Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Thaddée

"Ce qui parle le mieux de nous, ce n'est pas ce que nous disons, c'est ce que nous faisons. Je fais des livres qui parlent de moi sans le dire." TS | Actualité OB Kiwi et plates-formes de blogs, Déco blogs, Balades à Sète, Chroniques lyonnaises et fidésiennes, Escapades, Histoires de chats et d'oiseaux, Littérature, Photographie, Société, Poupées, Tricot, La vie ... Communauté : "Victor & Victoria", esprit shabby chic, romantique et cosy.

poesie 2010 crisis

Ma bête noire, aboie !

Publié le 17 Juin 2010 par Thaddée's dans Poésie 2010 Crisis

Ma bête noire aboie ! Tandis que tu te noies / Dans des lacs bien plus bleus / Que les lacs de montagne.

Son regard a signé  / Ton arrêt de mort.
Et ses accents plus chauds / Que les serpents des sables / Réconfortent mon coeur / Que cette bête sale / Avait mis en lambeaux.

© 17.06.10 Crisis, TS
commentaires

Te dire est interdit

Publié le 15 Juin 2010 par Thaddée's dans Poésie 2010 Crisis

 

Si je savais parler

Si je pouvais écrire

Alors je te dirais

Ce que tant d'autres

Ont dit

Je ne peux pas parler

Ne sais plus même

Écrire

Alors dire "Je t'aime"

Cela m'est interdit.

 

 

© 15.06.10 Crisis, TS

commentaires

Mental Massada, Crisis 2010

Publié le 29 Mai 2010 par Thaddée Sylvant dans Poésie 2010 Crisis

 

Ça sent le feu.

 

Brouillard doré

Sur la rivière

Aux arbres verts

Si tu savais

Le mal qu’on peut

Nous faire

Et qu’on nous fait.

 
L’enfer.

 
C’est quand il faut

Quitter

Cette lumière

Et ces couleurs

Cette rivière

Et son odeur.

 
Fumée.

 
Des jours anciens

Réduits en cendres

Dont il ne reste rien

Qu’un brin de chanvre

Assez de corde et de chagrin

Pour se barrer

Mais sans se rendre.

 
Ça sent la fin.

 
© Mai 2010 Crisis, TS

commentaires

Lapidaire

Publié le 29 Avril 2010 par Thaddée's dans Poésie 2010 Crisis

 

Soyez superficiels, et vous serez compris du monde entier. [© 2010 Crisis, TS]

commentaires

Etranger parmi les siens

Publié le 5 Avril 2010 par Thaddée Sylvant dans Poésie 2010 Crisis

 

Je n’ai qu’un rival

Et c’est Dieu

Lui

Qui me cache

A tes yeux.

Suis-je encore sur la terre ?

Ne serais-je déjà

Qu’un petit courant d’air

Qui dérange

Tes plans tes prières et tes vœux ?

La planète est en feu !

Tu regardes le ciel.

Et j’appelle au secours !

Mais tu n’entends plus

Qu’Elle

Une voix décharnée

Qui te tombe des nues

Que ne suis-je sous terre

A t’écouter chanter

Pour tes chers

Disparus.

© 05.04. 10 Crisis, TS

 
commentaires

Parva gallia

Publié le 29 Janvier 2010 par Thaddée Sylvant dans Poésie 2010 Crisis

 

Il neige Sur mes voies romaines Et dans mes veines froides

Esquifs du souvenir Vos lits couverts De roses noires

Je mettrai Sur la dalle du deuil L’été jaune d’hier

Dans mon cœur Une pierre Pour ne pas tituber

Font de l’ombre Aux vivants Les souffrants délivrés.

© 29.01.10 Crisis, TS

commentaires

Et que pleure le vent

Publié le 17 Janvier 2010 par Thaddée Sylvant dans Poésie 2010 Crisis

 

Sans ton masque dis-moi

Que ta barque prend l’eau

Mais pas tant que tes yeux

Qui pour n’être pas bleus

Sont couleur du Déluge

 

Il n’est pas de bourreau

Qui réchappe à ses Juges

Ses fusils ses couteaux

Devant Dieu je le jure

Parleront en ton nom

De l’Enfer sur la Terre.

 

© 13.01.10 Crisis, TS

 

Separateur-epee.gif

On est quatre à savoir

Qu’il se terre chez toi

Comme bête aux abois

Que la rage rend folle

On est quatre à savoir

Tous les trois avec toi


Qu’il est pris par l’alcool


C’est du vent m’a dit l’autre

Et le vent de la mort

Il nous mord sous la porte

C’est du vent m’a dit l’autre

Et les mots sont du vent

Mais je parle qu’importe


Il faut bien se défendre

On n’a plus que les mots

Contre un coup de couteau

Contre un coup de fusil

Contre lui qui te cogne

Et pour notre survie


On est quatre à savoir

On est trois à le dire

On est deux en danger

Tu es seule avec lui

Ça sent trop le roussi

On a peur nous aussi


On n’a plus que les mots

Pour se battre avec toi

Tous les trois comme on peut

Tous les quatre sans Dieu

C’est aux hommes qu’on parle

On est quatre d’entre eux.


© 17.01.10 Crisis, TS

commentaires

Un couteau dans le coeur

Publié le 14 Janvier 2010 par Thaddée Sylvant dans Poésie 2010 Crisis



Des forces.
Il en fallait pour étreindre
Un satyre.

Le fou.
Qui saigne jusqu’à l’os
Le faible et le naïf.

Vieil or des flétrissures.

Tu restes à tout jamais
Œuvre au noir, signature
De  mon âme damnée.

… Violences.
Avec l’amour sorcier
M’ont fait danser mais qui le sait.

 

© 13-14.01.10 Crisis, TS

 

 

 

commentaires

Rose blanche pour noces noires

Publié le 11 Janvier 2010 par Thaddée Sylvant dans Poésie 2010 Crisis

Un jour, nous serons séparés par la mort.

_______________♥
♥_______________

Mais si c'est moi qui reste sur la Terre, je marcherai tous les jours vers la mort, en toi.


Et si c'est toi qui restes sur la Terre, tu marcheras tous les jours vers la mort, en moi.


Témoin soit-elle. Nous sommes inséparables.

   © TS, 11 janvier 2010

                      
... ad aeternam.


commentaires
<< < 1 2 3 4