Quelques heures à Vienne, Isère (2/2)

Publié le par Thaddée

Vienne, le centre ancien

 

Quelques heures à Vienne, Isère (2/2)

J'ai mangé là, dans ce que je croyais être les restes du théâtre antique. Un pauvre oiseau s'est abattu à quelques mètres de moi, les ailes traînantes et le bec ouvert, manifestement à l'agonie. Je lui ai donné de l'eau dans un bouchon trouvé par terre mais il a eu peur de moi et a rassemblé ses forces pour se mettre à l'abri sous un fourré. A l'heure qu'il est, il doit être mort.

Le Théâtre Municipal côté jardin

Le Théâtre Municipal côté jardin

La fresque sur le mur du Théâtre Municipal

La fresque sur le mur du Théâtre Municipal

De l'autre côté du Théâtre Municipal on a la surprise de tomber sur une fresque murale réalisée  par la Cité de la Création ... dont le siège se trouve être près de chez moi, à Oullins (69).

Le jardin du Théâtre Municipal

Le jardin du Théâtre Municipal

Oppidum romain du Pipet

Oppidum romain du Pipet

Quand soudain

De ma vie je n'ai ressenti pareille surprise. Je venais de m'offrir un frugal déjeuner dans les pierres de ce que je croyais être les vestiges du théâtre antique de Vienne et je tombe direct là-dessus, comme sur une résurrection, comme sur un mirage. Il est interdit d'entrer parce que s'y trouvent les installations du festival de jazz. Il est interdit de prendre des photos. Alors je me débrouille comme je peux. J'ai rarement vu de ruine aussi prenante, à part le Théâtre de Taormine en Sicile.

Théâtre antique, Vienne
Théâtre antique de Vienne (38) - Crédits photo Mas - Ministère de la Culture (France) - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine - diffusion RMN

Parce que j'en ai vu des théâtres antiques, en Grèce, en Sicile, nous en avons deux à Lyon, j'en ai vu toute ma vie, mais celui-ci ... est à couper le souffle. Et j'ai choisi de vous montrer cette photo en noir et blanc ▲ pour essayer de vous transmettre mon saisissement, quand je l'ai vu. 

Le théâtre antique de Vienne écrasé par la chaleur, hallucinant
Le théâtre antique de Vienne écrasé par la chaleur, hallucinant
Le théâtre antique de Vienne écrasé par la chaleur, hallucinant

Le théâtre antique de Vienne écrasé par la chaleur, hallucinant

Les installations de Jazz à Vienne : diabolique
Les installations de Jazz à Vienne : diabolique
Les installations de Jazz à Vienne : diabolique

Les installations de Jazz à Vienne : diabolique

Encore toute à ma stupeur d'avoir rencontré le théâtre antique de Vienne dans sa splendeur décadente je passe devant les installations du festival de jazz qui sont en train d'effectuer des réglages sonores, étouffés et profonds, et de les synchroniser avec les effets d'éclairage, qui me font penser à de sourdes palpitations. Le spectacle me prend aux tripes. Et désormais je sais que l'année prochaine, je réserverai mon billet d'entrée pour une soirée au théâtre de Vienne, même si je n'aime pas le jazz, même si je ne sais pas où je passerai le reste de la nuit, je veux voir ça, je veux entendre ça au moins une fois dans ma vie.

Un peu plus loin que le théâtre antique

Un peu plus loin que le théâtre antique

Détail architectural

Détail architectural

Fait rare, le cimetière se trouve en plein centre ville. J'en profite pour y faire un tour en me gardant bien, pour une fois, de photographier les tombes de trop près, aux fins de respecter la vie privée et l'intimité des familles. C'est vrai qu'un cimetière "appartient" à tout le monde. Mais la tombe d'une famille, n'appartient qu'à la famille. Je ne me permettrai de prendre en photo, désormais, que les très vieilles tombes abandonnées.

Entrepôt d'une entreprise de marbrerie funéraire à l'entrée du cimetière

Entrepôt d'une entreprise de marbrerie funéraire à l'entrée du cimetière

Ce qui me frappe tout de suite c'est la présence, au sein même du cimetière du Pipet, de très anciennes bâtisses désaffectées et l'aménagement en terrasses. Et sous la colline, c'est très joli.

Quelques heures à Vienne, Isère (2/2)
Quelques heures à Vienne, Isère (2/2)
Quelques heures à Vienne, Isère (2/2)
Quelques heures à Vienne, Isère (2/2)
Quelques heures à Vienne, Isère (2/2)
Quelques heures à Vienne, Isère (2/2)

Me voici maintenant de retour, à quelques pas du cimetière du Pipet, au jardin archéologique de Cybèle. Le site renferme les vestiges complexes d'un quartier de la ville gallo-romaine, répartis en trois ensembles authentifiables : les arcades d'un portique bordant l'aire du forum ▼ ...

Quelques heures à Vienne, Isère (2/2)

... Un mur en grand appareil attestant de l'existence d'une salle, de plan quadrangulaire, non couverte, destinée sans doute à accueillir les réunions de l'assemblée municipale. Les autres vestiges sont ceux d'un quartier d'habitation avec, encore identifiables, des maisons et des terrasses aménagées.

Quelques heures à Vienne, Isère (2/2)

Je vous présente le DIDIM , restaurant-snack implanté sur le site du jardin archéologique de Cybèle. Cette pittoresque maison à colombages est la plus ancienne maison d'habitation de Vienne, elle date du 15ème siècle.

Quelques heures à Vienne, Isère (2/2)
Quelques heures à Vienne, Isère (2/2)

Et je cherche toujours le temple d'Auguste et de Livie, si mal indiqué qu'il me faut demander aux passants où je peux le trouver. C'est sans compter qu'ils sont eux aussi des touristes et donc dans l'impossibilité de me renseigner. Enfin ! je tombe sur une jeune Viennoise qui m'indique le chemin.

Quelques heures à Vienne, Isère (2/2)

Et la première chose que j'avise en arrivant sur la place c'est cette drôle de vieille tour suspendue : c'est la tour du Roy, une ancienne prison accolée à l'actuel palais de justice.

Quelques heures à Vienne, Isère (2/2)
Quelques heures à Vienne, Isère (2/2)
Quelques heures à Vienne, Isère (2/2)
Quelques heures à Vienne, Isère (2/2)

C'est un très beau temple n'est-ce pas ? Quant aux sculptures de taureaux, elles sont nombreuses à Vienne d'après ce que je sais. Ce qui est moins marrant, c'est qu'on en mange dans les restaurants. 

Le temple d'Auguste et de Livie est un temple romain édifié au début du Ier siècle, qui se situait dans le centre-ville de la cité antique de Vienna. Lors de sa construction, le temple est dédié au culte impérial, pour honorer l'empereur Auguste et son épouse Livie. Avec la chute de l'Empire romain d'Occident et la forte christianisation en Gaule, le temple est devenu l'église paroissiale de Sainte-Marie-la-Vieille puis Notre-Dame-de-la-Vie jusqu'à la Révolution française. À partir de 1792, l'église devient le temple de la Raison puis le tribunal de commerce de Vienne, ensuite le musée ainsi que la bibliothèque de Vienne (jusqu'en 1852), et enfin, après 28 ans de travaux, l'édifice regagne son aspect primitif de temple romain. C'est aujourd'hui, avec la Maison Carrée de Nîmes, le seul édifice de ce type qui se soit aussi bien conservé sur le sol de l'ancienne Gaule ; il fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques par la liste de 1840.

Wikipédia | Temple d'Auguste et de Livie

Ce site offre vraiment des perspectives admirables

Ce site offre vraiment des perspectives admirables

Quelques heures à Vienne, Isère (2/2)
Quelques heures à Vienne, Isère (2/2)
Quelques heures à Vienne, Isère (2/2)
Quelques heures à Vienne, Isère (2/2)

Dans mon souvenir, la place était plus vaste, moins encaissée par les maisons qui l'entourent, ce qui n'enlève rien à son charme indiscutable. Mais c'est fou quand même comme la mémoire peut transformer les choses qu'on a vues ...

Une affiche que j'ai trouvée jolie, juste avant de quitter le temple d'Auguste et de Livie

Une affiche que j'ai trouvée jolie, juste avant de quitter le temple d'Auguste et de Livie

Un tournesol regarde par la fenêtre !

Un tournesol regarde par la fenêtre !

Quelque chose d'une peinture

Quelque chose d'une peinture

Quelques heures à Vienne, Isère (2/2)

Dernières vues de Vienne avant de rentrer chez moi par le TER. J'espère que vous avez aimé la visite. C'était mon dernier voyage de l'été, pour moi les vacances sont finies. Je reprends le travail lundi, par conséquent je serai moins disponible pour publier des articles et venir voir vos blogs, ce dont je m'acquitte le week-end en général quand je travaille. Je souhaite de bonnes vacances à ceux qui sont partis : Gérard, la maîtresse de Poupette, Mimi, Nell ... et bon courage à ceux qui travaillent encore ou bien qui reprennent la semaine prochaine. A bientôt !

Publié dans Photo et Vidéo

Commenter cet article

manou 10/08/2017 16:37

Merci pour cette jolie visite...un concert de jazz dans un cadre aussi magnifique cela doit être inoubliable ! Promis je vais projeter de m'arrêter un jour à Vienne, c'est une ville superbe et tu nous a montré bien agréablement ses merveilles. Je te remercie d'être venue visiter mon blog pendant mes vacances et je suis heureuse de t'avoir rappelé de bons souvenirs en parlant de la Camargue. Bisous

Thaddée 10/08/2017 18:32

Ah la Camargue ce que j'ai pu l'aimer, j'y allais souvent quand j'étais plus jeune, les roubines et moi ça ne fait qu'un :-) Et si tu en as la possibilité, oui, arrête-toi à Vienne, tu ne perdras pas ton temps, c'est une ville avec plein de belles choses à voir ! Passe une bonne soirée, je te fais un gros bisou.

Phiphi 02/08/2017 18:17

Une sacrée découverte que Vienne . J'ignorais ! je ne savais pas les richesses qu'elle contenait .
Merci pour cette agréable balade ( avec une pensée triste pour le pigeon ) .

Caresses à Felix

Thaddée 02/08/2017 19:46

Oh non ce n'était pas un pigeon, plutôt un petit merle, oh ça m'a serré le cœur, je n'ai rien pu faire pour lui. C'était son heure ... Bon, il me pleut sur les épaules par la fenêtre de toit, un peu de fraîcheur, hourra ! Vienne est une ville très riche du point du vue du patrimoine romain, il ne faut pas hésiter à faire halte en voiture ou descendre du train. Bonne soirée mon Phphi, j'espère que le pied de Nounou n'est plus bandé avec cette chaleur ...

Nell 28/07/2017 17:04

Un régal chez toi aussi, ma chère Thaddée. Que cette ville recèle de magnifiques et sublimes antiquités. J'ai été très étonnée en voyant le théâtre antique. Écouter un concert doit-être fabuleux. je passe et t'envoie de grosses bises. Bon courage pour toi, lundi. J'espère que tes vacances ont été très agréables. Moi, après avoir eu ma petite fille toute la semaine dernière je fais la fourmi ( je prépare des tonnes de pots de confitures pour mes gourmands. Gros bisous, ma douce, et à bientôt. ♥ ♥ ♥

Thaddée 29/07/2017 12:59

Coucou petite fourmi :-) tu fais tes provisions pour l'hiver, c'est bien. Oui un théâtre incroyable, très émouvant, il m'a scotchés sur place. Il faut vraiment que je me réserve une place, l'année prochaine, pour assister à un concert sur le site, à mon avis ce sera un très grad moment ! Je te souhaite un très beau week-end ma chère Nell, merci pour ton adorable commentaire, je t'embrasse très fort ♥♥♥.

JACQUELINE 28/07/2017 16:17

Encore une découverte illustrée grace à toi! Je n'imaginais pas ce théatre aussi grand!
Tu profites avec plaisir de ce que nous avons en France! Continue à nous régaler1
Bises Thaddée

Thaddée 29/07/2017 12:56

C'est un théâtre phénoménal, il en met plein la vue, j'étais stupéfaite, il est d'une beauté, un grand monument, et les installations du festival de jazz renforçaient son caractère sombre et impressionnant. Bisou Jacqueline !

lemenuisiart 24/07/2017 20:45

Superbe, merci pour cette très belle visite

Thaddée 26/07/2017 13:53

C'est gratuit :-) Bonne journée Christian, à bientôt.