prochaine fois !

commentaires

Sale temps pour le Félix

Publié le 16 Février 2017 par Thaddée dans Photo et Vidéo

Félix, ce jeudi 16 février 2017

Félix, ce jeudi 16 février 2017

Y'a des jours, c'est pas ça. Hier RV chez le vétérinaire à 14:30 pour un contrôle de la thyroïde. On lui fait une prise de sang ; on en profite pour lui couper les griffes des pattes avant et écouter son petit coeur. Les résultats tombent une demi-heure plus tard dans ma boîte mail puis je reçois un appel du véto : la courbe de poids est stable mais les résultats de la prise de sang ne sont pas bons. La thyroïde est complètement déréglée. Ce qui n'arrange rien, c'est que Félix vomit dès qu'il a pris son Vidalta. Peut-être qu'il lui sera plus facile de le prendre au creux d'une petite boule de pâte appétente. Je dois tenir le vétérinaire au courant.

08:00 ce matin, travaux sur le toit ! Pauvre Félix. Il s'enferme dans la salle de bains, blotti sur une petite épaisseur de linge sale, et attend que ça passe. Grosse perturbation. La fenêtre de toit est ouverte, le froid entre dans l'appartement, les ouvriers jurent, scient et donnent des coups de marteau. Même quand ils seront partis, le pauvre Félix n'osera pas manger sans jeter des coups d'oeil inquiets vers la fenêtre de toit, craignant qu'ils ne reviennent. Plus tard il me mordra tellement le stress est intense !

Et après-demain samedi je pars à Sète jusqu'au lendemain. Plus de mawmaw. Je vous le dis, la vie n'est pas facile pour un gros chat de presque 8 kilos. Ah non, la vie n'est pas drôle !

commentaires

Saint Félix et Saint Charly

Publié le 12 Février 2017 par Thaddée dans Photo et Vidéo

Charly ce dimanche 12 février 2017

Charly ce dimanche 12 février 2017

Chose promise chose due. J'avais laissé entendre qu'un chat roux dans un décor corail ce serait sûrement du meilleur effet. Jugez par vous-mêmes : Charly de Pompadour nous a fait la grâce de poser dans la nouvelle déco de sa maîtresse.

Saint Félix et Saint Charly
Saint Félix et Saint Charly
Saint Félix et Saint Charly

Pas très coopératif aujourd'hui le Charly, plus intéressé de surveiller la rue que de croiser mon regard. On fera sans.

Saint Félix et Saint Charly

Salut les z'amis. Moi ze me la coule pépère il fait ni trop çaud ni trop froid c'est idéal. Ze vais bien. Tiens, ze vous mets un poème que mawmaw l'a écrit dans sa folle zeunesse du temps où sa zeunesse était encore très saze. C'est un poème sur une minette, il s'intitule "Sensualité".

La douce chatte ambrée comme un parfum de femme
Blottie dans la chaleur d'un coussin de velours
S'abandonne le soir quand le temps se fait lourd
Et sombrant dans le rêve infiniment se pâme
Et se berce d'odeurs de vent faible et d'amour.
...

Moi avant d'être Thaddée, 16 mai 1978, j'avais 19 ans

Ze vous ai pas tout mis parce que la suite c'est pas très bon. D'ailleurs c'est touzours le souci de mawmaw. Le commence très fort et le finit en brouette. C'est comme ça. Bisou les z'amis, bonne Saint-Félix les çats !

Saint Félix et Saint Charly

Et pour finir une photo que j'ai prise hier matin place Bellecour : un kiosque à fleurs vu par derrière. J'ai une vraie tendresse pour cette photo qui me donne l'impression d'être "ailleurs". Allez comprendre. Passez toutes et tous un très beau dimanche, je vous embrasse, à bientôt !

commentaires

Fontaine des Jacobins, Lyon

Publié le 11 Février 2017 par Thaddée dans Photo et Vidéo

De passage à Lyon par beau temps. Jamais avant, je crois, je n'avais pris le temps de photographier ce que j'estime être, avec la fontaine Bartholdi, la plus belle fontaine du centre ville : j'ai nommé la fontaine des Jacobins.

Fontaine des Jacobins, Lyon
Fontaine des Jacobins, Lyon
Fontaine des Jacobins, Lyon
Fontaine des Jacobins, Lyon
Fontaine des Jacobins, Lyon

Pas grand-chose à dire de plus, les photos parlent d'elles-mêmes. Je vous souhaite un beau week-end et demain, c'est la fête de tous les Félix.

commentaires

Sixties' song

Publié le 9 Février 2017 par Thaddée dans Photo et Vidéo

Pas de Charly aujourd'hui ; je l'ai croisé, il est en vadrouille. Dommage : un chat rouquin dans un salon de sa couleur, c'eût été du meilleur effet ! Ce sera pour la prochaine fois. Aujourd'hui, gros plan sur la nouvelle déco de l'Atelier Pompadour : elle est orange. Une couleur sixties, associée à ma jeunesse, qui n'est pas sans me réchauffer le coeur : elle me rappelle mes vieux sous-pulls et débardeurs !

Sixties' song

L'orange est une couleur tonifiante et piquante qui insuffle partout où elle passe une dose de bonne humeur. On l'associe souvent à la créativité et à la communication, car il est vrai qu'elle est porteuse d'optimisme et d'ouverture d'esprit. Très à la mode durant les années sixties avec le mouvement hippie, mise de côté injustement à la fin du XXe siècle, l'orange recommence à avoir la cote !

Code couleur

Atelier Pompadour, jeudi 9 février 2017

Atelier Pompadour, jeudi 9 février 2017

Un orange chaleureux, délicatement rafraîchi par le motif vintage des coussins à fond blanc

Un orange chaleureux, délicatement rafraîchi par le motif vintage des coussins à fond blanc

Détails : la chaise, l'accoudoir, les coussins
Détails : la chaise, l'accoudoir, les coussins
Détails : la chaise, l'accoudoir, les coussins

Détails : la chaise, l'accoudoir, les coussins

On n'attend plus que Charly qui saura se fondre comme un caméléon dans ce décor assorti à son pelage. Mais au fait ... d'où vient ce joli tissu d'ameublement corail ?

Photo © Atelier Pompadour, Tous Droits Réservés

Photo © Atelier Pompadour, Tous Droits Réservés

Wallpaper Corail de chez Canovas

Wallpaper Corail de chez Canovas

Un fauteuil restauré par Noémie, de l'Atelier Pompadour, recouvert du même tissu que les coussins du canapé. C'est un tissu de chez Canovas, vous trouverez le lien ci-dessus ▲.

Manuel Canovas est une marque indiscutablement de style français dont les collections s'inspirent de l'art de vivre du 18ème siècle revisité dans un goût plus moderne. Ces tissus de luxe sont immédiatement identifiables par l'usage de couleurs vives et de subtiles harmonies où se marient des nuances de rose indien, d'anis, d'améthyste, et de turquoise.
Les motifs élégants et la qualité des tissus font de Canovas une marque idéale tant dans un habitat particulier que pour des hôtels. Cette gamme exceptionnelle se compose de soies, de damasques, de toiles de Jouy, d'imprimés et de broderies. "Canovas c'est l'art de vivre à la française" explique Ariane Dalle, "avec une palette de couleurs bien particulière et une véritable touche d'originalité."

Déco Ameublement

Manuel Canovas, je vous en ai déjà parlé. Ou plutôt, je vous ai déjà montré quelques unes de ses créations, chaque fois présentes en vitrine de l'Atelier Pompadour . Rappelez-vous ▼.

L'art du camouflage

L'art du camouflage

Toile de jouy

Toile de jouy

C'est toujours un plaisir de partir à la découverte des vitrines de l'Atelier Pompadour. Elles exaltent mon goût de la décoration d'intérieur, et je me plais à rechercher la signature des tissus d'ameublement. C'est grâce à Noémie que je connais maintenant les grands noms du papier peint : Designers Guild, Manuel Canovas, Jean-Paul Gaultier ... Designers Guild, c'est la marque de ce joli canapé que je vous avais montré dans deux articles antérieurs.

L'occasion de retrouver Charly, son altesse rousse, Monsieur le Marquis de Pompadour. Félix, qui n'a pas tant de titres, compte une souris de plus depuis hier matin : rouge avec des plumes. On n'a jamais trop de souris quand on est un chat. J'en profiter pour embrasser les vôtres et vous souhaiter un excellent week-end. A bientôt.

commentaires

Chat c'est cool

Publié le 6 Février 2017 par Thaddée dans Photo et Vidéo

Charlie devant l'atelier Pompadour, jeudi 2 février 2017

Charlie devant l'atelier Pompadour, jeudi 2 février 2017

Quelques soucis d'ordre familial m'éloignent des blogs. Nonobstant ... j'ai pensé que ça vous ferait plaisir de voir cette photo. Il y a quelques semaines en effet je vous disais que Charlie risquait de partir. Mais je l'ai revu et ce jeudi 2 février j'ai eu le grand bonheur de le croiser devant l'atelier. Plus aucune vitre ne nous séparait. L'occasion de rencontrer en chair et en os un chat joueur et caressant qui s'enroulait tellement autour de ma jambe qu'il ne m'a pas été possible de prendre une photo de plus près. J'attends que la maîtresse de Charlie change la déco de sa vitrine pour reprendre des photos de Charlie dans son nouveau décor. J'espère que vous allez bien et je vous souhaite un bon début de semaine. Je vous embrasse, à bientôt.

commentaires

Souffle de vie

Publié le 15 Janvier 2017 par Thaddée dans Photo et Vidéo

Souffle de vie

Hier soir, alors que je sortais fumer la dernière cigarette de la journée, j'ai vu qu'il neigeait. Ca m'a fait plaisir, et j'ai senti ce petit souffle de vie parcourir mes veines froides. J'ai fumé sous la neige, et je me suis rappelé ce que sont les petits bonheurs du quotidien. Il a neigé toute la nuit si bien que ce matin tout était blanc. J'en ai profité pour prendre des photos parce que la neige, ça devient plutôt rare, ces dernières années, sur la région lyonnaise.

Les sapins de Noël mis au rebut retrouvent le bon air de leur montagne
Les sapins de Noël mis au rebut retrouvent le bon air de leur montagne

Les sapins de Noël mis au rebut retrouvent le bon air de leur montagne

Le café-restaurant des Glycines va ouvrir dans quelques minutes
Le café-restaurant des Glycines va ouvrir dans quelques minutes

Le café-restaurant des Glycines va ouvrir dans quelques minutes

Le rue n'est pas tout a fait dégagée de la nuit

Le rue n'est pas tout a fait dégagée de la nuit

L'église, transfigurée

L'église, transfigurée

La maison ventrue et sa glycine que je vous montrais il y a peu

La maison ventrue et sa glycine que je vous montrais il y a peu

Tout devient beau sous la neige, même ce portail que je n'avais pas encore remarqué

Tout devient beau sous la neige, même ce portail que je n'avais pas encore remarqué

Graphismes d'un hiver noir

Graphismes d'un hiver noir

C'est un tableau, n'y touchons pas

C'est un tableau, n'y touchons pas

Le chemin des Fonts, terrible par l'inclinaison de sa pente
Le chemin des Fonts, terrible par l'inclinaison de sa pente
Le chemin des Fonts, terrible par l'inclinaison de sa pente

Le chemin des Fonts, terrible par l'inclinaison de sa pente

A cet endroit, un homme âgé m'interpelle : "C'est beau hein ? "
A cet endroit, un homme âgé m'interpelle : "C'est beau hein ? "

A cet endroit, un homme âgé m'interpelle : "C'est beau hein ? "

Souffle de vie

Je n'ai jamais vu courir autant de gens qu'aujourd'hui, à croire que tout le monde voulait s'imprégner de l'air vivifiant prodigué par les chutes de neige. C'est à peine si l'on discerne, dans l'épaisseur du paysage enneigé, la silhouette de cette femme qui fait son footing à l'entrée du Mont Riant. A Lyon nous attendons, ces jours à venir, des températures qui vont descendre jusqu'à -11°.

Si vous aimez la neige en montagne, allez respirer l'air glacé qui souffle sur le blog de Christian Wolf ▲, fou amoureux d'une Drôme méconnue. C'est époustouflant.

commentaires

La glycine écrit sur les murs

Publié le 12 Janvier 2017 par Thaddée dans Photo et Vidéo

La glycine écrit sur les murs

Marmet non plus ne voulait pas que la fin du monde fût si proche. - Monsieur Lagrange, dit Madame Martin, vous habitez, n'est-ce pas, une jolie petite maison dont les fenêtres, tapissées de glycine, regardent le jardin des plantes ? Il me semble que c'est une joie de vivre dans ce jardin qui me fait penser aux arches de Noé de mon enfance et au paradis terrestre des vieilles bibles.

Le Lys rouge, Anatole France

La glycine écrit sur les murs
commentaires

Premières neiges

Publié le 10 Janvier 2017 par Thaddée dans Photo et Vidéo

Sur la Cité Cropel

Il a neigé sur Sainte-Foy cette nuit. Pas suffisamment pour tenir en ville, mais les jardins restent imprégnés des premiers flocons.

Premières neiges

Vous me croirez ou pas, mais grimper les marches glissantes fut un exercice périlleux, et proprement épuisant. Je m'accrochais aux grillages avec mes doigts gelés pour me hisser dans l'escalier verglacé.

C'est une grande première sur le blog, la Cité Cropel sous la neige.

C'est une grande première sur le blog, la Cité Cropel sous la neige.

L'hivernal chaos des jardins négligés par leurs propriétaires

L'hivernal chaos des jardins négligés par leurs propriétaires

Pourtant, la verdure mordante a le dernier mot.

Pourtant, la verdure mordante a le dernier mot.

Premières neiges

Voilà comment c'est à 300 mètres d'altitude, aux premiers jours du mois de janvier. Oh, ce n'est pas la grande montagne, mais ce n'est déjà plus la plaine. Et je me rends compte maintenant que l'escalade fut un petit exploit vu mon état de santé actuel. De ces petits exploits quotidiens qui n'ont l'air de rien, mais qui prennent le pas sur la fatigue, le découragement, la peur. Je vous embrasse. A bientôt.

commentaires
<< < 10 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 40 50 60 70 > >>