Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Thaddée

"Ce qui parle le mieux de nous, ce n'est pas ce que nous disons, c'est ce que nous faisons. Je fais des livres qui parlent de moi sans le dire." TS | Actualité OB Kiwi et plates-formes de blogs, Déco blogs, Balades à Sète, Chroniques lyonnaises et fidésiennes, Escapades, Histoires de chats et d'oiseaux, Littérature, Photographie, Société, Poupées, Tricot, La vie ... Communauté : "Victor & Victoria", esprit shabby chic, romantique et cosy.

poesie decade

Je veux entendre encore le fracas de la mer

Publié le 14 Septembre 2022 par Thaddée dans Poésie Décade

Son grand bruit de ressac

De verre qui se casse

Sa couleur vert-de-gris

Son odeur de pourri

Sous les pluies tropicales

Sète

Ma verte

Ma toute désirable

J'ai pu vivre sans toi

Je ne le voudrais plus

Sous le toit des étoiles

Il pleut, il pleuvra

Il a plu

 

© Thaddée Sylvant, Décade

Mercredi 6 septembre 2022

commentaires

Le passage

Publié le 14 Septembre 2022 par Thaddée dans Poésie Décade

Ils avancent pieds nus

Sur le bord de la Terre

En quête d'un abri

Mais les murs sont tombés

 

Dans le vide

 

Ils tournent sur le disque

Aux sillons sans musique

Suivis par un essaim

De poussière et d'insectes

 

Il y a des passions

Qui font gémir le Christ

 

Les petits dans les bras

De leur mère nourricière

Par-dessus leur épaule

Regardent en arrière

 

Mais le ciel embrasé

Leur crispe les paupières

Ils se mettent à pleurer

 

C'est ainsi que l'on part

Sans savoir où l'on va

Un aller sans retour

Peut-être oui / Peut-être pas.

 

© Thaddée Sylvant Décade

Le 11 septembre 2022

commentaires

La vieille à la fenêtre (Terreurs nocturnes)

Publié le 13 Septembre 2022 par Thaddée dans Poésie Décade

Tu es dans ma pensée

La vieille à la peau noire

Édentée jusqu'aux joues

Qui ne tient plus debout

Qu'en tripotant sa canne

Et son crâne sans poil

 

De vieilles atmosphères

Pendent sur les murs

Du papier craquelé

Des cartes avec de l'ocre

Des tableaux de fruits surs

Du linge qui jaunit

 

Tu n'as aucune forme

Tu n'es plus qu'une odeur

Une odeur de charogne

Qui traîne dans la pièce

Qui se cherche une peau

Une robe, un chapeau

 

Fut-elle une élégante

Dans les temps très anciens

Je le dis tout de go

Je n'en sais fichtre rien

Ça n'a pas d'importance.

 

C'est le présent qui compte.

 

Le matin qui se lève

Et révèle ce jour

La chassant un moment

Juste avant son retour.

 

© Thaddée Sylvant, mardi 13 septembre 2022

commentaires

Des années-lumière

Publié le 17 Août 2022 par Thaddée dans Poésie Décade

Des années-lumière

Tout est cercle, tout est cycle
Tout est hier, et demain

T.-S.

Hier

 

Vivre sa vie entière

Mais en combien de temps

Que vit la libellule

Des villes polluées

Que n'ai-je trois poumons

Dont un pour respirer

 

Je fonce dans le tas

J'en suis plus à ça près

Faites-moi de la place

Je compte bien danser

Dans le temps et l'espace

Des esprits éclairés

 

Me voici hors de moi

Très-très loin de la Terre

Dans la galaxie-mère

Qui nous a tous vu naître

Et nous verra partir

Dans un feu sans fumée

 

Je suis dans l'air fermé

Des anneaux de Saturne

La bulle qui bondit

Qui imite la Lune

Je me joue des trous noirs

Et de ce que j'oublie

 

Je m'élève et je vais

Aux confins de l’Écho

Celui du tout début

Qui n'aura pas de fin

Tout est cercle, tout est cycle

Tout est hier, et demain

 

Des poussières d'étoiles

Est-il dit que nous sommes

A l'envers du chaos

Qu'ont engendré les hommes

Je me tiens droit debout

Sur un miroir sans tain.

 

© Thaddée Sylvant, mercredi 17 août 2022

commentaires

Mes proches si lointains

Publié le 1 Juillet 2022 par Thaddée dans Poésie Décade

Mes proches si lointains
Photo de jbl12761 sur Unsplash

Nous parcourons la vie

Sans bien savoir pourquoi

Ni comment ni jusqu'où

 

Jusqu'au jour où

Ça s'arrête.

 

On a sa vie cassée

On a quoi dans la tête

Quelque chose de traître

On sait pas ce que c'est

 

Dès lors les choses changent

On ne court plus du tout

On vit au jour le jour

Sans aller nulle part

 

On se réveille tard

On prend le temps qu'il faut

Les journées sont si longues

Et le soleil si haut

 

Mes proches si lointains

Je ne pense qu'à vous

C'est pour vous que je tiens

Pour quoi d'autre, entre nous.

 

© Thaddée, 24 juin 2022, Décade

 

NB – C'est de la poésie. Comme l'ensemble de mon écriture, ma poésie dramatise et noircit le fond de ma pensée. Bien sûr que j'ai d'autres raisons de vivre, et pas des moindres : la vie, tout simplement.

 

PS - Je réponds à vos commentaires et vous rends visite ce week-end. A très bientôt !

commentaires