Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Thaddée

"Ce qui parle le mieux de nous, ce n'est pas ce que nous disons, c'est ce que nous faisons. Je fais des livres qui parlent de moi sans le dire." TS | Actualité OB Kiwi et plates-formes de blogs, Déco blogs, Balades à Sète, Chroniques lyonnaises et fidésiennes, Escapades, Histoires de chats et d'oiseaux, Littérature, Photographie, Société, Poupées, Tricot, La vie ... Communauté : "Victor & Victoria", esprit shabby chic, romantique et cosy.

photo et video

Passerelle Saint-Georges

Publié le 29 Juillet 2015 par Thaddée dans Photo et Vidéo

Saint-Georges ce dimanche 26 juillet - Moins connu que le vieux quartier de Saint-Jean à Lyon, il est aussi nettement moins touristique. Pourtant, quand on le voit de la passerelle rouge, il "en jette" beaucoup plus : Saint-Georges ressemble au tableau coloré d'un gros bourg.

Je n'ai pas voulu "éclairer" les photos car la couleur des façades perd en chaleur ; je n'ai pas voulu non plus retoucher le sombre vert-noir de l'eau, tout à fait caractéristique de la Saône
Je n'ai pas voulu "éclairer" les photos car la couleur des façades perd en chaleur ; je n'ai pas voulu non plus retoucher le sombre vert-noir de l'eau, tout à fait caractéristique de la Saône
Je n'ai pas voulu "éclairer" les photos car la couleur des façades perd en chaleur ; je n'ai pas voulu non plus retoucher le sombre vert-noir de l'eau, tout à fait caractéristique de la Saône

Je n'ai pas voulu "éclairer" les photos car la couleur des façades perd en chaleur ; je n'ai pas voulu non plus retoucher le sombre vert-noir de l'eau, tout à fait caractéristique de la Saône

Les ruelles de Saint-Georges sont évidemment bien moins attractives que celles de Saint-Jean. Beaucoup moins de boutiques, de cafés, de restaurants. Mais on y trouve de charmantes vitrines peuplées d'automates, ainsi que de très rudes montées telles que celles des Epies et du Gourguillon.

commentaires

| Première promenade estivale |

Publié le 10 Juillet 2015 par Thaddée dans Photo et Vidéo

| Première promenade estivale |

​La plupart du temps, la ville de Lyon se trouve noyée dans une brume de chaleur et de pollution. Ce matin par contre on distinguait bien les cubes très bruns des habitations.

| Première promenade estivale |

Le cabinet médical où j'ai coutume de me faire soigner est en chantier. Sur des panneaux sont placardées quelques réalisations de l'architecte en charge des travaux.

Inédit
Inédit

Inédit

| Première promenade estivale |

Dans ma jeunesse je n'aimais pas les cyprès ; je n'aimais pas les roses blanches. Aujourd'hui j'éprouve beaucoup d'émotion devant les cyprès. J'ai récemment découvert la beauté des roses blanches. C'est ce qu'on appelle "un coup de vieux". Comme qui dirait, je viens d'ouvrir les yeux.

| Première promenade estivale |

Vous la reconnaissez ? - C'est ma chère fontaine pétrifiante du Chemin des Fontanières, toute douce, plus belle que jamais dans son habit de mousse. Une oeuvre naturelle de toute beauté.

| Première promenade estivale |
  • Magie de l'eau qui coule d'on ne sait où, qui joue sa musique dans la mousse verte et violette.
Inédit - Croix, Chemin du Grand Roule, La Mulatière
Inédit - Croix, Chemin du Grand Roule, La Mulatière

On peut voir cette croix dans un mur, le long d'une rue. Pas d'église en vue. Mais regardez : il me semble apercevoir des traces rouges sur elle et autour d'elle ...

| Première promenade estivale |

C'est la saison des coups de peinture et ravalements de façade. Pour être toute belle à la rentrée. Je ne me souviens plus du nom de cet édifice religieux localisé à la limite de La Mulatière et de Sainte-Foy. Visez-moi le bleu du ciel : il fait "franc beau" comme disait mon amie tchèque.

| Première promenade estivale |
commentaires

| Un bijou de Vierge |

Publié le 10 Juillet 2015 par Thaddée dans Photo et Vidéo

Vierge à l'Enfant, Chemin du Grand Roule, La Mulatière
Vierge à l'Enfant, Chemin du Grand Roule, La Mulatière

J'adore cette photo. D'abord, parce que c'est la première fois que je vois cette Vierge. Mais encore pour ses couleurs, le flou qui l'habille comme si elle était en mouvement, sa beauté d'icône. Vous remarquerez la présence de gonds à gauche, attestant qu'il y avait jadis un volet qui la protégeait, peut-être une vitre.

J'en ai profité pour faire une toute petite prière mais le cœur n'y était pas : je n'y crois plus. Maman ne va pas bien. Je ne veux pas en parler. C'est triste, et c'est inutile.

Ce matin la météo et mon état de santé m'ont enfin permis de me promener. J'ai pris bien d'autres photos en chemin que je vous montrerai bientôt.

Et pardonnez mon silence, mon absence de vos blogs. J'essaie, de temps en temps, de rendre une courte visite à l'un d'entre vous. Je ne peux pas en faire davantage.

Passez toutes et tous un bon week-end, pas trop chaud. Même si je suis très en retrait depuis quelque temps je pense à vous et j'espère que vous allez bien. Félix, Kiki et moi on vous embrasse.

| Un bijou de Vierge |
  • Amicalement, Thaddée

commentaires

| Interlude |

Publié le 8 Juillet 2015 par Thaddée dans Photo et Vidéo

Aujourd'hui ... je prendrai le temps de m'arrêter et de sentir les roses
Aujourd'hui ... je prendrai le temps de m'arrêter et de sentir les roses

Bonjour à toutes, à tous. Peut-être l'avez-vous remarqué, depuis hier la publicité est apparue sur mon blog : c'est parce que j'ai choisi de ne pas renouveler mon Pack Premium qui me revenait cher pour peu de profit. En effet, un nom de domaine représente peu d'intérêt pour moi qui reçois fort peu de visites. Il me semble que le blog devrait pouvoir continuer à tourner à peu près normalement en mode gratuit.

| Interlude |

Mon PC me pose de plus en plus de problèmes. La mémoire étant saturée j'ai téléchargé un programme payant censé faire du nettoyage et libérer de l'espace sur le disque. Malheureusement, ce programme n'arrive pas à sédater mon ordinateur. Peut-être est-il bloqué par les pare-feu et les anti-virus. Je n'ai pas encore eu le courage d'étudier sérieusement la question.

| Interlude || Interlude || Interlude |

J'ai donc beaucoup de mal à naviguer. Google Chrome se bloque, il me faut plusieurs fois de suite éteindre et relancer l'ordinateur, et je perds beaucoup de temps à attendre le chargement des pages. Hier soir j'ai pu visiter l'un d'entre vous avant de devoir tout arrêter.

| Interlude |

L'épisode caniculaire qui perdurait depuis une semaine est enfin terminé. Le vent du Nord apporte une fraîcheur revigorante au point qu'on a presque froid. Ça fait du bien de pouvoir respirer à nouveau. Espérons que ça dure parce que c'était très dur pour les animaux et pour moi. Sans doute fait-il meilleur aussi chez vous. En vous souhaitant une bonne semaine,

| Interlude |
  • Amicalement, Thaddée
commentaires

| Vide-grenier à La Gravière |

Publié le 6 Juillet 2015 par Thaddée dans Photo et Vidéo

Dimanche 5 juillet 2015 - La Gravière est le quartier populaire de Sainte-Foy-lès-Lyon, commune bourgeoise. Il y a plus de dix ans, c'était un quartier agréable et sûr. Sa rue principale, l'avenue de Limbourg, était bordée de petits commerces, L'implantation toute proche de la grande surface Carrefour a décimé les petits commerces et ruiné la vie locale. Aujourd'hui, la Gravière n'est plus si tranquille. Elle est mal famée. Notre maire actuelle travaille à la rendre plus agréable à vivre. Animations, spectacles, marchés de producteurs, tout est fait dans ce sens. Le vide-grenier de ce matin contribuait à sa manière à rendre attractif un quartier dont beaucoup désormais se méfient.

| Vide-grenier à La Gravière |

C'était un chouette vide-grenier : pas mal d'exposants, bien fréquenté : cela pouvait être un but de promenade en ce dimanche matin caniculaire, singulièrement arrosé de quelques gouttes de pluie très froide. Je n'ai rien acheté pour moi, malgré la présence de quelques objets qui me faisaient de l’œil, mais comme je chine souvent, j'apprends à me raisonner pour raisons budgétaires ainsi que par manque de place chez moi.

| Vide-grenier à La Gravière |

Par contre j'ai trouvé ce que je cherchais : dix mignonnettes pour compléter la collection d'une amie. Inutile de préciser que le petit vaporisateur bleu est mon préféré, et que je le garderais bien si je n'avais déjà prévenu mon amie de mes acquisitions. 10 euros les mignonnettes sans leur boîte c'est cher mais je n'avais pas la tête à marchander. D'ailleurs c'est quelque chose que je ne sais pas faire. Ou je prends ou je ne prends pas, mais je ne discute jamais le prix qui m'est annoncé. Ce qui leur donne de la valeur c'est qu'elles contiennent encore leur parfum. Vides, elles auraient présenté beaucoup moins d'intérêt.

Et vous, que collectionnez-vous ? - Moi c'est plutôt bizarre, je commence des collections sans vraiment m'en rendre compte, c'est seulement après avoir acheté ou m'être fait offrir une série d'objets que je me dis : "tiens, j'en ai pas mal". Et c'est ainsi que j'ai une collection de coquillages, d'oiseaux, de pierres de la Mer Morte, et un tas d'autres ramasse-poussière que j'ai glanés dans des brocantes ... ou sur les plages.

| Vide-grenier à La Gravière |
commentaires

Mon Verbe de Vie

Publié le 28 Juin 2015 par Thaddée dans Photo et Vidéo, Une vie comme les autres

Mon Verbe de Vie

Depuis quelques jours j'étais en colère. La maladie, le terrorisme, la canicule : j'étais en colère. Vous ne l'êtes pas, vous ? - Ce n'est pas toujours facile de faire face aux événements (tragiques) auxquels on ne peut strictement rien changer.

J'ai prié. Pour que maman n'ait pas de séquelles de son accident. Non seulement ça n'a servi à rien mais un médecin l'a, par dessus, rendue très malade.

Ce matin j'étais en colère et je me suis dit qu'il ne servait à rien de prier. Le monde va mal. On a beau prendre soin de sa santé, notre médecin peut nous la fiche en l'air. A quoi bon faire des efforts pour être quelqu'un de bien quand des fous nous décapitent. A quoi bon, si c'est pour tomber malade, souffrir, et ne plus pouvoir vivre sa vie comme avant qu'on vous prescrive un produit toxique.

Mon Verbe de Vie

J'ai décidé d'aller jusqu'à l'esplanade, vous savez, derrière l'église. En passant devant l'église j'ai vu un mot affiché sur la porte. Je ne sais pas pourquoi, j'ai gravi quelques marches pour aller lire et j'ai vu l'heure de la messe : 09:30. Avant même d'y penser je me suis dit que j'allais y aller.

A 09:30 j'étais sur mon banc, à baigner dans la résonance de l'orgue, qui vibrait à l'intérieur de moi comme un écho de mon émotion difficile à contenir.

Je voulais recopier bêtement sur ce blog les prières qu'on m'avait données à l'entrée mais que j'ai dû rendre à la sortie pour le second office. Du coup, cela me met dans l'obligation d'écrire mon propre Verbe de Vie.

Mon Verbe de Vie

Ceux qui sont pleins de rage ont frappé à nos portes et à l'étranger. Ne nous laissons pas gagner par la rage, car ils auraient gagné : ils auraient réussi à nous contaminer avec leur colère, qui est leur seul mode d'expression. Je ne me laisserai pas gagner par la rage, la colère, et le désir de vengeance. Je ne veux pas être comme eux. Je ne veux pas qu'ils gagnent.

Je me détourne de l'obscurité pour me tourner vers la lumière et par la prière je soutiens dans leur épreuve ceux qui souffrent.

Et quand je sors de l'église je suis quelqu'un de neuf. J'ai neuf ans. Je suis près de maman qui porte un sac blanc. La lumière est intense et je suis en paix.

commentaires

Au Bonheur de Toto

Publié le 10 Juin 2015 par Thaddée dans Photo et Vidéo

Troisième et dernier volet de notre petite visite de l'exposition de voitures anciennes qui se tenait cette année sur le terrain du garage Peugeot à Sainte-Foy. La plus réussie des trois que j'ai pu voir. C'était : pro, festif, et réjouissant. De très nombreux véhicules de collection, beaucoup de monde, et le patron avait organisé un délicieux buffet pour ses clients comme en témoigne la photo ci-dessous ; sachant qu'on pouvait trouver les petits fours et les boissons dans le bureau, à l'abri du soleil et de la chaleur. Un adjectif me vient tout naturellement à l'esprit pour qualifier cette expo du 6 juin 2015 : royale.

Au Bonheur de Toto

Une idée de la fête comme jamais vu auparavant : parasol, barbecue, photographes professionnels, amateurs et curieux ... Le patron du garage Peugeot et son épouse ont fait les choses en grand pour faire plaisir à leurs clients. C'est du sérieux. Rien à voir avec la dizaine de tutures à la sauvette qu'on pouvait découvrir presque par hasard, l'année dernière, contre le mur du fond du parking de Casino.

Au Bonheur de Toto
Au Bonheur de Toto
Au Bonheur de Toto

Ce tour d'horizon du terrain donne un assez bel aperçu de l'espace dédié cette année aux voitures de collection que l'on pouvait approcher, contourner, admirer sous tous les angles, et photographier sous toutes les coutures.

Au Bonheur de Toto

Selon toute vraisemblance, cette automobile blanche a participé au Rallye Monte-Carlo de l'année 1961, un beau succès à son palmarès qui lui donne de la valeur.

Au Bonheur de TotoAu Bonheur de Toto

Je ne sais pas si c'est un tube, moi j'appelle ça un tube. Il me fait beaucoup d'effet, c'est un genre de jouet tout rond dont on doit avoir un mal fou à se séparer, sûrement qu'il mériterait une vignette rouge ou violette tellement qu'il est polluant mais on s'en fiche, lui au moins il est ... fondant.

Au Bonheur de TotoAu Bonheur de Toto
Au Bonheur de TotoAu Bonheur de Toto
Au Bonheur de TotoAu Bonheur de Toto

Regardez-moi ces petites gueules d'amour sagement alignées, ne donnent-elles pas envie de les choyer comme le plus précieux des biens ? Il en est une au moins que tout le monde a vu dans sa vie ; les autres c'est moins sûr. Ces expositions sont l'occasion unique d'effectuer un retour dans le passé. Pour qui aime se déplacer et partir à la découverte de curiosités, ce genre d'événement représente une vraie chance de s'instruire et de s'extasier. Moi ça me rappelle l'époque du petit bonhomme Michelin.

Au Bonheur de Toto

Pour un peu on passait à côté sans la voir. C'est parce que j'en prenais des photos que les autres se sont aperçus de sa présence discrète et pourtant, c'est la mascotte de Sainte-Foy, son propriétaire roule tous les jours avec, je la vois tout le temps garée sur le trottoir. Et c'est la seule qui fasse acte de présence sur les sites d'exposition parce que les autres propriétaires de deux-roues ne jouent pas le jeu. Or j'ai vu sur la commune de très anciennes Vespa, ainsi qu'une TSA, bref d'anciens deux-roues qui raviraient des gens comme moi, du fait que ce sont ces anciennes petites motos que je voyais dans ma jeunesse ; j'en ai même possédé une dans les années 80.

Au Bonheur de Toto
Au Bonheur de TotoAu Bonheur de Toto

Ça fait trois ans que je vous la montre, elle n'a pas pris une ride. Je vous en prie, cliquez sur les photos pour les voir au format réel, les petits formats ne montrent qu'en partie les voitures et la moto.

Le prochain événement : un vide-grenier le 5 juillet. Je ne sais pas ce qu'il vaudra, je n'ai jamais mis les pieds dans un vide-grenier de la Gravière. D'ici là je vous montrerai peut-être quelques clichés pris le 8 mai, date annuelle de la grande manifestation Nature en Fête que je relaie chaque année sur mon blog. L'édition de ce mois de mai m'a beaucoup plu : j'ai fait mon petit tour en calèche et j'ai vu de très jolies créations artisanales. En attendant je vous embrasse et je vous dis à bientôt, terminez bien la semaine si la chaleur ne vous a pas encore fait fondre.

Au Bonheur de Toto
commentaires

Tacot tacot tac

Publié le 9 Juin 2015 par Thaddée dans Photo et Vidéo

Heu ... Surprise en arrivant sur mon blog tout à l'heure : bien que j'aie fermé le dernier article aux commentaires, des petits malins ont contourné "l'interdiction" en laissant des commentaires sur d'autres articles. Du coup je restaure l'ouverture aux commentaires et je me débrouillerai avec.

Je précise que je n'ai rien contre vous, au contraire ça me touche que certains d'entre vous continuent à venir me lire en dépit de mon silence. C'est bien plutôt une question d'organisation : par périodes je manque de temps pour lire vos commentaires, y répondre, et visiter vos blogs. En ce moment la chaleur est telle que j'hésite même à allumer l'ordinateur. Du reste ce matin j'ai eu un petit malaise (hypoglycémie) malgré le rafraîchissement des températures. Et depuis ce petit malaise je n'ai plus de jambes, il me semble que je ne pèse plus rien et que je vais m'envoler : voilà qui est typique d'une tension très basse.

Néanmoins, je reconnais que la tentation est grande d'ouvrir un blog ailleurs, un noir, sous un titre quelconque, et sous un autre pseudo. Non que j'en ai marre d'Overblog, mais parce qu'au mois d'avril j'ai pour ainsi dire "saturé", rapport à toute une série de contrariétés que je tente, actuellement, de surmonter. Parce que je n'ai pas envie de vous perdre, ni d'abandonner mon bon vieux blog de 8 ans que j'aime tant et qui se fait l'écho et le reflet de mes évolutions (et révolutions).

Comme je l'annonçais dans mon dernier article je vous présente donc aujourd'hui la deuxième partie de mon petit reportage consacré aux teuf-teuf de la région, venues s'exposer samedi dernier au garage Peugeot de Sainte-Foy. Je n'en avais jamais vu autant à la fois, c'était vraiment un super bon moment.

Tacot tacot tacTacot tacot tac

Quand je vous disais que l'herbe était archi-sèche, ce n'était pas une façon de parler. Difficile de fouler en sandales ce sol hérissé, mais il fallait bien tenter un rapprochement, c'est qu'elles ont du chien ces tutures.

Tacot tacot tac
Tacot tacot tacTacot tacot tac
Tacot tacot tac

Ma préférée, celle qui se trouve en haut. Je ne sais pas, je craque pour son petit air de travers, et puis elle est toute ronde, j'adore. Il faut cliquer sur les photos pour les voir en grand. Les petits formats n'en montrent qu'une partie.

Tacot tacot tacTacot tacot tac
Tacot tacot tacTacot tacot tac

Celle d'en haut me rappelle la Panhard que mon père conduisait dans ma petite enfance et qui était noire. Les autres ne m'évoquent pas de souvenirs particuliers mais il est toujours agréable, et même rassérénant, de voir qu'on ne les a pas mises au rebut.

Tacot tacot tac

Chouette avec ses jantes rouges ! On n'en trouve plus de pareilles à notre époque ! A mes yeux les voitures de collection sont comme de gros jouets. On ne peut pas en dire autant des véhicules de maintenant, à quelques exceptions près.

Tacot tacot tacTacot tacot tac
Tacot tacot tacTacot tacot tac

Et voilà les quatre dernières de la deuxième série de photos. Il me reste un article à faire avec les derniers clichés. Je vous souhaite bon courage si vous aussi vous souffrez d'un soleil écrasant. Passez une bonne semaine, à bientôt, j'essaierai de passer ces jours-ci.

Tacot tacot tac
commentaires

6 juin, honneur aux tacots

Publié le 7 Juin 2015 par Thaddée dans Photo et Vidéo

A l'heure où l'on parle de la vignette verte qui favorisera les véhicules écologiques et pénalisera les anciens modèles, moi je reste fidèle à mon rendez-vous annuel avec les tacots. En trois ans, c'est l'exposition la plus réussie que j'ai eu l'occasion de voir. Il y a deux ans ça se passait à l'arrière de la bibliothèque ; l'année dernière, dans un coin du parking du Super Casino ; cette année, au garage Peugeot.

6 juin, honneur aux tacots

Je regrette vraiment que tous les événements culturels fidésiens ne soient pas tous relayés avec le même sérieux. Nature en Fête le 8 mai est pratiquement annoncé au son de la fanfare avec de longues banderoles installées un peu partout dans Sainte-Foy. Journaux locaux et sites Web relaient aussi l'événement. L'exposition de voitures de collection : plouf. On oublie gaiement. Personne n'en parle. Il faut par hasard tomber nez à nez avec des affichettes placardées sur une porte de boutique ou la vitre d'une voiture, et qui en plus ne tombent pas d'accord sur les horaires d'ouverture.

6 juin, honneur aux tacots

Par contre cette année ce fut une réussite sur toute la ligne. Le patron du garage Peugeot nous avait préparé ça aux petits oignons. Contre la petite dizaine de véhicules anciens de sortie l'année dernière, au moins quarante cette année. J'ai pris une soixantaine de photos, à commencer par ce flamboyant camion de pompier que je vous ai déjà montré lors des Classes de 2012 (je crois). C'était d'hier, sous un soleil de plomb, mais la chaleur étouffante de ce début de mois de juin n'a pas fait reculer les collectionneurs et les amateurs de tacots. Nous étions bien quelques uns à fouler (aïe aïe aïe les chevilles avec les épillets secs ! ) le grand terrain du garage Peugeot.

6 juin, honneur aux tacots

Regardez les bancs, bien utiles quand défilent pour les Classes, au mois d'octobre, les enfants et les personnes âgées. 

6 juin, honneur aux tacots

Inutile de vous dire que les gamins sont fous en voyant l'énorme jouet rouge de leurs rêves, qui ne peut éveiller que de formidables vocations !

6 juin, honneur aux tacots6 juin, honneur aux tacots
6 juin, honneur aux tacots

Tellement charmantes avec leurs yeux globuleux ! Franchement voyantes et tout en courbes, ah ! des voitures comme elles j'aurais aimé les conduire à moyenne allure sur les chemins de campagne, il me semble que tout était plus simple et plus vrai à l'époque, en tout cas les gens prenaient leur temps, ce que nous ne pouvons plus faire tant la vie nous presse, intarissable source de stress. Je me souviens d'un temps où l'on pouvait choisir entre avoir le temps et avoir de l'argent. J'avais pris le temps. Aujourd'hui pas le choix, on bosse comme des malades et on n'a plus rien : ni le temps ni l'argent. Heureusement il nous reste le loisir d'admirer gratuitement ces bon vieux tacots d'une autre époque

6 juin, honneur aux tacots

N'est-elle pas superbe !? - Quelles lignes ! Et ces reflets sur la carrosserie ! C'est une voiture de société pour le transport du charbon qu'on chargeait à l'arrière dans de gros sacs tout ronds, comme on peut le voir sur les photos ci-dessous _▼_.

6 juin, honneur aux tacots

Ici on voit bien le nom de la société, ainsi que les boulets de charbon, en haut à gauche. On notera que ces véhicules sont en parfait état, soigneusement entretenus par leurs propriétaires, et très certainement briqués pour l'occasion.

Comme j'ai pris énormement de photos j'ai décidé de diviser l'article en trois parties au moins pour que ce ne soit pas trop indigeste. J'espère que vous serez au rendez-vous même si j'ai pris beaucoup de retard dans mes visites. Je vais revenir sur le sujet dans un prochain article qui, entre autres, annoncera officiellement la fermeture du blog aux commentaires, alternative au mode privé par mot de passe. Passez toutes et tous un beau week-end et à bientôt, je reprends contact tout doucement.

6 juin, honneur aux tacots
commentaires

Dany chante le Sud

Publié le 6 Juin 2015 par Thaddée dans Photo et Vidéo

Surprise au troisième et dernier jour de braderie au cœur du Village : pour la première fois dans l'histoire de la braderie, des dizaines d'artistes de tout âge exposent leurs sculptures, leurs aquarelles, leurs caricatures, leurs cartes postales personnalisées ... On n'imagine pas le talent caché de certaines personnes que l'on croise, pour certaines, tous les jours.

Dany chante le Sud

C'est ainsi que j'ai fait la connaissance de Dany, qui expose pour la première fois grâce à des amis qui l'ont encouragée à se lancer. Dany a commencé par reproduire de grandes œuvres classiques avant de trouver son propre style. Ce qui l'inspire ? - les drapés de grotte dans lesquels elle voit de somptueuses textures trompe-l’œil, les bleus et blancs des pays du Sud, mais encore les minuscules plantes et les grands classiques du cinéma. Dany c'est tout ça.

Dany chante le Sud

A mes yeux, un pur chef-d'oeuvre; De tout ce que j'ai vu ce matin, le tableau que je préfère et que j'ai longuement contemplé tant me subjugue chaque détail. Son origine ? - Une porte. Une porte grecque, avec de la peinture qui s'écaille sur le bois, et des petites vitres carrées. C'est sur ce souvenir de porte grecque que Dany a brodé, si je puis dire, les histoires et les tableaux qu'elle avait en tête. De façon à ce qu'une image remplace la vitre d'origine. En bas à gauche, c'est un Câprier, arbrisseau méditerranéen extrêmement robuste qui pousse sans difficulté dans les sols pauvres et caillouteux.

Dany chante le Sud

Le Mont-Saint-Michel autour duquel Dany a fait onduler, par un procédé très personnel et très particulier, les vagues de sable et d'eau. Ce que j'aime ici c'est l'angle de vue, plongeante, comme une vue d'avion, qui rend encore plus infini l'espace autour de l'île.

Dany chante le Sud

Vendu. La Strada pour lequel une amatrice a eu un très gros coup de cœur au point de l'acheter. De petits collages présentent les personnages inoubliables du film italien.

Dany chante le Sud

Coup de fraîcheur sur l'architecture fidésienne. Tout le charme de la très vieille porte grecque parée de ses mini-formats, poterie, câprier, ce matin ça sent presque la mer au bout de la rue.

Dany chante le Sud

Et on s'évade encore plus loin : terrasse du bout du monde surplombant la mer au bout du monde. Il eût été dommage que Danny n'expose pas, ses amis ont bien fait d'insister pour qu'elle le fasse. En tout cas pour moi ce fut une révélation. Je ne triche pas avec l'art : quand j'aime je le dis, sinon je passe vite mon chemin et là, j'ai fait halte un long moment pour parler avec la peintre avant d'aller chercher mon APN pour revenir prendre des photos avec son autorisation. Voilà qui prouve encore une fois que ma petite commune de l'Ouest lyonnais abrite des gens d'une grande richesse intérieure.

Dany chante le Sud
commentaires
<< < 10 20 30 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 60 70 > >>